Ignorer la navigation
Burkina Faso

Comités de citoyens pour le contrôle des raquettes dans l'administration publique (BF0007)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action du Burkina Faso 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution directrice: structures publiques

Institution (s) de soutien: MFPTPS, MFSNF, MATD, OMS, RAME, REN-LAC, BALAI CITOYEN

Domaines politiques

Institutions anti-corruption, Santé, Participation du public, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Burkina Faso 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Conception i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique, responsabilité publique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Quel est l'engagement ?: Enjeu: lutter contre toute forme de racket en mettant en place des mécanismes de veille citoyenne composés d'administration publique, d'utilisateurs et d'OCS Objectif général: améliorer la qualité de la prestation de service dans l'administration publique Résultat attendu: la qualité de la prestation de service dans l'administration publique est améliorée par la réduction du nombre de cas de rackets. Pour ce premier plan d'actions, seule la fourniture de services dans le domaine de la santé sera prise en compte .; Comment cet engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public ?: Cet engagement permettra: • de formaliser un cadre juridique pour la mise en place de comités de citoyens; mettre en place un mécanisme de réception des plaintes; tenir des réunions de consultation périodiques; dénoncer des faits reconnus; faire des suggestions pour améliorer l'organisation et le fonctionnement du service public; sensibiliser les prestataires de services au respect des codes d'éthique et de déontologie; Sensibiliser davantage les utilisateurs à leurs droits et devoirs .; Pourquoi cet engagement est-il pertinent en termes de valeurs PGO ?: Cet engagement permet: de sensibiliser les différents acteurs et contribue à la transparence; Participation civique, améliorée par la composition du comité dans lequel siègent les utilisateurs, les organisations de la société civile et la fonction publique; Opérationnalisation des codes d’éthique et de déontologie et oblige les responsables administratifs à améliorer la prestation de services (responsabilité) .; Informations complémentaires: Budget de l'État Lien avec les lignes principales 1 et 2 du Plan national de développement économique et social (PNDES) Lien avec les codes d'éthique et de déontologie du secteur Lien avec la charte qualité du service public

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

7. Création de comités de citoyens pour contrôler le racket dans l'administration publique

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Mettre en place des comités de citoyens pour contrôler le racket dans l'administration publique»

Pieu: lutter contre toute forme de racket en mettant en place des mécanismes de veille citoyenne composés de l'administration publique, des utilisateurs et des OCS

Objectif global: améliorer la qualité de la prestation de services dans l'administration publique

Résultat attendu: la qualité de la prestation de services dans l'administration publique est améliorée par la réduction des cas de raquettes

Pour ce premier plan d'actions, seule la prestation de services dans le domaine de la santé sera prise en compte.

Jalons / livrables / activités:

Formaliser un cadre juridique pour la mise en place de comités de citoyens dans les hôpitaux régionaux (CHR) et les hôpitaux universitaires (CHU)

Mettre en place un mécanisme de réception des plaintes dans les hôpitaux régionaux (CHR) et les hôpitaux universitaires (CHU)

Organiser des ateliers de sensibilisation des agents de santé sur le respect des codes d'éthique et de déontologie dans les hôpitaux régionaux

Réaliser et diffuser des spots de sensibilisation aux droits et devoirs des utilisateurs

Date de début: novembre 2017 Date de fin: juin 2019

Le plan d'action est disponible ici

Contexte et objectifs

Cet engagement vise à réduire la corruption dans le secteur de la santé du Burkina Faso. Selon REN-LAC, le secteur de la santé se classe 13th parmi les secteurs des services publics ayant enregistré le plus grand nombre de cas de corruption en 2017. 54 Le rapport a révélé que le racket était la pratique de corruption la plus fréquente dans le secteur; 42.10% des patients des centres médicaux n'ont pas payé à la caisse. 55

De l'avis de Claude Wetta, secrétaire exécutif du REN-LAC, les raquettes se produisent généralement lors des nominations; les médicaments et le matériel sont détournés sans frais pour les patients et les patients sont dirigés vers des centres médicaux privés. 56

Le racket peut également impliquer une vente directe de produits par les agents de santé. 57 Cette corruption met en danger des vies et affaiblit la productivité économique. 58 L'Autorité nationale de surveillance gouvernementale et de lutte contre la corruption a révélé que la corruption dans le district de santé de Kossodo en 2016 représentait plus de 13 millions de francs CFA. 59 En outre, le racket de l'industrie de la santé est signalé par des témoignages, parfois anonymes, plutôt que par des plaintes légales formelles, ce qui rend les suivis difficiles. 60 Cela confirme que les pratiques de corruption dans le secteur de la santé peuvent compromettre l'accès des citoyens à la santé et aggraver les finances publiques. Les mécanismes de plainte sont encore loin d'être totalement efficaces.

À cette fin, l'engagement vise à améliorer la qualité de la prestation de services dans l'administration publique en créant des comités de surveillance des OSC, des gouvernements et des citoyens. Selon les réponses fournies par Sidi Barry, les comités de citoyens créeront des mécanismes de traitement des plaintes, tiendront des réunions périodiques pour discuter des cas de corruption et feront des suggestions pour améliorer la gestion de la fonction publique. 61 L'engagement vise également à sensibiliser les utilisateurs et les agents de santé à l'importance de l'éthique et de la conformité légale. Enfin, cet engagement vise à créer un mécanisme de plainte permettant aux utilisateurs de présenter des plaidoyers pour dénoncer les pratiques de corruption dans le secteur de la santé.

Cet engagement est pertinent pour la valeur du PGO de la responsabilité publique. Le gouvernement créera des occasions de tenir les fonctionnaires responsables de leurs actes. Selon Sidi Barry, les comités de citoyens sensibiliseront les fonctionnaires aux codes d'éthique. 62 Chrysogone Zougmoré (REN-LAC) estime que les comités de citoyens dénonceront les cas de corruption et suivront le nombre de plaintes. 63 . Cet engagement est également pertinent pour la valeur OGP de l'accès à l'information car il informera les citoyens sur le nouveau cadre juridique, et également pertinent pour la valeur OGP de la participation civique car il recevra les plaintes des citoyens.

Le gouvernement organisera des ateliers spéciaux pour sensibiliser les fonctionnaires à l'éthique dans le secteur de la santé. Le gouvernement sera également responsable devant ses citoyens par la mise en place du mécanisme de plainte. L'engagement est pertinent pour la valeur OGP de la participation civique. Selon les réponses fournies par Sidi Barry, les comités de contrôle seront composés de citoyens qui informeront les citoyens de leurs droits et devoirs en matière d'accès aux services de santé. 64 Cet engagement est également pertinent pour la valeur OGP de l'accès à l'information dans la mesure où cet engagement informera les citoyens sur le nouveau cadre juridique.

 

Comme indiqué dans le plan d'action, les objectifs, les résultats et les activités sont suffisamment clairs et précis pour être vérifiés objectivement. La vérifiabilité peut être vérifiée en utilisant le nombre de cas de racket, le nombre d'ateliers sur les droits et devoirs légaux pour les utilisateurs et les agents de santé, et la création d'un comité de contrôle des citoyens et du mécanisme de traitement des plaintes.

L'engagement est utile mais ne résoudra pas entièrement la corruption dans le secteur de la santé s'il est mis en œuvre tel qu'écrit. Par conséquent, l'impact potentiel de cet engagement est considéré comme mineur. Bien que le gouvernement affirme que les comités de contrôle faciliteront le dépôt des plaintes, contribueront à améliorer les services publics grâce à la participation des citoyens et à lancer des campagnes de sensibilisation des utilisateurs sur leurs droits et devoirs, 65 le traitement efficace des plaintes de racket dans le secteur de la santé par les autorités judiciaires reste un problème à résoudre. Il ne traite pas les causes et les opportunités de corruption dans le secteur de la santé, par exemple, en réduisant les files d'attente. 66 Cela peut donc limiter la portée de cet engagement.

Selon le président du Mouvement burkinabé pour les droits de l'homme et des peuples, il existe une perception d'un faible engagement de l'administration dans la lutte contre la corruption. La preuve de ce faible engagement comprend les sanctions faibles (ou aucune sanction du tout) qui peuvent indiquer un degré de complicité, voire de volonté de protéger les agents. 67 Cette conclusion est appuyée par l'appel du REN-LAC à l'administration de sanctionner les fonctionnaires coupables de détournement de fonds 68 et un représentant du Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale confirme que, selon leur expérience sur le terrain, ceux qui sont corrompus sont ceux qui sont promus. 69

L'engagement ne parvient pas non plus à résoudre un certain nombre de difficultés actuelles dans le secteur de la santé: budgets insuffisants pour contrôler et suivre les recommandations des mécanismes de contrôle; formation professionnelle limitée des inspecteurs de la santé; faible application des décrets pertinents; et des décrets anti-corruption inefficaces. 70 Sur la base de ces résultats, cet engagement est codé comme ayant un impact potentiel mineur.

