Ignorer la navigation

Rapport de fin d’année pour l’Afrique du Sud 2016-2018

Dans 2019, le mécanisme de reporting indépendant (IRM) a publié le rapport de fin de mandat du troisième plan d'action de l'Afrique du Sud. Le rapport couvre la période complète de mise en œuvre du plan d'action de juillet 2016 à août 2018.

En Afrique du Sud, les conclusions de Tracy-Lynn Humby, chercheuse en IRM, sont résumées ci-dessous:

«Dans le cadre du troisième plan d’action, l’Afrique du Sud a fait progresser la budgétisation ouverte et la participation des citoyens grâce au lancement du portail du budget ouvert Vuleka Mali; l'application d'engagement GovChat; et l'extension de la surveillance citoyenne aux points de paiement de l'Agence sud-africaine de sécurité sociale. À la suite de changements importants dans l'administration gouvernementale, qui ont retardé la finalisation du rapport d'auto-évaluation et l'élaboration du quatrième plan d'action, des dispositions provisoires ont été mises en place pour remettre le processus OGP sur les rails. "

Le rapport est disponible baguettes françaises croquantes. La période de consultation publique de deux semaines a pris fin le 21 de février 2019. Aucun commentaire n'a été reçu.

###

Du rapport:

Le mécanisme indépendant de reporting (IRM) examine les activités de chaque pays participant au programme OGP. Ce rapport résume les résultats de la période juillet 2016 à août 2018 et inclut certains développements pertinents jusqu’en octobre 2018.

À l’origine, le processus du PGO en Afrique du Sud était coordonné par le Département de la fonction publique et de l’administration (DPSA) et la sous-ministre de la Fonction publique et de l’Administration de l’époque, Mme Ayanda Dlodlo, en qualité d’envoyée spéciale du PGO. La DPSA a dirigé le processus d'élaboration du troisième plan d'action national. Quelques mois avant l'examen à mi-parcours de 2017, le président Jacob Zuma a transféré le sous-ministre Dlodlo au ministère des Communications. En juillet, 2017 a réattribué le processus OGP au département des relations internationales et de la coopération (DIRCO) .1 Toutefois, DIRCO n'a pas répondu. ce mandat et la direction exécutive de l’OGP sont restés incertains. En mai, 2018, le nouveau président sortant, le président Ramaphosa, a renommé le ministre Dlodlo au poste d'envoyé spécial de l'OGP. Il a été confirmé que les dirigeants de l’OGP appartiendraient au ministre Dlodlo plutôt qu’à un organisme gouvernemental particulier. Alors que le ministre Dlodlo est à la tête de la DPSA, celle-ci est actuellement l'organisme de coordination.2 Au moment du rapport de fin de session, le point de contact pour le PGO est Mme Qinsile Delwa.3.

Le troisième plan d'action de l'Afrique du Sud contenait huit engagements axés sur l'amélioration de la prestation de services publics, la transparence budgétaire et l'accès aux données gouvernementales. Quatre des engagements ont été complétés lors de l'examen à mi-parcours et trois autres ont montré des progrès substantiels. Il convient de noter que les activités d'achèvement ont été réalisées avant le début officiel de la période du plan d'action pour les engagements 6 et 8.

Dans le cadre du troisième plan d'action, l'Afrique du Sud a fait progresser la budgétisation ouverte et l'engagement des citoyens par le biais du lancement du portail du budget ouvert Vuleka Mali; l'application d'engagement GovChat; et l'extension de la surveillance citoyenne aux points de paiement de l'Agence sud-africaine de sécurité sociale. À la suite de changements importants dans l'administration gouvernementale, qui ont retardé la finalisation du rapport d'auto-évaluation et l'élaboration du quatrième plan d'action, des dispositions provisoires ont été mises en place pour remettre le processus OGP sur les rails.

En raison de la pénurie de dirigeants de l’OGP, le gouvernement sud-africain n’a pas encore publié son rapport d’autoévaluation du plan d’action 2016 - 2018. Le gouvernement a demandé un délai supplémentaire pour préparer un quatrième plan d'action de qualité. 4

Mécanisme de rapport indépendant (IRM) 1: Rapport d’avancement de l’Afrique du Sud 2016 - 2018, 14, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/South-Africa_MidTerm-Report_2016-2018.pdf.
2 Lettre du ministère de la Fonction publique et de l'Administration de la République d'Afrique du Sud aux coprésidents du PGO, «Envoyé spécial du Open Government Partnership (OGP) ', 15 May 2018.
3 Qinsile Delwa, directeur exécutif par intérim, Centre pour l'innovation dans la fonction publique, entretien avec un chercheur en IRM, 8, octobre 2018.
4 Ayanda Dlodlo, ministre de la Fonction publique et de l'Administration, Quatrième Open Government Partnership Plan d'action national '(lettre adressée aux coprésidents du PGO expliquant le retard dans la soumission du plan d'action et demandant un délai supplémentaire), 15 August 2018.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!