Ignorer la navigation
Burkina Faso

Droit d'accès aux informations publiques et aux documents administratifs (BF0010)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action du Burkina Faso 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la communication et des relations avec le Parlement (MCRP)

Institution (s) de soutien: Ministère de la communication et des relations avec le Parlement (MCRP); Conseil supérieur de la communication (CSC), ministère de la Défense nationale et des ex-militaires (MDNAC), ministère de la Sécurité, Media Watchdog du Burkina Faso (ObservatoireBurkinabè des médias), Association des journalistes du Burkina Faso (Association des journalistes du Burkina) (AJB); Syndicat national des travailleurs de l'information et de la culture (SYNATIC). Réseau africain des journalistes pour l'intégrité et la transparence (RAJIT) Association des éditeurs privés (Société des éditeurs privés) SEP Union nationale de l'audiovisuel libre (UNALFA ) UBSTV, rapporteur du Faso (correspondant du Faso)

Domaines politiques

Accès à l'information, Législation & Régulation, Législatives, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Burkina Faso 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Quel est l'enjeu public pour lequel l'engagement est pris de traiter? L'appropriation inadéquate des acteurs et le manque de règles d'application du droit 051-2015 / CNT du mois d'août 30, 2015 sur l'accès au droit à l'information publique et aux documents administratifs; Quel est l'engagement? Problèmes: efficacité du droit à l'information établi par la constitution; Contribution à la transparence et à la responsabilité. Objectif général: garantir le droit d'accès à l'information publique et aux documents administratifs à tous les citoyens. Résultats: Trois décrets (03) et ordonnances (02) sont passés pour faire appliquer la loi sur le droit d'accès aux informations et aux documents administratifs d'août 30, 2015. Les obstacles sur le droit à l'accès à l'information sont supprimés; Loi 051-2015 / CNT du mois d’août 30, 2015 est connu des acteurs; Comment cet engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public ?: Application de la loi 051-2015 / CNT du mois d’août 30, sur le droit à l’accès à l’information du public et aux documents administratifs grâce à l’adoption de lois d’application. Le succès de l’application de cette loi nécessite une large diffusion et une campagne d’information ainsi que des actions de sensibilisation de la part des organisations de la société civile, des médias et de l’administration publique afin de faciliter l’adhésion des citoyens. : Étapes Adoption des textes de loi d'application; Mise en place de l’Autorité nationale pour l’accès à l’information publique (ANAIP); Diffusion de la loi 051-2015 / CNT du mois d'août 30, 2015 .; Pourquoi cet engagement est-il pertinent au regard des valeurs de PGO?: Le droit à l'accès aux informations et aux documents administratifs publics satisfait les critères de: Transparence: l'action de l'administration publique est connue du public; L'application de la loi améliore l'accès aux informations publiques. Participation civique: améliore la capacité des citoyens à influer sur les décisions, améliore l'engagement des citoyens dans la mise en œuvre des politiques, projets et programmes Responsabilité: améliore la culture du signalement car la fonction publique sera obligée de donner des informations et des documents en sa possession; Détails supplémentaires: Liens: La Constitution dans son article 8 garantit le droit à l'information de tous les citoyens du Burkina Faso. Le Plan national de développement économique et social (PNDES), dans son axe principal 1 «Recycler les institutions et moderniser la fonction publique», dont l'un des objectifs stratégiques est d'améliorer le droit à l'accès à l'information par la population. Politique de communication nationale (PNCOM) dont l'objectif stratégique 1 est orienté vers l'accès à l'information des populations.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

10. Faire appliquer la loi n ° 051-2015 / CNT du 30 août 2015 relative au droit d'accès à l'information publique et aux documents administratifs

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Faire appliquer la loi n ° 051-2015 / CNT du 30 août 2015 relative au droit d'accès à l'information publique et aux documents administratifs»

Questions: efficacité du droit à l'information établi par la constitution; Contribution à la transparence et à la responsabilité.

Objectif général: Garantir le droit d'accès à l'information publique et aux documents administratifs pour tous les citoyens.

Résultats: trois (03) décrets et (02) arrêtés sont adoptés pour faire respecter l'application de la loi sur le droit d'accès à l'information et aux documents administratifs du 30 août 2015; les obstacles au droit à l'accès à l'information sont supprimés; la loi 051-2015 / CNT du 30 août 2015 est connue des acteurs.

Jalons / livrables / activités:

Adopter le décret sur la mise en place de méthodes constitutives et organisatrices de protection des informations données et déposées «défense très secrète»

Prendre l'arrêté conjoint Défense / Sécurité sur la mise en place de méthodes constitutives et organisatrices de protection des informations données et déposées «secret secret»

Adopter le décret portant création, organisation de l'attribution et du fonctionnement de l'Autorité nationale d'accès à l'information publique (ANAIP)

Décret de nomination des membres du bureau de l'ANAIP

Diffuser la loi 051-2015 / CNT du 30 août 2015 à travers l'administration et les médias

Date de début: novembre 2017 Date de fin: juin 2019

Le plan d'action est disponible ici

 

Contexte et objectifs

Cet engagement répond au manque de mise en œuvre de la loi n ° 051-2015 du 30 août 2015 régissant le droit d'accès aux informations publiques et aux documents administratifs. La loi, adoptée par les représentants du Conseil national de transition, décrit les mécanismes de mise en œuvre, les modalités d'accès à l'information, les responsabilités de l'administration, les informations accessibles et non accessibles, ainsi que les critères de classification et de déclassification des informations.

La loi prévoit la création d'un nouvel organisme gouvernemental, l'Autorité nationale pour l'accès à l'information publique (ANAIP), pour gérer et superviser l'information, assurer l'accès à l'information pour les citoyens et faciliter les interactions entre les fonctionnaires et les électeurs. La loi met en évidence les cas dans lesquels les citoyens n'ont pas accès à certaines informations. Par exemple, il est interdit aux agences gouvernementales de divulguer des documents incomplets, validés ou traités. Le gouvernement restreint l'accès aux informations relatives à la sécurité nationale, à la défense, à la politique étrangère, la propriété industrielle et les droits d'auteur. L'article 36 de la loi fixe les niveaux de sécurité des documents classifiés et les délais de divulgation des informations: défense très secrète (après 50 ans), défense secrète (après 40 ans) et libération confidentielle (après 30 ans).

Bien que la loi ait été adoptée en 2015, le gouvernement ne l'a pas encore mise en œuvre. Selon un responsable de programme de la Fondation des médias pour l'Afrique de l'Ouest, les OSC et les médias dénoncent l'absence de décret d'application de la loi n ° 051, ainsi que l'absence d'action gouvernementale; cela empêche leur accès à l'information et, par conséquent, leur capacité à influencer l'élaboration des politiques. Le gouvernement n'étant pas habilité sans décret d'application, l'ANAIP n'a pas été constituée non plus. Une source gouvernementale affirme que l'un des principaux défis dans la mise en œuvre de la loi est la nécessité d'une plus grande coordination et collaboration entre les acteurs concernés, y compris les départements ministériels.

Par ailleurs, la décision du Conseil supérieur de la communication de bloquer le journal, L'Evénement, de la publication «d'informations sur les secrets militaires» révèle une controverse potentielle sur l'équilibre entre le besoin d'information et le besoin de secret et de sécurité.

Dans ce contexte, l'engagement vise à garantir aux citoyens l'accès aux informations publiques et aux documents administratifs. Les activités de l'engagement visent à faire appliquer une législation supplémentaire pour permettre l'entrée en vigueur complète de la loi 051, y compris la création de l'ANAIP. Certaines activités soutiennent la mise en place d'un cadre juridique pour la gestion des informations confidentielles et sensibles, ainsi que la promotion de la loi à travers les médias. Cet engagement est pertinent pour la valeur OGP de l'accès à l'information car son objectif principal est de mettre en œuvre une loi sur l'accès à l'information publique et à la documentation administrative pour les citoyens.

Comme indiqué dans le plan d'action, certains des objectifs, résultats et activités sont suffisamment spécifiques pour être objectivement vérifiés. La vérifiabilité de l'activité peut être évaluée, par exemple, en évaluant si les décrets d'application de la loi n ° 051 sont promulgués.

Cependant, on ne sait toujours pas comment cet engagement garantira que les obstacles à l'accès à l'information seront surmontés, car l'engagement ne fournit pas de paramètres spécifiques pour suivre les progrès ou l'achèvement.

S'il est mis en œuvre tel qu'écrit, l'engagement contribuera à résoudre le problème. Cet engagement entraînerait un grand pas en avant dans l'accès à l'information. La mise en œuvre de la loi donnerait à l'ANAIP l'autorité sur les questions liées à l'accès à l'information publique dans le pays. L'ANAIP ferait rapport au président du Burkina Faso et à l'Assemblée nationale sur l'état de l'accès à l'information publique dans le pays. Cela seul constituerait une amélioration significative. Pourtant, en raison de faiblesses dans la conception de l'engagement, sa portée et son ampleur peuvent être limitées. Par conséquent, l'impact potentiel de cet engagement est considéré comme modéré.

Si l'un des résultats escomptés est de surmonter les obstacles à l'accès à l'information, l'engagement ne fait pas explicitement référence à la manière dont l'ANAIP abordera ces obstacles, ni à ce que sont ces obstacles. Par conséquent, il n'est pas certain que l'engagement résoudra efficacement les obstacles à l'information.

Le plan d'action cite le financement insuffisant des acteurs clés comme l'un des problèmes limitant l'accès du public à l'information. Cependant, l'engagement ne précise pas comment il encouragera les agences gouvernementales à s'approprier la législation sur l'accès à l'information, à y participer ou à s'y conformer. L'engagement suppose des barrières à l'information et le manque d'implication sera résolu par l'ANAIP, bien que des actions spécifiques ne soient pas explicitement mentionnées.

