Ignorer la navigation
Royaume-Uni

Transparence de l'aide internationale (UK0055)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Royaume-Uni - Deuxième plan d'action national 2013-2015

Cycle du plan d'action : 2013

Statut : Inactif

Institutions

Institution principale : Département du développement international

Institution(s) de soutien : OSC : Initiatives de développement, Integrity Action, ONE, OpenCorporates, Publiez ce que vous financez

Domaines politiques

Accès à l'information, Aide, Open Data, Participation du public, Gestion des Enregistrements

Revue IRM

Rapport IRM: Royaume-Uni Rapport de fin de trimestre 2013-2015, Royaume-Uni Rapport d'avancement 2013-2015

Étoilé : Oui Suivis

Premiers résultats : majeur Majeurs

Efficace i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, responsabilité publique, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Accroître la transparence et la traçabilité des dépenses de développement pourrait transformer le mode de fourniture de l'aide au niveau mondial et en améliorer l'impact. Faciliter l'accès, la compréhension et l'utilisation des informations relatives aux dépenses d'aide signifie que les contribuables des pays donateurs et les citoyens des pays en développement peuvent plus facilement obliger les gouvernements à rendre compte de l'utilisation judicieuse des fonds. Cela permet également aux acteurs internationaux du développement de coordonner et de planifier leurs activités plus efficacement. Alors que le Royaume-Uni franchit l'étape décisive en fournissant 0.7% du revenu national brut à l'aide au développement de 2013, cette transparence et cette ouverture accrues sont un élément crucial pour nous aider à obtenir le meilleur rapport qualité-prix pour chaque livre dépensée.
La réalisation de cet engagement se traduira par la publication de davantage de données britanniques sur l'aide au développement et leur disponibilité dans un format commun conforme à une norme reconnue à l'échelle internationale. Nous encouragerons également les autres fournisseurs d’aide au développement à rendre leurs informations disponibles dans ce format commun, contribuant ainsi à créer un jeu de données mondial plus riche, composé d’informations plus ouvertes, complètes, actualisées, comparables et réutilisables.
Calendrier: le Cabinet Office et le DFID collaboreront pour veiller à ce que les ministères britanniques qui dépensent de l'APD publient des informations conformes à l'IITA de 2015. En outre, le DFID:
-appliquer la norme commune de Busan sur la transparence de l'aide, y compris à la fois les
Système de notification du Comité d’aide au développement de l’OCDE et de l’IITA par 2015; ce
signifie la mise à disposition des données selon la norme internationalement reconnue dans un
format ouvert, complet, comparable et réutilisable
-améliorer l'accessibilité des informations relatives à l'aide au développement en lançant le 'Development Tracker' britannique d'ici la fin de 2013 - cela augmentera le niveau de détail des informations disponibles sur les projets et les dépenses du DFID, lisibles à l'aide d'un navigateur ainsi que la fourniture de données dans fichiers de données ouverts; nous publierons également des informations de synthèse dans les principales langues locales de manière accessible aux citoyens des pays dans lesquels nous travaillons.
-travailler avec les donateurs internationaux et les pays partenaires afin de mieux relier les données relatives à l'aide au développement avec les données budgétaires des pays partenaires, grâce à l'élaboration de l'identificateur budgétaire de l'IITA, d'ici juin 2014; cela facilitera la compréhension et la localisation de la manière dont l'aide au développement est dépensée dans les pays partenaires
-introduire d’ici à août 2014 des approches visant à améliorer la traçabilité de l’aide britannique au développement fournie par diverses chaînes de distribution. cela inclut des projets pilotes avec un certain nombre de fournisseurs du secteur privé et d'OSC d'ici à mars 2014 et une publication obligatoire de l'IITA avant la fin de 2015 pour tous les partenaires de mise en œuvre.
- continuer à élever le niveau de qualité des informations que nous publions grâce à des modifications incrémentielles du système, notamment en maximisant le potentiel des nouveaux développements technologiques et en renforçant les mécanismes de retour d'information


Engagements

Open Government Partnership