Ignorer la navigation
République tchèque

Sensibilisation aux lanceurs d'alerte (CZ0025)

Vue d’ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la République tchèque 2018-2020

Cycle du plan d'action : 2018

Statut:

Institutions

Institution chef de file : ministère de la Justice

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Lutte contre la corruption et intégrité, Renforcement des capacités, Protections des dénonciateurs

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur les résultats de la transition de la République tchèque 2018-2020, Rapport de conception de la République tchèque 2018-2020

Premiers résultats : examen du MII en attente

Conception i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : Oui

Ambition (voir définition): Faible

Implémentation i

Achèvement:

Description

Sensibilisation à la question des lanceurs d'alerte concernant les activités illégales
Date de début et de fin de l'engagement: 1 septembre 2018 - 31 décembre 2021
Agence d'exécution principale: Bureau du gouvernement de la République tchèque
Quel problème public sera résolu par cet engagement?
Une attitude quelque peu négative persiste en République tchèque à l’égard des personnes qui, dans l’intérêt général et dans des conditions déterminées, notifient de manière fiable les activités présumées illégales (qu’il ne s’agit pas nécessairement d’une infraction pénale) qu’elles ont apprises au cours de leur emploi, en particulier .
Ces personnes ne sont pas seulement confrontées à une réaction incohérente de la part de leur entourage, mais également à des sanctions de leurs employeurs en matière de droit du travail, telles que des brimades, du harcèlement et d'autres phénomènes pathologiques sur le lieu de travail. Cependant, ces pratiques signifient également que la société continue de craindre les conséquences négatives de telles actions, bien qu'elles soient hautement souhaitables du point de vue de l'intérêt public.
La réaction des États membres de l'UE aux phénomènes négatifs liés à la dénonciation a abouti à la présentation d'un projet de directive du Parlement européen et du Conseil sur la protection des personnes signalant des violations du droit de l'Union.
Quel est l'engagement?
L’objectif est d’encourager un changement de perception des dénonciateurs, de mieux faire comprendre leur rôle social et, dans le même temps, d’inciter les dénonciateurs eux-mêmes à ne pas craindre d’attirer l’attention sur les activités illégales, de leur donner des connaissances. quelle protection leur est offerte et vers qui ils peuvent se tourner en cas de besoin. Compte tenu des difficultés et de la nature nécessairement progressive du processus de changement d'attitude de la société, il s'agit d'une campagne à long terme dépassant la période couverte par un seul plan d'action. Dans le cadre de la mise en œuvre de cet engagement, l'évolution législative du projet de directive du Parlement européen et du Conseil sur la protection des personnes signalant des violations du droit de l'Union sera reflétée, entre autres, de même que le déroulement du processus législatif visant à: le projet de législation nationale sur la protection des lanceurs d'alerte en République tchèque.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre un problème public?
Des campagnes seront organisées tant pour les professionnels que pour le grand public. Ils porteront sur différents aspects du problème de la dénonciation, dans le but de sensibiliser les lanceurs d'alerte eux-mêmes, les employeurs et les autorités publiques concernées, et de soutenir la création de un environnement dans lequel la dénonciation d'activités illégales n'est ni punie ni stigmatisée. On s’attachera également à expliquer le rôle et l’importance de la dénonciation d’activités illégales, en essayant de faire de la perception de cette activité un élément positif bénéfique pour la société dans son ensemble, dans le cadre d’une campagne impliquant de véritables lanceurs d’alerte.
Quel est le lien entre l'engagement et les valeurs OGP?
L’engagement porte sur les valeurs de transparence, de participation civile et de responsabilité publique, dans la mesure où il fournira davantage d’informations sur la question du signalement des activités illégales à toutes les parties prenantes concernées et améliorera la clarté et l’accessibilité de ces informations. Cet engagement améliorera les conditions pour le fonctionnement actif de la société civile, dont les dénonciateurs font partie intégrante, et en modifiant les perceptions de la dénonciation d'activités illégales en tant qu'action bénéfique pour la société, il créera les conditions pour augmenter le nombre d'activités signalées. et réduire d'autant le risque de corruption, ce qui permettra une gestion plus efficace des actifs de l'État.
Pour en savoir plus
Cet engagement s'inscrit dans un large éventail d'activités gouvernementales de lutte contre la corruption, inscrites dans des documents stratégiques de lutte contre la corruption. Il contribuera au respect des engagements internationaux de la République tchèque (vis-à-vis de l'OCDE, par exemple).
Activité de jalon avec sortie vérifiable
Organisation d'événements (ateliers, séminaires, formations) sur le problème de la protection des lanceurs d'alerte
01 septembre 2018 - 31 décembre 2021
Campagne de sensibilisation sur le problème des reporters d'activités illégales
01 septembre 2018 - 31 décembre 2021
Réaliser une analyse comparative
01 septembre 2018 - 31 décembre 2021
Nom de la personne responsable de l'agence d'exécution
Mgr. Kateřina Slezáková
Rôle, département
Directeur du département d'évaluation de l'impact réglementaire
Email et téléphone
slezakova.katerina@vlada.cz, + 420 224 002 482
Autres acteurs impliqués
Ministère de la justice de la République tchèque

