Ignorer la navigation
Finlande

Faire participer les enfants, les jeunes et les personnes âgées (FI0022)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Finlande, deuxième plan d'action, 2015-17

Cycle du plan d'action: 2015

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'éducation et de la culture

Institution (s) de soutien: ministère des Affaires sociales et de la Santé, autres ministères, organismes publics et municipalités, organisations pour enfants et jeunes, organisation des personnes âgées

Domaines politiques

Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Finlande Rapport de fin de trimestre 2015-2017, Rapport de suivi à mi-parcours pour la Finlande 2015-2017

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Conception i

Vérifiable: non

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Problème à traiter: les possibilités de participation des enfants et des jeunes ont été systématiquement améliorées dans les municipalités et les organisations de la société civile. La nouvelle loi municipale oblige toutes les municipalités à créer des conseils de la jeunesse ou des groupes équivalents, ainsi que des conseils sur le handicap. Les conseils des personnes âgées sont obligatoires depuis 2013.A l'heure actuelle, env. 80% des municipalités ont un conseil de la jeunesse ou un groupe équivalent. Environ 150 municipalités ont des conseils sur les personnes handicapées. Ces deux conseils seront obligatoires à partir de 1.6.2017. Dans le gouvernement de l'État et en particulier dans la loi, l'engagement des enfants et des jeunes a été moins avancé. Au cours du premier plan d'action pour un gouvernement ouvert finlandais, un atelier a été organisé à l'intention des jeunes. Il a permis de discuter des lois en préparation et de rassembler des informations sur la manière et les domaines dans lesquels les jeunes devraient être impliqués dans le processus de rédaction. Lors des réunions et des ateliers avec la société civile, ainsi que de l'engagement des enfants et des jeunes, l'intégration des personnes âgées a été soulignée. Ils constituent également un groupe souvent non inclus dans les processus de rédaction. Différents groupes d'âge ne doivent toutefois pas être considérés comme des groupes homogènes fondés sur le même âge. Une attention particulière doit être accordée aux personnes handicapées ou aux personnes ne possédant pas les compétences linguistiques ou culturelles souvent nécessaires. Cela vaut également pour les enfants et les jeunes.
Objectif principal: Renforcer la participation des enfants, des jeunes et des personnes âgées aux processus de préparation des décisions et à la conception et à la coproduction de services.
Jalons et indicateurs: 1. En vue de la publication d'une nouvelle loi sur la jeunesse et du programme de politique de l'enfance et de la jeunesse dans 2015, l'engagement des enfants et des jeunes au sein du gouvernement de l'État sera renforcé (y compris la rédaction de lois). La numérisation est utilisée. 2. Des conseils seront donnés au personnel du gouvernement de l'État et des municipalités sur la manière de faire participer différents groupes d'âge. Cela se fera en coopération avec les OSC. Indicateur: Nombre de formations organisées et nombre de participants à ces formations. 3. Sur la base du plan d’action du nouveau gouvernement à venir, les principales initiatives seront choisies, dans lesquelles différentes méthodes de participation des enfants, des jeunes et des personnes âgées sont expérimentées. 4. Un camp de participation commun pour les personnes âgées, les jeunes et les enfants est organisé. Des fonctionnaires du gouvernement de l'État et des municipalités seront également présents. 5. En coopération avec le réseau de la jeunesse, une étude sur l'engagement des enfants et des jeunes sera réalisée.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Engagement 4. Engagement des enfants, des jeunes et des personnes âgées

Texte d'engagement:

Statu quo ou problème ou problème / question à traiter

Les possibilités de participation des enfants et des jeunes ont été systématiquement améliorées dans les municipalités et les organisations de la société civile. La nouvelle loi municipale exige de tous les

les municipalités à créer des conseils de la jeunesse ou des groupes équivalents ainsi que des conseils sur le handicap. Les conseils des personnes âgées sont obligatoires depuis 2013.A l'heure actuelle, env. 80% des municipalités ont un conseil de la jeunesse ou un groupe équivalent. Environ 150 municipalités ont des conseils sur les personnes handicapées. Ces deux conseils seront obligatoires à partir de 1.6.2017. Dans le gouvernement de l'État et en particulier dans la loi, l'engagement des enfants et des jeunes a été moins avancé.

Au cours du premier plan d'action pour un gouvernement ouvert finlandais, un atelier a été organisé à l'intention des jeunes. Il a permis de discuter des lois en préparation et de rassembler des informations sur la manière et les domaines dans lesquels les jeunes devraient être impliqués dans le processus de rédaction.

Lors des réunions et des ateliers avec la société civile, ainsi que de l'engagement des enfants et des jeunes, l'intégration des personnes âgées a été soulignée.

Ils constituent également un groupe souvent non inclus dans les processus de rédaction.

Différents groupes d'âge ne doivent toutefois pas être considérés comme des groupes homogènes fondés sur le même âge. Une attention particulière doit être accordée aux personnes handicapées ou aux personnes ne possédant pas les compétences linguistiques ou culturelles souvent nécessaires. Cela vaut également pour les enfants et les jeunes.

Objectif principal

Renforcer la participation des enfants, des jeunes et des personnes âgées aux processus de préparation des décisions, ainsi qu’à la conception et à la coproduction des services.

Milestones

1. En préparation d'une nouvelle loi sur la jeunesse et de la politique relative à l'enfance et à la jeunesse

Le programme devant être publié en 2015, l’engagement des enfants et des jeunes au sein du gouvernement de l’État sera renforcé (y compris l’élaboration de la loi). La numérisation est utilisée.

