Ignorer la navigation
Burkina Faso

Fenêtre virtuelle d'administration publique (BF0009)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action du Burkina Faso 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la fonction publique, de l'emploi et de la protection sociale

Institution (s) de soutien: ANPTIC, MDENP, Ministères cibles impliqués, BEOG, NEERE, OPEN Burkina

Domaines politiques

Accès à l'information, Capacité? bâtiment, Résolution des litiges et assistance juridique, E-gouvernement, Education, Justice, Législation & Régulation, Législatives, Justice ouverte, Droit à l'information

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Burkina Faso 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Quel est le problème public sur lequel l’engagement est pris de s’attaquer: faible diffusion de l’information publique; Lourdeur des mécanismes de diffusion de l'information publique; Faible dématérialisation des procédures administratives et des actes; Quel est l'engagement?: Enjeux Fonctionnalité de la plateforme informatique à fenêtre virtuelle Disponibilité des informations sur les services et procédures les plus utilisés dans les ministères 5 (Ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation, de la fonction publique, de la justice, du logement, du MINEFID) Objectif général: opérationnaliser le virtuel plate-forme de fenêtre pour l'administration publique. Résultats: la plate-forme de fenêtre virtuelle est opérationnelle; Un répertoire des services et procédures administratifs les plus utilisés dans les ministères 5 est disponible. La plate-forme comprend les documents de base de l'administration publique; Les utilisateurs ont accès aux informations administratives. Comment cet engagement contribuera-t-il à répondre à la problématique publique?: Il s'agira de développer une application prenant en compte les documents de base les plus recherchés par les utilisateurs de l'administration publique. À cette fin, une étude de diagnostic sur les besoins du citoyen en matière d’information sur les documents de base des ministères et des institutions permettra de déterminer l’information à inclure dans cette plateforme et de résoudre les difficultés d’accès du citoyen à l’information publique grâce à: La disponibilité de l’information partout et en tout temps; ; Plus grande efficacité, rapidité et transparence des services; Une simplification des mécanismes d'accès à l'information publique; Pourquoi cet engagement est-il pertinent au regard des valeurs de PGO ?: Simplifier les mécanismes d’accès à l’information publique Améliorer l’accessibilité à l’information publique; Établir le droit à l'accès à l'information; Rendre clairs les services administratifs; Permettre aux citoyens de prendre conscience des actes de l'administration .; Détails supplémentaires: L'engagement provient des systèmes de référence suivants: Plan national de développement économique et social (PNDES). Son axe principal 1 vise à «réformer les institutions et à moderniser l’administration»; Plan stratégique décennal pour la modernisation de l'administration (PSDMA) dont l'axe principal 3 vise à promouvoir l'accessibilité et la transparence de l'administration publique Programme 3 de l'axe principal PSDMA 3: dématérialisation des procédures administratives et développement de services en ligne

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

9. Opérationnaliser la fenêtre virtuelle de l'administration publique

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Opérationnaliser la fenêtre virtuelle de l'administration publique»

Questions:

Fonctionnalité de la plateforme informatique à fenêtre virtuelle Disponibilité des informations sur les services et procédures les plus utilisés dans 5 ministères (Ministère de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, Fonction publique, Justice, Logement, MINEFID)

Objectif général: opérationnaliser la plateforme de fenêtres virtuelles pour l'administration publique.

Résultats: la plateforme de fenêtre virtuelle est opérationnelle; un répertoire des services et procédures administratifs les plus utilisés dans 5 ministères est disponible;

la plateforme comprend les documents de base de l'administration publique;

les utilisateurs ont accès aux informations administratives

Jalons / livrables / activités:

Faire le diagnostic des besoins

Former les acteurs du développement des e-services et de la sécurité informatique

Embaucher une firme pour aider l'équipe technique dans le développement de la plateforme GV

Prendre des mesures pour héberger la plateforme sur le G-cloud

Réaliser l'application informatique de la plateforme (codage, réalisation de tests, rédaction du manuel d'utilisation, formation des acteurs)

Mettre à disposition en ligne les réglementations de base (lois, décrets, arrêtés, politiques sectorielles, stratégies, action plans et programmes) de 5 ministères

Élaborer et mettre en ligne un annuaire des services et procédures administratives les plus utilisés dans 5 ministères

Date de début: novembre 2017 Date de fin: juin 2019

Le plan d'action est disponible ici

Contexte et objectifs

Cet engagement répond aux difficultés rencontrées par le gouvernement pour opérationnaliser la fenêtre virtuelle de l'administration publique. Le 28 mai 2013, les ministères de l'administration publique, du budget, du travail et des affaires sociales ont organisé un atelier pour souligner la nécessité de développer une fenêtre virtuelle pour améliorer l'efficacité de l'administration publique et renforcer les liens entre le gouvernement et les citoyens.

Cette fenêtre virtuelle consoliderait, en une seule source, tout accès aux services, formulaires, procédures et informations du gouvernement. La numérisation de l'information reste au cœur de cette initiative.

Selon des sources gouvernementales, les outils d'administration en ligne sont bons pour l'administration publique car ils aident à éviter le gaspillage de ressources, à augmenter la productivité en réduisant les temps de trajet pour que les utilisateurs soumettent des informations, à réduire les risques de corruption et à améliorer la qualité des services publics. Cependant, le processus de numérisation de l'information publique et de l'e-gouvernance au Burkina Faso a été confronté à des défis. Selon le directeur de la réglementation, de la normalisation et de la numérisation des procédures administratives au ministère de la Technologie, une numérisation efficace des services publics dépendrait de la simplification des procédures et d'un engagement sérieux des agences gouvernementales à respecter la transparence et la diligence raisonnable. L'ancienne secrétaire technique de la fenêtre virtuelle, Hadja Ouattara / Sanon, a regretté que la fenêtre virtuelle ne dispose pas de ressources financières et humaines suffisantes pour sa mise en œuvre, et craignait que l'effort du gouvernement ne soit pas accompagné d'une implication et d'une interaction importantes des utilisateurs.

Alors que le pays compte sur une législation pour assurer une bonne gestion de l'information publique numérique, le gouvernement reconnaît les difficultés de numérisation et de diffusion de l'information publique. Une étude menée sur la gestion des archives publiques au Burkina Faso a révélé un manque de contrôle des données et que la méconnaissance des politiques juridiques et normatives de gestion des données entravait la sécurité et la durabilité des données numérisées dans le temps.

Dans ce contexte, l'engagement vise à améliorer les opérations de la fenêtre virtuelle. L'engagement formera les acteurs sur les services électroniques et les protocoles de sécurité et développera une plate-forme pour publier les informations gouvernementales et les procédures clés de cinq départements ministériels (comme l'a révélé une étude de diagnostic). Cet engagement est pertinent pour les valeurs OGP de l'accès à l'information et à la technologie et l'innovation pour la transparence dans la mesure où le gouvernement divulguera de nouvelles informations au public en développant la fenêtre virtuelle.

 

La plupart des objectifs, des résultats escomptés et des activités sont suffisamment spécifiques pour être vérifiés objectivement, comme la publication des procédures administratives au sein des cinq ministères et la constitution d'une équipe pour soutenir le développement de la plateforme. Les activités numéro deux et quatre (formation des fonctionnaires et adoption de dispositions pour inclure la plate-forme dans le nuage G) ne sont pas suffisamment claires pour être vérifiées; le nombre de fonctionnaires et les règlements ne sont pas fournis. Il n'est pas clair comment ou quels règlements seront adoptés.

S'il est mis en œuvre, l'engagement contribuera à résoudre le problème, mais pas complètement. Par conséquent, son impact potentiel est considéré comme mineur. L'un des principaux résultats escomptés est que les utilisateurs auront accès aux informations administratives.

Selon les informations fournies par Sidi Barry, la plateforme permettrait aux citoyens d'accéder à différents services gouvernementaux via un seul emplacement et de réduire la corruption en réduisant les contacts physiques entre le fonctionnaire et l'utilisateur. Cependant, l'engagement ne fournit aucune information sur la manière dont il incitera efficacement les citoyens à utiliser la plate-forme, par exemple, à travers des campagnes de socialisation et un support client continu.

Une enquête de 2016 sur les sources de données ouvertes au Burkina a révélé que six citoyens sur 21 connaissaient les sources de données ouvertes du gouvernement, et les six ont déclaré avoir des difficultés à comprendre et à accéder aux informations en raison de la mauvaise qualité des données et des temps de téléchargement lents. Ceci, outre le fait qu’environ 2 millions de personnes seulement ont accès à Internet (sur plus de 16 millions d’habitants), peut limiter considérablement la portée de cet engagement.

 

Prochaines étapes

  • Encadrer les activités pour inclure des objectifs plus quantitatifs afin de faciliter le suivi et l'évaluation.
  • Élaborez sur les difficultés de numérisation et de diffusion des données.
  • Définir des critères d'opérabilité, par exemple, un certain nombre de décrets numérisés, un certain nombre de décrets consultés par le public dans un délai précis, etc.
  • Renforcer les activités des engagements pour permettre aux utilisateurs d'accéder à la plateforme à travers des campagnes et un soutien gouvernemental aux utilisateurs. Ces actions sont de la plus haute importance étant donné les défis du pays concernant l'accès à Internet.
Serge Ekra Delafaurce, «Modernisation de l'administration publique: un guichet virtuel unique à venir» (http://www.aouaga.com, 29 mai 2013). http://news.aouaga.com/h/8608.html Pelagie Sandwidi, «L'administration publique du Burkina Faso à l'ère numérique» (Burkina News, Technologies, Communities Development, 21 juin 2016), http://www.burkina-ntic.net/spip.php?article2234#. Moussa Diallo, «Dématérialisation des procédures administratives: mettre fin aux impératifs du temps et de l'espace» (LeFaso.net, 8 juillet 2010), http://lefaso.net/spip.php?article37834. Id. Pélagie SANDWIDI et Yam-Pukri / Burkina Ntic, Burkina News, Technologies, Communities Development. «L'administration publique Burkinabé à l'ère du numérique», 21 juin 2016 dans http://www.burkina-ntic.net/spip.php?article2234 Id. Par exemple, la loi 61/98 / AN du 22 décembre 1998 concerne les archives nationales du Burkina Faso; La loi 10-2004 / AN du 20 avril 2004 concerne la protection des données personnelles; et la loi 045-2009 / 1n du 10 novembre 2009 concerne la réglementation des services et des transactions électroniques au Burkina Faso. Alizata Kouda, «Gestion des archives publiques au Burkina Faso: sécurité et durabilité des données électroniques» dans Atlanti 25 n ° 1 (Institut international des sciences archivistiques de Trieste et Maribor, 2015) 83, http://www.iias-trieste-maribor.eu/fileadmin/atti/2015/Kouda.pdf. Ministère de la fonction publique, de l'emploi et de la protection sociale (Burkina Faso), Plan d'action national 2017-2019. Kouda à 87 ans. Fonctionnaires du gouvernement, courriel de Sidi Barry (Secrétariat permanent de modernisation de la gestion et de la bonne gouvernance) au chercheur de l'IRM. Étienne Damome, «Opportunités et défis du développement des archives ouvertes pour la communication publique: la situation en Afrique subsaharienne» dans Revue française des sciences de l'information et de la communication vol. 12 (2018) ou https://journals.openedition.org/rfsic/3491. Noufou Kindo, «Accès à Internet. Le Burkina est à la traîne »(Burkina 24, 31 janv. 2017), https://burkina24.com/2017/01/31/taux-dacces-a-internet-le-burkina-trainent-toujours-les-pieds/.

Engagements

  1. Mettre en œuvre la police communautaire

    BF0014, 2019, Renforcement des capacités

  2. Sensibilisation à la conformité fiscale

    BF0015, 2019, infranational

  3. Transparence du secteur minier

    BF0016, 2019, Accès à l'information

  4. Réforme de la déclaration d'actifs

    BF0017, 2019, Anti-Corruption

  5. Moderniser le système d'état civil

    BF0018, 2019, Renforcement des capacités

  6. Système de traitement des plaintes

    BF0019, 2019, Renforcement des capacités

  7. Accès à la justice pour les personnes vulnérables

    BF0020, 2019, Accès à la justice

  8. Autonomisation socio-économique des femmes et des jeunes

    BF0021, 2019, Renforcement des capacités

  9. Accroître la représentation des femmes dans la prise de décision

    BF0022, 2019, Renforcement des capacités

  10. Vulgariser le comptoir virtuel de l'administration publique (GVAP)

    BF0023, 2019, Gouvernement électronique

  11. Renforcer la communication sur le gouvernement ouvert

    BF0024, 2019, Gouvernement électronique

  12. Signer les protocoles d’opérations où la compétence doit être transférée aux municipalités et aux régions

    BF0001, 2017, Renforcement des capacités

  13. Respecter le délai requis pour la promulgation des lois

    BF0002, 2017, Renforcement des capacités

  14. Accès des personnes vulnérables aux fonds de l'aide juridique

    BF0003, 2017, Accès à la justice

  15. Inscription en ligne aux concours post-baccalauréat et baccalauréat

    BF0004, 2017, Renforcement des capacités

  16. Mécanisme d'enregistrement et de traitement des plaintes

    BF0005, 2017, Renforcement des capacités

  17. Domaines judiciaires spécialisés dans les délits économiques

    BF0006, 2017, Anti-Corruption

  18. Comités de citoyens pour contrôler la concurrence dans l'administration publique

    BF0007, 2017, Anti-Corruption

  19. Capacités des comités de discipline

    BF0008, 2017, Renforcement des capacités

  20. Fenêtre virtuelle de l'administration publique

    BF0009, 2017, Accès à l'information

  21. Droit d'accès aux informations publiques et aux documents administratifs

    BF0010, 2017, Accès à l'information

  22. Ministère et établissement public Données en format ouvert

    BF0011, 2017, Accès à l'information

  23. Informations d’accès et participation des citoyens au budget de l’État

    BF0012, 2017, Renforcement des capacités

  24. Dialogue communautaire sur le budget local (EDIC)

    BF0013, 2017, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!