Ignorer la navigation

Albania Rapport de fin de trimestre 2016-2018

Mise en œuvre du troisième plan d'action a été fortement affectée par la dissolution du ministère d'État chargé de l'innovation et de l'administration publique en septembre 2017, qui servait de principale institution de coordination pour l'OGP. Plus de la moitié des 17 engagements n'ont pas conduit à une amélioration notable de l'ouverture du gouvernement. Pour réussir le processus OGP, le gouvernement albanais doit établir un véritable dialogue avec la société civile et s'appuyer sur les réalisations des plans d'action précédents.

La Open Government Partnership (OGP) est une initiative internationale volontaire qui vise à obtenir des engagements des gouvernements envers leurs citoyens pour promouvoir transparence, autonomiser les citoyens, lutter contre la corruption et exploiter les nouvelles technologies pour renforcer la gouvernance. La Mécanisme de rapport indépendant (IRM) procède à un examen des activités de chaque pays participant à l'OGP.

Ce rapport résume les résultats de juillet 2016 à juin 2018 et inclut les développements pertinents jusqu’en septembre 2018.

Initialement, le ministre d'État chargé de l'innovation et de l'administration publique (MSIPA) était le principal bureau responsable des engagements de l'Albanie dans le cadre du PGO. Le MSIPA n'avait ni le pouvoir légal d'imposer des changements de politique à d'autres agences au sein du gouvernement ni de contraindre une autre agence d'État à assumer et à mettre en œuvre la mise en œuvre des engagements. La société civile a été activement impliquée lors de l’élaboration du plan d’action au premier semestre 2016, mais elle n’a pas participé à sa mise en œuvre. Suite au général de juin 2017 des élections, un nouveau cabinet est entré en fonction (septembre 2017) qui a dissous le MSIPA, laissant l'OGP sans autorité de coordination jusqu'à la fin de la période de mise en œuvre. Le gouvernement albanais n'a pas préparé de rapport d'auto-évaluation pour le plan d'action 2016-2018. Le forum multipartite, OpenAlb, une plateforme ouverte qui comprenait au plus haut point 15 organisations et a facilité la participation de la société civile à l'élaboration du plan d'action 2016-2018, est inactive depuis décembre 2016.

Consultation avec la société civile pendant la mise en œuvre

Les pays participant à l'OGP suivent un processus de consultation lors de l'élaboration et de la mise en œuvre de leur plan d'action. Après septembre 2017, les points de contact OGP des ministères concernés et des autres agences en charge des engagements de ce plan d'action n'étaient plus en place ou avaient reçu d'autres portefeuilles. Ainsi, les institutions responsables de la mise en œuvre des engagements n'ont tenu aucune réunion de suivi avec la société civile ni fourni d'informations sur la manière dont les engagements ont été traités. Aucune réunion liée à l'OGP n'a eu lieu au cours de la deuxième année d'application du plan d'action (2017 / 2018). Il n’ya eu aucune autre activité de coordination d’une autorité de l’État ou du forum multipartite OpenAlb.

Tableau 2: Consultation lors de la mise en œuvre

Forum multipartite régulier Mi-parcours Fin du mandat
1. Un forum existait-il? Oui Non
2. At-il rencontré régulièrement? Non Non

L'IRM a adapté le «spectre de participation» de l'Association internationale pour la participation publique (IAP2) pour qu'il puisse être appliqué à l'OGP. Ce spectre montre le niveau potentiel d'influence du public sur le contenu du plan d'action. Dans l’esprit des OGP, la plupart des pays devraient aspirer à la «collaboration».

Tableau 3: Niveau d'influence du public lors de la mise en œuvre

Niveau d'influence du public lors de la mise en œuvre du plan d'action Mi-parcours Fin du mandat
Exploitez Le gouvernement a confié le pouvoir décisionnel au public.    
Collaborer Il y a eu un dialogue itératif ET le public a aidé à établir l'ordre du jour.    
Impliquer Le gouvernement a commenté la manière dont les contributions du public ont été prises en compte.    
Consulter Le public pourrait apporter des contributions.    
Informer Le gouvernement a fourni au public des informations sur le plan d'action.  
Pas de consultation Aucune consultation  

A propos de l'évaluation

Les indicateurs et la méthode utilisée dans la recherche IRM sont disponibles dans le manuel de procédures IRM. Une mesure, le « étoilé engagement" (✪), mérite des explications supplémentaires en raison de son intérêt particulier pour les lecteurs et de son utilité pour encourager une course vers le sommet parmi les pays participant à l'OGP. Les engagements étoilés sont considérés comme des engagements OGP exemplaires. Pour recevoir une étoile, un engagement doit répondre à plusieurs critères :

  • Les engagements suivis auront une spécificité «moyenne» ou «élevée». Un engagement doit définir des activités et des étapes clairement définies pour pouvoir juger de son impact potentiel.
  • Le libellé de l'engagement devrait indiquer clairement son pertinence à l'ouverture du gouvernement. Plus précisément, il doit être lié à au moins une des valeurs OGP d'accès à l'information, de participation civique ou Responsabilité publique.
  • L'engagement aurait un impact potentiel «transformateur» s'il était complètement mis en œuvre.
  • Le gouvernement doit faire des progrès significatifs sur cet engagement pendant la période de mise en œuvre du plan d'action, en recevant une évaluation de la mise en œuvre «substantielle» ou «complète».

