Ignorer la navigation
Arménie

Transparence des subventions gouvernementales (AM0036)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour l'Arménie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Ministère des finances

Institution (s) de soutien: Personnel du Premier ministre, ministère de la Justice Organismes d'administration publique ONG Armavir Development Center (avec son consentement) Karen Sargsyan (experte)

Domaines politiques

Anti-Corruption, Ouverture fiscale, Transparence fiscale, Open Contracting et Procurement, Marchés publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur le design en Arménie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Conception i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

2. Responsabilité à l'égard des subventions du gouvernement: assurer la transparence et la responsabilité de l'attribution de subventions à partir du budget de l'Arménie
Date de début et de fin de l'engagement Début de l'engagement: novembre 2018
Fin de l'engagement: Août 2020
Agence d'exécution principale Ministère des finances
Personne responsable de l'agence d'exécution principale, Sergey Shahnazaryan
Titre, chef de département du département de la supervision financière interne de l'État et de la méthodologie des marchés publics
Email:
Téléphone
Autres acteurs impliqués Autres acteurs publics concernés Personnel du Premier ministre, ministère de la Justice
Organismes d'administration publique
Société civile, secteur privé Armavir Development Center, ONG (avec son consentement)
Karen Sargsyan (experte)
Questions soumises à réglementation Les processus d’attribution de subventions sur le budget de l’État de la République d’Arménie sont régis par la loi de la République d’Arménie «sur le budget de l’État», la loi de la République d’Arménie sur les marchés publics et la décision du Gouvernement de la République d'Arménie Non 1937-N de 24 décembre 2003 «Sur l’approbation de la procédure d’attribution de subventions et d’allocations du budget de l’État de la République d’Arménie à des personnes morales».
Les subventions et dons alloués sur le budget de la République d'Arménie (ci-après dénommés «ressources financières») à des organisations non commerciales (ci-après dénommées «organisations») sont fournis uniquement par le biais de procédures concurrentielles.
L'obligation pour un organisme autorisé de publier les états financiers et le rapport de programme des organisations gagnantes est clairement définie.
Le troisième plan d’action du PGO incluait déjà l’engagement «Responsabilité à l’égard des subventions du gouvernement: assurer la transparence et la responsabilité de l’attribution de subventions sur le budget de la République d’Arménie» proposé par l’ONG Armavir Development Center. Toutefois, dans le cadre de l'engagement, le ministère du Travail et des Affaires sociales n'a élaboré qu'une procédure de concurrence, mais ne l'a pas appliquée. L'engagement a été partiellement exécuté. Le ministère des Sports et de la Jeunesse de la République d'Arménie applique un système en ligne d'octroi de subventions de l'État, ce qui permet de rendre le soutien de l'État aux organisations de jeunesse plus transparent et public et d'accroître le niveau d'efficacité du processus.
Presque toutes les subventions sont accordées de manière non coordonnée et sans concours.
Le principal objectif de l'engagement est de rendre obligatoires les procédures de concurrence pour l'octroi de ressources financières du budget de l'État aux organisations non gouvernementales (OSC) et de développer un mécanisme unifié (rapports) de responsabilité pour toutes les agences.
Objectif principal Allouer des ressources financières du budget de l’État de la République d’Arménie au moyen d’une procédure de mise en concurrence. Améliorer l'accès aux informations sur les programmes mis en œuvre dans les limites des ressources financières allouées, ainsi que la responsabilisation et la transparence du secteur, et leur adressabilité.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Transparence des subventions gouvernementales

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

Brève description: Gestion plus efficace des ressources publiques, renforcement de la confiance du public, renforcement de l’intégrité publique.

Milestones

2.1 Étudier les instruments et procédures déjà appliqués pour la fourniture de ressources financières aux OSC; définir les avantages et les inconvénients; améliorer les procédures existantes en établissant des subventions; faire des dons (subventions) uniquement par le biais d'un concours, sauf dans des cas conditionnés par une exclusivité.

2.2 Élaboration et introduction d’un ensemble unifié de modèles de formulaires de demande, de documents joints et d’autres informations nécessaires.

2.3 Afficher les résultats des concours et les rapports des organisations bénéficiaires sur les sites officiels des organismes autorisés.

