Ignorer la navigation
Estonie

Mise en œuvre des principes de gouvernance ouverte au niveau local à la suite de la réforme administrative (EE0041)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action PGO de l'Estonie 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Ministère des Finances

Institution(s) d'appui : Ministère de l'Intérieur, collectivités locales ; e-Governance Academy, NENO, organisations non gouvernementales valorisant la démocratie participative

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Engagements locaux, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d’exercice estonien 2016-2018, Rapport à mi-parcours de l'Estonie 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : majeur Majeur

Design i

Vérifiable : Non

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Description de la situation actuelle ou du problème résolu avec l'engagement Il existe une opportunité systématique au cours de la réforme administrative de développer la culture de la gouvernance au niveau local, qui peut être aidée en soutenant les nouveaux principes et instruments de gouvernance ouverte lors de la préparation et de la mise en œuvre la réforme. La période du nouveau plan d'action du PGO coïncide avec la préparation et la mise en œuvre de la réforme administrative, ce qui offre une bonne occasion d'utiliser l'expérience existante de mise en œuvre open government partnership comme méthode au niveau local dans le cadre de cette expérience. Le projet "Open Government Partnership dans les collectivités locales »mis en œuvre à l'initiative de l'Académie de gouvernance électronique et le partage de l'expérience acquise dans le cadre des projets de test en 2017-2018 aideront les gouvernements locaux impliqués à planifier le développement conjoint du gouvernement local nouvellement formé dans un cadre ouvert et manière inclusive. Les gouvernements locaux qui ont participé au projet jusqu'à présent considèrent l'initiative nécessaire et soutiennent sa poursuite, en particulier compte tenu des préparatifs de fusion en cours et de la nécessité de développer la nouvelle culture administrative du gouvernement local fusionné. Dans une situation où les gouvernements locaux ont la volonté et le besoin de développer une culture inclusive, ces instruments sont un soutien important. Objectif principal Les principes de la gouvernance ouverte sont jugés importants au cours de la réforme administrative, qui a été préalablement convenue avec la participation des gouvernements locaux. Les outils et principes de gouvernance ouverte développés jusqu'à présent seront utilisés et développés lors de la préparation de la fusion et après la fusion des gouvernements locaux. Brève description de l'engagement (max 140 caractères) Dans le cadre des activités, les collectivités locales qui fusionnent seront conseillées et soutenues lors de la mise en œuvre des principes de gouvernance ouverte après la fusion, ainsi que dans la préparation du développement conjoint avant la fusion gouvernements), incl. dans le domaine de l'application de diverses activités et solutions électroniques favorisant la gouvernance ouverte. Un moment approprié pour la mise en œuvre du projet serait à partir du début de 2017. D'ici là, les gouvernements locaux volontairement fusionnés auront soumis leurs demandes d'adhésion et auront effectué les préparatifs juridiques nécessaires. De plus, ils auront eu le temps et l'occasion jusqu'aux élections d'octobre de s'occuper de la mise en œuvre des principes de gestion et d'inclusion et open government partnership dans la paroisse fusionnée. Les gouvernements locaux sélectionnés comprennent environ 8 à 10 gouvernements locaux, ce qui est suffisant pour avoir un impact, mais pour permettre une approche personnelle aux gouvernements locaux participants, il sera nécessaire de fixer des objectifs et d'évaluer leurs réalisations. Les activités sont directement liées à la priorité du plan d'action du PGO, qui augmente l'engagement des citoyens et l'ouverture dans le processus d'élaboration des politiques. La mise en œuvre des activités est planifiée dans le cadre du cycle de candidature ouvert du ministère des Finances. Les candidats au projet peuvent être une organisation parapluie des gouvernements locaux et / ou des associations à but non lucratif avec l'Académie e-Governance

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 3: Mise en œuvre des principes de gouvernance ouverte au niveau local à la suite de la réforme administrative

Texte d'engagement:

Dans le cadre des activités, les gouvernements locaux qui fusionnent seront conseillés et soutenus lors de la mise en œuvre des principes de gouvernance ouverte après la fusion, ainsi que dans la préparation du développement conjoint avant la fusion (par des gouvernements locaux plus avancés), incl. dans le domaine de l'application de diverses activités et solutions électroniques favorisant la gouvernance ouverte. Un moment approprié pour la mise en œuvre du projet serait à partir du début de 2017. D'ici là, les gouvernements locaux volontairement fusionnés auront soumis leurs demandes d'adhésion et auront effectué les préparatifs juridiques nécessaires. De plus, ils auront eu le temps et l'occasion jusqu'aux élections d'octobre de s'occuper de la mise en œuvre des principes de gestion et d'inclusion et open government partnership dans la paroisse fusionnée.

Les administrations locales sélectionnées incluent environ 8-10, qui sont suffisantes pour avoir un impact, mais pour permettre une approche personnelle aux administrations locales participantes, il sera nécessaire de définir des objectifs et d'évaluer leurs réalisations. Les activités sont directement liées à la priorité du plan d'action OGP, qui renforce l'engagement des citoyens et la transparence dans le processus de prise de décision.

La mise en œuvre des activités est prévue dans le cadre du cycle de candidatures ouvertes du ministère des Finances. Les candidats à un projet peuvent être une organisation faîtière composée de gouvernements locaux et / ou d'associations à but non lucratif, ainsi que de l'e-Governance Academy.

Jalons:

3.1. Préparation des mesures, soumission des demandes, évaluation et sélection

3.2. Mise en oeuvre de projets tests

Institution responsable: Ministère des Finances

Institutions de soutien: Ministère de l'intérieur, gouvernements locaux, e-Governance Academy, réseau des organisations estoniennes à but non lucratif (NENO), organisations non gouvernementales valorisant la démocratie participative

Date d'entrée en vigeur: 1 Janvier 2017          

Date de fin: 30 juin 2018

But de l'engagement

Cet engagement visait à utiliser la fusion en cours des municipalités locales estoniennes pour promouvoir les valeurs et les principes de gouvernement ouvert au niveau local. À cette fin, il a appelé à la mise en œuvre de projets pilotes de gouvernement ouvert dans les municipalités nouvellement fusionnées.

Statut

À mi-parcours: Substantiel

À mi-parcours, l'engagement avait été considérablement mis en œuvre. Au début de 2017, deux municipalités nouvellement fusionnées ont été choisies pour le projet pilote «Gouvernement ouvert dans les municipalités en fusion».[Remarque 15: pour plus d'informations, consultez le site Web du projet: https://ega.ee/et/projekt/avatud-valitsemine-uhinevates-omavalitsustes/ ] E-Governance Academy (un groupe de conseil et de réflexion non gouvernemental), avec le soutien du Fonds social européen, a mis en œuvre ce projet test. L'une des municipalités choisies (municipalité de Lääneranna) comprenait quatre municipalités précédemment indépendantes, tandis que l'autre (municipalité d'Elva) en comprenait six.

Le projet test était en cours et l'e-Governance Academy a coordonné un certain nombre de réunions communautaires, de formations et d'activités de conseil dans les deux municipalités. Il a également élaboré des recommandations écrites sur mesure pour la mise en œuvre des principes de gouvernement ouvert pour les deux municipalités sur la base de l'expertise de l'académie et des discussions des parties prenantes tenues dans les communautés locales.

Fin du mandat: Complété

Le projet d’essai a été achevé fin novembre 2017, ce qui signifie que le jalon 3.2 a été atteint plus tôt que prévu. À la fin de 2017, l'e-Governance Academy avait élaboré un ensemble de sept recommandations générales pour la mise en œuvre des principes de gouvernement ouvert destinés à tous les gouvernements locaux, sous la forme de directives écrites et de sept courts clips vidéo. Celles-ci étaient basées sur les recommandations plus spécifiques développées pour les municipalités de Lääneranna et Elva au cours du projet. Le développement s'est fait par le biais d'un processus collaboratif impliquant des discussions avec les parties prenantes et des journées d'engagement communautaire dans les deux municipalités.

Les recommandations comprenaient des directives à l'intention des municipalités locales pour améliorer l'accès du public à l'information, la participation civique et la responsabilité publique dans chaque municipalité respective, couvrant ainsi toutes les valeurs fondamentales du PGO.[Remarque: 16: Académie de la gouvernance électronique (2017), «Seitse ettepanekut omavalitsuse avatumaks ja kaasavamaks muutmiseks», accessible à https://ega.ee/wp-content/uploads/2017/10/ettepanekud-avatumale-omavalitsusele_logo.pdf et https://haldusreform.fin.ee/static/sites/3/2017/10/ettepanekud-avatumale-omavalitsusele.pdf. ] E-Governance Academy a diffusé les recommandations dans un article paru dans Eesti Päevaleht et le journal estonien Public Broadcasting et ont partagé les vidéos via les bulletins de ses partenaires.[Note 17: Voir une des newsletters ici: https://mailchi.mp/f1f679a6139a/seitse-ettepanekut-omavalitsusele-1283285 ]

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: majeur

Participation civique: majeure

Bien que la situation de la démocratie locale en Estonie se soit améliorée au fil des ans, un rapport 2017 du Conseil de l'Europe note que l'accès à l'information publique et la participation des citoyens à la planification des politiques pourraient être améliorés au niveau local.[Note 18: “La démocratie locale en Estonie“ (2017) du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe, accessible à l'adresse suivante: https://rm.coe.int/CoERMPublicCommonSearchServices/DisplayDCTMContent?documentId=09000016806fda83 ] Cet engagement appelait à la mise en œuvre de projets pilotes pour montrer comment intégrer les principes du gouvernement ouvert à la gouvernance locale et donner l'exemple aux autres municipalités. E-Governance Academy a lancé les projets peu après la réforme administrative et territoriale, qui a réduit le nombre de municipalités de 213 à 79. Cette réforme visait à accroître la capacité de fourniture de services des administrations locales, à améliorer leur compétitivité et à assurer un développement uniforme des régions.[Note 19: Ministère des Finances, Réforme administrative et territoriale: https://www.rahandusministeerium.ee/en/objectivesactivities/local-governments-and-administrative-territorial-reform/administrative. ]

Suite à la mise en œuvre de l'engagement, les pratiques du gouvernement en matière d'accès à l'information et de participation citoyenne sont devenues plus ouvertes au niveau des municipalités. Premièrement, le processus lui-même était participatif. Les activités dans les deux municipalités ont impliqué des événements et des discussions réunissant des parties prenantes du secteur public et non gouvernementales. Celles-ci comprenaient une journée d’engagement communautaire à Lääneranna le 5 de juin 2017[Remarque 20: voir https://lihulateataja.ee/laaneranna/moodustuva-laaneranna-valla-esindajad-osalesid-e-riigi-akadeemia-mottekojas/ pour plus d'informations sur la journée communautaire à Lääneranna] et à Elva sur 8 June 2017[Remarque 21: voir http://blogid.sotsid.ee/elva/avatud-valitsemise-mottetalgud/ pour plus d'informations sur la journée communautaire à Elva] où différents intervenants ont discuté de la manière dont un gouvernement ouvert pourrait être favorisé dans la municipalité concernée. La journée communautaire a été précédée et suivie de communications actives et de réunions avec les assemblées locales.

Deuxièmement, les recommandations éventuelles proposaient des moyens et des outils pour améliorer la fourniture d'informations publiques en ligne et hors ligne, dialoguer avec la communauté locale, coproduction de services publics, participation des jeunes, prévention de la corruption, etc. Selon Marika Saar, adjointe au maire de la municipalité d'Elva, celle-ci a déjà mis en œuvre de nombreuses recommandations concernant l'accès à l'information et la participation citoyenne.[Note 22: Marika Saar (Municipalité d'Elva), interview réalisée par 15 November 2018, chercheur à l'IRM] Par exemple, la stratégie et l'accord actuels de la coalition avec Elva ont été mis en œuvre, et l'accès à l'information a été amélioré grâce à la publication d'un bulletin hebdomadaire contenant des informations détaillées sur les événements dans la municipalité, retransmettant en direct les séances du gouvernement local sur VOLIS. plateforme en ligne et une communication plus active dans les médias sociaux. La municipalité développe également une application pour informer les citoyens locaux des nouvelles et des événements qui les intéressent. De plus, Elva a adopté une réglementation claire pour le financement des initiatives locales[Remarque 23: accessible à https://www.elva.ee/ametnik-vastab2 ], organise régulièrement des consultations publiques sur des questions politiques majeures (les règles de financement ont également fait l’objet d’un processus de consultation publique) et associe différentes zones géographiques et communautés de la municipalité nouvellement fusionnée par le biais d’activités communautaires dans les villages et d’initiatives de budgétisation participative.

La participation civique et l'accès à l'information se sont également améliorés à Lääneranna. Par exemple, la municipalité a considérablement amélioré son site Web et a adopté la plate-forme VOLIS pour partager des informations sur le travail en ligne des gouvernements locaux. Il a également créé une assemblée de jeunes[Remarque 24: Site Web de la municipalité de Lääneranna: https://www.laanerannavald.ee/noortevolikogu. ] promouvoir la participation des jeunes et finance ses travaux sur le budget de la municipalité.[Note 25: Statut de l’assemblée des jeunes de Lääneranna: https://www.riigiteataja.ee/akt/403012019025?leiaKehtiv. ] La stratégie de la municipalité pour 2018-2028 comporte plusieurs autres objectifs susceptibles de favoriser un gouvernement ouvert.[Note 26: Plan de développement stratégique de Lääneranna: https://www.riigiteataja.ee/aktilisa/4061/0201/8004/arengukava.pdf#.  ]

Pendant la période du plan d'action, les résultats positifs du projet n'ont pas été activement diffusés auprès des autres municipalités locales. Le ministère des Finances (l'institution responsable de la mise en œuvre de l'engagement) vient de publier des informations sur le projet sur son site Web et a mentionné l'exemple dans des présentations publiques, le cas échéant.[Note 27: Kaie Küngas (ministère des Finances), interview du chercheur IRM, 14 November 2018] Cependant, certaines activités ont suivi la conclusion du plan d'action. Sur la base d'informations émanant du ministère des Finances et de l'e-Governance Academy, une municipalité supplémentaire (la municipalité de Valga) a décidé de mettre en œuvre un modèle similaire pour élaborer un plan d'action pour un gouvernement ouvert.[Note 28: Kaie Küngas (ministère des Finances), entretien avec un chercheur de l'IRM, 28 March 2019; Liia Hänni (Académie de la e-gouvernance), interview du chercheur IRM, 27 March 2019. Ce projet est mis en œuvre dans le cadre de l'engagement 4 dans le plan d'action OGP 2018-2020 de l'Estonie.] Le ministère des Finances prévoit également une journée d’information à 2019 pour promouvoir un gouvernement ouvert parmi les municipalités locales. Dans le cadre du prochain plan d'action du PGO, le ministère prévoit de commencer à surveiller régulièrement le niveau de gouvernement ouvert dans les municipalités, en utilisant l'existence d'un plan d'action du gouvernement ouvert comme indicateur important de succès.

Marika Saar, de la municipalité d'Elva, suggère que l'Association estonienne des villes et des communes rurales (EACM) devrait également jouer un rôle central dans la diffusion et la mise à l'échelle des meilleures pratiques. Selon Jüri Võigemast de l'EACM, l'association n'a encore entrepris aucun effort de diffusion actif. Cependant, il convient que les événements et les canaux de communication de son réseau pourraient être utilisés à cette fin à l'avenir.[Note 29: Jüri Võigemast (Association estonienne des villes et des communes rurales), interview du chercheur IRM, 15 November 2018]

Reportés?

Cet engagement a été reporté dans le quatrième plan d'action de l'Estonie grâce à l'inclusion de deux engagements ciblant les municipalités locales. Le premier consiste en un appel ouvert à financer les propositions des municipalités locales (financées par le Fonds social européen) visant à promouvoir les valeurs du gouvernement ouvert au niveau local, par exemple en élaborant un plan d'action pour le gouvernement ouvert local ou en menant des activités de sensibilisation. En outre, un autre engagement vise à développer une application en ligne d'analyse comparative et de visualisation. Cette application fournirait aux citoyens un accès facile aux informations sur la qualité et l'utilisation des services publics proposés par différentes administrations locales estoniennes. Cet outil en ligne peut également être utilisé par les municipalités locales à des fins d'analyse comparative, de comparaison avec leurs pairs et par le gouvernement central pour définir des mesures permettant d'accroître la qualité des services publics fournis au niveau local.


Engagements

Open Government Partnership