Ignorer la navigation
Ecosse, Royaume-Uni

Élaboration ouverte de politiques et participation à la prestation de services (SCO0007)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour l'Écosse 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: gouvernement écossais

Institution (s) de soutien: Autres acteurs impliqués Acteurs étatiques impliqués • Gouvernement écossais • Directeur des communications, • Chercheur en chef en sciences sociales • Concepteur en chef, • Engagement numérique, Réforme de la fonction publique • Équipe Race Equality • COSLA, organisations de la société civile, organisations multilatérales, groupes de travail Les partenaires actifs pourraient inclure • Les organisations de la société civile • Impliquer • Le CDSC • La société démocratique • Open Government Partnership Réseau • Universitaires et experts en genre

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Justice, Législation et réglementation, Législatives, Communautés marginalisées, Règlements ouverts, Police et correction, Participation du public, Participation du public au budget / à la politique budgétaire, Technologie scientifique, Sous-national

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur le design en Écosse 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Engagement 2: Fournir un cadre pour soutenir un changement systémique au sein du gouvernement écossais afin d'améliorer la façon dont les gens peuvent participer à l'élaboration de politiques et à la prestation de services en toute transparence
Décembre 2018 - 2020 Agence principale de mise en œuvre / acteur Gouvernement écossais Description de l'engagement Quel est le problème public que l'engagement va résoudre? Le gouvernement écossais s'est engagé à travailler avec les Ecossais pour mettre en place des politiques et des services conçus pour répondre à leurs besoins. L'ouverture est un résultat du cadre de performance nationale actualisé de l'Écosse que le gouvernement écossais souhaite réaliser en étant ouvert et participatif dans notre façon de travailler. Bien qu'il y ait de bons progrès et d'excellents exemples d'écoute, d'implication et de travail avec les citoyens, les communautés et les habitants de toute l'Écosse, l'amélioration de la participation était la priorité numéro un de l'engagement public en faveur d'un gouvernement ouvert. Ces preuves montrent clairement que les processus d'engagement et de consultation utilisés par le gouvernement et par les services publics au sens large demeurent préoccupants. Il en résulte une méfiance croissante à la fois des processus et des résultats. Nous avons entendu des préoccupations concernant tous les types d’engagement. Les problèmes incluent: • l'incohérence de l'approche et le manque de retour d'informations; laisser les gens incertain de ce qui est fait avec leur contribution • trop compter sur un petit nombre de parties prenantes, plutôt que de chercher à impliquer le grand public (et causer une lassitude de la consultation chez quelques-uns) • trop compter sur des mécanismes de consultation formels et trop souvent au moment où les options ont été réduites ou presque • les documents de consultation sont souvent longs et complexes, ce qui les rend inadaptés aux répondants peu familiarisés avec les arguments, le type de langage ou les actions - ce qui exclut de nombreux
• utilisation insuffisante d’approches participatives fournissant des informations claires et une occasion de débattre des options, suffisamment tôt dans l’élaboration de politiques et de services pour obtenir les résultats escomptés • utilisation insuffisante de la technologie - de nombreuses personnes choisissent désormais de communiquer à l’aide de téléphones, tablettes et ordinateurs • soutien d'accessibilité insuffisant pour permettre à un large éventail de personnes de participer pleinement et que le temps des personnes est correctement valorisé. Cet engagement s'appuiera sur les compétences de la fonction publique et de la société civile, mais se concentrera délibérément sur un soutien efficace aux fonctionnaires. Les attentes vis-à-vis des fonctionnaires d'impliquer les gens dans leur travail ont changé. À mesure que le gouvernement devient plus ouvert et plus accessible, beaucoup ont accueilli favorablement ce changement, mais dans un monde où les ressources sont moindres, le soutien et la formation des fonctionnaires doivent être ciblés efficacement. Quel est l'engagement? (c.