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

4. Sensibilisation à la question des lanceurs d'alerte sur les activités illégales

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

L'objectif de l'engagement est de soutenir un changement de perception des lanceurs d'alerte, d'améliorer l'appréciation de leur rôle social, et en même temps, d'inspirer eux-mêmes les lanceurs d'alerte à ne pas avoir peur d'attirer l'attention sur des activités illégales, à leur faire savoir quelle protection leur est offerte et vers qui ils peuvent se tourner en cas de besoin. Compte tenu des difficultés et du caractère nécessairement graduel du processus de changement des attitudes de la société, il s'agit d'une campagne à long terme dépassant la période couverte par un plan d'action. Dans le cadre de la mise en œuvre de cet engagement, le développement législatif du projet de directive du Parlement européen et du Conseil sur la protection des personnes signalant des infractions au droit de l'Union sera reflété, entre autres, de même que le déroulement du processus législatif pour le projet de législation nationale sur la protection des lanceurs d'alerte en République tchèque.

Jalons:

  • Organisation d'événements (ateliers, séminaires, formations) sur la problématique de la protection des lanceurs d'alerte;
  • Campagne de sensibilisation sur le problème des reporters d'activités illégales;
  • Réaliser une analyse comparative

Pour le texte intégral de l'engagement, veuillez consulter: https://korupce.cz/partnerstvi-pro-otevrene-vladnuti-ogp/narodni-akcni-plany-nap/ctvrty-akcni-plan-2018-2020/faze-vytvoreni/

Date de début: 1 septembre 2018 

Date de fin: 31 Décembre 2021

Contexte et objectifs

La République tchèque ne dispose pas actuellement d'une loi complète pour protéger les lanceurs d'alerte. Cet engagement vise à sensibiliser à l'importance des lanceurs d'alerte et à préparer une analyse comparative de la protection des lanceurs d'alerte. L'objectif est à la fois de soutenir un changement dans la perception des dénonciateurs, de renforcer l'appréciation de leur rôle social et de donner aux dénonciateurs potentiels la protection et le soutien nécessaires pour inciter à signaler les actes répréhensibles.

Cet engagement vise à lutter contre la perception négative du signalement d'actes répréhensibles en organisant des ateliers, des événements et des campagnes pour soutenir la création d'un environnement dans lequel le signalement d'activités illégales n'est ni puni ni stigmatisé.

L'engagement est globalement vérifiable. Cependant, le plan d'action ne fournit pas de détails sur le nombre d'événements, le public cible des ateliers ou l'objectif principal de l'analyse comparative.

L'engagement a un impact potentiel mineur. Il s'engage à mener une campagne de sensibilisation mais ne s'engage pas à adopter ou à préparer la législation sur la protection des lanceurs d'alerte, ce qui aurait été un engagement plus ambitieux. Consulté sur l'analyse comparative, le représentant du ministère de la Justice a expliqué que celle-ci se concentrera sur une comparaison des lois et pratiques de protection des lanceurs d'alerte en Europe. Cette analyse comparative éclairera le processus législatif et l'adoption de la loi.

Prochaines étapes

Compte tenu de l'importance de la législation sur la protection des lanceurs d'alerte, l'IRM recommande de continuer à se concentrer sur cette question dans le prochain plan d'action. Comme étape importante, le pays doit adopter la loi sur les lanceurs d'alerte actuellement en préparation.

Lors de la mise en œuvre de ce plan d'action, le ministère de la Justice pourrait prendre les mesures suivantes:

  • Précisez comment cet engagement contribue et répond aux différents projets législatifs en place (par exemple, projet de loi soumis en 2019; directive de l'UE sur la protection des lanceurs d'alerte; et engagements anti-corruption soumis à l'OCDE);
  • Impliquer les OSC dans des ateliers et des campagnes de sensibilisation, en tenant compte de leurs expériences antérieures avec le problème (par exemple, recueillir les commentaires de Transparency International et Anticorruption Endowment «Siffle le coup”Événement en 2018).

Parlement européen, directive de l'UE sur la protection des lanceurs d'alerte, http://www.europarl.europa.eu/news/en/press-room/20190410IPR37529/protecting-whistle-blowers-new-eu-wide-rules-approved

Petr Leyer, Transparency International Czech Republic, entretien avec un chercheur de l'IRM, 27 mai 2019.

Résumé du statut de fin de session IRM

4. Sensibiliser à la question des lanceurs d'alerte sur les activités illégales

Aboutissement: limité

Cet engagement était lié à l'adoption d'une loi sur la protection des lanceurs d'alerte. Le projet de loi a été suspendu pendant qu'il était mis à jour pour satisfaire à la dernière directive de l'UE sur la protection des lanceurs d'alerte. Cette loi n'a pas été adoptée à la fin de la période de mise en œuvre.

Bien que le ministère de la Justice ait prévu de sensibiliser lui-même, des représentants du ministère ont plutôt participé à plusieurs activités de sensibilisation du public organisées par la société civile et des organisations internationales. L'engagement à faire passer la loi et à sensibiliser à la dénonciation a été inscrit dans le plan d'action 2020-2022.

Ministère de la Justice, Rapport d'auto-évaluation de fin de mandat pour le plan d'action de la République tchèque Open Government Partnership pour 2018 à 2020.
Dalibor Fadrný (Ministère de la Justice), entretien par un chercheur de l'IRM, 2 mars 2021.

Engagements

Open Government Partnership