Ignorer la navigation
Norvège

Transparence concernant les informations environnementales (NO0047)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national de la Norvège 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère du climat et de l'environnement

Institution (s) de soutien: autorités publiques traitant des informations environnementales

Domaines politiques

E-gouvernement, Environnement et climat, Législation et réglementation, Législatives

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de période Norvège 2016-2018, Rapport à mi-parcours de la Norvège 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Statu quo ou problème / question à traiter: Manque de connaissance et d'utilisation de la loi sur l'information environnementale (Environmental Information Act Act) relative au droit à l'information environnementale et à la participation aux processus décisionnels en matière d'environnement [Environmental Information Act] de 9 mai 2013 no. 31. Objectif principal: Meilleure connaissance et utilisation de la loi sur l’information sur l’environnement. Brève description de l’engagement (limite de caractères 140): Meilleure connaissance et utilisation de la loi sur l’information sur l’environnement. Mesure: Préparer des guides; Cours internes au ministère. Pertinence: Une connaissance accrue et une utilisation plus large de la Environmental Information Act, à la fois par le public et par l'administration 7 publique, se traduiront par une transparence et un engagement accrus et contribueront à améliorer la législation, les politiques, la gouvernance et, partant, l'environnement. Ambition: La loi sur l'information environnementale est bien connue. Il est utilisé conformément à son objectif: assurer l'accès du public aux informations sur l'environnement et permettre ainsi aux particuliers de contribuer plus facilement à la protection de l'environnement et de se protéger contre les risques pour la santé et la dégradation de l'environnement. Cela facilite l'influence des décideurs publics et privés sur les questions environnementales et favorise la participation du public aux processus de prise de décision qui affectent l'environnement.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

3. Transparence concernant les informations environnementales

Texte d'engagement:

Statu quo ou problème / question à traiter: Manque de connaissance et d'utilisation de la loi sur l'information environnementale relative au droit à l'information environnementale et à la participation aux processus décisionnels en matière d'environnement [Loi sur l'information environnementale] de 9 mai 2013 no. 31.

Objectif principal: Meilleure connaissance et utilisation de la loi sur l'information environnementale.

Brève description de l'engagement: Meilleure connaissance et utilisation de la loi sur l'information environnementale.

Mesure: Préparer des guides; Cours internes au ministère.

Pertinence: Une connaissance accrue et une utilisation plus large de la Environmental Information Act, à la fois par le public et par l'administration 7 publique, se traduiront par une transparence et un engagement accrus et contribueront à améliorer la législation, les politiques, la gouvernance et, partant, l'environnement.

Ambition: La loi sur l'information environnementale est bien connue. Il est utilisé conformément à son objectif: assurer l'accès du public aux informations sur l'environnement et permettre ainsi aux particuliers de contribuer plus facilement à la protection de l'environnement et de se protéger contre les risques pour la santé et la dégradation de l'environnement. Cela facilite l'influence des décideurs publics et privés sur les questions environnementales et favorise la participation du public aux processus de prise de décision qui affectent l'environnement.

Institution responsable: Ministère du climat et de l'environnement

Institution (s) de soutien: Autorités publiques traitant des informations environnementales (non spécifié)

Date de début: 2014. Date de fin: 2017

Contexte et objectifs

La loi sur l'information environnementale a été adoptée en 2003. Son objectif est de garantir l'accès du public aux informations sur l'environnement et sa participation aux processus décisionnels en matière d'environnement.[Note: Environmental Information Act, https://www.regjeringen.no/en/dokumenter/environmental-information-act/id173247/. ] Il permet aux citoyens de demander des informations environnementales non seulement aux autorités publiques, mais également aux entreprises privées. La Rainforest Foundation Norway a utilisé avec succès la loi pour demander des informations aux producteurs et aux détaillants norvégiens de produits alimentaires concernant la teneur en huile de palme de leurs produits de consommation.[Note: Entretien téléphonique avec Nils Hermann Ranum, Rainforest Foundation of Norway, 15 December 2017. Sur la base de ces informations, la Rainforest Foundation a publié un portail Web répertoriant les aliments contenant des informations sur leur teneur en huile de palme. Voir (en norvégien seulement) https://www.regnskog.no/no/hva-du-kan-gjore/bruk-mindre-palmeolje/palmeoljeguiden.] Bien que les ONG et les militants écologistes connaissent bien cette loi, ils estiment qu’elle est sous-utilisée, en particulier du fait que davantage de demandes d’informations sur l’environnement pourraient être demandées aux entreprises. .[Note: Entretien avec Silje Lundberg, présidente, Amis de la Terre, Norvège, 15 December 2017.] Parmi les autorités publiques norvégiennes, les dispositions de la loi et leur application pratique sont insuffisamment connues.[Note: Entretien avec le professeur Ole Kristian Fauchald, faculté de droit de l'Université d'Oslo, 22 November 2017.] Un exemple est que les demandes d'informations émanant de journalistes et d'écologistes en matière d'environnement émanant d'autorités publiques ne sont souvent prises en compte qu'à la lumière de la loi sur la liberté de l'information et non de la loi sur l'information environnementale.[Note: Entretien avec Kristine Foss, conseillère, Association de la presse norvégienne, 5 December 2017, et Silje Lundberg, présidente, Amis de la Terre Norvège, 15 December 2017.]

L'une des raisons des cours en entreprise et de la nécessité perçue de sensibiliser les administrations publiques est une affaire portée devant le comité de contrôle du respect de la Convention sur l'accès à l'information, la participation du public à la prise de décision de la Commission économique pour l'Europe (CEE). Making, et accès à la justice en matière d’environnement (Convention d’Aarhus). Dans ce cas, le gouvernement norvégien s'est avéré ne pas être «rapide» et «opportun». Cela a conduit à une prise de conscience et à un examen approfondis des pratiques du gouvernement, d'où la nécessité de dispenser des cours en interne.[Note: Vous trouverez plus d’informations sur le cas du comité de conformité à l’adresse suivante: http://www.unece.org/ru/environmental-policy/dejatelnost-po-usileniju-potenciala/public-participation/aarhus-convention/tfwg/envppcc/envpppubcom/acccc201393-norway.html. ]

Cet engagement est clairement lié à la valeur de l'accès à l'information du PGO. Afin de promouvoir une meilleure connaissance de la loi au sein de l'administration publique et parmi le public, le gouvernement s'est engagé à améliorer l'information à ce sujet sur son site Web, http://www.regjeringen.no, élaborer des lignes directrices pertinentes et dispenser des cours aux autorités publiques. Le plan d'action répertorie les étapes ayant débuté avant le plan d'action actuel et les désigne comme des activités en cours.

La spécificité de cet engagement est moyenne, en raison d'une ambition et d'un langage relativement clairs, et de résultats concrets, tels que des directives et des cours envisagés. Cependant, le premier jalon n'est pas spécifique et constitue plutôt un objectif ambitieux consistant à disposer d'informations améliorées sur le site Web du gouvernement, plutôt qu'une activité. La troisième étape est de fournir des cours aux fonctionnaires. Cependant, ces activités ont commencé avant la période du plan d'action. Selon le ministère du Climat et de l'Environnement, plusieurs cours internes ont déjà été organisés à 2014 et 2015. Un cours a été dispensé à 2015 à d'autres autorités publiques, à savoir la direction norvégienne de la pêche. Selon le ministère, il est prévu d’offrir le cours à différentes institutions, mais il n’a pas encore été décidé. L'ambition est de synchroniser cela avec le lancement des lignes directrices différées.[Remarque: le chercheur de l'IRM a reçu du matériel de cours, les dates des cours fournis et des informations sur les projets futurs dans un courriel de PoC, Beate Berglund Ekeberg, ministère du Climat et de l'Environnement, 16 November 2017.] Le fait que des activités aient déjà eu lieu avant le plan d'action diminue l'impact potentiel sur les mineurs.

Aboutissement

Dans l’ensemble, l’engagement n’a fait que des progrès limités. Sur le site Web du gouvernement, rien n'indique que les informations concernant la loi ont été modifiées de quelque manière que ce soit depuis 13 January 2014.[Remarque: les informations du gouvernement auxquelles il est fait référence sont disponibles à l'adresse suivante: https://www.regjeringen.no/no/dokument/dep/kld/lover_regler/rett-til-miljoinformasjon/id445355/. Ce site Web est vérifié par waybackmachine.org et il n'y a aucun changement dans la période du plan d'action. Ceci est également confirmé dans un entretien téléphonique avec l'engagement PoC. Entretien téléphonique avec PoC, Beate Berglund Ekeberg, Ministère du climat et de l'environnement, 15, novembre 2017.] L'étape mentionnée dans le rapport d'auto-évaluation du gouvernement d'octobre 2017 n'est pas non plus mentionnée. Il semble que cette étape, appelée «en cours» dans le plan d'action, ait été incluse sans objectif clair de changement dans la période du plan d'action en cours. L'élaboration des lignes directrices de la loi est retardée. L'élaboration des lignes directrices est effectuée par le Département de la gestion marine et de la pollution au sein du ministère et devrait faire l'objet d'une consultation publique d'ici la fin de 2017. Aucune raison spécifique pour le retard n'a été fournie dans l'auto-évaluation ou dans l'entretien avec la PDC de l'engagement.[Note: Ibid.] Une recherche de documents internes dans la base de données OEP, en utilisant le terme de recherche 'miljøinformasjon' (informations environnementales en norvégien), ne donne aucun résultat indiquant que le travail d'élaboration de lignes directrices a été archivé.[Remarque: le ministère du Climat et de l'Environnement enregistrant des documents internes, cela indique que les travaux relatifs aux activités de l'engagement ont laissé peu de traces concrètes. La recherche a été effectuée pendant toute la période du plan d'action.]

Les informations fournies au chercheur IRM par le ministère indiquent qu'il n'est pas prévu d'organiser des cours pour les organismes publics.[Note: Ibid.] Il n’existe pas de statistiques publiquement disponibles sur le nombre de demandes adressées directement à des entreprises privées, mais le nombre de plaintes adressées au Comité d’arbitrage pour les questions environnementales est relativement stable.[Note: Entretien téléphonique avec Hege Langeland, chef du secrétariat du Comité d'arbitrage pour les questions environnementales, 30 November 2017. ] Selon le point de contact au sein du ministère, les cours destinés aux fonctionnaires auraient été organisés dans l'un ou l'autre sens, bien que leur inclusion dans le plan d'action de l'OGP leur ait donné une "priorité légèrement supérieure".

Prochaines étapes

Pour mener à bien cet engagement, il est recommandé que le gouvernement termine et diffuse les lignes directrices relatives à la loi d'ici la fin du plan d'action. Le prochain plan d'action pourrait inclure un engagement avec des cours destinés aux journalistes, car la loi pourrait être un outil utile pour permettre aux médias de demander des informations environnementales aux entreprises. Le Ministère du climat et de l’environnement pourrait envisager de proposer de tels cours en partenariat avec l’Association de la presse norvégienne.

Résumé du statut de fin de session IRM

3. Transparence concernant les informations environnementales

Texte d'engagement:

Statu quo ou problème / question à traiter: Manque de connaissance et d'utilisation de la loi sur l'information environnementale relative au droit à l'information environnementale et à la participation aux processus décisionnels en matière d'environnement [Loi sur l'information environnementale] de 9 mai 2013 no. 31.

Objectif principal: Meilleure connaissance et utilisation de la loi sur l'information environnementale.

Brève description de l'engagement: Meilleure connaissance et utilisation de la loi sur l'information environnementale.

Mesure: Préparer des guides; Cours internes au ministère.

Pertinence: Une connaissance accrue et une utilisation plus large de la Environmental Information Act, à la fois par le public et par l'administration 7 publique, se traduiront par une transparence et un engagement accrus et contribueront à améliorer la législation, les politiques, la gouvernance et, partant, l'environnement.

Ambition: La loi sur l'information environnementale est bien connue. Il est utilisé conformément à son objectif: assurer l'accès du public aux informations sur l'environnement et permettre ainsi aux particuliers de contribuer plus facilement à la protection de l'environnement et de se protéger contre les risques pour la santé et la dégradation de l'environnement. Cela facilite l'influence des décideurs publics et privés sur les questions environnementales et favorise la participation du public aux processus de prise de décision qui affectent l'environnement.

Institution responsable: Ministère du climat et de l'environnement

Institution (s) de soutien: autorités publiques traitant des informations environnementales (non spécifiées)

Date de début: 2014. Date de fin: 2017

But de l'engagement:

Afin de promouvoir une meilleure connaissance de la loi sur l'information environnementale (2003) au sein de l'administration publique et parmi le public, le gouvernement s'est engagé à améliorer les informations qui la concernent sur son site Web, http://www.regjeringen.no, élaborer des lignes directrices pertinentes et dispenser des cours aux autorités publiques.

Statut

À mi-parcours: limité

L’engagement avait fait des progrès limités à mi-parcours. Sur le site Web du gouvernement, rien n'indique que les informations concernant l'acte aient été modifiées de quelque manière que ce soit depuis 13 January 2014.[Note11: L'information gouvernementale à laquelle il est fait référence, https://www.regjeringen.no/no/dokument/dep/kld/lover_regler/rett-til-mil.... Ce site Web est vérifié par waybackmachine.org, et il n'y a aucun changement dans la période du plan d'action. Ceci est également confirmé dans un entretien téléphonique avec l'engagement PoC Beate Berglund Ekeberg, ministère du Climat et de l'Environnement, 15 novembre 2017.] L'élaboration des lignes directrices de la loi a été retardée et devrait faire l'objet d'une consultation publique d'ici la fin de 2017. Aucune raison spécifique pour le retard n'a été fournie dans l'auto-évaluation ou dans l'entretien avec la PDC de l'engagement.[Note12: Ibid.] Pour plus d'informations, consultez le rapport de mi-parcours IRM 2016 – 2017.

Fin du mandat: limité

Depuis le rapport d'avancement, aucune activité spécifique liée à cet engagement n'a été réalisée. Le gouvernement a toujours l'intention d'élaborer des lignes directrices, mais il n'a pas encore de plan pour les publier.[Note13: Entretien téléphonique avec engagement PoC Beate Berglund Ekeberg, Ministère du climat et de l'environnement, 28 septembre 2018.] Les cours pour les agents publics sont conditionnés à la publication des lignes directrices.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Aucune nouvelle information n'a été fournie sur le site Web du gouvernement depuis 2014 et il n'y a aucune preuve publiquement disponible que l'accès à l'information environnementale a été amélioré dans la pratique. La mise en œuvre limitée de cet engagement n'a entraîné aucun changement dans les pratiques du gouvernement visant à améliorer la compréhension et l'accès à l'information sur la loi.

Reportés?

Cet engagement n’est pas reporté, mais selon le représentant du ministère, il est prévu que le gouvernement finira et distribuera les directives relatives à la loi dès que possible.