-à-d. comment cela sera-t-il réalisé?) En résumé, nous nous engageons à élaborer un «cadre de participation» qui oriente les bonnes pratiques dans l'ensemble du gouvernement. Nous illustrerons et testerons des exemples d'approches dans des domaines politiques clés. Nous examinerons également les pratiques en matière de consultation. Un cadre de participation sera élaboré en fonction des besoins des fonctionnaires afin qu'ils puissent prendre des décisions efficaces quant à la manière, aux raisons et au moment de faire participer les citoyens à l'élaboration ouverte de politiques et de services. Un objectif principal est de donner aux prestataires de services publics la confiance et la compréhension nécessaires pour utiliser au mieux la matrice de méthodes et de processus. Des formations, des conseils et des études de cas seront élaborés pour démontrer les progrès réalisés dans les types de participation et dans divers contextes politiques. Il guidera les utilisateurs dans la création d’une politique jusqu’à la mise en œuvre d’un service. Un cadre de participation aidera les utilisateurs à naviguer parmi les options, les techniques et les outils (y compris numériques) permettant d’élaborer des politiques ouvertes. Y compris la méthodologie d’amélioration, la conception des services, la recherche sur les utilisateurs, les processus délibératifs; principes de coproduction parmi d’autres.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public? (c.-à-d. pourquoi faire cela?) L’objectif général est de répondre au message clair du public selon lequel il est nécessaire d’améliorer la participation. La vision plus large de cet engagement est que les points de vue des personnes, leur expertise et leur expérience vécue alimentent les bons endroits du gouvernement, au bon moment dans l’élaboration des politiques et des services. Nous espérons que cela contribuera à transformer la relation entre citoyen et État en une relation de collaboration et de partenariat. Le résultat attendu est de créer une orientation et d'identifier les besoins en formation et en processus pouvant aider les fonctionnaires à rendre la participation significative des gens systématique, efficace et proportionnée. Il soutiendra des tests de participation de haute qualité prenant en compte les participants et leur contribution, ainsi que ceux qui ne le sont pas ou ne le peuvent pas, dans la manière dont ils sont utilisés pour améliorer le développement, la conception et la fourniture de politiques, de services et de décisions. L'amélioration des pratiques d'engagement et de participation au sein du gouvernement qui en résultera contribuera à l'intégration des normes nationales d'engagement. Il devrait y avoir un certain nombre d’améliorations mesurables dans l’expérience du public en matière de participation ou d’engagement dans les travaux des gouvernements. Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour Open Government Partnership valeurs? L’engagement est pertinent pour la Open Government Partnership valeur de la participation civique en ouvrant les services, la politique et la prise de décision pour inclure et impliquer le public. Cet engagement vise à créer une expérience plus significative de la participation du public et à en démontrer la valeur. Informations complémentaires Ceci est lié à l'ambition du Premier ministre de faire en sorte que le gouvernement écossais soit plus ouvert et accessible, et à la valeur de l'ouverture en tant que valeur fondamentale du cadre de performance nationale actualisé.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public? (c.-à-d. pourquoi faire cela?) L’objectif général est de répondre au message clair du public selon lequel il est nécessaire d’améliorer la participation. La vision plus large de cet engagement est que les points de vue des personnes, leur expertise et leur expérience vécue alimentent les bons endroits du gouvernement, au bon moment dans l’élaboration des politiques et des services. Nous espérons que cela contribuera à transformer la relation entre citoyen et État en une relation de collaboration et de partenariat. Le résultat attendu est de créer une orientation et d'identifier les besoins en formation et en processus pouvant aider les fonctionnaires à rendre la participation significative des gens systématique, efficace et proportionnée. Il soutiendra des tests de participation de haute qualité prenant en compte les participants et leur contribution, ainsi que ceux qui ne le sont pas ou ne le peuvent pas, dans la manière dont ils sont utilisés pour améliorer le développement, la conception et la fourniture de politiques, de services et de décisions. L'amélioration des pratiques d'engagement et de participation au sein du gouvernement qui en résultera contribuera à l'intégration des normes nationales d'engagement. Il devrait y avoir un certain nombre d’améliorations mesurables dans l’expérience du public en matière de participation ou d’engagement dans les travaux des gouvernements. Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour Open Government Partnership valeurs? L’engagement est pertinent pour la Open Government Partnership valeur de la participation civique en ouvrant les services, la politique et la prise de décision pour inclure et impliquer le public. Cet engagement vise à créer une expérience plus significative de la participation du public et à en démontrer la valeur. Informations complémentaires Ceci est lié à l'ambition du Premier ministre de faire en sorte que le gouvernement écossais soit plus ouvert et accessible, et à la valeur de l'ouverture en tant que valeur fondamentale du cadre de performance nationale actualisé.
Orientations: • Conseils et études de cas sur l'utilisation d'une • variété de méthodes de participation à travers le gouvernement écossais. Cela permettra d'explorer • les diverses utilisations culturelles, organisationnelles et stratégiques de • la participation au gouvernement et à la pratique actuelle, pour • s'assurer que ces directives répondent aux besoins et aux défis actuels. Les orientations du • Cadre de participation peuvent inclure: o donner un sens à la terminologie - un «briseur de jargon» de participation o un arbre de décision - quand et comment utiliser différentes méthodes o comprendre les compétences pour la participation - une mise en service intelligente o une banque de connaissances rassemblant la richesse des bons orientation et pratique o élaboration et exécution de plans de formation o évaluation - dans quelle mesure votre activité participative a-t-elle été couronnée de succès? • Le cadre de participation et les orientations associées prendront en compte les caractéristiques protégées, notamment la race et l'égalité des sexes, en les reliant aux travaux mentionnés ci-dessous. Décembre 2018 Automne 2019 Politique sur l'accessibilité pour la participation des citoyens Nous élaborerons une politique d'accessibilité pangouvernementale pour aider à réduire les obstacles à la participation aux travaux du gouvernement. Cela pourrait inclure la création d'une politique de remboursement des dépenses pour les participants engagés dans des travaux gouvernementaux et / ou des conseils sur différents formats de production d'informations. Les personnes et les organisations intéressées doivent être impliquées tout au long de la création et du test de cette politique. Ressort 2019 2020
Améliorer le processus de consultation officiel Dans le cadre des travaux susmentionnés sur les orientations, nous examinerons en particulier le processus de consultation officiel couramment utilisé par le gouvernement écossais comme outil du cycle de prise de décision pour engager les parties prenantes et le grand public. Un groupe de travail sera créé pour examiner les pratiques, dans le but d'aider les décideurs à savoir quand et comment utiliser la consultation, en tant qu'un des nombreux outils utilisés pour mobiliser le public. Cet examen s’appuiera sur les directives existantes spécifiques au processus de consultation. Il identifiera le soutien et les conseils appropriés pour les équipes chargées des politiques, dans tous les secteurs du gouvernement, qui envisagent de solliciter l'opinion de la population, sur l'utilisation de méthodes alternatives, le cas échéant, aux circonstances, au contenu et au but. Ces orientations pourraient aider les équipes chargées des politiques à envisager des approches alternatives pour travailler avec des personnes, des utilisateurs finaux, des citoyens ou des groupes de parties prenantes, tout en améliorant les pratiques de consultation. Printemps 2019 2020 Élaborer une approche stratégique de la participation spécifique aux enfants et aux jeunes. Des travaux seront en cours pour relier l’approche stratégique de la participation des enfants et des familles au cadre plus large. Cette action vise à développer une approche stratégique de la participation, spécifique aux enfants et aux jeunes, dans le cadre de notre Plan d'action 2018-21, qui vise à faire progresser les droits humains des enfants et à renforcer l'héritage de l'année de la jeunesse 2018. Notre objectif est d'intégrer la participation des enfants et des jeunes à la prise de décision. Il fera la démonstration de la pratique de la participation dans l'ensemble du gouvernement, partagera les enseignements tirés de domaines stratégiques spécifiques tels que les enfants et les familles et contribuera à l'amélioration des pratiques de participation à l'échelle du gouvernement. Cela sera mis en évidence par les recherches existantes et les meilleures pratiques ainsi que par des recherches qualitatives spécifiques sur ce qui fonctionne. Il sera mené conjointement avec le groupe de travail intersectoriel sur la recherche. Ressort 2019 2020
Expérimenter des attitudes vis-à-vis de l'ouverture Nous organiserons des événements en tant qu'espaces sûrs pour explorer ce que «l'ouverture» signifie pour les gens dans leur travail. Nous fournirons des conseils et une formation sur le travail à l’école ouverte et la culture du gouvernement ouvert. On espère que cela commencera à faire comprendre les problèmes et les préoccupations qui pourraient rendre la tâche difficile, et à renforcer la confiance en adoptant une approche ouverte. «Qu'est-ce que l'ouverture signifie pour vous?» Les événements de découverte pourraient impliquer un large éventail de participants gouvernementaux et non gouvernementaux. Jan 2019 2020 Test de la participation citoyenne rendue possible par la technologie Le gouvernement écossais commence à explorer la participation citoyenne rendue possible par des moyens en ligne ou numériques. Ce pourrait être le bon moment pour explorer ces grandes questions d’accessibilité, de transparence et de démocratie numérique. L’accessibilité sera au cœur de cette exploration des domaines où la technologie pourrait être utilisée pour aider les personnes confrontées à des difficultés avec les processus actuels, comme cela est actuellement le cas dans les travaux en cours sur les pilotes de vote électronique qui testent la technologie pour attirer les gens plutôt que exclure. Cela comprendra: • le mécanisme de suivi des progrès mis en place pour Open Government Partnership Plan d’action, afin que le public ait accès en ligne à la mise à jour des progrès accomplis en matière de respect des engagements • étude de la faisabilité et de l’appétence pour un portail unique pour les opportunités d’engagement et de participation dans le secteur public (pour des opportunités telles que la budgétisation participative). Ce travail sera réalisé en partenariat avec COSLA, compte tenu de l'intérêt manifesté par les autorités locales et d'éventuelles autres parties. • Dans le but d’améliorer la communication sur les possibilités de participation, nous explorerons comment les gens pourraient plus facilement s’informer sur les consultations à venir en le rendant disponible en ligne. Cela aidera les organisations et les particuliers à mieux planifier et à préparer leur réaction et leur participation aux opportunités offertes par le gouvernement écossais. Le résultat pourrait être une liste publiée et disponible sur le site Web du gouvernement écossais. Décembre 2018 2020
Exploration de méthodes délibératives et participatives à travers des exemples spécifiques de travail actif: Le gouvernement écossais testera les orientations et les méthodes de participation à travers plusieurs domaines de travail concrets, détaillés ci-dessous. Ces sites d’essai utiliseront le Open Government Partnership conseils produits par le groupe de travail délibératif. Lier ces travaux dans le cadre d’un gouvernement ouvert a pour objectif de faire en sorte que l’apprentissage soit partagé entre tous les gouvernements et à l’extérieur. Les approches suivantes seront testées, entre autres: Mini-publics L'examen de la gouvernance locale est en cours. Il se déroule dans le cadre d'un débat en Ecosse sur l'avenir de la démocratie locale (Democracy Matters). Nous travaillerons aux côtés de COSLA et de notre groupe intersectoriel afin d’explorer le potentiel de la création de mini-assemblées publiques ou de citoyens dans le cadre de la prochaine phase d’engagement. Ce serait l'occasion de tester l'utilisation du dialogue et de la délibération avec les citoyens pour faire progresser la réflexion en cours sur l'avenir de la démocratie locale en Écosse. Processus de budgétisation participative et de délibération Des travaux sont en cours pour élaborer une charte de budgétisation participative en Écosse qui identifie clairement les principes et les valeurs qui devraient sous-tendre une approche classique de la budgétisation participative et d'une démocratie participative plus large. Dans le cadre de ce travail, un processus de délibération visant à définir clairement les attentes en matière de budgétisation participative traditionnelle sera organisé. L’objectif sera de se connecter aux normes nationales existantes pour l’engagement communautaire, aux exigences relatives à la réalisation d’évaluations d’impact sur l’égalité et les droits de l’homme, d’évaluations de la durabilité et de l’impact sur l’environnement, ainsi qu’à l’utilisation d’autres méthodes et outils tels que la norme de lieu. Ce travail sera directement lié à la révision plus large de la gouvernance locale (voir ci-dessus) et fera partie de celle-ci en tant que réalisation concrète de la participation des citoyens à la prise de décisions locale qui affecte leurs chances et leurs résultats dans la vie. Coproduction Les gouvernements écossais cherchent à mener à bien les actions qui apporteront les changements énoncés dans le rapport final du groupe d'action pour les sans-abri et les sans-papiers, qui met fin à l'itinérance. Des éléments spécifiques de ce plan d'action seront développés en partenariat avec des organisations de lutte contre le sans-abrisme et trouveront des moyens d'inclure les sans-abri dans le processus de coproduction. Décembre 2018 2020
Leadership collectif Le gouvernement écossais teste une nouvelle approche collaborative pour résoudre certains des problèmes les plus complexes de la société par le biais du leadership collectif. La méthodologie de leadership collectif utilise une animation hautement qualifiée pour guider un groupe de travail collaboratif composé de leaders dans des problèmes difficiles. Ce soutien est offert aux groupes multi-organisations qui sont aux prises avec un problème complexe et qui sont ouverts à l’apprentissage et à la réalisation de tâches différentes. L'un des sites de test améliore la fourniture de services de santé et de services sociaux dans les prisons écossaises. Le problème ici est que les détenus ont généralement des inégalités de santé anormalement élevées et que leur comportement délinquant est souvent motivé par des problèmes de santé, notamment l'abus de drogue et d'alcool et des problèmes de santé mentale. Les patients, les victimes et leurs familles respectives, les communautés et les services publics au sens large qui s’engagent dans cette cohorte de personnes incarcérées et après leur libération ressentent l’incidence de la récidive. Le programme «Santé et services sociaux dans les prisons» apportera un changement national pour permettre aux partenaires locaux d'améliorer les services de santé et de protection sociale offerts à ce groupe de patients. Cela comprend l’intégration des soins de santé et des services sociaux dans les prisons, la production de rapports plus transparents sur les résultats des patients, l’amélioration des systèmes informatiques et la mise en place de structures plus larges pour améliorer les services et soutenir le personnel. Le travail nécessite la coopération étroite d'organisations ayant des cultures organisationnelles très distinctes, ce qui en fait un domaine de la politique sociale qui ne peut être traité que par un leadership collectif et un travail en commun plus efficaces. Les participants seront soutenus par l’offre «Collective Leadership for Scotland» et l’apprentissage de ces travaux mis à disposition sur la page Web Collective Leadership et lors d’événements d’apprentissage ouverts. Élaboration de politiques transparente et ouverte Le gouvernement écossais respectera l'engagement du Programme pour le gouvernement (2018) de travailler avec les parties prenantes et les groupes d'intérêt pour développer une approche commune du secteur public en matière d'assurance de l'identité en ligne et de le faire de manière ouverte et transparente après un gouvernement ouvert. principes et pratique. La vision est d'aider les gens à prouver qui ils sont en ligne, de manière sûre et sécurisée, pour un accès plus facile aux services publics. Il existe un groupe national de parties prenantes ayant pour mission d'informer
la conception, la direction et la hiérarchisation du programme de travail du point de vue des parties prenantes. Toutes les réunions des groupes de parties prenantes resteront aussi ouvertes que possible, avec des invitations ouvertes aux membres du public intéressés, la publication de tous les documents, ainsi que le tournage et la diffusion en continu, dans la mesure du possible. Les documents et les procès-verbaux du conseil du programme, qui supervise la gouvernance du programme, seront également publiés, contribuant ainsi à la transparence du processus décisionnel. En outre, il y aura des billets de blog et des "émissions télévisées et programmes" destinés au public, destinés à fournir des mises à jour régulières du programme. Le travail de développement lui-même s’inspirera de l’approche écossaise en matière de conception des services, afin de concevoir la nouvelle approche en fonction des besoins des utilisateurs individuels qui utiliseront ces services. Et un volet distinct de participation des citoyens est prévu pour impliquer directement les citoyens autour des thèmes du programme qui consistent à utiliser une identité numérique pour un accès en ligne aux services publics et à la protection de la vie privée et des données personnelles. Recherche et évaluation sur l’égalité de participation Des recherches seront effectuées au moindre impact afin d’évaluer l’impact des engagements en matière de gouvernement ouvert sur le genre et d’autres caractéristiques protégées. Cette étude ciblée comprendra deux activités d’apprentissage pour partager les progrès et établir des liens avec les travaux en cours sur les études et les inégalités entre les sexes. Le gouvernement écossais tiendra cet engagement en établissant tout d'abord un consortium d'universités écossaises en partenariat / co-parrainage et d'autres parties intéressées. La recherche servira d'apprentissage pour les futurs plans d'action sur le gouvernement ouvert et les initiatives pour évaluer l'impact sur les égalités. Ressort 2019 2020
Informations de contact Nom de la personne responsable de l'agence d'exécution Doreen Grove Titre, chef de département Gouvernement ouvert, Ingage, gouvernement écossais Courriel et téléphone Doreen.grove@gov.scot 07767343230 Autres acteurs impliqués Acteurs gouvernementaux impliqués • Gouvernement écossais • Directeur des communications, • Chercheur en chef en sciences sociales • Concepteur en chef, • Engagement numérique, Réforme de la fonction publique • Équipe Race Equality Organisations de la société civile • Impliquer • CPDC • Société démocratique • Open Government Partnership Réseau • Universitaires et experts en genre

