Ignorer la navigation

Examen du plan d'action de l'Albanie 2023-2025

Ce produit consiste en un examen IRM de l'Albanie 2023-2025 plan d'action. Le plan d'action comprend 24 engagements, que le MII a filtré en 22. Cette revue met l'accent sur son analyse sur la force du plan d'action pour contribuer à la mise en œuvre et aux résultats. Pour les données engagement par engagement, voir l'annexe 1. Pour plus de détails sur la méthodologie et les indicateurs utilisés par le MII pour cette revue du plan d'action, voir la section III.

Aperçu du Plan d'action 2023-2025

Le sixième plan d'action de l'Albanie a élargi l'éventail des domaines politiques et des institutions publiques engagés dans le processus OGP. La création du Comité multipartite répond à une recommandation de longue date du MII visant à institutionnaliser la coopération entre l'administration publique et la société civile dans le processus OGP. Dans la mesure où de nombreux engagements constituent des activités de sensibilisation, les institutions pourraient ajouter de la valeur en collaborant avec la société civile et en intégrant des mesures de leurs résultats lors de leur mise en œuvre.

Le plan d'action de l'Albanie pour 2023-2025 comporte 24 engagements. Le MII a souligné un engagement prometteur. Engagement La loi n°12 augmenterait la portée des informations accessibles au public publiées dans une déclaration de risque budgétaire et améliorerait le suivi budgétaire à l’aide d’indicateurs de performance clés (KPI). Le inclusion La prise en compte des dimensions sexospécifiques dans la planification et l’exécution des budgets constitue également un changement positif.

De nombreux engagements découlent des plans d'action antérieurs de l'Albanie. Par exemple, l’engagement 1 établira un réseau d’organisations de la société civile (OSC) qui pourraient surveiller les plans d’intégrité que les ministères dépensiers ont commencé à produire au cours du plan d’action 2020-2022. Les engagements 2 à 4 visent à améliorer la soumission et l'exactitude des données sur le beneficial ownership registre, lancé lors du plan 2020-2022. L'engagement 6 poursuit la publication d'ensembles de données au données ouvertes tandis que les engagements 7 à 9 continuent d'améliorer les services publics sur le portail e-Albania. L'engagement 15 implique la publication continue des contrats de concession et de partenariat public-privé (PPP), l'adoption du système de plaintes en ligne, la promotion des contrat ouvert normes et intégration d’outils d’évaluation des risques. L’introduction d’un indice d’alerte pourrait donner des résultats en tant qu’outil de prévention de la corruption. Le plan d'action comprend également de nouveaux domaines politiques tels que les engagements 17 à 22, qui visent à améliorer l'inclusivité dans la prestation des soins de santé, des services sociaux et l'éducation . L'engagement 23 se concentre sur l'amélioration de la conduite des analyses d'impact de la réglementation et des consultations publiques, et l'engagement 24 vise à adopter une législation électronique pour le Parlement.

L'élaboration du plan d'action a vu une collaboration plus active avec les OSC par rapport aux plans précédents. Le gouvernement albanais a créé le Comité multilatéral, qui a fait office de forum multipartite dédié à l'élaboration et au suivi du plan d'action. Plusieurs enquêtes et réunions avec la société civile ont eu lieu. Des commentaires ont été donnés aux OSC sur les raisons pour lesquelles certaines propositions n'ont pas pu être incluses, et les suggestions de certaines OSC ont été incluses dans le plan d'action. En revanche, certains membres de MSF ont indiqué soit qu’ils n’ont pas participé aux réunions de co-création parce qu’ils estimaient que leurs avis ne seraient pas pris en compte, soit qu’ils ne savaient pas qu’ils auraient pu proposer des engagements lors du processus de co-création. Les institutions publiques qui ont impliqué avec succès la société civile dans l'élaboration et la mise en œuvre des engagements pourraient partager leurs expériences avec d'autres institutions, afin de renforcer plus largement le processus OGP en Albanie.

De nombreux engagements se concentrent en grande partie sur la sensibilisation à divers domaines politiques. L'IRM recommande d'ajouter de la valeur à ces activités en offrant clairement des opportunités de mettre l'apprentissage en action et en envisageant des moyens de mesurer leurs résultats pendant la mise en œuvre. Cela pourrait inclure l’identification de processus politiques spécifiques pour l’engagement des citoyens ou la proposition de nouveaux mécanismes de reporting public qui améliorent Responsabilité publique. De plus, plusieurs engagements ne s’inscrivaient pas clairement dans une optique de gouvernement ouvert ou avaient une optique de gouvernement ouvert faible. Cela était particulièrement évident pour les engagements menés par les nouveaux ministères. Pour les futurs plans d'action, l'IRM recommande de fournir des informations supplémentaires aux nouvelles institutions afin de faciliter leur implication dans le processus OGP.

Des engagements prometteurs dans le plan d'action de l'Albanie pour 2023-2025

L'examen suivant examine l'engagement identifié par l'IRM comme ayant le potentiel de produire les résultats les plus prometteurs. Des engagements prometteurs portent sur un domaine politique important pour les parties prenantes ou le contexte national. Ils doivent être vérifiables, avoir une perspective de gouvernement ouvert pertinente et avoir un potentiel de résultats modeste ou substantiel. Cet examen fournit également une analyse des défis, des opportunités et des recommandations pour contribuer au processus d'apprentissage et de mise en œuvre de ce plan d'action.

Des engagements prometteurs
Engagement 12 : Sensibilisation du public au budget transparence: Cet engagement vise à renforcer l’engagement des citoyens dans la planification et le suivi budgétaires, et à améliorer le processus de suivi budgétaire dans son ensemble. Il améliorerait la portée de la déclaration des risques budgétaires, établirait des indicateurs de performance clés pour le suivi de l'exécution du budget, favoriserait le sexe la budgétisation et organiser des auditions et des ateliers avec la société civile sur le suivi budgétaire.

Les OSC albanaises n'ont généralement pas répondu aux invitations du MII à contribuer à cette révision du plan d'action. Cela a rendu difficile pour le MII d'évaluer le potentiel de résultats de certains engagements.

Rovena Pregja (MoJ), entretien réalisé par l'IRM, 24 juillet 2023.

Drita Rina (Save the Children), entretien réalisé par l'IRM, 1er septembre 2023 ; Mirela Arqimandriti (GADC), entretien réalisé par l'IRM, 28 août 2023.

Ermelinda Mahmutaj (EDEN-Al), entretien réalisé par l'IRM, 8 août 2023.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership