Ignorer la navigation
Sekondi-Takoradi, Ghana

Service public-Sécurité (SEK0001)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Sekondi-Takoradi, Plan d'action du Ghana

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution directrice: Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi

Institution (s) de soutien: ingénieur des travaux métropolitains, service de police du Ghana, agent de développement communautaire, GEC, administration du conseil de district métropolitain; Institution: STMA-CSUF (CS principal) Désignation: Administrateur et gestionnaire de projet Nom: M. Aziz Mahmoud Téléphone: + 233209056647 E-mail: maktub22115@gmail.com Fédération ghanéenne des citadins pauvres, FoN, Radio 360, GNA

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Justice, Police et correction, Participation du public, Prestation de services publics, Sous-national

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport final de Sekondi-Takoradi 2017

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Problème à traiter: créer un système de surveillance dirigé par la communauté, soutenu par le gouvernement, afin de renforcer la sécurité dans toute la métropole. La STMA travaillerait en partenariat avec la police et certaines parties prenantes clés (chefs traditionnels, membres de l'Assemblée, etc.) pour dresser une carte de la communauté, former, former et équiper les membres de la communauté souhaitant se porter volontaires pour améliorer le niveau de sécurité dans toute la métropole. Cela irait de pair avec la mise à disposition de lampadaires par l'Assemblée pour éclairer les rues et autres accès, ainsi que pour créer une visibilité nocturne afin d'empêcher la création de refuges pour les scélérats. Objectif principal: l'insécurité nocturne est un défi majeur auquel sont confrontées la plupart des communautés de la métropole. La situation est encore aggravée par la distribution inadéquate des lampadaires à travers la métropole, ce qui crée un refuge pour les criminels. Pour remédier à cette situation, certaines communautés, à travers leurs propres initiatives, ont formé des groupes de volontaires pour lutter contre le crime. Cependant, ces groupes de volontaires communautaires ne bénéficient pas du soutien du gouvernement pour améliorer leurs activités. Description succincte: Réunir les principaux intervenants pour améliorer la sécurité dans toute la métropole. Défi du PGO: Par un processus de consultation qui encourage la participation des citoyens à la prise de décision et à l’action; L’autorité locale, la société civile et d’autres agences gouvernementales travailleront en partenariat et favoriseront les synergies qui permettraient d’atteindre le résultat souhaité en renforçant la sécurité dans la métropole. Une participation civique qui, à long terme, encouragerait un sentiment d'implication et d'engagement dans une intervention de sécurité serait réalisée. Ainsi, la durabilité de l'engagement serait atteinte puisque les communautés seraient impliquées dans la conception et la mise en œuvre du projet. Les plateformes de rétroaction technologique existantes, y compris une application Web gérée par la police, peuvent être utilisées pour établir des relations entre les groupes de surveillance communautaires, l'Assemblée, les chefs traditionnels, les membres de l'Assemblée et la police afin de promouvoir la sécurité dans toute la métropole.

Résumé du statut de fin de session IRM

1. Fonction publique - Sécurité

Texte d'engagement

Générez un système de veille dirigé par la communauté, soutenu par le gouvernement, pour améliorer la sécurité dans toute la métropole. La STMA travaillerait en partenariat avec la police et les principales parties prenantes (chefs traditionnels, membres de l'Assemblée, etc.) pour dresser la carte de la communauté, former, former et équiper les membres de la communauté qui souhaitent se porter volontaires pour améliorer le niveau de sécurité dans la métropole. Cela irait de pair avec la fourniture de lampadaires par l'Assemblée pour éclairer les rues et autres accès, ainsi que pour créer une visibilité nocturne afin d'empêcher la création de refuges pour les scélérats.

Milestones

1.1. Développer et cartographier les communautés exposées au crime et les groupes de surveillance existants avec la police et les dirigeants communautaires. Nous élaborerons une cartographie des communautés sujettes à la criminalité et des groupes de surveillance existants dans la STMA, et documenterons leur mode de fonctionnement - la manière dont elles surveillent et rapportent la criminalité. L’Assemblée métropolitaine mobilisera les communautés de la STMA qui gèrent des programmes de surveillance communautaire pour connaître leurs modèles. En parallèle, nous contacterons la police pour comprendre son système d’enregistrement de la criminalité (actuellement disponible via WhatsApp et d’autres canaux), et plus particulièrement comment les groupes de surveillance communautaires rapportent les crimes.

1.2. Engagez jusqu'à cinq nouvelles communautés (5) sans groupes de surveillance. L’Assemblée métropolitaine engagera jusqu’à 5 (selon le niveau de besoin à évaluer après la cartographie) des communautés sujettes à la criminalité sans programme de surveillance par le biais des membres de l’Assemblée (et d’autres dirigeants communautaires) afin de créer de nouveaux groupes de surveillance communautaires (basés sur les modèles en vigueur). dans d'autres communautés). Nous assurerons la liaison tous les deux mois avec les «chefs de quart» et la police par le biais de plates-formes existantes - y compris éventuellement le Conseil de sécurité métropolitain (MESEC) ou Time with Community. Nous utiliserons ces plates-formes pour surveiller les niveaux de criminalité au fil du temps et adopter des approches communautaires efficaces pour gérer le crime.