Prochaines étapes

  • Cet engagement pourrait être poursuivi dans les futurs plans d'action, en particulier dans les activités liées à la portée et à l'efficacité du comité de contrôle citoyen.
  • Faire respecter la responsabilité des institutions judiciaires et administratives qui enquêtent et poursuivent le racket.
  • S'attaquer aux sources de corruption dans le secteur de la santé qui ne sont pas pleinement prises en compte dans le plan d'action actuel.
  • Suivi de l'impact des formations et des campagnes de sensibilisation des utilisateurs et des fonctionnaires; déterminer leur attitude envers le racket du secteur de la santé.
  • Utilisez des mesures pour évaluer les progrès de la qualité des services dans le secteur de la santé.
54 Kossi Fiakofi, «REN-LAC: la corruption dans le secteur de la santé au cœur des 13e Journées nationales pour rejeter la corruption» (Ecodufaso, 29 nov. 2018), http://ecodufaso.com/ren-lac-la-corruption-dans-le-secteur-de-la-sante-au-coeur-des-13ieme-journees-nationales-du-refus-de-la-corruption/. 55 Id. 56 Par BD, «Corruption: Health in REN-LAC's visfinder» (L'Economiste du Faso, 10 déc. 2018), https://www.leconomistedufaso.bf/2018/12/10/corruption-la-sante-dans-le-viseur-du-ren-lac/. 57 Elie Kabore, «La corruption dans le secteur de la santé: le racket autour des patients» (L'Economiste du Faso. 17 déc. 2018), https://www.leconomistedufaso.bf/2018/12/17/corruption-dans-la-sante-racket-tous-azimuts-des-malades/. 58 Hamidou Traoré, «REN-LAC veut éradiquer la corruption du secteur de la santé» (CONTACTS, déc. 2018), http://contacts.bf/le-ren-lac-veut-booter-la-corruption-hors-du-secteur-de-la-sante/. 59 Rodrigue Tagnan, «JNRC 2018: REN-LAC diagnostique la corruption dans le secteur de la santé» (REN-LAC, 5 déc. 2018), http://renlac.com/2018/12/le-ren-lac-fait-le-diagnostic-de-la-corruption-dans-le-secteur-de-la-sante-pour-ses-13eme-jnrc/. 60 Fonctionnaires du gouvernement, courriel de Sidi Barry (Secrétariat permanent de modernisation de la gestion et de la bonne gouvernance) au chercheur de l'IRM. 61 Id. 62 Id. 63 Chrysogone Zougmoré (Mouvement des droits de l'homme et des peuples du Burkina), entretien avec un chercheur de l'IRM. 14 février 2019. 64 Id. 65 Id. 66 Rodrigue Tagnan, «JNRC 2018: REN-LAC diagnostique la corruption dans le secteur de la santé». 67 Zougmoré, entretien. 68 Rodrigue Tagnan, «JNRC 2018: REN-LAC diagnostique la corruption dans le secteur de la santé». » 69 Lamine Traoré, «Le secteur de la santé criblé de corruption, révèle une étude» (Voice of America, Africa, 7 déc. 2018), https://www.voaafrique.com/a/vols-de-m%C3%A9dicaments-de-poches-de-sang-et-des-paiements-de-patients-au-burkina/4691311.html. 70 Fonctionnaires du gouvernement, courriel.

Engagements

  1. Mettre en œuvre la police communautaire

    BF0014, 2019, Renforcement des capacités

  2. Sensibilisation à la conformité fiscale

    BF0015, 2019, infranational

  3. Transparence du secteur minier

    BF0016, 2019, Propriété véritable

  4. Réforme de la déclaration d'actifs

    BF0017, 2019, Divulgation des actifs

  5. Moderniser le système d'état civil

    BF0018, 2019, Renforcement des capacités

  6. Système de traitement des plaintes

    BF0019, 2019, Renforcement des capacités

  7. Accès à la justice pour les personnes vulnérables

    BF0020, 2019, Renforcement des capacités

  8. Autonomisation socio-économique des femmes et des jeunes

    BF0021, 2019, Renforcement des capacités

  9. Accroître la représentation des femmes dans la prise de décision

    BF0022, 2019, Renforcement des capacités

  10. Vulgariser le comptoir virtuel de l'administration publique (GVAP)

    BF0023, 2019, Gouvernement électronique

  11. Renforcer la communication sur le gouvernement ouvert

    BF0024, 2019, Gouvernement électronique

  12. Signer les protocoles d’opérations où la compétence doit être transférée aux municipalités et aux régions

    BF0001, 2017, Renforcement des capacités

  13. Respecter le délai requis pour la promulgation des lois

    BF0002, 2017, Renforcement des capacités

  14. Accès des personnes vulnérables aux fonds de l'aide juridique

    BF0003, 2017, Justice

  15. Inscription en ligne aux concours post-baccalauréat et baccalauréat

    BF0004, 2017, Renforcement des capacités

  16. Mécanisme d'enregistrement et de traitement des plaintes

    BF0005, 2017, Renforcement des capacités

  17. Domaines judiciaires spécialisés dans les délits économiques

    BF0006, 2017, Institutions anti-corruption

  18. Comités de citoyens pour contrôler la concurrence dans l'administration publique

    BF0007, 2017, Institutions anti-corruption

  19. Capacités des comités de discipline

    BF0008, 2017, Renforcement des capacités

  20. Fenêtre virtuelle de l'administration publique

    BF0009, 2017, Renforcement des capacités

  21. Droit d'accès aux informations publiques et aux documents administratifs

    BF0010, 2017, Législation et Réglementation

  22. Ministère et établissement public Données en format ouvert

    BF0011, 2017, Gouvernement électronique

  23. Informations d’accès et participation des citoyens au budget de l’État

    BF0012, 2017, Renforcement des capacités

  24. Dialogue communautaire sur le budget local (EDIC)

    BF0013, 2017, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!