Ignorer la navigation
Canada

Soutenir les initiatives d'ouverture et de transparence dans le monde (CA0059)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action canadien 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution principale : Affaires mondiales Canada, le Centre de recherches pour le développement international, Agriculture et Agroalimentaire Canada et le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Accès à l'information, Aide, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Santé, Open Data, Participation du public, Prestation de services publics, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport final au Canada 2016-2018, Rapport à mi-parcours du Canada 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : majeur Majeur

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, responsabilité publique

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Détails

Soutenir l'ouverture et la transparence des initiatives à travers le monde Pourquoi faire cela: pour que le mouvement mondial du gouvernement ouvert ne soit pas limité aux gouvernements les plus riches ou les plus technologiquement avancés, il est important de veiller à ce que le Canada continue d'appuyer les efforts d'échange de connaissances entre pairs et de renforcement des capacités . Les citoyens de toutes les nations peuvent tirer profit à la fois socialement et économiquement d'un gouvernement ouvert, peu importe qui ils sont ou où ils vivent. Comment cela sera-t-il fait? Dans le cadre des deux premiers plans d'action du Canada, des mesures ont été prises pour améliorer la transparence et la qualité des données du Canada sur l'aide internationale. Le Canada a collaboré avec des partenaires du réseau OD4D (Données ouvertes pour le développement) afin de renforcer la capacité mondiale des initiatives ambitieuses de gouvernement ouvert au bénéfice des citoyens. En développant ces initiatives et en assumant de nouveaux rôles de leadership à l’appui de la Open Government Partnership et l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA), le Canada peut contribuer à faire en sorte que les citoyens du monde entier aient accès aux informations du gouvernement et aient la possibilité de s’engager dans les affaires publiques. Cela facilitera également la mise en œuvre du programme 2030 et de ses objectifs de développement durable.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

18. Soutenir les initiatives d'ouverture et de transparence à travers le monde

Texte d'engagement:

Le gouvernement du Canada collaborera avec ses partenaires internationaux pour accroître la transparence des financements pour le développement international et partager les compétences et les connaissances avec les pays en développement afin que chacun puisse bénéficier des avantages d'un gouvernement ouvert.

Jalons:

18.1. Approuver le Open Government PartnershipDéclaration commune du gouvernement du Canada sur le gouvernement ouvert pour la mise en œuvre du Programme de développement durable de 2030, et sur la participation du Canada au programme, afin de soutenir les engagements de la déclaration.

18.2. Tirer parti du rôle du Canada en tant que président de l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide afin de soutenir les bonnes pratiques internationales en matière de transparence de l'aide et d'interopérabilité accrue entre les normes de données (aide, marchés publics, comptes publics, identificateurs d'entreprise, etc.) afin de renforcer la responsabilité et d'améliorer l'efficacité du financement du développement. .

18.3. Offrir une formation et un apprentissage par les pairs à au moins 500 responsables des données ouvertes au sein du gouvernement et de la société civile dans les pays en développement, fournir une assistance technique à au moins des pays en développement 10, améliorer la qualité et l'ambition de leurs politiques en matière de données ouvertes et évaluer la manière dont les activités de renforcement des capacités affecter les communautés.

18.4. Travailler avec les organisations internationales et les partenaires des pays en développement pour mettre en œuvre des projets novateurs de données ouvertes ayant un impact sur la lutte contre la corruption, la gouvernance locale, la santé et l'éducation.

18.5. Pour appuyer le rôle du Canada en tant que partenaire du Global Data Open Data for Agriculture et Nutrition (GODAN):

Accroître la quantité de données de grande valeur sur l'agriculture et la nutrition réutilisables et mises à la disposition des Canadiens dans des formats ouverts en vertu de la licence ouverte du gouvernement du Canada; et

Participez à la planification du sommet GODAN de septembre 2016 afin de soutenir l'agenda mondial pour l'ouverture de données sur l'agriculture et la nutrition dans le monde entier.

Institutions responsables: Affaires mondiales Canada; le Centre de recherches pour le développement international; Agriculture et Agroalimentaire Canada et Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Institutions d'appui: Open Government Partnership; Initiative internationale pour la transparence de l'aide; Global Open Data pour l'agriculture et la nutrition; Open Data for Development et réseaux associés

Date de début: Non spécifié

Date de fin: Non spécifié

Note éditoriale: Le texte de l'engagement a été abrégé pour des raisons de mise en forme. Pour un texte d'engagement complet, visitez: http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Canada_AP3.pdf.

Contexte et objectifs
L'autoévaluation du gouvernement affirme que l'objectif de cet engagement est de doter les gouvernements mondiaux et la société civile des "connaissances, outils et compétences nécessaires pour permettre un meilleur accès public à des données et informations ouvertes."[Note150: Troisième plan biennal du Canada Open Government Partnership Rapport d’autoévaluation à mi-parcours 2016-2018, septembre 2017, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Canada_Mid-Term_Self-Assessment_2016-2018_EN.pdf, pg. 56. ] Bien que la collaboration internationale soit une caractéristique principale du Open Government Partnership, Les plans d’action OGP sont généralement conçus pour se focaliser sur le pays, plutôt que de renforcer les initiatives de gouvernement ouvert d’autres pays. Néanmoins, certains aspects de cet engagement, en particulier les jalons 18.1 et 18.5, pourraient avoir un impact positif important sur l'ouverture du Canada. De plus, les collaborations internationales, telles que décrites dans les jalons 18.2 et 18.4, peuvent avoir un impact positif auxiliaire sur le Canada, en développant de nouvelles compétences dans la mise en œuvre de politiques de transparence et en stimulant la créativité pour résoudre les problèmes d'ouverture. Les jalons sont raisonnablement spécifiques, y compris plusieurs points de repère concrets pour le succès et la liste des initiatives spécifiques auxquelles le Canada se joindra. Lors de la consultation IRM Halifax, les parties prenantes ont toutefois estimé lors de la consultation IRM qu’il était relativement modeste en ce qui concerne les initiatives de développement du gouvernement et l’ont encouragé à réfléchir de manière plus ambitieuse si des engagements tournés vers l’extérieur étaient inclus dans les plans d’action futurs.[Note151: Cette consultation a eu lieu le 12 septembre 2017.] Certains exemples cités par les participants étaient de considérer une échelle plus grande que les leaders de données ouvertes 500 (une empreinte relativement modeste pour un projet mondial) et d'exporter l'expertise canadienne en matière d'accès à l'information, notamment en mettant en relation des fonctionnaires de pays en développement et du personnel du Bureau. du commissaire à l'information.
Aboutissement

En ce qui concerne Milestone 18.1, des consultations avec l'équipe du gouvernement ouvert du Secrétariat du Conseil du Trésor ont révélé que le plan d'action lui-même constituait une approbation de la Déclaration commune sur la mise en œuvre du Programme de développement durable 2030, qui ne comporte plus mécanisme formel d’approbation (ce qui a été confirmé par le personnel du PGO). Pour ce qui est du suivi, le Conseil du Trésor cite son soutien continu à la Charte internationale des données ouvertes et collabore avec Affaires mondiales Canada pour intégrer les principes du gouvernement ouvert à la mise en œuvre par le Canada du Programme de développement durable 2030 et de la reddition de comptes. Cela pourrait être considéré comme un progrès substantiel compte tenu du caractère relativement vague et illimité du jalon.

Le Canada a été élu président de l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide en mars 2016. Au cours de la première année de ce plan d’action, plusieurs initiatives ont été prises, notamment le recrutement de l’Organisation mondiale de la santé,[Note152: voir: http://www.aidtransparency.net/news/world-health-organization-becomes-a-new-iati-publisher.] l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture,[Note153: voir: http://www.aidtransparency.net/news/fao-publishes-to-iati. ] TU AS DIT,[Note154: voir: http://www.aidtransparency.net/news/usaid. ] l'Organisation internationale pour les migrations,[Note155: voir: http://www.aidtransparency.net/news/international-organization-for-migration-joins-iati. ] l'Agence néerlandaise pour les entreprises,[Note156: voir: http://www.aidtransparency.net/news/netherlands-enterprise-agency-becomes-an-iati-member. ] le Société financière internationale,[Note157: voir: http://www.aidtransparency.net/news/ifc-joins-iati. ] Agence Française de Développement,[Note158: voir: http://www.aidtransparency.net/news/agence-francaise-de-developpement-becomes-a-member-of-iati. ] et la République de Corée.[Note159: voir: http://www.aidtransparency.net/news/republic-of-korea-becomes-iatis-latest-publisher. ] Affaires mondiales Canada a également lancé une nouvelle banque de projets qui donne accès à ses données de l'IITA dans une interface bilingue.[Note160: voir: http://w05.international.gc.ca/projectbrowser-banqueprojets/?lang=eng. ] En septembre 2017, l'IITA a élargi et amélioré son portail de recherche.[Note161: voir: http://www.aidtransparency.net/news/new-d-portal-search-features-to-improve-data-use. ] C'est un progrès substantiel en voie d'achèvement pour Milestone 18.2.

Open Data for Development (OD4D) a mené diverses activités au cours de la première année d’application de Milestone 18.3, notamment une série de formations dans le cadre du programme de formation School of Data,[Note162: Les rapports pour les formations sont disponibles à: https://drive.google.com/file/d/0B_DxOK_q_jdweWwzamhRR3RxQ0E/view.] une formation de l’Organisation des États américains pour 79 participants de 10 pays,[Note163: Rapports disponibles (en espagnol) à: http://od4d.net/wp-content/uploads/2017/06/OAS-Jan-2017-Informe-Tecnico-Final-F.pdf.] et des activités supplémentaires de soutien au leadership dans le cadre d'un projet plus large à travers le Sud.[Note164: Rapports disponibles sur: http://od4d.net/result/odi-final-technical-report-2016-strengthening-southern-open-data-leadership/.] Cela représente un progrès substantiel vers l'achèvement, bien qu'il soit difficile de voir les effets positifs sur le gouvernement ouvert au Canada découler du produit livrable au fur et à mesure de son exécution.

En ce qui concerne Milestone 18.4, le Conseil du Trésor et le Centre de recherches pour le développement international citent plusieurs projets, dont Edo AgriHub au Nigéria,[Note165: 'Impact Series: Using Open Data for Economic Impact in Nigeria,' Open Data for Development, 7 juin 2017. Disponible sur: od4d.net/impact-series-using-open-data-for-economic-impact-in -nigeria /.] le paquet de données ouvertes sur l'agriculture,[Note166: «Résultat - Présentation du paquet de données ouvertes sur l'agriculture - version BETA», Open Data for Development, 24 avril 2017. Disponible sur: od4d.net/result/introducing-the-agriculture-open-data-package-beta-version /.] le Open Up Guide for Corruption de la Charte sur les données ouvertes,[Note167: «Open Up Guide: Using Open Data to Combat Corruption», Open Data Charter, 18 mai 2017. Disponible sur: https://opendatacharter.net/resource/open-guide-using-open-data-combat-corruption/.] et un document sur les données ouvertes pour le changement climatique.[Note168: Disponible chez: https://docs.google.com/document/d/1D_Hz7o4h6ZyHxJpCgZ54UUM-BcM-YSM-zxb0JIW9h4Y/edit.] Cela représente un progrès substantiel vers l'achèvement de cette étape, même s'il est encore une fois difficile de voir des avantages directs pour l'ouverture canadienne à la suite de ce travail.

Selon l'autoévaluation du gouvernement, les nouveaux jeux de données 18.5 d'Agriculture et Agroalimentaire Canada relatifs à Milestone 58 ont été publiés sur le portail de données ouvertes.[Note169: voir: http://open.canada.ca/data/en/dataset?organization=aafc-aac.] Open Data for Development, soutenu par le Centre de recherches pour le développement international, a présenté une session au Sommet GODAN, bien que cela ne corresponde pas tout à fait à l'étape de la participation à la planification du Sommet. En conséquence, le chercheur IRM évalue les progrès vers la mise en œuvre comme limités, plutôt que substantiels.

Globalement, l'engagement est dans les délais pour être complété.

Prochaines étapes

De nombreux excellents projets ont vu le jour grâce à l’appui du Canada à l’Open Data for Development; ces projets ont eu un impact important sur les données ouvertes à travers le sud de la planète. Cependant, la question de savoir si les travaux axés sur l'extérieur devrait être inclus dans le plan d'action du Canada reste en suspens, car l'impact sur le gouvernement ouvert au Canada sera négligeable. C'est une approche appropriée de la planification de l'aide étrangère du Canada, qui devrait cibler des objectifs externes plutôt que de donner la priorité à des projets bénéficiant aux Canadiens. Cependant, il n'est pas clair si cette approche est la bonne pour un engagement dans un plan d'action pour un gouvernement ouvert.

Sans décourager ce programme, si le gouvernement cherche à le citer dans les futurs plans d'action du PGO, le chercheur en GRI recommande que les projets aient un lien plus concret avec le Canada avec la participation d'organismes canadiens allant au-delà du rôle de financement et de surveillance du CRDI. Par exemple, Milestone 18.5 comprend une collaboration active avec Agriculture et Agroalimentaire Canada. En réponse aux questions du chercheur de l'IRM, le CRDI a fourni une liste de projets qu'il a financés, notamment l'intégration d'un rôle pour les entités gouvernementales canadiennes, y compris l'événement ConDatos au Costa Rica.[Note170: voir: https://condatos.org/.] et Red GEALC, un réseau de dirigeants d'e-gouvernement d'Amérique latine et des Caraïbes.[Note171: voir: http://www.redgealc.net/ (en espagnol).]

Résumé du statut de fin de session IRM

18. Soutenir les initiatives d'ouverture et de transparence à travers le monde

Texte d'engagement:

Le gouvernement du Canada collaborera avec ses partenaires internationaux pour accroître la transparence des financements pour le développement international et partager les compétences et les connaissances avec les pays en développement afin que chacun puisse bénéficier des avantages d'un gouvernement ouvert.

Jalons:

18.1. Approuver le Open Government PartnershipDéclaration commune du gouvernement du Canada sur le gouvernement ouvert pour la mise en œuvre du Programme de développement durable de 2030, et sur la participation du Canada au programme, afin de soutenir les engagements de la déclaration.

18.2. Tirer parti du rôle du Canada en tant que président de l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide afin de soutenir les bonnes pratiques internationales en matière de transparence de l'aide et d'une plus grande interopérabilité des normes de données (aide, marchés publics, comptes publics, identificateurs d'entreprise, etc.) afin de renforcer la responsabilité et d'améliorer l'efficacité du financement du développement. .

18.3. Offrir une formation et un apprentissage par les pairs à au moins 500 responsables des données ouvertes au sein du gouvernement et de la société civile dans les pays en développement, fournir une assistance technique à au moins des pays en développement 10, améliorer la qualité et l'ambition de leurs politiques en matière de données ouvertes et évaluer la manière dont les activités de renforcement des capacités affecter les communautés.

18.4. Travailler avec les organisations internationales et les partenaires des pays en développement pour mettre en œuvre des projets novateurs de données ouvertes ayant un impact sur la lutte contre la corruption, la gouvernance locale, la santé et l'éducation.

18.5. Pour appuyer le rôle du Canada en tant que partenaire du Global Data Open Data for Agriculture et Nutrition (GODAN):

Accroître la quantité de données de grande valeur sur l'agriculture et la nutrition réutilisables et mises à la disposition des Canadiens dans des formats ouverts en vertu de la licence ouverte du gouvernement du Canada; et

Participez à la planification du sommet GODAN de septembre 2016 afin de soutenir l'agenda mondial pour l'ouverture de données sur l'agriculture et la nutrition dans le monde entier.

Institutions responsables:Affaires mondiales Canada; le Centre de recherches pour le développement international; Agriculture et Agroalimentaire Canada et Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Institutions d'appui: Open Government Partnership; Initiative internationale pour la transparence de l'aide; Global Open Data pour l'agriculture et la nutrition; Open Data for Development et réseaux associés

Date de début: Non spécifié

Date de fin: Non spécifié

Note éditoriale: Le texte de l'engagement a été abrégé pour des raisons de mise en forme. Pour un texte d'engagement complet, visitez le site http://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/Canada_AP3.pdf.

But de l'engagement

Cet engagement visait à doter les gouvernements mondiaux et la société civile des connaissances, des outils et de l'expertise nécessaires à un meilleur accès du public aux données et informations ouvertes. L’engagement pris dans ce sens par le biais de plusieurs mécanismes et programmes de développement internationauxmes, y compris:

La déclaration commune du gouvernement ouvert sur la mise en œuvre du programme 2030 pour le développement durable;

L'Initiative internationale pour la transparence de l'aide;

Un ensemble de programmes internationaux de formation aux données ouvertes dans les pays 10;

Programmation de données ouvertes liée à la lutte contre la corruption, à la gouvernance locale, à la santé et à l'éducation; et

Partenariat mondial sur les données ouvertes pour l'agriculture et la nutrition.

Statut

Mi-parcours: substantiel

Au moment de l’évaluation à mi-parcours, le Canada avait approuvé la Déclaration commune sur la gouvernance ouverte pour la mise en œuvre du Programme de développement durable de 2030. Le gouvernement avait également pris des mesures pour soutenir la Charte des données ouvertes et intégrer les principes du gouvernement ouvert à la mise en œuvre par le Canada du Programme de développement durable et de communication de l'information 2030 (18.1). Dans le cadre de l'étape clé 18.2, le Canada a mené de nombreuses activités dans le cadre de son rôle de chef de file de l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide. Ces activités comprenaient le recrutement de nouveaux participants et l'amélioration de l'accessibilité des données d'Affaires mondiales Canada via le nouveau Banque de projets et le portail de recherche..[Note150: Voir «Navigateur de projets», Gouvernement du Canada, http://w05.international.gc.ca/projectbrowser-banqueprojets/?lang=eng; et «Nouvelles fonctionnalités de recherche dans d-Portal pour améliorer l’utilisation des données», Initiative internationale pour la transparence de l'aide, http://www.aidtransparency.net/news/new-d-portal-search-features-to-improve-data-use.] Le Les données ouvertes pour le développement (OD4D) ont servi de véhicule principal pour la programmation sous Milestone 18.3. OD4D a réalisé une série de formations dans le cadre du programme de formation School of Data.[Note151: Les rapports pour les formations sont disponibles à https://drive.google.com/file/d/0B_DxOK_q_jdweWwzamhRR3RxQ0E/view.] Il a également organisé une formation de l'Organisation des États américains pour 79 participants de 10 pays[Note152: Rapports disponibles en espagnol à l'adresse http://od4d.net/wp-content/uploads/2017/06/OAS-Jan-2017-Informe-Tecnico-Final-F.pdf.] et des activités supplémentaires de soutien au leadership dans le cadre d'un projet plus large à travers le Sud.[Note153: Reporting disponible sur http://od4d.net/result/odi-final-technical-report-2016-strengthening-southern-open-data-leadership/.]

L'autoévaluation du gouvernement a cité plusieurs projets liés à Milestone 18.4. Parmi ceux-ci, le Edo AgriHub au Nigeria,[Note154: 'Impact Series: Using Open Data for Economic Impact in Nigeria,' Open Data for Development, 7 juin 2017, od4d.net/impact-series-using-open-data-for-economic-impact-in-nigeria/ . ] le paquet de données ouvertes sur l'agriculture,[Note155: 'Result - Présentation de l'Agriculture Open Data Package - version BETA', Open Data for Development, 24 avril 2017, od4d.net/result/introducing-the-agriculture-open-data-package-beta-version/ .] le Open Up Guide for Corruption de la charte des données ouvertes,[Note156: 'Guide Open Up: Utiliser les données ouvertes pour lutter contre la corruption,' Charte des données ouvertes, 18 May 2017, https://opendatacharter.net/resource/open-guide-using-open-data-combat-corruption/.] et un document sur les données ouvertes pour le changement climatique.[Note157: Disponible à https://docs.google.com/document/d/1D_Hz7o4h6ZyHxJpCgZ54UUM-BcM-YSM-zxb0JIW9h4Y/edit.] Dans le cadre de l'étape 18.5, le gouvernement a publié 58 nouveaux ensembles de données d'Agriculture et Agroalimentaire Canada sur le portail de données ouvertes, et OD4D a présenté une session au sommet mondial sur les données ouvertes pour l'agriculture et la nutrition. Cependant, cette dernière action ne correspond pas tout à fait au libellé de l'étape, qui appelle à la participation à la planification du sommet. Selon l'auto-évaluation de fin de mandat, le gouvernement n'a pas participé à la planification car il était trop tard pour offrir ces ressources.

Fin du mandat: Substantiel

Le gouvernement a franchi tous les jalons de cet engagement, à l'exception de la participation à la planification du sommet mondial sur les données ouvertes pour l'agriculture et la nutrition (GODAN).

Le Canada est devenu un coprésident de soutien du comité directeur du programme OGP sur 1 October 2017. Son autoévaluation de fin de mandat comprend plusieurs priorités que le Canada entend promouvoir dans le cadre de ce rôle. Ces priorités incluent l’égalité des sexes et un meilleur suivi des résultats de la programmation.[Note158: L’auto-évaluation est disponible à l’adresse suivante: https://open.canada.ca/data/en/dataset/9da9faf5-deb1-48db-8f16-91055d942d65.] Sous 18.2, l'auto-évaluation souligne le rôle du Canada dans la présidence de l'Assemblée des membres de l'Initiative pour la transparence de l'aide internationale 2017. Ce rôle comprenait la promotion de la publication des données publiées par les organisations travaillant dans le secteur du développement.[Note159: Voir «Membres», Initiative internationale pour la transparence de l'aide, https://www.aidtransparency.net/governance/members-assembly/annual-members-assembly-meeting; et «Rapports annuels», Initiative internationale pour la transparence de l'aide, http://iatistandard.org/en/about/governance/annual-reports/.] Dans le cadre de l'étape 18.3, l'auto-évaluation a souligné le soutien du Centre de recherches pour le développement international à la Conférence africaine francophone de 2017 sur les données ouvertes et le gouvernement ouvert comme un produit livrable majeur.[Note160: See “# CAFDO2017: La première conférence francophone africaine sur les données ouvertes et le gouvernement ouvert”, Open Government Partnership, 15 June 2017, https://www.opengovpartnership.org/stories/cafdo2017-first-francophone-african-conference-on-open-data-and-open-government.] L'évaluation a également noté les opportunités de formation et d'apprentissage par les pairs fournies à plus de 900 responsables des données ouvertes au sein du gouvernement et de la société civile dans les pays en développement. En outre, le rapport a noté les formations et les opportunités d'apprentissage par les pairs fournies à 14 gouvernements par le biais des hubs Open Data for Development (OD4D). Les détails de ces engagements ont été fournis au chercheur IRM. OD4D a également soutenu une session sur les meilleures pratiques lors du Sommet mondial OGP 2018 en Géorgie. OD4D a également signé un protocole d'accord avec OGP pour mener son partenariat stratégique sur les données ouvertes.[Note161: Voir «Open Government Partnership et le réseau de données ouvertes pour le développement unissent leurs forces pour soutenir les initiatives de données ouvertes à travers le monde », Open Government Partnership, 10 May 2018, https://www.opengovpartnership.org/stories/open-government-partnership-and-open-data-development-network-join-forces-support-open-data.]

Selon Milestone 18.4, l’auto-évaluation de fin de mandat indique la mise au point de trois «paquets ouverts»; soutien à cinq applications à grande échelle dans les domaines de la santé, de la lutte contre la corruption et de l'éducation ouverte; et de nombreux autres projets pilotes.[Note162: Les liens ou la documentation de base pour cette programmation ont été partagés avec le chercheur IRM. Voir, par exemple, le «Guide d’ouverture: utiliser Open Data pour lutter contre la corruption» à l’adresse https://open-data-charter.gitbook.io/open-up-guide-using-open-data-to-combat-corruption/; le «Guide d'ouverture du gouvernement pour l'agriculture» à data-impact.com/agpack/; une description de la programmation de données ouvertes pour le développement au Nigeria à http://od4d.net/impact-series-using-open-data-for-economic-impact-in-nigeria/; et des programmes de données ouvertes ciblant les élections ouvertes au Burkina Faso à od4d.net/burkina.] Au cours de la deuxième année de mise en œuvre, le nombre de nouveaux ensembles de données d'Agriculture et Agroalimentaire Canada sur le portail de données ouvertes est passé de 58 à 68 (18.5) .[Note163: Voir «Portail du gouvernement ouvert», Gouvernement du Canada, https://open.canada.ca/data/en/dataset?q=&organization=aafc-aac&sort=metadata_modified+desc. Le chiffre provient de l'auto-évaluation du Canada. En septembre 2018, 283 ensembles de données d'Agriculture et Agroalimentaire Canada étaient disponibles via le portail. Cependant, il est difficile de confirmer le nombre téléchargé au cours de ce plan d'action.] L'auto-évaluation de fin de session indique qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada a soutenu une discussion supplémentaire en septembre 2017, intitulée «Les agriculteurs partagent leurs Données avec des scientifiques, â € ?? lors de la dixième réunion plénière de la Research Data Alliance à Montréal. GODAN a parrainé l'événement.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

Participation civique: marginale

Responsabilité publique: marginale

Cet engagement comprend plusieurs projets de développement international. La plupart impliquent des partenariats entre les organisations canadiennes de développement international et leurs homologues des pays du Sud. Comme il a été noté dans l’évaluation à mi-parcours, bien que la collaboration internationale soit l’une des caractéristiques principales du programme, elle vise uniquement à évaluer l’impact des engagements pris au Canada. Par conséquent, un projet qui a eu un effet transformateur sur l'ouverture dans le pays cible pourrait être considéré comme n'ayant qu'un impact marginal sur le gouvernement ouvert au Canada.

En ce qui concerne l'accès à l'information, certains signes indiquent que le rôle de chef de file du Canada au sein du PGO a accordé une plus grande priorité à l'accès aux programmes d'information dans le pays. Il existe également des indications de la volonté du Canada de jouer un rôle de premier plan dans les dossiers mondiaux de gouvernement ouvert. Un tel leadership aide à mieux former le lien entre les programmes gouvernementaux ouverts à l'étranger et les pratiques nationales améliorées. En conséquence, le codage de cet engagement en matière d'accès à l'information a été renforcé. Cependant, la participation civique et la responsabilité publique sont codées comme subissant des effets marginaux. Le caractère ouvert de cet engagement rend ces deux valeurs plus difficiles à évaluer au niveau national.

Reportés?

Le dernier plan d'action du Canada met fortement l'accent sur le développement du leadership canadien à l'international. Plus précisément, il met l'accent sur le gouvernement ouvert féministe. L'engagement correspondant, l'engagement 10, comprend d'importants composants internationaux. Le Centre de recherches pour le développement international et Open Data for Development jouent également un rôle de premier plan dans l’engagement 10, en matière de leadership et de collaboration.


Engagements

Open Government Partnership