Prochaines étapes

  • Cet engagement pourrait être poursuivi en termes d'application de l'ANAIP, en encourageant la participation active des parties prenantes et en veillant à ce que des mesures clés soient prises pour limiter les conflits potentiels entre le besoin d'accès à l'information et le besoin de confidentialité.
  • Mentionnez explicitement quels sont les obstacles à l'information ainsi que les actions spécifiques pour surmonter ces obstacles.
  • Soutenir le développement de campagnes de socialisation et de communication pour garantir efficacement que les citoyens connaissent la loi. Une attention particulière pourrait être accordée aux mécanismes par lesquels les citoyens peuvent demander des informations conformément à la loi.
Sié Simplice Hien, «Accès à l'information et aux documents publics: les députés du CNT donnent leur décharge» (Aouaga, 31 août 2015), http://news.aouaga.com/h/74142.html. Id. Omar Compaoré, «Droit d'accès à l'information publique: une loi adoptée et une structure pour sa mise en œuvre à venir» (Les Echos du Faso, 30 août 2015), http://lesechosdufaso.net/droit-dacces-a-linformation-publique-une-loi-votee-et-bientot-une-structure-pour-sa-mise-en-oeuvre/. Paling Wendé, «Burkina Faso: comment accéder aux documents administratifs. Loi n ° 051-2015 / CNT accordant le droit d'accès à l'information publique et aux documents administratifs »(La voix du juriste, 15 mars 2018), https://lavoixdujuriste.com/2018/03/15/burkina-faso-comment-acceder-aux-documents-administratifs/. Hien. Wendé. Hien. Adizatu Moro, «Burkina Faso's Access to Information Law: A Treachery or a Reality?» (Fondation des médias pour l'Afrique de l'Ouest, 13 juil. 2018), http://www.mfwa.org/issues-in-focus/burkina-fasos-law-on-access-to-information-a-hoax-or-a-reality/ Tinto Idriss (Open Burkina Project), entretien avec un chercheur de l'IRM. 15 février 2019 Fonctionnaires du gouvernement, courriel de Sidi Barry (Secrétariat permanent de modernisation de la gestion et de la bonne gouvernance) au chercheur de l'IRM. Herman Frédéric Bassolé, «Médias et sécurité: le secret de la défense expliqué aux journalistes» (LeFaso.net, 27 mars 2019), http://lefaso.net/spip.php?page=web-tv-video&id_article=72260&rubrique6. Conseil national de transition (Burkina Faso), Loi n ° 051-2015 / CNT accordant le droit d'accès aux informations publiques et aux documents administratifs (30 août 2015) art. 54, 71, http://www.freedominfo.org/wp-content/uploads/Loi-051-portant-sur-lacc--s----linformation-publique.pdf.

Engagements

  1. Mettre en œuvre la police communautaire

    BF0014, 2019, Renforcement des capacités

  2. Sensibilisation à la conformité fiscale

    BF0015, 2019, infranational

  3. Transparence du secteur minier

    BF0016, 2019, Accès à l'information

  4. Réforme de la déclaration d'actifs

    BF0017, 2019, Anti-Corruption

  5. Moderniser le système d'état civil

    BF0018, 2019, Renforcement des capacités

  6. Système de traitement des plaintes

    BF0019, 2019, Renforcement des capacités

  7. Accès à la justice pour les personnes vulnérables

    BF0020, 2019, Accès à la justice

  8. Autonomisation socio-économique des femmes et des jeunes

    BF0021, 2019, Renforcement des capacités

  9. Accroître la représentation des femmes dans la prise de décision

    BF0022, 2019, Renforcement des capacités

  10. Vulgariser le comptoir virtuel de l'administration publique (GVAP)

    BF0023, 2019, Gouvernement électronique

  11. Renforcer la communication sur le gouvernement ouvert

    BF0024, 2019, Gouvernement électronique

  12. Signer les protocoles d’opérations où la compétence doit être transférée aux municipalités et aux régions

    BF0001, 2017, Renforcement des capacités

  13. Respecter le délai requis pour la promulgation des lois

    BF0002, 2017, Renforcement des capacités

  14. Accès des personnes vulnérables aux fonds de l'aide juridique

    BF0003, 2017, Accès à la justice

  15. Inscription en ligne aux concours post-baccalauréat et baccalauréat

    BF0004, 2017, Renforcement des capacités

  16. Mécanisme d'enregistrement et de traitement des plaintes

    BF0005, 2017, Renforcement des capacités

  17. Domaines judiciaires spécialisés dans les délits économiques

    BF0006, 2017, Anti-Corruption

  18. Comités de citoyens pour contrôler la concurrence dans l'administration publique

    BF0007, 2017, Anti-Corruption

  19. Capacités des comités de discipline

    BF0008, 2017, Renforcement des capacités

  20. Fenêtre virtuelle de l'administration publique

    BF0009, 2017, Accès à l'information

  21. Droit d'accès aux informations publiques et aux documents administratifs

    BF0010, 2017, Accès à l'information

  22. Ministère et établissement public Données en format ouvert

    BF0011, 2017, Accès à l'information

  23. Informations d’accès et participation des citoyens au budget de l’État

    BF0012, 2017, Renforcement des capacités

  24. Dialogue communautaire sur le budget local (EDIC)

    BF0013, 2017, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!