2. Des conseils seront donnés au personnel du gouvernement de l'État et des municipalités sur la manière de faire participer différents groupes d'âge. Cela se fera en coopération avec les OSC. Indicateur: Nombre de formations organisées et nombre de participants à ces formations.

3. Sur la base du plan d’action du nouveau gouvernement à venir, les principales initiatives seront choisies, dans lesquelles différentes méthodes de participation des enfants, des jeunes et des personnes âgées sont expérimentées.

4. Un camp de participation commun pour les personnes âgées, les jeunes et les enfants est organisé. Des fonctionnaires du gouvernement de l'État et des municipalités seront également présents.

5. En coopération avec le réseau de la jeunesse, une étude sur l'engagement des enfants et des jeunes sera réalisée.

Institution responsable: Ministère de l'éducation et de la culture

Institution (s) de soutien: Ministère des affaires sociales et de la santé; d'autres ministères, organismes d'État et municipalités; organisations d'enfants et de jeunes; organisations pour personnes âgées

Date de début: 1.7.2015 .............. Date de fin: 30.6.2017

Contexte et objectifs

L'objectif principal de l'engagement est d'améliorer l'engagement des gouvernements des États auprès des enfants, des jeunes et des personnes âgées, en les associant à la préparation des décisions et à la conception conjointe des services. Un membre de l'équipe OGP du ministère des Finances Entretien, septembre 2016. a expliqué que l'engagement visait à équilibrer la représentation des enfants, des jeunes et des personnes âgées dans la prise de décision politique en introduisant des éléments de démocratie directe pour des groupes d'âge spécifiques et des citoyens à faible taux de participation. À l'heure actuelle, une loi municipale oblige toutes les municipalités à créer des conseils de la jeunesse ou des groupes équivalents, ainsi que des conseils sur les personnes handicapées. Cet engagement vise à amener de telles pratiques en matière d'élaboration de politiques au niveau national.

L'engagement comprend cinq activités clés axées sur l'augmentation de l'inclusion des personnes âgées et la préparation de l'adoption d'une nouvelle loi sur la jeunesse et d'une nouvelle politique relative à l'enfance et à la jeunesse. Les actions prévues comprennent la formation des fonctionnaires à la participation de différents groupes d'âge, l'expérimentation de différentes stratégies d'engagement, l'organisation d'un camp de participation pour les groupes de jeunes et de personnes âgées et la réalisation d'une étude en partenariat avec le Conseil consultatif pour la jeunesse.

Aboutissement

4.1. En juin, 2015, le conseil d’administration de la jeunesse a proposé une nouvelle loi sur la jeunesse de 2016 pour remplacer celle qui existait déjà et prévoyait qu’elle entrerait en vigueur au début de 2017. La nouvelle loi sur la jeunesse En vertu de la plus récente loi sur la jeunesse de 2006, le ministère de l'Éducation et de la Culture est responsable de la mise à jour de la politique relative à l'enfance et à la jeunesse (conformément à la proposition gouvernementale en matière de législation (HE111 / 2016 et loi 5§)) et bénéficie du soutien du conseil consultatif de la jeunesse. . La politique relative à l'enfance et à la jeunesse est ensuite approuvée par le gouvernement finlandais tous les quatre ans. (Ministère de l'éducation et de la culture, «Loi sur la réforme de la jeunesse», 29 June 2016, http://www.minedu.fi/OPM/Nuoriso/vireilla_nuoriso/nuorisolaki/.) Cette politique définit les objectifs et les directives des agences administratives régionales et des programmes de politique de la jeunesse dans les municipalités. Ces programmes comprennent l'éducation, l'emploi, la santé, la citoyenneté active, l'autonomisation sociale, le logement et l'esprit d'entreprise pour toutes les personnes âgées de moins de 13 ans 29: http://www.minedu.fi/OPM/Nuoriso/nuorisopolitiikka/Kehittxmisohjelma_2012-2015/?lang=en. visait à remanier le système de travail de jeunesse et nécessitait donc une coordination importante entre les ministères et les agences. Toutefois, à mi-parcours, l’adoption de la nouvelle loi sur la jeunesse est restée retardée, ce qui a retardé l’actualisation régulière de la politique relative à la jeunesse et à la jeunesse. Le gouvernement a décidé en décembre 2015 de prolonger le programme actuel de politique de l'enfance et de la jeunesse jusqu'à l'adoption d'une nouvelle loi sur la jeunesse.

Selon un responsable public de l'équipe OGP du ministère des Finances, Entretien, septembre 2016. le gouvernement a entamé les travaux préparatoires à la nouvelle loi sur la jeunesse en avril 2014. Les enfants et les jeunes ont été engagés en ligne et hors ligne dans la préparation du projet de loi. Lien vers plus d'informations sur le processus de rédaction (en finnois): http://www.minedu.fi/OPM/Nuoriso/vireilla_nuoriso/nuorisolaki/. En outre, le ministre chargé de l'élaboration de la politique relative à l'enfance et à la jeunesse a organisé une table ronde avec les organisations de la société civile concernées afin de tirer parti des méthodes de mobilisation en ligne. Cependant, en raison du retard susmentionné dans la mise en œuvre de la nouvelle loi sur la jeunesse, Lien vers la décision (en finnois): http://valtioneuvosto.fi/paatokset/paatos?decisionId=0900908f8049c096. cet engagement est sur la bonne voie, mais sa réalisation reste limitée.

4.2. Les fonctionnaires et les chercheurs ont conjointement créé et publié un certain nombre de directives succinctes destinées à faciliter la consultation publique de différents groupes d’âge. Lien vers les documents d'orientation (en finnois): http://vm.fi/hallinnon-avoimuus/avoin-hallinto/avoimen-hallinnon-tietokortit. Le ministère des Finances, la Ligue Mannerheim pour la protection de l'enfance, le bureau du commissaire à l'enfance, le ministère de l'Éducation et le ministère de la Culture ont organisé conjointement un séminaire sur les droits des enfants le 16 November 2015. L'événement a couvert les droits des enfants, les pratiques de consultation et les évaluations d'impact sur les enfants. Lien vers le programme du séminaire (en finnois): http://vm.fi/hallinnon-avoimuus/avoin-hallinto/materiaaleja-ja-taustaa. Des conférenciers du Bureau de l'ombudsman, du ministère de l'Éducation et d'organisations de protection de l'enfance ont présenté une recherche et discuté des pratiques permettant d'inclure les enfants et les jeunes dans les agendas d'un gouvernement ouvert. Documents du séminaire Droits de l'enfant: http://vm.fi/hallinnon-avoimuus/avoin-hallinto/materiaaleja-ja-taustaa.

Exemple de constatations présentées: http://vm.fi/documents/10623/1194802/Iivonen+Lapsivaikutusten+arviointi+-+avoin+hallinto+16.11.15.pdf/d5c7e600-32d4-470e-aad0-a94327617ae5.  

4.3. Selon le rapport d'autoévaluation du gouvernement, cinq initiatives différentes du plan d'action du gouvernement expérimentent des méthodes de mobilisation. Ceux-ci comprennent (1) un programme destiné aux services aux enfants et à la famille, (2) la numérisation des services publics, (3) la Municipalité du futur, (4) expérimentant avec une municipalité numérique et (5) les soins à domicile pour personnes âgées.

Plusieurs activités d'engagement ont eu lieu au cours de la première année de mise en œuvre. Deux événements ont été organisés pour engager les citoyens âgés dans la prise de décision:

  1. Un événement «Journées des conseils pour les personnes âgées» organisé par le ministère de l'Environnement, le ministère des Finances et le ministère des Affaires sociales et de la Santé le 6 d'avril 2016 http://www.ym.fi/fi-FI/Asuminen/Ohjelmat_ja_strategiat/Ikaantyneiden_asumisen_kehittamisohjelma/Vanhusneuvostopaiva_642016(38537). et
  2. Un atelier sur les services numériques et la participation numérique à la prise de décision pour les personnes âgées sur 31 May 2016. Le programme, les diapositives et les procès-verbaux des discussions sont disponibles sur le site Web du gouvernement ouvert: http://vm.fi/hallinnon-avoimuus/avoin-hallinto/materiaaleja-ja-taustaa.

Un représentant de la société civile de l'Union for Senior Services (Norvège) Entretien, 10 January 2016. a déclaré que ces événements étaient bien connus et de nature participative. Les conseils des personnes âgées se sont associés au ministère des Affaires sociales et de la Santé et au ministère de l'Environnement pour organiser l'événement «Des journées pour les conseils des personnes âgées». Les participants ont discuté de la vie et des soins à domicile. Au total, des membres de 87 issus de conseils de personnes âgées de partout en Finlande ont participé. Auto-évaluation du rapport de mi-parcours en Finlande, http://www.opengovpartnership.org/country/finland/assessment.

Les membres des conseils des personnes âgées des municipalités locales ont participé à une séance de réflexion en ligne sur les services numériques destinés aux personnes âgées. Selon le rapport d'auto-évaluation du gouvernement, les seniors de 1,340 ont participé à l'événement en ligne et les résultats ont conduit à la création d'un «Atelier sur la participation à la prise de décision» pour les militants âgés. L’atelier était organisé par trois organisations de citoyens, Valli (Union finlandaise pour les services aux personnes âgées), SOSTE (Fédération finlandaise des affaires sociales et de la santé), et ENTER ry (Association des TIC pour les personnes âgées). ainsi que des fonctionnaires et des participants âgés de 46. Auto-évaluation du rapport de mi-parcours en Finlande, http://www.opengovpartnership.org/country/finland/assessment.

Au cours de la période de mise en œuvre, les villes finlandaises, notamment Pori, Kuopio et Helsinki, ont mobilisé les jeunes via le site de participation en ligne Nuortenideat.fi et par le biais de programmes scolaires. Le rapport d'autoévaluation indique qu'en octobre 2016, un forum de la jeunesse a été organisé en partenariat avec le ministère de la Gouvernance publique de l'OCDE. Avant le forum, des jeunes de différents pays ont rencontré des ministres et ont discuté des résultats d'autres forums nationaux de la jeunesse à la Maison des États à Helsinki. Le projet de gouvernement ouvert en Finlande a conduit l'initiative d'organiser le forum de la jeunesse et de discuter des résultats des forums internationaux de la jeunesse.

4.4. L'autoévaluation du gouvernement indique que des partenaires potentiels pour l'organisation d'un camp de participation ont été identifiés, bien que ces informations n'aient pas été rendues publiques. Selon le gouvernement, la préparation du camp commencera à l'automne de 2016.

4.5. Dans son rapport d'autoévaluation, le gouvernement indique qu'il a mené une étude conjointe avec le Conseil consultatif pour les affaires de la jeunesse avant le début de la période de mise en œuvre des engagements. La campagne de consultation des enfants et des jeunes s’appelait Mä oon asiantuntija! (Je suis un expert!) Et comprenait des consultations en ligne et des événements dans huit villes. Cette activité a été incluse dans le plan d’action parce que le gouvernement et les organisations de la société civile travaillant sur les questions relatives à la jeunesse souhaitaient utiliser les résultats de l’étude pour éclairer les politiques. Le Conseil national de la jeunesse, un groupe de fonctionnaires et d'OSC nommé par le gouvernement, a rédigé un rapport de trois pages Rapport disponible à l'adresse https://tietoanuorista.fi/en/nuora/advisory-council-for-youth-affairs/ sur les résultats du processus de consultation. https://tietoanuorista.fi/en/. Sur la base de ses conclusions, l’équipe OGP a élaboré des directives de consultation pour faire participer les enfants et les jeunes. http://vm.fi/hallinnon-avoimuus/avoin-hallinto/avoimen-hallinnon-tietokortit.
Premiers résultats (le cas échéant)

Cet engagement est principalement axé sur le test, l’étude et le développement de pratiques visant à accroître l’engagement. Un grand nombre d'activités sont préparatoires et, par conséquent, leur effet sur l'ouverture du gouvernement est mineur, bien que des études et des expérimentations avec différentes méthodes de sensibilisation puissent accroître la participation citoyenne à l'avenir.

Sept des huit organisations de la société civile interrogées ont estimé que le thème de cet engagement et les activités étaient importants. La préparation de la loi sur la jeunesse (jalon 4.1) a été saluée par les députés et les autres parties prenantes. De plus, engager les enfants et les jeunes dans la préparation d'une loi qui les traite directement est une étape importante, même si la formulation du texte faisant état d'un jalon ne spécifie pas comment l'input sera inclus.

Le rapport d'autoévaluation du gouvernement mentionne d'autres activités menées, en plus de celles incluses dans l'engagement. Par exemple, ils ont organisé l’événement Dialogue jeunesse en octobre 2015, Lien vers l'événement: https://www.oecd.org/governance/ministerial/youth-dialogue.htm. la journée du Conseil des personnes âgées en avril 2014, Lien vers l'événement: http://www.ym.fi/fi-FI/Asuminen/Ohjelmat_ja_strategiat/Ikaantyneiden_asumisen_kehittamisohjelma/Vanhusneuvostopaiva_642016(38537). et un processus de consultation sur l'engagement et le développement de services numériques pour les personnes âgées, qui comprenait une vaste consultation en ligne et un atelier. Lien vers les résultats du processus: http://vm.fi/documents/10623/1193298/Monessa+mukana+kaiken+ik%C3%A4isen%C3%A4+%E2%80%93+aivoriihen+I+tulosraportointi160512.pdf/dd67d662-1f9a-4400-a9fd-34eb12503a9b.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM recommande que toutes les activités soient mises en œuvre au cours de la période d'engagement restante, comme prévu. Le gouvernement pourrait s’efforcer d’intégrer les meilleures pratiques tirées de l’expérimentation de diverses méthodes d’engagement (jalons 4.1 et 4.3). Le gouvernement a produit du matériel d'étude et de conseil sur les méthodes et stratégies d'engagement (jalons 4.2 et 4.5), et il devrait également appliquer les résultats dans les formations (par exemple, dans le cadre du jalon 4.2) et dans d'autres activités. En outre, le gouvernement devrait fournir aux participants aux événements organisés par le gouvernement des informations claires sur la manière dont leur contribution sera utilisée pour informer les politiques, et les plans d'action futurs devraient indiquer comment les citoyens peuvent participer au partage de leurs points de vue, et comment informer le processus décisionnel du gouvernement.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 4. Engagement des enfants, des jeunes et des personnes âgées

Texte d'engagement:

Les possibilités de participation des enfants et des jeunes ont été systématiquement améliorées dans les municipalités et les organisations de la société civile. La nouvelle loi municipale oblige toutes les municipalités à créer des conseils de la jeunesse ou des groupes équivalents, ainsi que des conseils sur le handicap. Les conseils des personnes âgées sont obligatoires depuis 2013. Pour le moment env. 80% des municipalités ont un conseil de la jeunesse ou un groupe équivalent. Environ 150 municipalités ont des conseils sur les personnes handicapées. Ces deux conseils seront obligatoires à partir de 1.6.2017. Dans le gouvernement de l'État et en particulier dans la loi, l'engagement des enfants et des jeunes a été moins avancé.

Au cours du premier plan d'action pour un gouvernement ouvert finlandais, un atelier a été organisé à l'intention des jeunes. Il a permis de discuter des lois en préparation et de rassembler des informations sur la manière et les domaines dans lesquels les jeunes devraient être impliqués dans le processus de rédaction.

Lors des réunions et des ateliers avec la société civile, ainsi que de l'engagement des enfants et des jeunes, l'intégration des personnes âgées a été soulignée. Ils constituent également un groupe souvent non inclus dans les processus de rédaction.

Différents groupes d'âge ne doivent toutefois pas être considérés comme des groupes homogènes fondés sur le même âge. Une attention particulière doit être accordée aux personnes handicapées ou aux personnes ne disposant pas des compétences linguistiques ou des connaissances culturelles souvent nécessaires. Cela vaut également pour les enfants et les jeunes.

Objectif principal

Renforcer la participation des enfants, des jeunes et des personnes âgées aux processus de préparation des décisions, ainsi qu’à la conception et à la coproduction des services.

Milestones

4.1. En préparation d’une nouvelle loi sur la jeunesse et de la loi sur l’enfance et la Le programme de politique de la jeunesse devant être publié en 2015, l'engagement des enfants et des jeunes au sein du gouvernement de l'État sera renforcé (y compris la rédaction de lois). La numérisation est utilisée.

4.2. Des conseils seront donnés au personnel du gouvernement de l'État et des municipalités sur la manière de faire participer différents groupes d'âge. Cela se fera en coopération avec les OSC. Indicateur: Nombre de formations organisées et nombre de participants à ces formations.

4.3. Sur la base du plan d’action du nouveau gouvernement à venir, les principales initiatives seront choisies, dans lesquelles différentes méthodes de participation des enfants, des jeunes et des personnes âgées sont expérimentées.

