Ignorer la navigation

La révision de la procédure d'éligibilité pour l'adhésion au PGO: Les justifications, la mise en œuvre et les remarques

Abdelaziz Abid|
«L'homme perfectionne mais ne parfait jamais»
-François Gaston de Lévis

Le Comité Directeur du Partenariat du Gouvernement Ouvert (PGO) a décidé le 20 septembre dernier de réviser la procédure d'éligibilité on the recommendation of the standard Committee, after a discussion and internal external consultation.

La justification et l'historique de la révision

Depuis 2014, le Comité directeur a déclaré les actions et les principes du Partenariat en violant la liberté dans l'espace civique.

C'est ainsi qu'il a été dit «Politique du maintien des valeurs et des principes du Partenariat» «Politique de réponse».

La mise en œuvre de cette politique à propos du statut de pays «inactif»Azerbaïdjan Et au retrait de la Hongrie au cours d'une procédure d'examen dans le cadre de la politique de réponse.

Estimant l'application de la réponse Policy Policy a coûté sur le plan financier et préjudiciable à l'image de la marque du Partenariat, il a décoché de juin 2017

Il s'orienta d'une manière précise à l'aménagement de la procédure d'éligibilité pour permettre à un pays de ne pas respecter la liberté dans l'espace civique.

The nature of the revision of the procedure of eligibility

Elle ajoute à la satisfaction des 4 critères d'éligibilité existants la réussite de l'évaluation des valeurs.

Pour ce qui est de la constitution des ONG et de la répression de ces ONG «Variétés de démocraties».

Cette base de données, connue de son abréviation «V-Dem», a été choisie comme raison de son périmètre géographique, de la période couverte par ses indicateurs, de sa notoriété internationale, de ses indicateurs de la nature de sa méthodologie.

L'indicateur «constitution des ONG» confère une note sur l'étendue du contrôle du gouvernement sur la création des ONG.

L'indicateur «répression des ONG» pour une partie du contenu, une note du niveau de répression des ONG.

One-to-Risk-to-Risk-to-Risk-to-3-to-One-to-Two-Indicators at Less.

En remarque de cette nouvelle procédure, pourrait avancer l'application d'une terminologie portative d'une confusion potentielle et d'une mise en œuvre ardue pour les pays candidats.

Une terminologie porteuse d'une confusion potentielle

Les quatre prix sont toujours maintenus sous la dénomination de critéres d'éligibilité »Bien que ne soient suffisants pour assurer l'éligibilité. Il est en train de se passer de la satisfaction des 4.

Il a été souhaitable - de conserver les termes d'éligibilité - de comprendre les valeurs dans les critères d'éligibilité avec les «critères d'éligibilité» mériteraient alors leur dénomination.

Une mise en œuvre ardue pour les pays candidats

Avant la révision de la procédure d'éligibilité, les pays candidats disposaient d'une puissante base de données sur l'éligibilité Construit par le PGO de tous les pays et qui ont été laissés au sort. Les conditions requises pour leur adhésion au Partenariat.

Avec la révision en question, les pays candidats sont maintenant consultés la base de données mais aussi la base de données de Variétés de Démocraties.

Ou cette base de données présente deux difficultés majeures:

  • La difficulté d'accès
  • L'absence de «spécificité» * des indicateurs choisis de «Variétés de démocratie» - le symbole d'ailleurs, des libertés civiques appliquées pour être converti, mais il n'a pas été modifié.

Les pays candidats ont besoin d'aide pour déterminer leur situation vis-à-vis de deux indicateurs en question et pour identifier les actions nécessaires pour améliorer les notes.

* La spécificité est ici entendue. C'est d'ailleurs le sens adopté pour le «s» du SMART qui a été recommandé par le Partenariat pour Plan d'action.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!