Date de début: novembre 2018

Date de fin: Août 2020

Contexte et objectifs

Un ensemble de lois régit l’allocation de subventions provenant du budget de l’État en Arménie. Cependant, le public perçoit fortement un manque de transparence dans la répartition des fonds. Comme souligné dans le rapport d'avancement 2016 – 2018 IRM, la recherche et les parties prenantes ont identifié l'absence de mécanisme concurrentiel de distribution des subventions par la plupart des agences de l'État. L’allocation budgétaire annuelle pour les subventions et subventions aux organisations non gouvernementales était d’environ 6.5 milliards de DMLA sur 2018 (environ 13.3 millions USD). Le gouvernement a alloué ces fonds dans les domaines du sport, de la culture, de la protection sociale, de l'éducation et autres. Cependant, les informations sur les programmes de subventions ne sont pas accessibles au public et les méthodes de sélection des organisations bénéficiaires ne sont pas connues. Cette pénurie d'informations compromet la transparence de la répartition des fonds et suscite des préoccupations quant à l'efficacité de l'attribution de subventions.

Le troisième plan d'action comprenait un engagement (engagement 2) visant à assurer la transparence des subventions allouées par voie de concurrence. Il a également appelé à la publication de rapports sur les projets de subvention financés par l'État. Bien que cet engagement fournisse davantage d'informations sur les projets mis en œuvre dans le cadre des subventions, la transparence et la compétitivité de la répartition des subventions n'ont toujours pas été abordées. La plupart des organismes d'État n'ont organisé aucun concours de subventions. Le gouvernement a attribué des subventions sur une base discrétionnaire, les noms des organisations bénéficiaires figurant dans la loi sur le budget ou les règlements. Le manque de transparence du processus d'attribution de subventions fait l'objet de discussions depuis plusieurs années dans divers rapports, notamment l'indice de durabilité des organisations de la société civile de l'Agence des États-Unis pour le développement international. Les intervenants participant aux consultations lors de l'élaboration du plan d'action ont également souligné le problème. L’une des principales recommandations du Rapport d'avancement IRM Armenia 2016 – 2018 a appelé à l'établissement de mécanismes concurrentiels et transparents pour l'attribution de subventions d'État et de contrats de services par les agences exécutives.

L'engagement actuel vise à améliorer les procédures d'octroi de ressources financières du budget de l'État aux organisations. Pour ce faire, il établirait des mécanismes concurrentiels obligatoires, y compris des procédures de candidature, et élaborerait un format de rapport de projet unifié pour toutes les agences. Bien que l'engagement soit globalement vérifiable, le libellé manque de clarté sur les types d'organisations à couvrir. La version anglaise du plan d'action fait souvent référence aux organisations de la société civile (OSC), interprétées comme des organisations non gouvernementales, dans la section arrière-plan. Cependant, la version arménienne de la même section définit les OSC comme des organisations à but non lucratif. Ce terme couvre un plus grand nombre d'organisations, des organisations religieuses et des organisations membres aux fondations et organisations à but non lucratif appartenant à l'État.

En supposant que l'engagement couvre les organisations de la société civile, il pourrait contribuer à améliorer un environnement propice aux OSC. Cela donnerait l'accès à un financement public à un plus grand nombre d'OSC par le biais de mécanismes de subvention ouverts et transparents. Cet engagement pourrait également améliorer l'accès du public à l'information sur la répartition des fonds publics. À cet égard, les parties prenantes considèrent cet engagement comme une condition préalable nécessaire à la transparence du budget public et à l'amélioration de la confiance du public dans les dépenses publiques. Si le plan d'action avait été plus clair en ce qui concerne les types d'organisations couverts par l'engagement, il aurait pu avoir un impact potentiel plus important.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM recommande d'améliorer la spécificité de l'engagement en définissant clairement les types juridiques d'organisations couvertes par l'engagement et dénommées organisations de la société civile (OSC).

Les autres recommandations comprennent:

  • Outre les formulaires de candidature, la procédure et les critères du processus de sélection doivent être clairement définis et mis à la disposition du public. Les parties prenantes interrogées ont recommandé d'impliquer les représentants des OSC dans la commission de sélection des subventions (en accordant toute l'attention voulue aux problèmes de conflit d'intérêts). Cela pourrait assurer un processus participatif et une sélection équitable. Des mesures devraient être prises pour mettre en place un processus de sélection juste et transparent et éviter les biais dans l'attribution des subventions.
  • Comme l'a mentionné un intervenant de la société civile, il convient de veiller à ce que le processus de transition d'une distribution non compétitive à une distribution concurrentielle des fonds soit harmonieux. Par exemple, de nombreuses organisations de la société civile recevaient des subventions de l’État pour la fourniture de services sociaux aux groupes vulnérables, mais leur financement avait été interrompu sous 2019. Le gouvernement a justifié cette interruption en indiquant que des procédures concurrentielles devaient être mises en place. En conséquence, ces organisations ont dû mettre fin à leurs activités financées par l'État et mettre fin aux contrats avec le personnel concerné. Ainsi, une période de transition pourrait être prévue avant la mise en place des nouveaux mécanismes et l’annonce du concours. Cela aiderait les organisations dépendant d'un financement de l'État à poursuivre leurs services sans interruption avant que les approches révisées ne soient introduites dans la pratique. Une période de transition peut également fournir à ces organisations la possibilité de participer au concours et de poursuivre leurs opérations.
  • Le chercheur de l'IRM recommande de prendre en compte dans les plans d'action futurs la nécessité d'un suivi et d'un rapport appropriés des projets financés par le budget de l'État. Les mécanismes de suivi des projets par les États ne sont pas transparents et les agences gouvernementales publient les rapports de manière incohérente avec une qualité parfois médiocre. Des normes unifiées de suivi et de reporting peuvent être élaborées avec la contribution des organisations de la société civile et des organisations internationales, afin d'améliorer la transparence et de garantir l'efficacité des fonds dépensés.
Gouvernement de la République d'Arménie, Plan d'action OGP Armenia 2018-2020, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/12/Armenia_Action-Plan_2018-2020_EN.doc.
Dans la version arménienne: Étude des instruments et procédures déjà appliqués pour la fourniture de ressources financières aux personnes morales; définir les avantages et les inconvénients; améliorer les procédures existantes en définissant l'attribution de subventions et de dons uniquement par le biais d'un concours, sauf dans les cas conditionnés par l'exclusivité. Gouvernement de la République d'Arménie, Plan d'action OGP Armenia 2018-2020, Version arménienne, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/12/Armenia_Action-Plan_2018-2020_ARM.doc.
Loi de la République d’Arménie sur le budget de l’État, Loi de la République d’Arménie sur les marchés publics et Décision n ° 1937-N de 24 de décembre 2003 «portant approbation de la procédure d’allocation de subventions et de subventions du budget de l’État». République d'Arménie aux personnes morales. ”
Open Government Partnership, Rapport d'étape IRM Armenia 2016-2018, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/10/Armenia_Midterm_Report_2016-2018_EN.pdf.
Calculé sur la base des données reçues via la plateforme de budget interactive à l'adresse http://budget.minfin.am:82/.
Open Government Partnership, Rapport de fin d’exercice IRM Armenia 2016-2018, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/01/Armenia_End-Term_Report_2016-2018_EN.pdf.
TU AS DIT, Indice de durabilité 2016 CSO pour l'Europe centrale et orientale et l'Eurasie, Juillet 2017, https://www.usaid.gov/sites/default/files/documents/1866/CSOSI_Report_7-28-17.pdf; et USAID, 2017 Organisation de la société civile Indice de durabilité pour l'Europe centrale et orientale et l'Eurasie, Septembre 2018,https://www.usaid.gov/sites/default/files/documents/1866/2017_CSO_Sustainability_Index_for_Central_and_Eastern_Europe_and_Eurasia.pdf.
Naira Arakelyan (Centre de développement Armavir), interview du chercheur IRM, 24 January 2019.
Open Government Partnership, Rapport d'étape IRM Armenia 2016-2018, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/10/Armenia_Midterm_Report_2016-2018_EN.pdf.
Suren Deheryan (Journalistes pour l'avenir), interview réalisée par 14 March 2019, chercheur à l'IRM.
«Pourquoi Unison ne recevra-t-il pas de subventions? 21 February 2019, Armradio.am, https://armradio.am/hy/7017?fbclid=IwAR0R3y53cP7WEh8ZN1GIeFncBN28bMEf33cE7jtUA8E3fJybpvI4uRQNY_c.
Open Government Partnership, Rapport de fin d’exercice IRM Armenia 2016-2018, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/01/Armenia_End-Term_Report_2016-2018_EN.pdf.

Engagements

  1. Open Data dans les déclarations officielles

    AM0035, 2018, Anti-corruption

  2. Transparence des subventions gouvernementales

    AM0036, 2018, Anti-corruption

  3. Registre de la propriété bénéficiaire

    AM0037, 2018, Anti-corruption

  4. Modernisation du site Web communautaire

    AM0038, 2018, gouvernement électronique

  5. Cadastre des eaux de l'Etat

    AM0039, 2018, gouvernement électronique

  6. Cadastre terrestre

    AM0040, 2018, gouvernement électronique

  7. Services sociaux intégrés

    AM0041, 2018, gouvernement électronique

  8. Système d'information unifié pour la gestion de l'éducation

    AM0042, 2018, renforcement des capacités

  9. Programme d'exploration médicale

    AM0043, 2018, gouvernement électronique

  10. Plate-forme pour la soumission de pétitions

    AM0044, 2018, gouvernement électronique

  11. Tableau de bord de la fonction publique

    AM0045, 2018, gouvernement électronique

  12. Transparence des voyages d'État

    AM0027, 2016, gouvernement électronique

  13. Responsabilité pour les subventions du gouvernement

    AM0028, 2016, gouvernement électronique

  14. Transparence du budget de l'Etat

    AM0029, 2016, Ouverture fiscale

  15. "Données ouvertes" dans la déclaration officielle:

    AM0030, 2016, Anti-corruption

  16. Portail de décisions communautaires.

    AM0031, 2016, renforcement des capacités

  17. Licence de responsabilité

    AM0032, 2016, renforcement des capacités

  18. Accessibilité des services sociaux intégrés

    AM0033, 2016, gouvernement électronique

  19. Projet pilote "guichet unique" dans les bureaux d'enregistrement militaires

    AM0034, 2016, renforcement des capacités

  20. Numérisation et publication de données dans le SNCO «Fonds géologique républicain»

    AM0016, 2014, Anti-corruption

  21. Assurer la transparence dans le secteur minier

    AM0017, 2014, Anti-corruption

  22. Sensibiliser le public au financement des soins de santé

    AM0018, 2014, gouvernement électronique

  23. Assurer la transparence des déclarations d'actif et de revenu des hauts fonctionnaires de la RA

    AM0019, 2014, Anti-corruption

  24. Retransmission en ligne des sessions de la Commission d'appel des marchés publics

    AM0020, 2014, gouvernement électronique

  25. Introduction de la microsurveillance communautaire dans les communautés 10

    AM0021, 2014, gouvernement électronique

  26. Assurer un processus ouvert, transparent, participatif et responsable des politiques de l'État et des réformes législatives

    AM0022, 2014, gouvernement électronique

  27. Sensibilisation du public à l'activité législative des organes de gouvernance des États

    AM0023, 2014, gouvernement électronique

  28. Assurer la transparence de l'élection des conseils d'administration des établissements d'enseignement secondaire général et des dépenses de planification du budget annuel et des dépenses des établissements d'enseignement secondaire général

    AM0024, 2014, Éducation

  29. Renforcement des connaissances et des capacités des fonctionnaires dans le domaine de la liberté d'information et de la lutte contre la corruption

    AM0025, 2014, renforcement des capacités

  30. Assurer la transparence des instances autonomes locales des grandes communautés

    AM0026, 2014, gouvernement électronique

  31. Examen des lois réglementaires normatives (Projet de réglementation sur la guillotine)

    AM0001, 2012, Législation et Réglementation

  32. Améliorer le système d'audit interne du secteur public

    AM0002, 2012, Anti-corruption

  33. Améliorer les procédures de passation des marchés

    AM0003, 2012, Anti-corruption

  34. Amélioration de la planification budgétaire et des systèmes d'établissement de rapports grâce à la pleine utilisation de la budgétisation par programme

    AM0004, 2012, Anti-corruption

  35. Promouvoir la transparence et l'objectivité dans l'administration fiscale

    AM0005, 2012, Anti-corruption

  36. Lutte contre la corruption

    AM0006, 2012, Anti-corruption

  37. Introduction d'un système de paiement unifié (portail)

    AM0007, 2012, gouvernement électronique

  38. Améliorations de l'inspection des voitures

    AM0008, 2012, infrastructure et transport

  39. Mise en place d'un système électronique pour les services consulaires

    AM0009, 2012, Citoyenneté et Immigration

  40. Mise en place du système Mail-Armenia

    AM0010, 2012, Citoyenneté et Immigration

  41. Introduction du système de statistiques électroniques

    AM0011, 2012, gouvernement électronique

  42. Introduction du système de partage de documentation électronique dans les communautés urbaines

    AM0012, 2012, gouvernement électronique

  43. Assurer la transparence des déclarations de patrimoine

    AM0013, 2012, Anti-corruption

  44. Normalisation du contenu des sites Web officiels

    AM0014, 2012, gouvernement électronique

  45. Amélioration des connaissances et des compétences des fonctionnaires sur l'accès à l'information

    AM0015, 2012, renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!