Les engagements suivis peuvent perdre leur statut suivi si leur achèvement est en deçà d'un achèvement substantiel ou complet à la fin de la période de mise en œuvre du plan d'action.

Dans le rapport à mi-parcours, le plan d'action de l'Albanie contenait un engagement avec une étoile. À la fin du mandat, compte tenu des modifications intervenues dans le niveau d'achèvement, le plan d'action de l'Albanie contenait toujours un engagement marqué:

  • Engagement 9: Mettre en œuvre la loi sur la protection des lanceurs d’alerte.

Enfin, les tableaux de cette section présentent un extrait de la richesse des données collectées par l’IRM au cours de son processus de reporting. Pour le jeu de données complet sur l’Albanie, voir OGP Explorer à http://www.opengovpartnership.org/explorer.

A-t-il ouvert le gouvernement?

Pour rendre compte des changements dans les pratiques gouvernementales, le MII a introduit une nouvelle variable intitulée «Le gouvernement at-il été ouvert?» Dans les rapports de fin d’année. Cette variable tente d'aller au-delà de la mesure des résultats et des produits livrables pour examiner l'évolution de la pratique gouvernementale suite à la mise en œuvre de l'engagement.

Comme indiqué, certains engagements du PGO sont vagues et / ou ne correspondent pas clairement aux valeurs du PGO, mais aboutissent à des réformes politiques significatives. Dans d'autres cas, les engagements souscrits semblent pertinents et ambitieux, mais n'ouvrent pas le gouvernement tel qu'il est mis en œuvre. La variable «Did It Open Government» tente de saisir ces subtilités.

La variable «Did It Open Government?» Évalue-t-elle l'évolution de la pratique gouvernementale en utilisant le spectre suivant:

  • Aggravé: l'ouverture du gouvernement s'aggrave à la suite de l'engagement.
  • N'a pas changé: Pas de changement dans les pratiques du gouvernement.
  • Marginal: Certains changements, mais mineurs en termes d’effet sur le niveau d’ouverture.
  • Majeur: Un pas en avant pour l'ouverture du gouvernement dans le domaine politique concerné, mais sa portée ou son ampleur restent limitées.
  • En suspens: une réforme qui a transformé le «statu quo» dans le domaine politique concerné en ouvrant le gouvernement.

Pour évaluer cette variable, les chercheurs établissent le statu quo dès le début du plan d'action. Ils évaluent ensuite les résultats comme mis en œuvre pour les changements d'ouverture du gouvernement.

Les lecteurs doivent garder à l’esprit les limites. Les rapports de fin d’exercice IRM ne sont préparés que quelques mois après la fin du cycle de mise en œuvre. La variable met l'accent sur les résultats observables dans les pratiques d'ouverture du gouvernement à la fin de la période de mise en œuvre de deux ans. Le rapport et la variable ne visent pas à évaluer l'impact en raison des implications méthodologiques complexes et du calendrier du rapport.

Engagement de mise en œuvre

Aperçu général des engagements

Dans le cadre du PGO, les pays sont tenus de prendre des engagements dans un plan d'action de deux ans. Les tableaux ci-dessous résument le niveau d'achèvement à la fin du mandat et l'état d'avancement de la métrique «Le gouvernement a-t-il ouvert?». Pour les engagements achevés à mi-parcours, le rapport fournira un résumé des conclusions du rapport d'avancement, mais se concentrera sur l'analyse du document "Le gouvernement a-t-il été ouvert?" variable. Pour plus de détails sur ces engagements, veuillez vous reporter au rapport d'avancement 2017 Albania IRM.

Le troisième plan d'action OGP de l'Albanie comprend 17 engagements organisés autour de quatre thèmes principaux : 1 gouvernement ouvert pour accroître l'accès à l'information ; 2 gouvernement ouvert pour créer des communautés plus sûres ; 3 gouvernement ouvert pour la modernisation de la fonction publique ; et 4 un gouvernement ouvert pour protéger l'environnement. Le MII n'a pas modifié l'organisation des engagements mais les a renumérotés pour plus de clarté. Par exemple, Amélioration de la base de données/du portail avec les données des coordinateurs du droit à l'information et les programmes de transparence sont numérotés « 1 » au lieu de « 1.1 ».

See http://c.ymcdn.com/sites/www.iap2.org/resource/resmgr/foundations_course/IAP2_P2_Spectrum_FINAL.pdf

Manuel de procédures IRM, http://www.opengovpartnership.org/about/about-irm.

Le groupe d'experts internationaux a modifié ce critère dans 2015. Pour plus d'informations, visitez http://www.opengovpartnership.org/node/5919.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership