Ignorer la navigation

Rapport sur les résultats de la transition de la République tchèque 2018-2020

Le Open Government Partnership est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. Plan d'action les engagements peuvent s'appuyer sur les efforts existants, identifier de nouvelles étapes pour mener à bien les réformes en cours ou initier un domaine entièrement nouveau. OGP Mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. La société civile et les dirigeants gouvernementaux utilisent les évaluations pour réfléchir à leurs progrès et déterminer si les efforts ont eu un impact sur la vie des gens.

L'IRM s'est associée à Alexandra Dubova pour réaliser cette évaluation. L'IRM vise à éclairer le dialogue en cours sur l'élaboration et la mise en œuvre des engagements futurs. Pour une description complète de la méthodologie de l'IRM, veuillez visiter https://www.opengovpartnership.org/about/independent-reporting-mechanism.

Ce rapport couvre la mise en œuvre du quatrième plan d'action de la République tchèque pour 2018-2020. En 2021, l'IRM mettra en œuvre une nouvelle approche de son processus de recherche et du périmètre de son reporting sur les plans d'action, validée par l'IRM Refresh. L'IRM a ajusté ses rapports de mise en œuvre pour les plans d'action 2018-2020 pour s'adapter au processus de transition vers les nouveaux produits IRM et permettre à l'IRM d'ajuster son flux de travail à la lumière des effets de la pandémie de COVID-19 sur les processus des pays OGP.

Mise en œuvre du plan d'action

Le rapport des résultats transitoires du MII évalue l'état des engagements du plan d'action et les résultats de leur mise en œuvre à la fin du cycle du plan d'action. Ce rapport ne revient pas sur les évaluations pour "vérifiabilité», « pertinence» ou « impact potentiel ». Le MII évalue ces trois indicateurs dans les rapports de conception du MII. Pour plus de détails sur chaque indicateur, veuillez consulter l'annexe I du présent rapport.

Faits saillants généraux et résultats

Le quatrième plan d'action de la République tchèque contenait huit engagements. Celles-ci comprenaient l'augmentation de la transparence judiciaire, l'introduction de protections pour les lanceurs d'alerte, une meilleure gestion publique dans la fonction publique et des engagements en faveur d'une plus grande ouverture et de données ouvertes dans le système éducatif. Deux (25 %) des engagements ont été entièrement achevés, deux (25 %) ont été pratiquement achevés et quatre (50 %) n'ont atteint qu'un achèvement limité à la fin de la période de mise en œuvre. Il y avait moins d'engagements entièrement achevés et plus d'engagements avec un achèvement limité que dans le plan d'action précédent.

Les engagements qui ont vu une mise en œuvre complète ou substantielle impliquaient des modifications ou des réformes pour ouvrir les systèmes existants, telles que l'amélioration du détail du rapport statistique annuel de la justice (Engagement 2), publier les données recueillies dans le l'éducation secteur (Engagements 6 et 7), et ajuster les contrats pour assurer données ouvertes licences pour la recherche en éducation financée par des fonds publics (Commitment 8). Les autorités ont simplifié la mise en œuvre des engagements 6 et 7 en utilisant les capacités internes plutôt qu'en faisant appel à des services externes.

En revanche, le long processus de passation des marchés a retardé la mise en œuvre de l'Engagement 5, qui était incomplète à la fin du plan d'action. Autres engagements nécessitant une action intergouvernementale (par exemple, l'engagement 1 sur l'introduction de principes de gestion de la qualité dans la fonction publique), ou impliquant d'autres branches de l'État (par exemple, l'engagement 3 sur la publication des décisions des tribunaux locaux, marqué « remarquable » dans le rapport de conception ) avait un achèvement limité à la fin de la période de mise en œuvre. Un représentant de la société civile a également souligné le manque de soutien politique au programme de gouvernement ouvert comme raison de la faible volonté des autorités de l'État d'adopter les mesures du plan d'action.

Le rapport de conception a noté l'engagement 4 sur la protection des dénonciateurs comme digne de mention. Cependant, l'engagement initial était lié à l'adoption et à la transposition attendues de la directive européenne sur la protection des lanceurs d'alerte, qui n'a été adoptée qu'en octobre 2019. Cela n'a pas laissé suffisamment de temps dans la période de mise en œuvre pour terminer le processus législatif national. Le limité achèvement de cet engagement et l'Engagement 3 signifie qu'ils n'ont pas produit premiers résultats pour analyse et ne sont donc pas inclus dans la section 2.3, bien qu'ils soient « remarquables ».

Impact de la pandémie de COVID-19 sur la mise en œuvre

En réponse à la pandémie de COVID-19, le 12 mars 2020, le gouvernement tchèque a instauré l'état d'urgence à l'échelle nationale pour la première fois de son histoire moderne. Cela a été prolongé jusqu'au 17 mai 2020 bien qu'il y ait eu une réouverture progressive des magasins et des entreprises à partir du 24 mars. Le verrouillage comprenait un couvre-feu général (à quelques exceptions près), des restrictions à la liberté de mouvement et des mesures de distanciation sociale.

Il y a eu un écart de six mois après le début de la pandémie en mars 2020, avant que le forum multipartite (appelé Commission de travail) ne recommence à se réunir (en septembre 2020). Cependant, une conséquence positive de la pandémie a été que les réunions de la commission de travail ont introduit l'option de la participation à distance via la visioconférence.

Plus précisément pour les engagements du plan d'action, la pandémie de COVID-19 a affecté négativement la mise en œuvre de l'engagement 5 (données ouvertes dans l'éducation) car elle a retardé l'évaluation pour l'acquisition du système en ligne nécessaire. Dans l'engagement 1 (gestion de la qualité dans la fonction publique), la Section de la fonction publique a demandé une prolongation au-delà de la période de mise en œuvre en raison de COVID-19, pour compléter la directive méthodologique sur l'introduction des principes de gestion de la qualité.

Pour plus d'informations, voir: https://www.opengovpartnership.org/process/accountability/about-the-irm/irm-refresh/.

Il y avait trois engagements entièrement achevés, un engagement pratiquement achevé et deux engagements dont l'achèvement était limité. Vera Rihackova Pachta, Mécanisme indépendant de notification (IRM) : Rapport de fin de mandat de la République tchèque 2016-2018 (OGP, 4 sept. 2019), https://www.opengovpartnership.org/documents/czech-republic-end-of-term-report-2016-2018/.

Ce rapport a simplifié la numérotation des engagements du plan d'action 2018-2020 de la République tchèque. Pour référence, dans ce rapport :

L'engagement 4.1.1 est appelé l'engagement 1 ; L'Engagement 4.3.1 est appelé Engagement 5,

L'engagement 4.2.1 est appelé l'engagement 2 ; L'Engagement 4.3.2 est appelé Engagement 6,

L'Engagement 4.2.2 est appelé Engagement 3; L'Engagement 4.3.3 est appelé Engagement 7; et

L'Engagement 4.2.3 est appelé Engagement 4, l'Engagement 4.3.4 est appelé Engagement 8.

Jan Dupak (Transparence International Czech Republic), e-mail au chercheur de l'IRM, 14 juin 2021.

Parlement européen et Conseil de l'Union européenne, « Directive (UE) 2019/1937 du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2019 relative à la protection des personnes qui signalent des violations du droit de l'Union » (EUR-Lex, 23 oct. 2019), https://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/TXT/?uri=CELEX:32019L1937.

Dalibor Fadrný (Ministère de Justice), interview d'un chercheur de l'IRM, 2 mars 2021.

Des états d'urgence au niveau régional ont été déclarés précédemment, par exemple lors d'inondations extrêmes en 2002 et 2013.

Ministère de la Santé, « Le gouvernement a approuvé les règles d'assouplissement des mesures d'urgence à partir du 11 mai, alors que l'état d'urgence est valable jusqu'au 17 mai » (30 avr. 2020), https://koronavirus.mzcr.cz/en/the-government-has-approved-the-rules-for-the-easing-up-of-the-emergency-measures-from-may-11-while-the-state-of-emergency-is-valid-until-17-may/.

Ministère de la Justice, Rapport d'auto-évaluation de fin de mandat pour le plan d'action de la République tchèque Open Government Partnership de 2018 2020 à XNUMX XNUMX (OGP, 15 Dec. 2020), https://www.opengovpartnership.org/documents/czech-republic-end-of-term-self-assessment-2018-2020/.

Id.

Id.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Soyez sympa! Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership