Ignorer la navigation

Rapport sur le design en Écosse 2018-2020

Le deuxième plan d’action de l’Écosse cherche à s’appuyer sur la longue tradition de participation civique du pays, après des améliorations progressives de la liberté d’information inspirées de son premier plan d’action. Parmi les engagements notables figurent la création d’un cadre de participation civique, la transparence des finances et des performances et la responsabilisation à l’égard des services publics. Bien que le nouveau processus multipartite du pays ait débouché sur un plan d'action plus ambitieux, sa mise en œuvre nécessitera des actions plus spécifiques et concrètes.

Tableau 1. En un coup d'oeil

Participant depuis: 2016

Plan d'action à l'étude: 2

Type de rapport: Design

Nombre d'engagements: 5

Développement du plan d'action

Y a-t-il un forum multipartite: Oui

Niveau d'influence du public: impliqué

Agi contrairement au processus OGP: Non

Conception du plan d'action

Engagements relatifs aux valeurs OGP 5 (100%)

Engagements transformatifs 1 (20%)

Potentiellement joué: 1 (20%)

Mise en œuvre du plan d'action

Engagements marqués: N / A

Engagements réalisés: N/A

Engagements avec le major DIOG *: N/A

Engagements avec DIOG * exceptionnel: N/A

* DIOG: At-il ouvert le gouvernement?

Les Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial réunissant des réformateurs des gouvernements et des dirigeants de la société civile dans le but de créer des plans d’action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, plus réactifs et plus responsables. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. L'Ecosse a rejoint OGP dans 2016. Depuis lors, l’Écosse a mis en œuvre un plan d’action. Ce rapport évalue la conception du deuxième plan d'action de l'Écosse.

Vue d'ensemble du plan d'action

Depuis l’achèvement de son premier plan d’action dans 2017, le gouvernement écossais a amélioré ses performances en matière de liberté d’information malgré les incertitudes persistantes autour du Brexit. Le deuxième plan d'action de l'Écosse cherche à développer la forte tradition de participation civique du pays en coordonnant les pratiques gouvernementales pour impliquer les citoyens dans la conception des services et l'élaboration des politiques. Le plan répond également aux recommandations de son premier plan d'action en s'engageant à améliorer la transparence financière et en introduisant un engagement en matière de responsabilité publique.

L’Écosse a amélioré l’élaboration de son deuxième plan d’action en consacrant plus de temps et de ressources aux consultations et en impliquant un plus grand nombre de participants. Le forum multipartite nouvellement créé a permis à un plus grand nombre d'acteurs du gouvernement écossais, du gouvernement local et de la société civile d'exprimer leurs commentaires sur les questions de gouvernance ouverte. Le groupe de pilotage du forum, composé de représentants du gouvernement et de la société civile, pourrait améliorer le processus en organisant des consultations plus régulières et en élaborant une stratégie ciblée visant à faire participer les réseaux et les groupes d'intérêts locaux au programme OGP.

Le deuxième plan d'action de l'Écosse a mis en place un groupe de pilotage doté d'un mandat de collaboration garantissant la parité de représentation et prévoyant une sélection transparente des membres non gouvernementaux. Ces améliorations ont débouché sur des engagements plus ambitieux et de portée plus large, mais manquant de précision, ce qui peut être attribué à une participation plus large du public à la co-création du plan.

Parmi les engagements notables du deuxième plan d’action figurent l’élaboration d’une approche coordonnée de la participation citoyenne et l’amélioration de l’accessibilité des citoyens aux données financières et de performance du gouvernement.

Tableau 2. Engagements remarquables

Description de l'engagement Aller de l'avant Statut à la fin du cycle de mise en œuvre.
1. Transparence financière et de la performance

Recueillir les commentaires du public sur les pratiques de transparence financière en Écosse et appliquer des politiques de gouvernement ouvert à la conception et à la mise en œuvre d'institutions financières écossaises.

Pour renforcer cet engagement, le gouvernement devrait clarifier des actions spécifiques mesurables qui font partie intégrante de ses objectifs de transparence financière. Le gouvernement pourrait également envisager de mener des activités visant à renforcer la capacité des citoyens à utiliser les informations financières publiques et les évaluations de l'impact sur le genre des propositions budgétaires.

Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
2. Cadre de participation civique

Élaborer un «cadre de participation» pour guider les pratiques gouvernementales en matière de participation citoyenne à l’élaboration ouverte de politiques et à la prestation de services.

Le gouvernement pourrait mettre en place un mécanisme de suivi des progrès en ligne et une base de données des résultats en ligne pour garantir que le public ait accès aux progrès réalisés et puisse vérifier ses réalisations. Le gouvernement pourrait également intégrer les enseignements tirés du cadre dans des domaines et des pratiques plus spécifiques. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Recommandations

Les recommandations de l'IRM visent à éclairer l'élaboration du prochain plan d'action et à guider la mise en œuvre du plan d'action actuel.

Tableau 3. Cinq recommandations clés IRM

1. Assurer un suivi continu tout au long de la mise en œuvre du plan d'action actuel.
2. Travaillez vers une collaboration plus étroite dans la co-création des engagements futurs par le biais d'une période de consultation plus longue, d'un engagement plus important dans d'autres réseaux thématiques et d'un dialogue plus itératif lors du développement de l'engagement.
3. Garantir une marge de manœuvre plus raisonnable pour tout plan d'action futur en mettant l'accent sur un ensemble d'engagements et d'activités plus ciblés parallèlement au travail plus large du gouvernement en matière de gouvernement ouvert.
4. Augmenter la spécificité des engagements dans tout futur plan d'action.
5. Continuer à lier plus explicitement les engagements à des problèmes politiques concrets.

Téléchargements

Filed under: Rapport IRM

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!