4.4. Un camp de participation commun pour les personnes âgées, les jeunes et les enfants est organisé. Des fonctionnaires du gouvernement de l'État et des municipalités seront également présents.

4.5. En coopération avec le réseau de la jeunesse, une étude sur l'engagement des enfants et des jeunes sera réalisée.

Institution (s) responsable (s): Ministère de l'éducation et de la culture

Institution (s) auxiliaire (s): Ministère des affaires sociales et de la santé; d'autres ministères, organismes d'État et municipalités; organisations d'enfants et de jeunes; organisations pour personnes âgées

Date de début: 1 juillet 2015 Date de fin: 30 juin 2017

But de l'engagement:

L'engagement vise à impliquer les personnes âgées, les enfants et les jeunes en les impliquant dans la prise de décision gouvernementale et la conception de services via des événements de participation et des outils de participation en ligne. Il a également pour objectif de produire des lignes directrices et une étude d'engagement sur la base de consultations avec des groupes d'intérêt et d'expérimenter différentes méthodes d'engagement, ainsi que d'aider à la préparation de la nouvelle loi sur la jeunesse. Un autre objectif de l'engagement est d'établir la pratique consistant à impliquer les conseils de jeunes et les conseils des personnes handicapées dans l'élaboration des politiques au niveau national.

Statut

Mi-parcours: substantiel

À mi-parcours, une nouvelle loi sur la jeunesse avait été proposée en juin 2015 par le conseil d'administration de la jeunesse, mais l'adoption de la loi avait été retardée. La formulation de la loi sur la jeunesse et du programme de politique de l'enfance et de la jeunesse a donc été étendue jusqu'à la fin de 2016. De plus, de brèves lignes directrices pour la consultation publique de différents groupes d’âge ont été publiées à mi-parcours. [Note108: Cartes d’information pour le gouvernement ouvert, http://vm.fi/hallinnon-avoimuus/avoin-hallinto/avoimen-hallinnon-tietokortit]

Des méthodes de mobilisation des enfants, des jeunes et des personnes âgées ont été expérimentées dans le cadre de cinq des principales initiatives du gouvernement. Plusieurs événements participatifs ont été organisés pour l'engagement des personnes âgées, et les jeunes ont été engagés via le portail de participation en ligne Nuortenideat.fi. Un forum de la jeunesse a également été organisé conjointement avec l’OCDE en octobre 2016.

Avant la période de mise en œuvre des engagements, une étude conjointe aurait été menée par le gouvernement et le Conseil consultatif pour les affaires de la jeunesse. L'étude était basée sur une campagne de consultation pour les enfants et les jeunes et ses résultats ont été rapportés et utilisés par le gouvernement et les organisations de la société civile pour éclairer la politique de la jeunesse. De plus, l'équipe OGP s'est servie de ce rapport pour créer des directives de consultation pour faire participer les enfants et les jeunes. Pour plus d'informations, veuillez consulter le rapport de mi-parcours.

Fin de période: substantielle

4.1. Faire participer les enfants et les jeunes au gouvernement de l'État
Depuis le milieu de l'année, la nouvelle loi sur la jeunesse est entrée en vigueur le 1 de janvier 2017. [Note109: «Uusi nuorisolaki voimaan: tervetuloa valtion nuorisoneuvosto». Conseil d'État à la jeunesse, 3 janvier 2017,

https://tietoanuorista.fi/uusi-nuorisolaki-voimaan-tervetuloa-valtion-nuorisoneuvosto/ ] Le programme national de politique et de travail pour la jeunesse (ex-LANUKE, devenu Valtakunnallinen nuorisotyön ja -politiikan ohjelma, VANUPO) a été défini sur la base de la nouvelle loi sur la jeunesse après la date de fin de l'engagement sur 12 October 2017. ohjelma 110 – 2017, http://minedu.fi/documents/1410845/4274093/VANUPO+FI+2017+final.pdf/92502e8e-0cd0-40f0-b097-5ef39e1d529f ] Les points focaux du programme consistent à faire en sorte que tous les enfants aient la possibilité d’avoir au moins un passe-temps; renforcement des compétences des jeunes en matière d'emploi et réduction de l'exclusion des jeunes; augmenter la participation et l'influence des jeunes; action préventive pour les problèmes de santé mentale chez les jeunes; et fournir des informations et un soutien adéquats aux jeunes dans leurs aspirations à vivre de manière indépendante.

Selon un représentant du ministère de l'Education et de la Culture, VANUPO a été développé en consultant des organisations de jeunesse, des animateurs de jeunesse et des jeunes en général. La consultation a été organisée en menant une enquête qui a reçu les réponses 107 (dont 38 ont été données par des jeunes et les autres par des animateurs de jeunesse), ainsi que par l'organisation d'un événement de discussion sur 12 September 2016. Les opportunités de consultation pour le programme ont été annoncées sur les médias sociaux, tels que Twitter et Facebook, ainsi que sur la station de radio Radio Suomi. [Note111: Entretien avec Georg Henrik Wrede, ministère de l'Éducation et de la Culture, 28 August 2017.]