Engagements

  1. Archivage de documents

    NO0054, 2019, Renforcement des capacités

  2. Mise à disposition de statistiques énergétiques

    NO0055, 2019, Anti-Corruption

  3. Accès électronique et expansion

    NO0056, 2019, Accès à l'information

  4. Données culturelles ouvertes

    NO0057, 2019, Accès à l'information

  5. Planification spatiale numérique

    NO0058, 2019, Gouvernement électronique

  6. Rationaliser les marchés publics

    NO0059, 2019, Anti-Corruption

  7. Prévenir la corruption

    NO0060, 2019, Anti-Corruption

  8. Registre de la propriété bénéficiaire

    NO0061, 2019, Anti-Corruption

  9. Orientation de l'utilisateur

    NO0045, 2016, Renforcement des capacités

  10. Documents publics électroniques (OEP)

    NO0046, 2016, Gouvernement électronique

  11. Transparence concernant les informations environnementales

    NO0047, 2016, Gouvernement électronique

  12. Engagement étoilé Divulgation des données financières

    NO0048, 2016, Accès à l'information

  13. Transparence concernant les fonds Rainforest

    NO0049, 2016, Gouvernement électronique

  14. Propriété des actions des employés de l'Etat

    NO0050, 2016, Anti-Corruption

  15. Promouvoir la liberté d'expression et les médias indépendants

    NO0051, 2016, Espace civique

  16. Rapport pays par pays

    NO0052, 2016, Anti-Corruption

  17. S'inscrire à la propriété ultime

    NO0053, 2016, Anti-Corruption

  18. Examen public et consultation publique

    NO0020, 2013, Renforcement des capacités

  19. Enregistrement et conservation de la documentation numérique produite par des organismes publics

    NO0021, 2013, Accès à l'information

  20. Enquête auprès des citoyens norvégiens (Innbyggerundersøkelsen)

    NO0022, 2013, Participation publique

  21. Dénonciation

    NO0023, 2013, Anti-Corruption

  22. Renforcement de l'échange d'informations pour une prévention et une lutte plus efficaces contre le crime

    NO0024, 2013, Justice

  23. Renforcement de la transparence des pouvoirs publics et de l'administration

    NO0025, 2013, Accès à l'information

  24. Gouvernement en ligne de mire

    NO0026, 2013, Gouvernement électronique

  25. Langage juridique simple

    NO0027, 2013, Renforcement des capacités

  26. Portail norvégien des subventions (MFA)

    NO0028, 2013, Aide

  27. Une convention ou un accord international sur la transparence financière

    NO0029, 2013, secteur privé

  28. Réduire les conflits d'intérêts - Réglementation sur l'après-mandat

    NO0030, 2013, Anti-Corruption

  29. Centre pour l'intégrité dans le secteur de la défense

    NO0031, 2013, Paix et sécurité

  30. Un meilleur aperçu des comités, des conseils et des conseils - Un meilleur accès du public à l’information et de meilleures possibilités d’utilisation ultérieure

    NO0032, 2013, Gouvernement électronique

  31. Moderniser la gouvernance publique

    NO0033, 2013, Renforcement des capacités

  32. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers

    NO0034, 2013, Anti-Corruption

  33. Transparence dans la gestion de la caisse de retraite du gouvernement

    NO0035, 2013, Gouvernement électronique

  34. Efforts de transparence et de lutte contre la corruption

    NO0036, 2013, Anti-Corruption

  35. Le secteur municipal

    NO0037, 2013, Éducation

  36. “Simplifier” (“Enkelt Og Greit”)

    NO0038, 2013, Gouvernement électronique

  37. Documents publics électroniques (OEP) - (Offentlig Elektronisk Postjournal)

    NO0039, 2013, Accès à l'information

  38. Réutilisation des informations du secteur public (PSI)

    NO0040, 2013, Accès à l'information

  39. Accès aux données sur la santé

    NO0041, 2013, Gouvernement électronique

  40. Renouvellement du site Web du gouvernement (Regjeringen.No - Government.No)

    NO0042, 2013, Gouvernement électronique

  41. Déclaration de principes pour l'interaction et le dialogue avec les ONG

    NO0043, 2013, Renforcement des capacités

  42. Simplification et administration numérique des arrangements pour les ONG

    NO0044, 2013, Renforcement des capacités

  43. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0001, 2011, Anti-Corruption

  44. Mesures visant à promouvoir l'égalité des sexes et la pleine participation des femmes à la vie civique, au secteur privé, à l'administration publique et aux processus politiques.

    NO0002, 2011, genre

  45. Égalité des sexes - Participation dans le secteur privé

    NO0003, 2011, genre

  46. Augmenter la représentation des femmes dans les gouvernements locaux

    NO0004, 2011, genre

  47. Programme d'égalité de genre

    NO0005, 2011, genre

  48. Égalité des sexes - Inclusion des femmes immigrantes

    NO0006, 2011, genre

  49. Égalité des sexes - Combattre les stéréotypes sexistes

    NO0007, 2011, genre

  50. Égalité des sexes - Initiatives des jeunes

    NO0008, 2011, genre

  51. Égalité des sexes - Combattre la violence domestique

    NO0009, 2011, genre

  52. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers / Transparence financière

    NO0010, 2011, Aide

  53. Transparence dans la gestion des recettes pétrolières et gazières / Transparence financière - Fonds de pension gouvernemental mondial

    NO0011, 2011, Ouverture fiscale

  54. Transparence dans la gestion des recettes pétrolières et gazières / Transparence financière - Lutte contre l'évasion fiscale

    NO0012, 2011, Ouverture fiscale

  55. Transparence dans la gestion des revenus pétroliers et gaziers / Transparence financière - Sociétés multinationales

    NO0013, 2011, Ouverture fiscale

  56. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Créer une politique de communication centrale

    NO0014, 2011, Ouverture fiscale

  57. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0015, 2011, Gouvernement électronique

  58. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Utilisation des données publiques

    NO0016, 2011, Participation publique

  59. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Publication statistique nationale

    NO0017, 2011, Accès à l'information

  60. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif - Sondage national sur l'opinion publique

    NO0018, 2011,

  61. Un secteur public ouvert et un gouvernement inclusif

    NO0019, 2011, Participation publique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!