Ignorer la navigation

Rapport de fin d’exercice Uruguay 2016-2018

L'Uruguay a fait des progrès substantiels dans la réalisation de ses engagements, dont la moitié a entraîné des changements importants dans l'accès à l'information publique. La mise en œuvre de la loi sur l'accès à l'information s'est poursuivie et le premier Plan National de l'Eau a été élaboré de manière participative. Un plus grand nombre d'acteurs publics et de la société civile ont participé au processus de gouvernement ouvert; Cependant, la société civile continue de rencontrer des difficultés pour soutenir les processus de participation, en raison de la disponibilité limitée des ressources pour les activités de plaidoyer ou de lobbying.

Tableau 1: en un coup d'œil
Mi-parcours Fin du mandat
Nombre d'engagements 40
Grado de cumplimiento:
Achevée 2 9
Substantiel 21 24
limité 13 4
Pas commencé 3 2
Des engagements qui sont de…
Pertinence claire pour les valeurs OGP 39
Impact potentiel transformatif 6
Mise en œuvre substantielle ou complète 23 33
Tous les trois (✪) 4 4
At-il ouvert le gouvernement?
Majeur 20
Oustanding 0
Aller de l'avant
Nombre d'engagements reportés au prochain plan d'action 10

La Open Government Partnership (OGP) est une initiative internationale volontaire qui vise à obtenir des engagements des gouvernements envers leurs citoyens pour promouvoir la transparence, autonomiser les citoyens, lutter contre la corruption et exploiter les nouvelles technologies pour renforcer la gouvernance. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) procède à des examens annuels des activités de chaque pays participant au PGO. Ce rapport résume les résultats de la période de juin 2016 à juin 2018 et comprend certains événements jusqu'en août 2018..

L'Agence pour le développement du gouvernement de la gestion électronique et de la société de l'information et du savoir (AGESIC pour son acronyme en espagnol) est chargée de la coordination des questions de gouvernement ouvert en Uruguay. Cet organe est une dépendance de la Présidence de la République et travaille avec une autonomie technique, pouvant coordonner ses activités avec d'autres organes de l'Etat. L'AGESIC a été en charge des trois plans d'action pour un gouvernement ouvert mis en œuvre par l'Uruguay depuis l'intégration du pays dans l'OGP à ce jour. Le budget national quinquennal comprend un poste spécifique pour le gouvernement ouvert.

La mise en œuvre du plan a fait des progrès substantiels dans la réalisation des objectifs au cours de la deuxième année du cycle du plan d'action. 55% des engagements ont été largement respectés et 25% l'ont été complètement.

Le Gouvernement a remis le rapport d'auto-évaluation du troisième plan d'action à l'OGP le 30 novembre 2018. Le 9 décembre de la même année, il a présenté son quatrième plan d'action avec 39 engagements, dont 10 font suite aux engagements du troisième plan . d'action.

Consultation avec la société civile pendant la mise en œuvre

Les pays participants à l'OGP sont tenus de mener un processus de consultation avec la société civile pour l'élaboration et la mise en œuvre de leurs plans d'action.

Le Groupe de travail sur le gouvernement ouvert est le forum permanent dans lequel les organisations de la société civile participent au processus du PGO en Uruguay. Ce groupe a été créé lorsque le pays a rejoint l'initiative en 2011 et a été officialisé par un décret du pouvoir exécutif en date de novembre 2016, depuis lors, il fonctionne sans interruption. Dans ce groupe, plusieurs acteurs sont représentés, y compris du secteur public (le pouvoir exécutif, les gouvernements départementaux, le pouvoir judiciaire et le pouvoir législatif), l'académie (Université de la République) et les organisations de la société civile (Open Government Network). Les décisions dans cet espace sont prises par consensus et le compte rendu et les procès-verbaux des réunions sont publiés sur le site Internet de l'AGESIC.

La participation de la société civile au Groupe de travail est une force, mais la capacité de soutenir ces processus est l'un des plus grands défis posés dans le cadre de la durabilité des organisations de la société civile en Uruguay.

Tableau 2: Processus de consultation pendant la mise en œuvre

Forum multipartite Mi-parcours Fin du mandat
1. Existait-il un forum? Oui Oui
2. At-il rencontré régulièrement? Oui Oui

Tableau 3: Niveau d'influence du public

L'IRM a adapté le «Spectre de participation» de l'Association internationale pour la participation publique (IAP2) pour qu'il s'applique à l'OGP. Le tableau ci-dessous montre l'influence du public dans le plan d'action. Les étapes indiquées dans le tableau sont cumulatives, de bas en haut. Dans l'esprit de l'OGP, la plupart des pays devraient aspirer à «collaborer».

Niveau d'influence du public pendant la mise en œuvre du plan d'action Mi-parcours Fin du mandat
Habiliter Le gouvernement a confié le pouvoir décisionnel au public.
Collaborer Il y a eu un dialogue itératif ET le public a aidé à établir l'ordre du jour.
Impliquer Le gouvernement a commenté la manière dont les contributions du public ont été prises en compte.
Consulter Le public pourrait apporter des contributions.
Informer Le gouvernement a fourni au public des informations sur le plan d'action.
Aucune consultation Aucune consultation

Les 75 engagements du plan initial ont été regroupés en 40. L'engagement «Gouvernance ouverte en Uruguay: un processus continu», dont l'objectif est de renforcer les mécanismes de gouvernance et le processus continu de dialogue pendant le plan, n'est pas inclus dans l'analyse. avec le reste des engagements puisqu'il s'agit d'un engagement qui vise à renforcer le processus de mise en œuvre et ses résultats sont inclus dans d'autres domaines du rapport.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!