4.2. Conseils pour engager différents groupes d'âge
En ce qui concerne les formations sur l'engagement avec différents groupes d'âge, un représentant du ministère de l'Éducation et de la Culture a indiqué que plusieurs projets dirigés par des syndicats de conseils de jeunesse et l'organisation de services à la jeunesse Nuorten Keski-Suomi avaient été financés pour organiser des formations locales à l'intention des fonctionnaires. [Note112: Ibid.] Nuorten Keski-Suomi a également annoncé l'octroi d'un financement à cinq comtés du nouveau gouvernement régional finlandais [Note113: Réforme du gouvernement régional, http://alueuudistus.fi/en/reform-of-regional-administration ] à des projets pilotes visant à renforcer la participation des jeunes du comté. Dans le cadre de ces projets, les responsables de comté collaboreront avec les jeunes de la région pour trouver des modèles d’inclusion et de participation appropriés. [Note114: «Viisi maakuntaa pilotoi nuorten äänen vahvistamista».

http://www.nuortenkeskisuomi.fi/nuorten-aani-maakunnissa/viisi-maakuntaa-pilotoi-nuorten-aanen-vahvistamista-uudessa-maakuntahallinnossa/ ] Des cartes d’information sur les méthodes d’engagement des enfants et des jeunes sont disponibles en ligne. [Note115: Avoimen hallinnon II. toimenpideohjelman tilannekatsaus 22.3.2017, http://vm.fi/documents/10623/1193298/Avoimen+hallinnon+2.+toimintaohjelman+tilannekatsaus+22.3.2017.pdf/fb3f63d5-5abc-459a-8c19-5054cd9090bd ] Des cartes d’expérience sur les événements de participation des personnes âgées sont également disponibles, cependant, des cartes d’information sur les consultations avec les personnes âgées n’ont pas été publiées comme prévu. [Note116: Avoimen hallinnon tieto- ja kokemuskortit, http://vm.fi/hallinnon-avoimuus/avoin-hallinto/avoimen-hallinnon-tietokortit ]

4.3. Expérimentation de méthodes d'engagement
Après la mi-parcours, différents groupes d’âge ont été expérimentés. Le 16 de novembre, le Ministère des finances, en collaboration avec le Bureau du médiateur pour les enfants, la Ligue Mannerheim pour la protection de l'enfance et le Ministère de l'éducation et de la culture, ont organisé un «après-midi des droits de l'enfant». Lors de l'événement, les intervenants des organisations susmentionnées ont expliqué les droits de l'enfant dans le cadre de l'initiative de gouvernement ouvert, les méthodes de consultation des enfants et les méthodes d'évaluation des effets sur les enfants dans les processus décisionnels gouvernementaux et municipaux. Selon le rapport d’auto-évaluation de fin de session, l’événement a été un succès et a donc été répété sur 2015 November 8, [Note2016: Informations sur l’après-midi des droits de l’enfant dans 117 et 2016,

http://vm.fi/hallinnon-avoimuus/avoin-hallinto/materiaaleja-ja-taustaa ] et 14 November 2017. [Note118: Diffusion sur le Web de “L’après-midi des droits des enfants” sur 14 November 2017,

http://videonet.fi/web/vm/20171114/ ]

Une «journée du conseil des personnes âgées» a été organisée le 5 April 2017 conjointement par le ministère de l'Environnement et le ministère des Finances. Les présentations lors de l'événement ont porté sur les activités municipales, l'aide au logement et le développement de milieux de vie pour les personnes âgées, ainsi que sur le rôle et les tâches des conseils de personnes âgées dans ces questions. Outre des représentants des ministères organisateurs, des exposés ont été présentés par des représentants de Valli ry - Union finlandaise des services aux personnes âgées, Age Institute, Réseau pour le pouvoir de la vieillesse (Valtaa vanhuus), Université Aalto, Institut de recherche sur les établissements de santé. (Sotera) et des membres âgés du conseil. [Note119: Journée du conseil des personnes âgées, 5 April 2017,
http://www.ymparisto.fi/fi-FI/Asuminen/Ikaantyneiden_asuminen/Vanhusneuvostopaiva_542017(42339) ]

4.4. Camp de participation
Le camp de participation pour les jeunes et les personnes âgées a été organisé à Hollola le 27 d’avril 2017 par le ministère des Finances et le groupe de réflexion indépendant Demos Helsinki. Les participants comprenaient huit jeunes, des personnes âgées de 15 et un fonctionnaire de la municipalité de Hollola. Le camp avait pour objectif de mettre à l'essai une méthode de participation inclusive et un outil administratif. Le thème du camp était «une vieillesse sage et sans danger pour l’avenir». [Note120: Nuorten ja ikäihmisten vaikuttamispäivä Hollola, 27.4.2017: Yhteenveto prosessista ja

http://avoinhallinto.fi/assets/files/2017/07/Nuorten-ja-ika%CC%88ihmisten-vaikuttamispa%CC%88iva%CC%88-Yhteenveto-prosessista-ja-pa%CC%88iva%CC%88n-tuloksista-15.6.2017-2.pdf ]

4.5. Étude d'engagement
Le jalon était terminé à mi-parcours. Pour plus d'informations, veuillez consulter le rapport d'avancement de l'IRM.

At-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: marginale

Les recherches montrent que les jeunes Finlandais connaissent bien le gouvernement, mais que leur intérêt pour les affaires sociales et la participation à la vie politique est faible. [Note121: projet de VANUPO, 29 May 2017. https://api.hankeikkuna.fi/asiakirjat/d98fdfdb-42e6-4e91-bc55-d92680d8bfdd/8a826ebc-cbdb-48b4-a38c-e13699165dcc/KIRJE_20170601121833.pdf ] En outre, des enquêtes scolaires régulières menées en Finlande par l'Institut national de la santé et du bien-être montrent que 21 pour cent des huitième et neuvième années croient ne pas pouvoir exprimer leur opinion à l'école (2015) et que les jeunes handicapés ont une participation moins importante que les autres (2017) . [Note122: “Last ja nuorten osallistumisen ja vaikuttamisen mahdollisuudet.” L’Institut national de la santé et du bien-être, 21, décembre 2017, https://www.thl.fi/fi/web/lapset-nuoret-ja-perheet/johtamisen_tueksi/lasten_ja_nuorten_vaikuttamismahdollisuudet ] Dans l’administration publique, et plus particulièrement dans la rédaction de la législation, l’engagement des enfants, des jeunes et des personnes âgées a également été limité. [Note123: La Finlande, par. II. Plan d'action pour un gouvernement ouvert (en finnois), p. 14,

http://avoinhallinto.fi/assets/files/2017/07/Avoimen-hallinnon-toinen-toimintasuunnitelma.pdf ] Cet engagement répond au besoin de participation de différents groupes d’âge en Finlande en expérimentant des méthodes d’engagement et de consultation et en documentant les meilleures pratiques.

