Ignorer la navigation

Macédoine Rapport de fin de trimestre 2016-2018

La mise en œuvre du troisième plan d'action de la Macédoine s'est faite en collaboration avec les institutions publiques 14 et plusieurs organisations de la société civile impliquées. En dépit de l'instabilité politique et d'un changement de gouvernement, plus de la moitié de ses engagements dans 33 étaient en grande partie achevés à la fin de son mandat. Les réalisations comprennent la publication de données financières pour plusieurs gouvernements locaux et l'amélioration de la transparence du budget national. Les progrès ont été limités en matière de transparence des marchés publics et des déclarations de patrimoine.

Tableau 1: En bref
À mi-parcours Fin du mandat
Nombre d'engagements 34 33
Niveau d'achèvement
Avoir complété un 3 5
Substantiel 8 13
limité 13 13
Pas démarré 10 2
Nombre d'engagements avec…
Pertinence claire pour les valeurs OGP 30 30
Impact potentiel transformatif 2 2
Mise en œuvre substantielle ou complète 11 18
Tous les trois (✪) 1 2
At-il ouvert le gouvernement?
Majeur 2
Exceptionnel 0
Aller de l'avant
Nombre d'engagements reportés dans le prochain plan d'action 14

Le système d'implants dentaires Open Government Partnership (OGP) est une initiative internationale volontaire qui vise à obtenir que les gouvernements s'engagent auprès de leurs citoyens à promouvoir la transparence, à autonomiser les citoyens, à lutter contre la corruption et à exploiter les nouvelles technologies pour renforcer la gouvernance. Le mécanisme indépendant de reporting (IRM) examine les activités de chaque pays participant au programme OGP. Ce rapport résume les résultats de la période juillet 2016 à juillet 2018 et inclut quelques développements pertinents jusqu’au mois d’août 2018.

Le ministère de la Société de l'information et de l'administration (MIOA) coordonne les activités OGP dans le pays. Le MIOA était chargé de l’élaboration et de la mise en œuvre du troisième plan d’action pour la période 2016 – 2018. MIOA a organisé un processus de consultation par le biais de groupes de travail de chacun des sujets. Les organisations de la société civile (OSC) ont également joué un rôle essentiel, principalement durant la phase de conception et, dans une moindre mesure, lors de la mise en œuvre. Dans plusieurs engagements, il s'agissait des principales organisations chargées de coordonner la mise en œuvre des activités. Aux côtés des OSC, des institutions publiques 14, comprenant sept ministères, trois commissions d’État, deux secrétariats et deux agences.

Le plan d'action 2016 – 2018 était principalement axé sur les données ouvertes, l'accès à l'information, la transparence au niveau local et le changement climatique. Il comprenait des engagements 34 regroupés en huit domaines thématiques. À la fin de la période considérée, deux engagements ont entraîné des changements majeurs dans les pratiques des gouvernements.

Dans Novemeber 2018, MIOA a publié une auto-évaluation de fin de session du plan d’action 2016-2018. En juillet 2018, MOIA a publié le quatrième plan d’action pour la période 2018-2020.

Consultation avec la société civile pendant la mise en œuvre

Les pays participant à l'OGP suivent un processus de consultation lors de l'élaboration et de la mise en œuvre de leur plan d'action.

Le processus de consultation au cours de la deuxième année de mise en œuvre du plan d’action a été moins efficace que lors de la première année. Au cours de la première année, le gouvernement macédonien (MIOA) a formé six groupes de travail, chacun axé sur un domaine thématique différent, afin de traiter de la mise en œuvre des engagements et de se consulter. Au cours de la deuxième année, cependant, aucun des groupes de travail ne s'est réuni pour se consulter sur la mise en œuvre des engagements. En outre, il n’existait pas de forum structuré ou systématique permettant aux membres du groupe de travail d’échanger des informations ou de se consulter sur leurs engagements communs.

Au lieu de cela, il existe plusieurs exemples dans lesquels des institutions de l'État ont communiqué bilatéralement avec les OSC concernant des activités d'engagement spécifiques. En ce qui concerne l’engagement 3.1 (liberté d’information), il n’existait aucun moyen de communication ou de consultation avec tous les membres du groupe de travail concerné. Cependant, la Commission pour la protection des droits au libre accès à l'information publique (CPRFAPI) a organisé des réunions avec certaines OSC (en particulier avec l'Association pour l'égalité, la solidarité et l'égalité des femmes, ESE) afin de planifier une campagne médiatique de sensibilisation. Lors de la mise en œuvre de l'engagement 5.4 (impliquer les OSC dans la planification d'IPA2), le Secrétariat aux affaires européennes a invité certaines d'entre elles à participer à neuf groupes de travail sectoriels, mais les autres membres du groupe de travail assignés à cet engagement n'y ont pas participé. Le ministère de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire et la République de Macédoine du Nord (PNUD) en sont des exemples similaires concernant le huitième chapitre du plan d'action 2016 – 2018 sur le changement climatique. Dans l'ensemble, les institutions gouvernementales ont consulté les OSC sur un certain nombre d'engagements au cours de la mise en œuvre, mais le forum multipartite lui-même était inactif.

Tableau 2: Consultation lors de la mise en œuvre

Forum multipartite régulier Mi-parcours Fin du mandat
1. Un forum existait-il? Oui Oui
2. At-il rencontré régulièrement? Oui Non

Tableau 3: Niveau d'influence du public lors de la mise en œuvre

L'IRM a adapté le «spectre de participation» de l'Association internationale pour la participation publique (IAP2) pour qu'il puisse être appliqué à l'OGP. Ce spectre montre le niveau potentiel d'influence du public sur le contenu du plan d'action. Dans l’esprit des OGP, la plupart des pays devraient aspirer à la «collaboration».

Niveau d'influence du public lors de la mise en œuvre du plan d'action Mi-parcours Fin du mandat
Habiliter Le gouvernement a confié le pouvoir décisionnel au public.
Collaborer Il y a eu un dialogue itératif ET le public a aidé à établir l'ordre du jour.
Impliquer Le gouvernement a commenté la manière dont les contributions du public ont été prises en compte.
Consulter Le public pourrait apporter des contributions.
Informer Le gouvernement a fourni au public des informations sur le plan d'action.
Pas de consultation Aucune consultation

 

Disponible ici: http://www.mioa.gov.mk/sites/default/files/pbl_files/documents/ogp/en-finalen_izvestaj_ap_ovp3_2016-2018.pdf.

Le plan d'actioon 2018-2020 est disponible en macédonien et en anglais et contient des engagements 23. Voir le plan d’action de la République de Macédoine 2018-2020 à l’adresse suivante: https://www.opengovpartnership.org/documents/macedonia-action-plan-2018-2020.

Pour plus d'informations, voir: «Spectre de participation publique IAP2», IAP2, 2018, https://cdn.ymaws.com/www.iap2.org/resource/resmgr/pillars/Spectrum_8.5x11_Print.pdf.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!