1.3. Développer la capacité du groupe de surveillance. L’Assemblée métropolitaine s’engagera avec la police pour proposer des programmes de formation aux groupes de surveillance communautaires de la métropole. Une formation sera organisée et les médias engageront les dirigeants de la communauté pour qu'ils racontent comment ils ont appliqué la formation. Une coalition de comités de surveillance communautaires sera formée, composée de membres issus de chaque comité de surveillance.

1.4. Entreprendre une évaluation de la sécurité pour 2017. L’Assemblée métropolitaine, conjointement avec la police, les autorités traditionnelles, les leaders d’opinion et les associations communautaires qui la soutiennent, entreprendra une évaluation de la sécurité de 2017. Nous examinerons les données policières sur la criminalité et inciterons les citoyens à comprendre les niveaux et les perceptions de la criminalité.

Aperçu de l'engagement

Etat d'achèvement limité
Date d'entrée en vigeur Janvier 2017
Date d'achèvement prévue 2017 décembre
Bureau responsable
Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi (STMA)
At-il ouvert le gouvernement? Marginal

Est-ce un engagement STAR?

Les engagements marqués d'une étoile sont considérés comme des engagements exemplaires du PGO. Pour recevoir une étoile, un engagement doit répondre à plusieurs critères:

- Il doit être suffisamment spécifique pour qu’un jugement puisse être rendu sur son impact potentiel. Les engagements suivis auront une spécificité «moyenne» ou «élevée».

- Le libellé de l'engagement devrait préciser sa pertinence pour l'ouverture du gouvernement. Plus précisément, il doit être lié à au moins l’une des valeurs du PGP que sont l’accès à l’information, la participation citoyenne ou la responsabilité publique.

- L'engagement aurait un impact potentiel «transformateur» s'il était complètement mis en œuvre.

- Enfin, l'engagement doit voir des progrès significatifs au cours de la période de mise en œuvre du plan d'action, avec une évaluation de la mise en œuvre "substantielle" ou "complète".

Non

But de l'engagement

Objectif général et pertinence

Dans Sekondi-Takoradi, la planification urbaine et la sécurité sont des défis critiques et la criminalité affecte les zones à faible revenu de manière unique. Une étude réalisée par le Centre de recherches pour le développement international a révélé que dans quatre villes ghanéennes, dont Sekondi-Takoradi, les zones urbaines pauvres sont confrontées à une vulnérabilité accrue à la criminalité, en particulier la nuit. Les citoyens sont souvent victimes de crimes opportunistes et la présence de la police est limitée. Par exemple, dans ces zones, la plomberie intérieure et les logements officiels sont limités et les citoyens sont vulnérables lorsqu'ils doivent marcher sur des routes non éclairées pour utiliser les installations de toilettes la nuit. En outre, la confiance du public dans l'application de la loi est faible en raison de la forte perception de la corruption. Dans ce contexte, cet engagement vise à responsabiliser et à encourager les citoyens à participer aux groupes de surveillance communautaires chargés de surveiller et de signaler la criminalité dans la ville.

Des groupes de volontaires communautaires informels combattent le crime à Sekondi-Takoradi. Cependant, ils n’ont pas de relation directe ou structurée avec les autorités locales ou la police. À travers cet engagement, la STMA propose d’accroître la capacité de ces groupes de différentes manières: (1) en cartographiant les communautés exposées au crime et les groupes de surveillance existants avec la police et les dirigeants communautaires (2), en engageant jusqu’à cinq nouvelles communautés sans groupes de surveillance ( 3) renforcer les capacités du groupe de surveillance par le biais de programmes de formation dirigés par la police et (4) entreprendre une évaluation de la sécurité en utilisant toutes les données collectées et en utilisant les données pour comprendre les niveaux et les perceptions de la criminalité. Cet engagement est pertinent pour la valeur de la participation civique du PGO, car il vise à impliquer les citoyens dans la cartographie des zones sujettes à la criminalité. Cet engagement vise également à collaborer avec les citoyens pour augmenter le nombre de groupes de surveillance organisés et accroître la coopération entre la police et les citoyens pour lutter contre le crime.

Spécificité et impact potentiel

Globalement, cet engagement est considéré comme «moyen» en termes de spécificité. Milestone 1,2 est particulièrement élevé. Il fournit le nombre de communautés sujettes à la criminalité qui créeront de nouveaux groupes de surveillance; un calendrier précis pour la fréquence des réunions entre l'Assemblée, les «chefs de quart» et la police (tous les deux mois); et les plates-formes à utiliser pour ces réunions (réunions du Conseil de sécurité métropolitain ou «Time with Community»). D'autres jalons sont moins spécifiques, tels que Milestone 1.4, qui appelle à entreprendre une «évaluation de la sécurité» et à impliquer les citoyens sur les niveaux et les perceptions de la criminalité sans expliquer de quelle manière ces activités seront menées.

Identifier et cartographier les zones à haut risque de criminalité et s’appuyer sur des liens étroits avec les communautés pour renforcer la surveillance dans ces zones pourrait avoir modérée impact potentiel sur l'amélioration de la sécurité. Les groupes de surveillance communautaires existants fonctionnent de manière isolée, sans aucune coordination avec d'autres groupes ou organismes chargés de l'application de la loi dans la métropole. Le fait de réunir des groupes de surveillance communautaires avec la police pour les former et partager les meilleures pratiques pourrait améliorer la confiance dans l'application de la loi et aider les citoyens à mieux faire en sorte que les ressources policières soient affectées aux zones à haut risque.

Achèvement:

limité

Dans l’ensemble, les progrès réalisés dans le cadre de cet engagement ont été limités et en retard.

La STMA a indiqué qu'elle avait collaboré avec les Amis de la nation des OSC ghanéennes pour dialoguer avec la communauté. Selon l’autoévaluation, il n’a formé qu’un seul comité de surveillance de la communauté sur les cinq comités prévus d’ici décembre 2018 en raison du soutien limité des membres de l’Assemblée et du manque de ressources et de bénévoles.

En outre, la STMA aurait remplacé les ampoules 546 au sodium par des ampoules à LED, assuré la maintenance des ampoules 3,250 au sodium et remplacé les mètres 9,200 de câbles blindés. Cette activité faisait partie du plan d’action pour renforcer la sécurité dans la région.

Selon la STMA, le changement de gouvernement intervenu en janvier 2017 a contribué au retard dans la mise en œuvre de cet engagement. La nouvelle administration avait besoin de temps pour comprendre le concept de l’OGP et son fonctionnement. Par exemple, le nouveau responsable administratif - le directeur exécutif métropolitain - nommé par le nouveau président à la tête de la STMA, avait besoin de temps pour comprendre le processus de planification, le cycle budgétaire et sa mise en œuvre, ainsi que les plateformes d'engagement des citoyens. Le changement de gouvernement aurait également eu une incidence sur la répartition des ressources.

Premiers résultats: a-t-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: pas de changement

Cet engagement visait à améliorer la sécurité en créant des groupes de surveillance communautaires composés de membres de la ville, de policiers et de citoyens. Ensemble, ils visaient à cartographier les zones à haut risque de criminalité, à améliorer les mécanismes de signalement des crimes et à améliorer la visibilité nocturne par la réparation des lampadaires existants et l'extension de la couverture du réseau de lampadaires.

Bien que l'engagement visait à renforcer la participation citoyenne en créant ou en améliorant les possibilités pour le public d'informer ou d'influencer les décisions du gouvernement, il y a très peu de preuves que l'engagement ait atteint cet objectif. Bien que la STMA ait amélioré la visibilité dans certaines parties de la ville, cela n'a pas été fait en collaboration avec les citoyens ni par le biais de groupes de surveillance citoyenne. Ainsi, compte tenu de la réalisation limitée de cet engagement, en termes de valeur du PGO accordée à la participation civique, le chercheur en IRM n'a constaté aucun changement à la suite de la mise en œuvre de cet engagement.

Recommandations

Pour aller de l'avant, la STMA devrait envisager de poursuivre cet engagement visant à renforcer la participation des membres de la communauté à la formulation des politiques de sécurité. Cependant, l'engagement pourrait aller au-delà de l'amélioration des mécanismes de signalement des crimes et donner aux membres de la communauté la possibilité de collaborer à la conception des politiques.

Centre de recherches pour le développement international, «Criminalité et« peine de pauvreté »dans les zones urbaines du Ghana.» 2016 https://www.idrc.ca/sites/default/files/sp/Documents%20EN/idrc-crime-and-the-poverty-penalty-in-urban-ghana-letter-online-and-office-printing.pdf.

Transparence Internationale, Aperçu de la corruption et de la lutte contre la corruption au Ghana, 2010. https://www.transparency.org/files/content/corruptionqas/271_Corruption_and_anti_corruption_in_Ghana.pdf.

CRDI «Criminalité et« peine de pauvreté ».» 2016


Engagements

  1. Transparence et responsabilité dans les infrastructures publiques

    SEK0006, 2018, Anti-Corruption

  2. Participation civique et transparence fiscale

    SEK0007, 2018, Renforcement des capacités

  3. Prestation de services publics

    SEK0008, 2018, Accès à la justice

  4. Accès à l'information

    SEK0009, 2018, gouvernement électronique

  5. Services publics - Assainissement

    SEK0010, 2018, Participation publique

  6. Service public-Sécurité

    SEK0001, 2017, Renforcement des capacités

  7. Fonction publique - Assainissement

    SEK0002, 2017, infrastructure et transport

  8. Transparence fiscale

    SEK0003, 2017, Renforcement des capacités

  9. Participation publique - secteur privé

    SEK0004, 2017, secteur privé

  10. Participation publique - Planification

    SEK0005, 2017, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!