Ignorer la navigation
Lettonie

Portail rédaction législative et élaboration de documents de planification (LV0019)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national de la Lettonie 2015-2017

Cycle du plan d'action : 2015

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Chancellerie d'État

Institution(s) d'appui : Ministère de la protection de l'environnement et du développement régional

Domaines politiques

E-gouvernement, Parlements ouverts, Participation à l'élaboration des lois, Participation du public, Gouvernance réglementaire

Revue IRM

Rapport IRM: Lettonie Rapport de fin de trimestre 2015-2017, Rapport d'avancement à mi-parcours de la Lettonie 2015-2017

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

le design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Fiche technique

Statu quo: le processus de prise de décision est compliqué et, pour cette raison, peu transparent et difficilement accessible au public. Cela impose des limites à l'engagement du public. l'objectif principal est de faciliter et d'accroître la participation citoyenne aux processus d'administration publique en élargissant les possibilités d'utilisation des outils de participation électronique.

À cette fin, il est prévu de développer et de mettre en service d'ici le début de 2016 un portail commun pour la rédaction de textes de loi et de documents de planification du développement. Le portail devrait renforcer la transparence des processus de rédaction des documents et de prise de décision au sein du gouvernement central et des autorités locales, tout en permettant au grand public d'obtenir rapidement des informations claires sur la législation et les documents de planification du développement en cours de rédaction. , et participer et participer à la rédaction. Le processus de prise de décision sera visible et accessible dans son ensemble, de l'idée à la décision finale.

Le grand public aura l’occasion de présenter ses propositions de modification de la législation ou de la pratique administrative, ainsi que de suivre l’avancement des projets de législation à travers toutes les étapes jusqu’à l’adoption et de donner directement leurs avis.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Portail pour l'élaboration et l'harmonisation des projets d'actes juridiques

Texte d'engagement:

Le processus de prise de décision est compliqué et, de ce fait, peu transparent et difficilement accessible au public. Cela impose des limites à l'engagement du public.

L'objectif principal est de faciliter et d'accroître la participation citoyenne aux processus de l'administration publique en élargissant les possibilités d'utilisation des outils de participation électronique.

À cette fin, il est prévu de développer et de mettre en service d'ici le début de 2016 un portail commun pour la rédaction de textes de loi et de documents de planification du développement. Le portail devrait renforcer la transparence des processus de rédaction des documents et de prise de décision au sein du gouvernement central et des autorités locales, tout en permettant au grand public d'obtenir rapidement des informations claires sur la législation et les documents de planification du développement en cours de rédaction. , et participer et participer à la rédaction. Le processus de prise de décision sera visible et accessible dans son ensemble, de l'idée à la décision finale. Le grand public aura l’occasion de présenter ses propositions de modification de la législation ou de la pratique administrative, ainsi que de suivre l’avancement des projets de législation à travers toutes les étapes jusqu’à l’adoption et de donner directement leurs avis.

Institution responsable: Chancellerie d'Etat

Institution (s) de soutien): Ministère de la protection de l'environnement et du développement régional

Date de début: 2013 .................... Date de fin: 2016

Note éditoriale: Le nom d'origine de cet engagement était: «Portail unique pour la rédaction de documents de planification législative et de développement». Le nom de l'engagement est maintenant la traduction officielle du nom du portail.

Contexte et objectifs

Le processus d’élaboration des politiques en Lettonie est bien structuré et offre aux ONG et au public des «portes» claires leur permettant de donner leur avis et leurs suggestions. Les institutions gouvernementales sont invitées à consulter les organisations de la société civile sur des documents, en ligne ou sous d'autres formes, en fonction du problème, des groupes cibles concernés et des ressources institutionnelles. Le gouvernement doit également publier les projets pour commentaires sur le site Web du Cabinet des ministres, rendre compte des consultations et de la participation citoyenne aux annotations des projets (disponibles au public avant que le Cabinet prenne une décision), réagir aux questions soulevées par les ONG et rendre compte des progrès accomplis dans le mémorandum. Conseil (réunion ouverte en ligne, avec présentations préalables en ligne).

Dans le même temps, il n'est pas toujours facile pour les ONG de suivre l'élaboration de nouveaux projets de documents de politique ou d'actes juridiques. Les modifications et les délais prévus ne sont pas publiés à l'avance, par conséquent, les divers sites Web du ministère doivent être vérifiés régulièrement pour les mises à jour. Il est donc difficile pour les citoyens d'être des participants proactifs. Pour le premier plan d'action, les ONG ont plaidé pour un suivi plus facile des projets, de la proposition du projet à son approbation par le Conseil des ministres et le Parlement. Cela comprenait l'accès aux comptes rendus des discussions et des opinions soumises sur les projets par les ministères, les institutions et les ONG. Celles-ci étaient déjà disponibles, mais nécessitaient une recherche dans les dossiers individuels des institutions participantes, telles qu'un ministère, le Cabinet des ministres, le Parlement ou l'Union européenne.

Dans la version actuelle de l'engagement, la Chancellerie d'Etat propose un portail commun pour l'élaboration de documents juridiques et politiques permettant de suivre les opinions et les modifications des projets. En outre, les ONG et les politiciens économiseraient des ressources en ayant accès à tous les débats antérieurs lors de l’examen des projets. Le portail simplifierait le processus pour les ministères; ils seraient en mesure de développer des brouillons directement sur le site, au lieu de les envoyer d'une institution à une autre.

L'objectif de l'engagement est d'accroître la participation citoyenne aux processus de l'administration publique en développant les possibilités d'utilisation des outils de participation électronique. http://tap.mk.gov.lv/lv/mk/tap/?dateFrom=2015-09-23&dateTo=2016-09-22&mk&text=653&org=0&area=0&type=0.  Cet engagement fait partie intégrante d’un grand projet d’investissement visant à mettre en place de nouveaux systèmes informatiques à l’usage de l’administration publique. Le portail fournirait également une interface conviviale aux membres de la société civile intéressés par le suivi de l'élaboration de projets particuliers. De cette manière, l'engagement est pertinent pour l'accès à l'information et la participation citoyenne, car il rend l'information sur les discussions politiques plus accessible et plus facile à suivre, ce qui facilite la participation active des citoyens.

L'engagement a un niveau de spécificité moyen puisqu'il établit un livrable clair (le portail). Cependant, il ne fournit aucun détail sur les éléments constitutifs du portail, tels que les projets et les institutions qui seraient inclus. La Chancellerie d'État a suggéré de créer un lien entre le portail et toutes les données relatives à l'élaboration de projets de documents d'orientation, de lois et de règlements (c'est-à-dire de la création d'un groupe de travail à l'approbation du Cabinet des ministres). Cela impliquerait de lier les ressources des ministères de la chancellerie d'État. Cependant, les ONG interrogées Entretiens avec Iveta Kažoka, Centre de la politique «Providus», 22 August 2016; et Kristīne Zonberga, Alliance civique de Lettonie, 23 August 2016.  interprété différemment le texte de l'engagement et souhaiterait toujours voir l'inclusion du Parlement.

Représentants du gouvernement Entretien avec Signe Rudzīte, Chancellerie d'État, 17 August 2016.  indiquer que le projet n'inclura pas l'accès aux positions politiques nationales sur les questions européennes, ni ne permettra le suivi des projets au Parlement. Cela pose un problème car les arguments des ONG sur les projets sont soumis à plusieurs reprises aux décideurs des ministères, au Cabinet des ministres, au Comité du Parlement et, dans certains cas, aux députés du Parlement européen et de ses commissions. Bien que les moyens techniques adéquats pour accéder aux archives des différentes institutions soient déjà en place, les citoyens doivent toujours consulter plusieurs autres sources pour avoir une image complète des débats sur des projets particuliers. En dépit de cette limitation, l’impact potentiel de cet engagement est modéré, car il commencerait à centraliser les discussions préliminaires, ce qui aiderait les citoyens à suivre de manière proactive le processus d’élaboration des politiques.