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2 Fournir un cadre pour soutenir le changement systémique au sein du gouvernement écossais afin d'améliorer la façon dont les gens peuvent participer à l'élaboration de politiques et à la prestation de services en toute transparence

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«En bref, nous nous engageons à développer un« cadre de participation »qui guide les bonnes pratiques dans l'ensemble du gouvernement. Nous illustrerons et testerons des exemples d'approches dans des domaines politiques clés. Nous examinerons également la pratique en matière de consultation. […]

Des formations, des conseils et des études de cas seront élaborés pour démontrer les progrès réalisés dans les types de participation et dans divers contextes politiques. Il guidera les utilisateurs dans la création d’une politique jusqu’à la mise en œuvre d’un service.

Un cadre de participation aidera les utilisateurs à naviguer parmi les options, les techniques et les outils (y compris numériques) permettant d’élaborer des politiques ouvertes. Y compris la méthodologie d’amélioration, la conception des services, la recherche sur les utilisateurs, les processus délibératifs; principes de coproduction entre autres. "

Activités

  1. Développer un cadre de participation, comprenant (1.1) fournissant des conseils, des conseils et des études de cas sur l’utilisation d’une variété de méthodes de participation à travers le gouvernement écossais; (1.2.) Élaboration d'une politique d'accessibilité pour la participation citoyenne (1.3.) Création d'un groupe de travail chargé d'examiner les pratiques en matière de processus de consultation formel (1.4.); Élaboration d'une approche stratégique de la participation spécifique aux enfants et aux jeunes
  2. Organisez une série d'événements "Qu'est-ce que l'ouverture signifie pour vous" avec un large éventail de participants, gouvernementaux et non gouvernementaux, pour explorer ce que "l'ouverture" signifie pour les gens dans leur travail
  3. Tester la participation des citoyens rendue possible par la technologie, notamment: (3.1.), Suivi en ligne des progrès réalisés dans l'exécution des engagements pris dans le cadre du programme OGP; (3.2.) Analyse la faisabilité et l’appétence d’un portail unique pour les opportunités d’engagement et de participation dans l’ensemble du secteur public (3.3.), Explorez comment les gens pourraient plus facilement s’informer sur les consultations à venir en le rendant accessible en ligne.
  4. Explorez les méthodes délibératives et participatives à travers des exemples spécifiques de travail actif, en utilisant les directives OGP produites par le groupe de pratique délibérative, y compris; (4.1.) Mini-publics; (4.2.) Processus de budgétisation et de délibération participatifs; (4.3.) Coproduction (avec des organisations de sans-abri); (4.4.) Direction collective (pour les services de santé et de protection sociale dans les prisons écossaises).
  5. Élaborez des politiques transparentes et ouvertes en matière d'assurance de l'identité en ligne en organisant des réunions ouvertes avec les groupes de parties prenantes, en publiant des articles et les procès-verbaux du programme, des billets de blog et des "émissions-relais" destinées au public.
  6. Mener des recherches et des évaluations légères sur l'égalité de participation (genre et autres caractéristiques protégées), y compris deux activités d'apprentissage et en créant un consortium d'universités écossaises et d'autres parties intéressées.

Date de début: Décembre 2018

Date de fin: Décembre 2020

Note éditoriale: Le texte de l'engagement a parfois été abrégé par souci de brièveté. Pour le texte intégral de cet engagement, voir: «Plan d’action du gouvernement ouvert en Écosse concernant 2018-20: engagements détaillés», pp 6-12.

 

Contexte et objectifs

L’amélioration de la participation était la plus haute priorité des événements d’engagement du public pour élaborer le deuxième plan d’action. Les participants ont soulevé des préoccupations, notamment: une approche incohérente de la participation du public parmi les ministères; recours à un petit nombre de parties prenantes et à des mécanismes de consultation formels; utilisation insuffisante des méthodes de délibération suffisamment tôt dans l'élaboration de politiques et de services; utilisation insuffisante de la technologie; et un support d'accessibilité insuffisant.

Cet engagement vise à transformer la relation entre le citoyen et l'État en une relation de collaboration et de partenariat grâce à la mise en place d'un cadre de participation pour le gouvernement écossais. Ce cadre vise à:

  • améliorer la compréhension par les fonctionnaires des avantages de la participation précoce des personnes dans un processus;
  • sensibiliser aux compétences nécessaires pour mener à bien ou mettre en place des processus de participation efficaces, proportionnés et inclusifs, et;
  • aider à préparer les gens à utiliser la bonne méthode, pour les bonnes raisons, au bon moment.

À cette fin, l’engagement propose de développer un ensemble de documents d’orientation et de formation pouvant aider les fonctionnaires à faire en sorte que la participation significative des gens soit systématique, efficace et proportionnée. Le cadre de participation sera mis à l’essai à travers un certain nombre d’exemples spécifiques, dont les résultats seront rendus publics. Il inclura une exploration de la participation rendue possible par la technologie et une évaluation de l'impact sur l'égalité. L'engagement est principalement lié à la valeur de la participation civique du PGO, en ouvrant les services, les politiques et la prise de décision pour impliquer le public de manière plus significative et plus tôt dans le processus. Les éléments de l'engagement sont également pertinents pour les valeurs d'accès à l'information (par exemple, le travail d'élaboration de politique ouverte sur l'assurance de l'identité en ligne) et la technologie et l'innovation pour la transparence et la responsabilité (par exemple, le travail sur le test de la participation citoyenne rendue possible par la technologie).

Cet engagement est suffisamment spécifique pour être vérifiable. Le cadre de participation, le cadre de participation, comprend un ensemble concret de produits livrables (matériel d’orientation, politique d’accessibilité, examen des processus de consultation) et de tests (mini-publics, budgétisation participative, coproduction, etc.). Cependant, l'étendue et le nombre d'activités distinctes incluses dans cet engagement rendent difficiles le suivi des progrès réalisés pour chacune d'elles (et la contribution de chacune à l'atteinte de l'objectif plus général d'amélioration de la qualité de la participation civique).

Le chercheur de l'IRM estime que cet engagement est potentiellement transformateur. La Société démocratique a suggéré de changer la relation entre le citoyen et l’État, il fallait donc se concentrer non pas sur des actions ou des initiatives uniques, mais également sur la culture et les compétences des institutions et du public. Selon leurs mots, l'engagement devrait aider à atteindre cet objectif «en fournissant un cadre clair pour l'amélioration et une stratégie pour engager, responsabiliser et motiver la main-d'œuvre et développer ses compétences de participation publique». En ce sens, l'engagement contribue également à répondre à l'une des recommandations clés du rapport 2017 IRM, à savoir que: «le gouvernement devrait envisager d'investir dans le renforcement des capacités des fonctionnaires afin de comprendre la pertinence du PGO et de mettre en œuvre avec succès les engagements et aux citoyens de saisir les opportunités offertes par leur mise en œuvre. "

L'impact potentiel de cet engagement est également renforcé par le fait qu'il se rattache aux travaux existants sur les méthodes délibératives et participatives et pourrait aider à généraliser l'adoption des normes nationales pour l'engagement communautaire. Comme Kaela Scott d’Involve l’a noté, le cadre sera développé de manière itérative, en s’inspirant des projets lancés au moment de la rédaction du plan afin de tester systématiquement la valeur ajoutée de différents types de processus participatifs dans le cadre d’un processus global. cadre.

Certaines des activités proposées incluent:

  • le test des «mini-publics» dans le cadre de l'examen de la gouvernance locale du gouvernement, il convient d'examiner la manière dont les pouvoirs, les responsabilités et les ressources sont partagés entre les sphères de gouvernement nationales et locales et au sein des communautés.
  • développer des actions en partenariat avec des organisations et des sans-abri pour les sans-abri afin de mettre en œuvre les recommandations formulées dans le rapport final du groupe d'action pour les sans-abri et les sans-abri ».
  • utiliser la méthodologie de leadership collectif (forme d'animation qualifiée pour guider un groupe de travail collaboratif composé de dirigeants de diverses organisations) afin d'améliorer les services de santé et les services sociaux destinés aux détenus qui souffrent d'inégalités de santé anormalement élevées.
  • développer une approche commune du secteur public en matière d'assurance de l'identité en ligne (c.-à-d. aider les personnes à prouver avec certitude qui elles sont en ligne lorsqu'elles accèdent à des services publics) en collaboration avec un groupe de parties prenantes national, avec des invitations ouvertes aux membres du public intéressés, la publication de tous les documents, et filmer et diffuser autant que possible.

Pour ces activités, l’objectif est de travailler le plus étroitement possible avec ceux qui sont directement concernés par différents défis afin de développer des solutions.

La mesure dans laquelle le potentiel de cet engagement sera effectivement réalisé dépendra de sa capacité à galvaniser les poches de bonnes pratiques actuellement au sein du gouvernement en quelque chose de plus systémique. Cependant, le plan d'action n'indique pas comment le cadre sera déployé au sein du gouvernement une fois qu'il sera finalisé. Comme le souligne Elric Honoré, cet engagement tente de créer un changement de système en faisant beaucoup de petites choses. La preuve sera faite sur la mesure dans laquelle ces pratiques se propagent progressivement au sein du gouvernement.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM recommande que tout futur plan d'action maintienne la participation civique au centre de ses préoccupations, en s'appuyant sur le travail des premier et deuxième plans d'action de l'Écosse. Plus précisement:

  • Le groupe de pilotage OGP devrait envisager de continuer à encadrer toute version future de cet engagement autour des tests et de l'amélioration continus du cadre de participation, notamment en publiant les enseignements tirés de ces expériences. Idéalement, à mesure que les pratiques participatives et délibérantes commencent à s’intégrer plus largement dans la pratique gouvernementale, les méthodes peuvent être appliquées dans un ensemble plus large de contextes et de domaines politiques (par exemple, les conseils de santé, les processus de planification).
  • Pendant la mise en œuvre du plan actuel, il est recommandé que le groupe de pilotage OGP donne la priorité à la mise en place d'un mécanisme de suivi des progrès afin que le public ait un accès en ligne aux progrès de la mise à jour des engagements, comme décrit dans l'activité 3 ci-dessus. Le chercheur de la GRI estime que, compte tenu de la spécificité limitée d'un certain nombre d'engagements, cela devrait inclure un processus d'actualisation des activités avec des jalons plus concrets, ceux-ci devenant plus clairement définis au cours de la période de mise en œuvre du plan d'action afin de permettre une vérification ultérieure. Il est important de noter qu'un outil de suivi transparent contribuerait également à la sensibilisation et permettrait aux parties prenantes de mieux déterminer les étapes auxquelles elles peuvent participer et influer sur la mise en œuvre des engagements.
  • À plus long terme, comme suggéré par les participants aux groupes de discussion réfléchissant au processus d’élaboration du plan d’action, le groupe de pilotage du PGO pourrait envisager de créer une base de données centralisée des résultats d'une vaste gamme d'initiatives de consultation et de participation à travers le pays afin d'éviter toute lassitude vis-à-vis des consultations. Les résultats pourraient être codés dans des emplacements open source et consultables par emplacement, par sujet, etc. Cela constituerait une source précieuse de données en continu et pourrait augmenter le potentiel d'engagement futur pour un gouvernement ouvert et d'autres initiatives.
Plan d'action pour le gouvernement ouvert de l'Écosse 2018-2020: engagements détaillés, https://www.gov.scot/publications/scotlands-open-government-action-plan-2018-20-detailed-commitments/
Société démocratique (2018): cadre de participation écossaise: du modèle à la pratique, https://blogs.gov.scot/open-government-partnership/wp-content/uploads/sites/43/2018/08/Demsoc-SPF-Implementation-Options-Paper.pdf
Voir: Mécanisme indépendant d'établissement de rapports (IRM): Écosse, rapport final 2017 https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/01/Scotland_Final-Report_2017.pdf
Scottish Community Development Centre, Normes nationales pour l'engagement communautaire, https://www.scdc.org.uk/what/national-standards
Entretien avec Kaela Scott, membre de la société civile du groupe de pilotage OGP, 14 May 2019.
Les mini-publics sont de petites assemblées de citoyens, démographiquement représentatifs de la population en général, rassemblés pour apprendre et délibérer sur un sujet afin d'informer l'opinion publique et de prendre des décisions, https://www.newdemocracy.com.au/2017/05/08/forms-of-mini-publics/
Gouvernement écossais, Démocratie, ça compte - Votre communauté, vos idées, votre avenir: consultation, https://www.gov.scot/publications/democracy-matters-community-ideas-future/
Gouvernement écossais, groupe d’action pour les sans-abri et les personnes en difficulté - Rapport de recommandations finales, https://www.gov.scot/publications/homelessness-and-rough-sleeping-action-group-final-report/    
Entretien avec Elric Honoré, président de la société civile du groupe de pilotage de l'OGP, 15 May 2019.

Engagements

  1. Transparence financière et de la performance

    SCO0006, 2018, Anti-Corruption

  2. Élaboration ouverte de politiques et participation à la prestation de services

    SCO0007, 2018, Renforcement des capacités

  3. Améliorer l'utilisation des données

    SCO0008, 2018, Accès à l'information

  4. Responsabilité de la fonction publique

    SCO0009, 2018, Législation et réglementation

  5. Transparence et participation

    SCO0010, 2018, Citoyenneté et Immigration

  6. Transparence financière

    SCO0001, 2017, Anti-Corruption

  7. Mesurer les progrès de l'Écosse

    SCO0002, 2017, Renforcement des capacités

  8. Livrer une Écosse plus juste

    SCO0003, 2017, Communautés marginalisées

  9. Budgets participatifs (également appelés choix de communautés en Écosse)

    SCO0004, 2017, Renforcement des capacités

  10. Participation croissante

    SCO0005, 2017, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!