L’impact global du quatrième engagement sur l’ouverture du gouvernement a été évalué comme limité par un représentant d’Allianssi en raison de ses expériences jalons déconnectées et de son manque d’étapes de suivi. [Note124: entretien avec Eero Rämö, Allianssi, 4 septembre 2017.] Cependant, il a réussi à susciter certains changements dans la politique gouvernementale. La modification la plus importante de la loi sur la jeunesse stipule que les autorités gouvernementales (en plus des municipalités) sont obligées d’offrir des possibilités de participation aux jeunes et d’influencer ou de consulter les instances locales, régionales et nationales relatives au travail de jeunesse et aux politiques, ainsi concernant directement les jeunes. [Note125: Article 8 de la loi sur la jeunesse (1285 / 2016),
http://www.finlex.fi/fi/laki/alkup/2016/20161285#Pidp450366240 ] Cependant, un représentant du ministère de l'Éducation et de la Culture n'était pas sûr de l'application spécifique et pratique de la législation. [Note126: Entretien avec Georg Henrik Wrede, ministère de l'Éducation et de la Culture, 28 August 2017.] Selon un représentant de la Ministère des finances, il est déconseillé de définir les conditions de toute consultation des jeunes à l'Assemblée législative en raison de l'évolution des circonstances. le représentant a fait valoir que de telles spécifications pourraient potentiellement nuire au but de l'initiative. [Note127: entretien avec Johanna Nurmi, ministère des Finances, 16 August 2017.] Il semble clair que, à l'avenir, des discussions et une planification de la mise en pratique du droit seront nécessaires à l'avenir. pour s'assurer que les exigences législatives relatives à la participation des jeunes sont appliquées.

Inspiré de la stratégie de l'UE en faveur de la jeunesse, le programme VANUPO (anciennement LANUKE) soutient la transparence du processus décisionnel politique et vise à clarifier les processus gouvernementaux. VANUPO est une initiative permanente du gouvernement depuis 2007 et, compte tenu des résultats de l'enquête sur les établissements secondaires susmentionnés, est une décision de principe importante pour attirer l'attention sur la participation des jeunes et l'égalité des chances. [Note128: "VANUPO tuli - oletko valmis? "Conseil national de la jeunesse, 16 October 2017,

https://tietoanuorista.fi/vanupo-tuli-oletko-valmis/ ] Toutefois, dans sa forme actuelle, VANUPO a été critiqué par des associations de familles et d’enfants pour ne pas avoir inclus dans la mise en œuvre du programme dans son ensemble la consultation d’enfants, de groupes d’enfants et d’experts par expérience, en plus de la participation représentative. [Note129: Déclaration officielle de l'Union centrale pour la protection de l'enfance, de la Ligue Mannerheim pour la protection de l'enfance, de Save the Children et de la Fédération de la famille de Finlande, https://www.lskl.fi/kannanotot-ja-lausunnot/5119/ ]

Le ministère de l'Éducation et de la Culture a ouvert de nouvelles possibilités de participation citoyenne en sollicitant les commentaires du public lors de la création de nouvelles directives sur la participation des enfants et des jeunes. Un représentant du ministère a estimé que l'élaboration des directives était un excellent exemple de participation et d'engagement, mais n'a pas été en mesure d'évaluer le niveau d'utilisation ou d'utilisation des cartes d'expérience créées à la suite de la consultation. [Note130: Entretien avec Georg Henrik Wrede , Ministère de l’éducation et de la culture, 28 August 2017.] À l’avenir, le gouvernement pourrait s’efforcer d’appliquer de manière significative ces lignes directrices au sein du réseau de fonctionnaires.

L'expérimentation de l'engagement avec les méthodes de participation a également entraîné des résultats marginaux dans l'ouverture du gouvernement. Selon le président du Conseil des personnes âgées et des personnes handicapées de Hollola, le camp de participation a réussi à encourager les jeunes et les personnes âgées à participer et à apporter leur contribution au moins au niveau local [Note131: entretien avec Katriina Haapakangas, présidente du Conseil des personnes âgées et handicapées de Hollola]. 24 August 2017.] Et le format du camp a été reporté au plan d’action suivant. Les participants ont félicité le camp pour avoir réuni des membres d'organisations formelles, telles que des conseils de jeunes et de personnes âgées, et des citoyens non membres, ainsi que pour avoir la possibilité de dialoguer directement avec des fonctionnaires. Les organisateurs estimaient que la journée avait réussi à illustrer quelques idées de nouvelles méthodes de participation. [Note132: Nuorten ja ikäihmisten vaikuttamispäivä Hollola, 27.4.2017: Yhteenveto prosessista ja päivän tuloksista,

http://avoinhallinto.fi/assets/files/2017/07/Nuorten-ja-ika%CC%88ihmisten-vaikuttamispa%CC%88iva%CC%88-Yhteenveto-prosessista-ja-pa%CC%88iva%CC%88n-tuloksista-15.6.2017-2.pdf]

Seul engagement du plan d'action qui ne visait pas principalement à améliorer les processus internes du gouvernement, le quatrième engagement a globalement légèrement progressé dans la création de possibilités égales pour les groupes vulnérables en testant des méthodes, en documentant les meilleures pratiques et en élaborant des stratégies officielles et des lois de participation. . Ces méthodes peuvent influer positivement sur la participation citoyenne à l'avenir, bien que leur impact actuel sur l'ouverture du gouvernement soit difficile à mesurer.

Reportés?

Le troisième plan d'action poursuit cet engagement en visant à renforcer l'appui du gouvernement en faveur de la participation et de l'engagement civiques, en particulier pour les groupes vulnérables. Le soutien à différentes méthodes de participation, telles que les services numériques et les ateliers, a été ajouté au plan d’action, bien qu’il manque de spécificité en termes de jalons clairs. En outre, trois projets pilotes du deuxième plan d'action ont été recyclés: le camp de participation pour les jeunes et les personnes âgées, le plan d'action pour un gouvernement ouvert pour la municipalité d'Oulu et le développement de services numériques pour les personnes âgées (dirigé par Valli ry). [ Note133: événement de lancement pour le Finlandais III. plan d’action, 24 August 2017,

http://avoinhallinto.fi/avoimen-hallinnon-iii-toimintaohjelman-kaynnistystilaisuuden-24-8-2017-esitykset/ ]

Le chercheur de l'IRM recommande au gouvernement de continuer à informer les politiques par le biais de la consultation et de l'engagement des citoyens, en particulier des groupes vulnérables, et introduit un système de mise en œuvre des meilleures pratiques de consultation.


Engagements

  1. Améliorer la compréhensibilité et l'inclusion de l'information gouvernementale

    FI0030, 2019, Renforcement des capacités

  2. Stratégie de gouvernement ouvert

    FI0031, 2019, Renforcement des capacités

  3. Registre des décisions gouvernementales

    FI0032, 2019, Conflits d’intérêts

  4. Open Data et politique d'intelligence artificielle

    FI0033, 2019, gouvernement électronique

  5. Soutenir la possibilité de chacun de participer.

    FI0023, 2017, gouvernement électronique

  6. Des réformes et des services clairs du gouvernement

    FI0024, 2017, Transparence fiscale

  7. Accès à l'information sur les services publics incorporés

    FI0025, 2017, Transparence fiscale

  8. Les connaissances sur l'accès à l'information dans l'administration publique

    FI0026, 2017, Renforcement des capacités

  9. Publication des données sur les marchés publics à l'intention des citoyens

    FI0027, 2017, gouvernement électronique

  10. Informations sur la réforme régionale

    FI0028, 2017, infrastructure et transport

  11. Formation de l'administration régionale aux principes du gouvernement ouvert

    FI0029, 2017, Renforcement des capacités

  12. Administration claire

    FI0019, 2015, gouvernement électronique

  13. Le gouvernement en tant que facilitateur

    FI0020, 2015, gouvernement électronique

  14. Procédures ouvertes

    FI0021, 2015, gouvernement électronique

  15. Faire participer les enfants, les jeunes et les personnes âgées

    FI0022, 2015, Participation publique

  16. Amélioration de la transparence des processus préparatoires

    FI0001, 2013, gouvernement électronique

  17. Mettre l'accent sur les aptitudes au dialogue dans les descriptions de travail des fonctionnaires

    FI0002, 2013, Renforcement des capacités

  18. Renforcement de l'édition et de la communication proactives

    FI0003, 2013, Renforcement des capacités

  19. Promouvoir la budgétisation participative

    FI0004, 2013, Participation aux processus budgétaires

  20. Ouverture croissante et orientation client dans le développement des TIC et des services électroniques

    FI0005, 2013, gouvernement électronique

  21. Augmentation du nombre de réunions ouvertes et en ligne

    FI0006, 2013, gouvernement électronique

  22. Des titres en langue standard et les curriculum vitae des propositions du gouvernement seront rédigés.

    FI0007, 2013, Renforcement des capacités

  23. Visualisation des décisions

    FI0008, 2013, gouvernement électronique

  24. Une formation sera organisée pour les fonctionnaires sur l'utilisation d'un langage clair et clair, y compris l'engagement à utiliser les termes déjà connus.

    FI0009, 2013, Renforcement des capacités

  25. La compréhensibilité des textes produits par l'administration publique sera testée avec les citoyens et les utilisateurs de services.

    FI0010, 2013, Renforcement des capacités

  26. Normaliser et clarifier les termes et les concepts utilisés dans l'administration publique et la production ser vice-production.

    FI0011, 2013, Renforcement des capacités

  27. La compréhension des lettres et décisions des clients sera améliorée, en particulier lors de l'utilisation de textes standard.

    FI0012, 2013, Renforcement des capacités

  28. Ouverture et publication de nouvelles données et modification des données ouvertes existantes dans un formulaire lisible par machine.

    FI0013, 2013, Open Data

  29. Termes clairs pour l'utilisation de données ouvertes et de connaissances

    FI0014, 2013, Open Data

  30. Renforcer les compétences nécessaires pour comprendre la combinaison de la confidentialité et des données ouvertes et renforcer le droit du citoyen à ses propres informations personnelles «Le droit d'être anonyme»

    FI0015, 2013, Renforcement des capacités

  31. Abattre les barrières d’action de la société civile

    FI0016, 2013, Renforcement des capacités

  32. La présence proactive et l'accessibilité des fonctionnaires

    FI0017, 2013, Renforcement des capacités

  33. Fournir des outils et de la formation aux organisations

    FI0018, 2013, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!