Aboutissement

Le gouvernement a commencé, mais n'a pas rempli, cet engagement lors du premier plan d'action. Il a élaboré des règlements concernant la publication de documents de discussion, la participation du public aux documents législatifs et les documents de planification. http://likumi.lv/doc.php?id=270934.  Il en résulte que les ministères publient désormais des documents de discussion sur leurs sites Web et que la page d'accueil du Cabinet des ministres est devenue le point central permettant de suivre les documents de discussion. http://www.mk.gov.lv/content/ministru-kabineta-diskusiju-dokumenti.  Il existe également des dispositions permettant au public d'accéder aux projets de documents avant qu'ils ne soient distribués dans les ministères, et de renforcer les pouvoirs des ONG en matière d'établissement de l'ordre du jour au sein du Conseil du mémorandum. Le gouvernement a également créé une nouvelle page sur le site Web du Cabinet des ministres, qui renverra au portail dès son lancement. Le portail et les fonctionnalités prévues ont été présentés lors du mémorandum du Conseil d’octobre 2013. http://www.mk.gov.lv/content/2013gada-30oktobra-sedes-darba-kartiba.

Au cours de la première année de mise en œuvre du deuxième plan d'action, le Cabinet des ministres a élaboré et approuvé une base juridique pour développer le portail sur 17 November 2015. Décret n ° 653http://www.varam.gov.lv/lat/likumdosana/normativo_aktu_projekti/2014__2020_gada_eiropas_savienibas_fondi/?doc=20890.  inclut le portail parmi les priorités de financement du programme d’investissement, dont le financement débutera en avril 2017. Selon le gouvernement, le portail devrait être prêt à être utilisé d’ici la fin de 2019 ou au début de 2020. Le calendrier proposé pour l'engagement ne devrait pas être respecté, il est donc retardé.

La Chancellerie d'État a mené une première phase de passation de marché, rassemblé des idées techniques pour développer le portail et sélectionné les soumissionnaires pour les prochaines étapes. Deux associations professionnelles de la technologie de la Lettonie ont posé leur candidature. La Chancellerie d'Etat tiendra des discussions supplémentaires sur les besoins des utilisateurs au cours des étapes ultérieures du développement du projet. L'entreprise qui remportera l'appel d'offres devra répondre aux besoins des organisations de la société civile. À l’heure actuelle, le portail proposera trois ensembles de données ouvertes: les projets d’actes juridiques avec annotations, la classification des actes juridiques et la classification des domaines politiques.

Premiers résultats (le cas échéant)

Le portail n'est pas encore opérationnel. Par conséquent, il n'y a pas de premiers résultats en termes d'élargissement de l'accès à l'information ou de la participation civique. La convivialité et la fonctionnalité du portail seront évaluées une fois qu’il sera utilisé par le public.

Prochaines étapes

À l'avenir, la mise en œuvre de l'engagement exigera un niveau élevé de collaboration entre les ministères, la chancellerie d'État et le Parlement, ainsi que des investissements financiers importants. Le chercheur IRM suggère d'inclure cet engagement dans le troisième plan d'action lorsque des solutions informatiques pratiques seront modélisées et qu'un suivi citoyen sera le plus nécessaire. ONG interrogées Entretiens avec Iveta Kažoka, Centre de la politique «Providus», 22 August 2016; Kristīne Zonberga, Alliance civique de Lettonie, 23 August 2016; et Andris Gobiņš, 22 August 2016.  a exprimé son intérêt à inclure sur le portail l'élaboration de positions nationales sur les questions européennes, ainsi qu'à contribuer à la définition des fonctionnalités et aux solutions de test au cours des étapes ultérieures de développement du portail. Le gouvernement pourrait également envisager d'inclure sur le portail des projets en cours de révision par le Parlement au cours des étapes ultérieures.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 2. Portail unique pour les projets de loi

Texte d'engagement:

Portail unique pour la rédaction et l'harmonisation des projets d'actes législatifs et la participation du public à la production des projets d'actes législatifs

Le processus de prise de décision est compliqué et souvent difficilement transparent et difficilement accessible au public. Cela impose des limites à l'engagement du public. Processus fragmenté et hétérogène de rédaction, d'harmonisation, d'approbation et de contrôle des projets d'actes législatifs, grand nombre d'actions non automatisées.

Ce projet vise à faciliter et à améliorer la participation du public aux processus d'administration publique en renforçant et en élargissant les possibilités d'utilisation des outils de participation électronique.

À cette fin, 2019 envisage de créer un portail commun pour la rédaction de projets d'actes législatifs, de documents de planification stratégique et d'un processus de consultation (ci-après «TAP»). Le portail devrait renforcer la transparence des processus de rédaction des documents et de prise de décision, ainsi que permettre au grand public d’obtenir rapidement des informations transparentes et opportunes sur la législation et les documents de planification du développement en cours de participer à la rédaction. Le processus décisionnel sera visible et accessible dans son ensemble, de l’idée au moment de prendre la décision finale.

Les citoyens auront la possibilité de soumettre des propositions sur le cadre réglementaire ou la pratique administrative à élaborer par le biais le service électronique 'Discussion publique sur les projets d'actes législatifs'.

Lancé en 2011 le portail ManaBalss.lv est une plate-forme importante pour l'engagement citoyen et les initiatives citoyennes. Il vise à encourager la participation du public à une meilleure législation en utilisant ce portail comme outil de participation électronique. Tous les citoyens lettons à l’âge de 16 peuvent lancer et signer des initiatives sur le portail. ManaBalss.lv, incl. ceux qui se concentrent sur l'amélioration du cadre réglementaire. Dans le cadre de ManaBalss.lv, chaque initiative signée par au moins 10 citoyens 000 et qui respecte les critères juridiques de la Saeima est soumise à la Saeima. La Saeima est le parlement de la Lettonie. Pour plus d'informations, voir http://www.saeima.lv/.

Institution responsable: Chancellerie d'Etat

Institutions de soutien: Ministère de la protection de l'environnement et du développement régional, Agence nationale de développement régional, Portail «ManaBalss.lv»

Date de début: 2013 ..................... ...................... Date de fin: 2019

Note éditoriale: Le texte d'engagement ci-dessus est tiré de la version mise à jour du plan d'action, publiée en octobre 2016 et disponible à l'adresse http://bit.ly/2EK34dH. Il a été raccourci par souci de brièveté. La version originale du plan d'action est disponible à l'adresse suivante: http://bit.ly/2ptZ0sq. Pour voir les changements entre les deux versions, veuillez visiter http://bit.ly/2FPvK4r.

But de l'engagement

Cet engagement vise à accroître la participation citoyenne aux processus de l'administration publique en élargissant les possibilités d'utilisation des outils de participation électronique. «Projet de règlement« Amendements au Règlement du Cabinet n ° 653 de 17 de novembre 2015 »,« Propositions législatives, Projet de législation du Cabinet des ministres de la République de Lettonie, http://tap.mk.gov.lv/lv/mk/tap/?dateFrom=2015-09-23&dateTo=2016-09-22&mk&text=653&org=0&area=0&type=0. En pratique, cet engagement fait partie intégrante d’un grand projet d’investissement à long terme qui vise à mettre en place de nouveaux systèmes de technologie de l’information (TI) à l’usage de l’administration publique. Le portail spécifique pour les projets de lois et de politiques mentionné dans l’engagement vise à aider les citoyens à devenir des participants proactifs du processus de planification des politiques. Auparavant, les modifications prévues et les délais n'étaient pas publiés sur le même site Web. Les citoyens devaient donc vérifier régulièrement les mises à jour de plusieurs sites Web institutionnels.

Ce portail présenterait également plusieurs caractéristiques destinées au public: (1), une interface conviviale pour les membres de la société civile intéressés à examiner l’élaboration de projets particuliers; (2) une plate-forme permettant aux citoyens de donner leur avis sur les projets de documents de politique et de lois; et (3) trois ensembles de données ouverts - documents de stratégie, documents juridiques, y compris les brouillons et les annotations - classés par structure organisationnelle et dans un format lisible par machine. Avec ces éléments, l'engagement rendrait les projets de politiques et de lois, ainsi que les consultations sur ces documents, accessibles sur un portail unique en ligne, simplifiant ainsi le processus de participation.

Le délai de mise en œuvre du projet dépasse le cycle de deux ans du plan d'action du PGO. Dans le plan d'action mis à jour, Cabinet des ministres, Deuxième plan d'action national de la Lettonie: 01.07.2015 – 30.06.2017, http://www.mk.gov.lv/sites/default/files/editor/ogp_2_plans_aktualizets_05.12.2016_eng_clean.pdf. le gouvernement letton indique que, conformément aux procédures applicables aux projets d'investissement, le financement de ce projet débuterait en avril 2017. Le plan mis à jour spécifie également que le portail sera prêt à être utilisé dans 2019. Dans un commentaire sur une version antérieure de ce rapport, le gouvernement a indiqué que la date limite pour la mise en œuvre du portail était désormais 7 January 2021. Commentaires soumis à l'IRM par le point de contact de la Lettonie pour OGP, 14 March 2018.

En outre, le plan révisé définit plusieurs étapes pour atteindre cet engagement: (1), la création de la plate-forme, (2), la création d'un service électronique sur le portail destiné au public, afin de débattre des projets d'actes législatifs, et (3). la divulgation d'ensembles de données de fond via le portail en vue d'une réutilisation et d'une utilisation partagée. Le texte répertorie deux activités distinctes à mettre en œuvre au cours de la période 2015-2017: la clôture du concours pour le projet de portail et le lancement du développement du portail. Le texte d'engagement révisé comprend également un nouveau paragraphe décrivant la plate-forme ManaBalss.lv, une initiative distincte qui permet aux citoyens de soulever des questions à débattre par la Saeima. Pour plus de détails, voir l'engagement 7 dans ce rapport.

Statut

Mi-parcours: limité

Au cours de la première année de mise en œuvre du plan d'action, une base juridique pour le développement du portail a été développée et ensuite approuvée par 17 November 2015 par le Cabinet des ministres. Le décret n ° 653 “Ajouté: Règlement du Cabinet n ° 17 de 17 November 2015. Programme opérationnel 653 "Croissance et emploi" 2.2.1 ", Ministère de la Protection de l'environnement et du Développement régional, http://www.varam.gov.lv/lat/likumdosana/normativo_aktu_projekti/2014__2020_gada_eiropas_savienibas_fondi/?doc=20890. Le projet faisait partie des priorités de financement du programme d’investissement.

La Chancellerie d'État a également mené une première phase de passation de marché, recueilli des idées de solutions techniques pour le développement du portail et sélectionné les soumissionnaires retenus pour les prochaines étapes. L'entreprise qui remportera l'appel d'offres devra répondre aux besoins des organisations de la société civile. Pour plus d'informations, voir le rapport de mi-parcours IRM 2015 – 2016. Open Government Partnership, Mécanisme indépendant d'information: rapport d'avancement de la Lettonie 2015 – 2016, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Latvia_Progress-Report_2015-2017_for-public-comment_0.pdf.

Fin du mandat: Limité

Bien que le financement du projet d'investissement devait commencer en avril 2017, le Cabinet des ministres a approuvé le financement du projet après la période de mise en œuvre du plan d'action, le 29 August 2017. «Projet de directive sur la mise en œuvre des lignes directrices pour le développement de la société de l'information dans le domaine des systèmes d'information de l'administration publique», «Propositions législatives, Projet de législation du Cabinet des ministres de la République de Lettonie, http://tap.mk.gov.lv/lv/mk/tap/?pid=40435034&mode=mk&date=2017-08-29. Entre-temps, selon les informations fournies par la Chancellerie d'Etat, celle-ci avait préparé toute la documentation nécessaire au financement du projet.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Pour permettre aux citoyens de suivre l’évolution des politiques et la rédaction de lois et de règlements, ils doivent pouvoir consulter les différentes pages Web des ministères. Pour cette raison, l'engagement vise à simplifier les processus de consultation lors de l'élaboration de la politique et à permettre un meilleur suivi des modifications apportées aux projets de documents de politique, de lois et de réglementations. Le nouveau portail n'étant ni encore développé ni opérationnel, les niveaux d'accès à l'information et la qualité des pratiques de consultation ne sont pas modifiés.

Reportés?

L'engagement est inclus dans le troisième plan d'action et est condensé aux activités spécifiques réalisables dans le cycle de plan d'action biennal, à savoir des mesures de sensibilisation du public et des formations sur l'utilisation du nouveau portail, le lancement des fonctionnalités de consultation publique du nouveau système. et l’ouverture des données à réutiliser relatives aux processus d’élaboration des politiques.


Engagements

Open Government Partnership