Ignorer la navigation
Croatie

Transparence du financement politique (HR0028)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Croatie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution directrice: COMMISSION ÉLECTORALE D'ÉTAT DU MINISTÈRE DE L'ADMINISTRATION

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Transparence fiscale, Législation & Régulation, Corps législatif, L'argent en politique

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception de la Croatie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Conception i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

AMÉLIORATION DE LA TRANSPARENCE ET DU FINANCEMENT DES PARTIS POLITIQUES ET DE L’ÉLECTION
CAMPAGNES
La mise en œuvre de la mesure est en cours et se poursuivra jusqu’à 21 August 2019
Chef de la mesure MINISTERE DE L'ADMINISTRATION
COMMISSION ÉLECTORALE D'ÉTAT
Description de la mesure
Quel problème public la mesure aborde-t-elle? La transparence du financement et la mise en œuvre d'une supervision efficace des
le financement des partis politiques et des campagnes électorales contribue à
confiance du public dans les processus électoraux et joue un rôle important dans
renforcement des mesures préventives dans la lutte contre la corruption. Au
moment, un degré élevé de transparence concernant le financement politique a
assurés, des mécanismes de supervision ont été mis en place et
26
sanctions administratives et délits prévues pour les violations des lois
les dispositions de la loi sur le financement des partis politiques et des élections
Campagnes. Cependant, des problèmes ont été constatés dans la mise en œuvre
surveillance, en raison du nombre élevé de sujets à surveiller et à
les moyens par lesquels les rapports financiers sont soumis et publiés. Dans
fait, le financement des activités politiques et des campagnes électorales est
réglementée par la loi de manière transparente, mais en raison des
lacunes de la solution actuelle (selon laquelle les rapports financiers,
faire rapport sur les dons, les coûts de campagne électorale et les autres dépenses prescrites
Les rapports sont publiés sur les sites Internet des sujets de surveillance et
dans divers supports imprimés, ce qui permet de superviser et de surveiller
financement politique par le public plus difficile), il doit être amélioré dans
d'introduire un système informatique de supervision du financement, par lequel le
sujet de surveillance soumettrait tous les rapports prescrits à la
organismes compétents et assurer la publication de tous les rapports prescrits
sujets de supervision via ce système informatique en un seul endroit, sur le site web de
l’organe de surveillance, ce qui permettrait une surveillance plus efficace et
surveillance du financement politique par le public. En outre, le financement
activités référendaires, qui ne sont actuellement pas du tout régies par
règlements, seraient régis par la loi de manière transparente. Aussi pour
la bonne application de la loi, il est nécessaire de veiller à ce que
mise en œuvre d’activités destinées à informer les sujets de supervision du
réglementations régissant le financement des activités politiques et le
l'éducation des personnes tenues d'appliquer la loi et de celles couvertes par
surveillance.
Que comprend la mesure? La mesure comprend l’amélioration de la manière dont les rapports financiers,
des rapports sur les dons, des rapports sur les coûts des campagnes électorales et
autres rapports prescrits, garantissant les présupposés légaux pour
établissant un système informatique de supervision du financement, sont soumises et
publié, et la mise en place de ce système informatique, par lequel les sujets
de supervision (participants aux campagnes électorales et participants au
financement régulier d'activités politiques) soumettrait aux autorités compétentes
rapports financiers, des rapports sur les dons, des rapports sur les coûts de
campagnes électorales et autres rapports prescrits, sous forme électronique, par
en les saisissant dans le système informatique pour superviser le financement, et en publiant
27
à travers ce système en un seul endroit - le site Web de l'État
Commission électorale.
La mesure comprend également la réglementation juridique du financement du référendum
Activités. La mise en œuvre de la mesure garantira l'efficacité
supervision et la mise en place d’une base de données permanente, facilement accessible.
base de données interrogeable, et facilitera la surveillance par le public
financement politique. En outre, dans le but de faire en sorte que le projet de
mesures sont réalisables, des activités sont envisagées pour éduquer les parties,
membres indépendants du Parlement, membres des organes représentatifs
des unités d’autonomie locale et régionale et des participants aux élections.
L’objectif général de la mesure est d’améliorer le niveau de transparence des
financement d'activités politiques régulières, d'élections et de référendums.
Comment la mesure contribue-t-elle à résoudre le problème du public?
problème?
En mettant en place un système informatique de supervision du financement, par lequel tous les rapports
relatives au financement des activités politiques et des campagnes électorales
être publiés en un seul endroit, pour tous les sujets, un accès plus simple aux données
être assuré et donc une surveillance plus efficace, ce qui facilitera la tâche
pour que le public surveille le financement des activités politiques et des élections
campagnes.
En outre, les conditions préalables au suivi du financement du référendum
les activités seront assurées.
Cela améliorera la transparence du financement de ces activités et aura
effets anti-corruption. La transparence du financement des activités politiques
et les campagnes électorales seront davantage garanties par la mise en œuvre
formation des participants à ces activités.
Pourquoi cette mesure est-elle pertinente pour les valeurs de l'Open
Partenariat gouvernemental?
La mesure est pertinente pour la transparence, car elle garantit au public
accès à l'information sur le financement des partis politiques et des élections
campagnes en améliorant les moyens de publication (rapports financiers, rapports de
dons, et autres rapports prescrits) qui, au lieu d'être
publiés sur les sites Internet des différents sujets de contrôle, seront
publié via le système informatique pour superviser le financement en un lieu unique
tous les sujets - sur le site de la Commission électorale nationale. Ce
signifie que le public aura un accès plus facile aux données sur le financement
activités politiques et campagnes électorales.
28
La mesure assure également le financement transparent du référendum
activités qui ne sont pas actuellement réglementées par la loi et garantit la
accès du public à l'information sur le financement des activités référendaires.
Dans le même temps, la mesure est pertinente en termes de publicité
reddition de comptes, puisqu’un reporting transparent sur les transactions financières est
assuré par un mécanisme permettant au public de détenir des fonctionnaires et
les politiciens responsables, en particulier en ce qui concerne l'utilisation des fonds publics.
Informations complémentaires Le coût total de la mise en œuvre de la mesure est de HRK 600,000 pour le
activités de la Commission électorale nationale, tandis que les activités de la
Ministère de l'administration sont garantis dans le budget de l'Etat, section
Ministère de l'Administration 09505, activité A83000, dans le cadre des travaux réguliers
du ministère de l’administration (sans frais supplémentaires).
La mesure est conforme à la stratégie anti-corruption 2015
2020, qui identifie ce problème dans le domaine stratégique Intégrité
au sein du système politique et de l'administration.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

3. Financement politique et transparence des campagnes électorales

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

"Mesure 3. Améliorer la transparence et le financement des partis politiques et des campagnes électorales"

"En mettant en place un système informatique de supervision du financement, par lequel tous les rapports relatifs au financement des activités politiques et des campagnes électorales seront publiés en un seul endroit, pour tous les sujets, un accès plus simple aux données sera assuré et donc une supervision plus efficace, qui permettra au public de contrôler plus facilement le financement des activités politiques et des campagnes électorales. En outre, les conditions préalables au suivi du financement des activités référendaires seront assurées. Cela améliorera la transparence du financement de ces activités et aura des effets anticorruption. La transparence du financement des activités politiques et des campagnes électorales sera encore garantie par la mise en œuvre d'une formation pour les participants à ces activités. (…) Le coût total de la mise en œuvre de la mesure est de 600,000 XNUMX HRK pour les activités de la Commission électorale nationale, tandis que les activités des le ministère de l'administration est garanti dans le budget de l'État (…) (sans frais supplémentaires s). "

Jalons:

3.1. Améliorer le cadre juridique et institutionnel d'un financement transparent des campagnes électorales et référendaires

  • Projets d'amendements à la loi sur le financement des activités politiques, des campagnes électorales et des référendums, rédigés et adoptés à la session du gouvernement, concernant des questions qui se sont révélées insuffisamment réglementées dans la mise en œuvre de la loi et par lesquelles le financement transparent des campagnes référendaires sera assuré.

3.2. Améliorer la méthode de collecte et de publication des données sur le financement des activités politiques et des campagnes électorales

  • Production de solutions d'application pour permettre la soumission et la collecte de données auprès de sujets auxquels s'applique un suivi régulier des activités politiques et du financement des campagnes électorales.
  • Production d'une base de données consultable en permanence des rapports financiers annuels des partis politiques, des députés indépendants et des membres des organes représentatifs des collectivités locales et régionales élues à partir des listes de candidats, et des rapports financiers qui, conformément à la loi sur les Le financement des partis politiques et des campagnes électorales doit être soumis à la Commission électorale nationale et à la Cour des comptes par des partis politiques, des candidats indépendants ou des candidats sélectionnés, et qui permettent de rechercher facilement des données pour divers motifs, et de les publier de façon permanente en format ouvert. rapports sur le site Web de la Commission électorale nationale.

3.3. Ajustement et maintenance du site Web de la Commission électorale nationale sous des formes lisibles par machine

  • Les informations sur les élections sur le site Web de la Commission électorale nationale ont été adaptées pour être lisibles par machine, afin que les utilisateurs puissent les télécharger, et en respectant les normes requises pour les données publiées sous des formes lisibles par machine.

3.4. Éduquer les partis politiques, les députés indépendants et les membres des organes représentatifs des unités et des collectivités locales et régionales élues sur la liste des candidats, dans le but d'accroître la transparence du financement des activités politiques

  • Création d'une éducation en ligne pour superviser le financement des activités politiques et publication d'une éducation en ligne sur le site Internet de la Commission électorale nationale

3.5. Éduquer les participants aux élections des membres du Parlement européen de la République de Croatie, dans le but d'accroître la transparence du financement des campagnes électorales pour ces élections

  • Création d'une formation en ligne sur le contrôle du financement des campagnes électorales pour les membres du Parlement européen et publication d'une formation en ligne sur le site Internet de la Commission électorale nationale

3.6. Éduquer les participants aux élections du président de la République de Croatie, dans le but d'accroître la transparence du financement des campagnes électorales pour ces élections

  • Création d'une formation en ligne sur la supervision du financement des campagnes électorales pour le Président de la République de Croatie et publication d'une formation en ligne sur le site Internet de la Commission électorale nationale

Date de début: en cours

Date de fin: 21 août 2019

Contexte et objectifs

Loi sur le financement des activités politiques et des campagnes électorales assure une transparence relativement élevée du financement politique ainsi que des mécanismes de surveillance et des sanctions. Cependant, des problèmes ont été identifiés en ce qui concerne le suivi (en raison du nombre élevé de sujets à superviser) et la solution juridique actuelle pour la soumission et la publication des rapports financiers. Le financement des activités référendaires n'est pas réglementé, créant un vide juridique qui a été exploité ces dernières années, car il n'y a aucune menace de sanctionner des infractions potentielles.

L'engagement s'appuie sur le plan d'action précédent du PGO, et est conforme à la stratégie anti-corruption 2015-2020 et le plan d'action qui l'accompagne, qui prévoient de renforcer la transparence des campagnes électorales et de réglementer le financement des campagnes référendaires. Cet engagement ajoute des modifications à la législation actuelle dans les domaines qui se sont révélés insuffisamment réglementés (étape 3.1), améliore la collecte et la publication de données sur le financement (3.2) et améliore la page Web de la Commission électorale nationale (SEC) (3.3). Il prévoit également des activités de formation et d'éducation pour les partis politiques et les membres indépendants des conseils aux niveaux local et régional (3.4), les candidats croates au Parlement européen (3.5) et les candidats à la présidence (3.6). L'objectif global de l'engagement est d'accroître la transparence du financement des activités politiques régulières, des élections et des référendums.

L'engagement est spécifique et pertinent aux valeurs OGP d'accès à l'information, à la technologie et à l'innovation. Les trois premiers jalons garantissent un contrôle plus efficace du financement politique par la SEC et le public, introduisent des réglementations pour le financement des campagnes référendaires, y compris des sanctions pour dissuader les infractions, et créent une base de données accessible en permanence et facilement consultable. À savoir, l'engagement améliorera la divulgation d'informations sur l'activité politique et les campagnes électorales dans tous les domaines, facilitant l'accès des citoyens aux données sur le financement politique. Il renforcera également les mécanismes de comportement transparent et ouvert des acteurs politiques lors des campagnes électorales et référendaires. En réduisant le temps nécessaire pour accéder aux informations nécessaires à la prise de décisions et de sanctions, les partis politiques, les candidats et les organisateurs de campagnes référendaires seront tenus responsables de la divulgation des sources financières. La création d'une application devant servir d'utilisation innovante de la technologie dans ce domaine pourrait également contribuer à atteindre cet objectif.

Cet engagement a un impact potentiellement transformateur compte tenu de la pertinence croissante des référendums en Croatie. Ils sont de plus en plus utilisés pour décider d'importantes questions sociétales et politiques. Au cours des six dernières années, plusieurs initiatives référendaires ont eu lieu, principalement lancées par des groupes socialement conservateurs qui ont fait pression pour des référendums sur des questions telles que la définition constitutionnelle du mariage, la diminution du nombre de parlementaires et l'adoption de la Convention d'Istanbul sur la violence contre les femmes et la violence domestique. Tout au long de ces campagnes, il n'y a eu aucune réglementation concernant leur financement. La publication des états financiers se faisait uniquement sur une base volontaire et ne faisait donc l'objet d'aucune sanction en cas de non-publication des rapports. La SEC a appelé tous les participants à la campagne pour définir le mariage à publier leurs montants de financement et leurs sources. Les rapports soumis ont été publiés sur le site web de la Commission. Cependant, le principal initiateur, un OSC nommé U ime obitelji (https://uimeobitelji.net/) n'a pas rendu compte de leur financement, invoquant la nécessité de "protéger leurs donateurs", et a considéré que la demande de divulgation de la Commission soutenait la partie adverse. Plusieurs parties prenantes des OSC croient que cet engagement sera un développement important. Ils souhaiteraient que la SEC utilise la nouvelle application susmentionnée avant même que la nouvelle loi soit adoptée, en exhortant les sujets politiques à l'utiliser lors des élections de mai 2019.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM estime également que cet engagement devrait s'appliquer au lobbying politique et au suivi de l'empreinte législative des députés, du gouvernement et d'autres fonctionnaires dans le prochain plan d'action du PGO. Ce domaine est actuellement largement non réglementé, malgré de nombreuses tentatives de la communauté du lobbying, des experts concernés, des OSC et d'autres parties prenantes.

Dans son document de politique publié en novembre 2018, GONG a recommandé réglementer la publicité politique sur les réseaux sociaux, aligner la soumission et la publication des états financiers annuels des partis politiques sur les règles applicables aux organisations à but non lucratif, renforcer juridiquement les compétences des mécanismes de contrôle institutionnels (SEC) et non institutionnels et permettre légalement la composition de la SEC non seulement d'experts juridiques, mais également d'autres professionnels tels que les politologues, les sociologues, les économistes et les journalistes, conformément aux recommandations de la Commission de Venise du Conseil de l'Europe.

Note éditoriale: Le texte contenu ici est la version abrégée de l'engagement. Le texte intégral est disponible sur: Plan d'action pour la mise en œuvre du Open Government Partnership Initiative en République de Croatie jusqu'en 2020 (OGP, déc.2018) 25−33, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/02/Croatia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf. Cour constitutionnelle de la République de Croatie, «Décision de la Cour constitutionnelle de la République de Croatie n ° UI-2986/2013 du 20 décembre 2013», Journal officiel, 2/2014 (Narodne novine, 8 janv. 2014), https://narodne-novine.nn.hr/clanci/sluzbeni/full/2014_01_2_58.html. Gouvernement de la République de Croatie, Plan d'action pour la mise en œuvre du Open Government Partnership Initiative en République de Croatie pour la période 2014 à 2016 (OGP, juil. 2014) 22−23 (mesure 6), https://www.opengovpartnership.org/sites/default/files/Action%20Plan-OGP-8-7-2014-final-ENG.pdf. «Stratégie anti-corruption de 2015 à 2020» (Narodne novine, 9 mars 2015) §5.2.1 (mesure 3) et §5.1.1 (mesure 2), https://narodne-novine.nn.hr/clanci/sluzbeni/2015_03_26_545.html. Plan d'action pour 2017 et 2018 accompagnant la stratégie de lutte contre la corruption 2015-2020 (ministère de la Justice, juin 2017) 5 (numéro 5), https://pravosudje.gov.hr/UserDocsImages/dokumenti/Pravo%20na%20pristup%20informacijama/Akcijski%20plan%20suzbijanja%20korupcije%202017_2018.pdf. La page Web de la Commission électorale nationale est disponible à l'adresse suivante: https://www.izbori.hr/site/. Silvijo Maksan, "'Au nom de la famille' a refusé de dire qui les a financés!" (Net HR, 25 nov. 2013), https://net.hr/danas/hrvatska/u-ime-obitelji-odbili-reci-tko-ih-financira. Représentants des OSC, commentaires lors de la quatrième réunion du Conseil de l'OGP, 18 février 2019; Jelena Tešija (GONG), entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 février 2019. "European Elections 23-26 May 2019" (Parlement européen, consulté en mars 2019), http://www.europarl.europa.eu/at-your-service/en/be-heard/elections. Sandra Kasunić, «New Policy Paper: European Parliament Election Challenges 2019» (GONG, 21 nov. 2018), https://www.gong.hr/hr/izborni-sustav/europski/izazovi-izbora-za-europski-parlament-2019/.

Engagements

  1. Mise en œuvre du droit à l'information

    HR0026, 2018, Renforcement des capacités

  2. Transparence fiscale

    HR0027, 2018, gouvernement électronique

  3. Transparence de la finance politique

    HR0028, 2018, Renforcement des capacités

  4. Réglementation commerciale des sociétés propriétaires de collectivités locales

    HR0029, 2018, Anti-Corruption

  5. Transparence dans le financement de projets d'ONG

    HR0030, 2018, Renforcement des capacités

  6. Protection des personnes signalant la corruption

    HR0031, 2018, Anti-Corruption

  7. Transparence parlementaire

    HR0032, 2018, gouvernement électronique

  8. Cadre de réglementation des médias

    HR0033, 2018, Espace civique

  9. Ouverture de données

    HR0034, 2018, gouvernement électronique

  10. Sensibilisation aux données ouvertes

    HR0035, 2018, Renforcement des capacités

  11. Portail de l'État central

    HR0036, 2018, gouvernement électronique

  12. Consultations publiques

    HR0037, 2018, Renforcement des capacités

  13. Mise en œuvre des politiques anti-corruption par les ONG

    HR0038, 2018, Anti-Corruption

  14. Gouvernement ouvert local et régional

    HR0039, 2018, gouvernement électronique

  15. Durabilité de l'OGP

    HR0040, 2018, Renforcement des capacités

  16. Droit d'accès à l'information Cadre législatif

    HR0010, 2014, Anti-Corruption

  17. Améliorer l'application de la Loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0011, 2014, Renforcement des capacités

  18. Engagement étoilé Diffusion proactive d'informations et de données d'ouverture

    HR0012, 2014, Renforcement des capacités

  19. Transparence fiscale

    HR0013, 2014, Renforcement des capacités

  20. Engagement étoilé Amélioration de la transparence et de l'efficacité du travail de l'administration publique

    HR0014, 2014, Renforcement des capacités

  21. Amélioration de la transparence des campagnes électorales et référendaires

    HR0015, 2014, gouvernement électronique

  22. Transparence dans le domaine de la politique de la jeunesse

    HR0016, 2014, gouvernement électronique

  23. Transparence des médias

    HR0017, 2014, Anti-Corruption

  24. Améliorer la transparence des informations sur les députés et leur travail

    HR0018, 2014, Anti-Corruption

  25. Améliorer la transparence des données sur les avoirs des fonctionnaires

    HR0019, 2014, Anti-Corruption

  26. Engagement étoilé Améliorer le processus de consultation du public intéressé par les procédures législatives

    HR0020, 2014, Renforcement des capacités

  27. Assurer la durabilité des valeurs et du contenu de l'initiative OGP

    HR0021, 2014, Renforcement des capacités

  28. Engagement étoilé Participation à la rédaction de la nouvelle stratégie anti-corruption

    HR0022, 2014, Anti-Corruption

  29. Réglementation du lobbying

    HR0023, 2014, Renforcement des capacités

  30. Amélioration de l'efficacité de la commission des plaintes du ministère de l'Intérieur

    HR0024, 2014, Justice

  31. Promouvoir la participation civile au travail des organisations de la société civile

    HR0025, 2014, Espace civique

  32. Améliorer le contenu et la transparence des documents budgétaires: publier et mettre à jour le projet de budget de l'État

    HR0001, 2012, Ouverture fiscale

  33. Amélioration de la transparence des activités des entreprises d'intérêt public particulier

    HR0002, 2012, secteur privé

  34. Rendre le contenu de tous les documents budgétaires compréhensible et accessible aux citoyens

    HR0003, 2012, Ouverture fiscale

  35. Améliorer l'accessibilité des contenus du budget local aux citoyens et au public: recommander aux unités locales de publier des documents budgétaires

    HR0004, 2012, Ouverture fiscale

  36. Engagement étoilé Améliorer le cadre législatif de l'exercice du droit d'accès à l'information: modifier la loi sur le droit d'accès à l'information

    HR0005, 2012, Législation et Réglementation

  37. Engagement étoilé Amélioration de l'accès à l'information sur les ressources publiques dépensées et le contenu des registres concernés: mise en œuvre des lois sur l'activité politique et le financement de campagnes

    HR0006, 2012, Anti-Corruption

  38. Assurer la transparence du travail des organes des autorités publiques au service de l'exercice des droits des citoyens: amélioration du portail Web avec informations sur l'exercice des droits

    HR0007, 2012, gouvernement électronique

  39. Engagement étoilé Mise en place d'un système de rédaction et de suivi participatifs de l'exécution du budget des États et des collectivités locales: discussions publiques sur l'allocation budgétaire

    HR0008, 2012, Ouverture fiscale

  40. Engagement étoilé Améliorer la pratique consistant à consulter le public intéressé dans les procédures d'adoption de nouvelles lois: modifier les règles de procédure

    HR0009, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!