Ignorer la navigation
Estonie

Intensifier la budgétisation participative au niveau local (EE0045)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action PGO de l'Estonie 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : Ministère des Finances

Institution(s) de soutien : Association des villes estoniennes, Association des municipalités d'Estonie, unités gouvernementales locales mettant en œuvre la budgétisation ouverte

Domaines politiques

E-gouvernement, Ouverture fiscale, Engagements locaux, Participation du public, Participation du public au budget / à la politique budgétaire

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d’exercice estonien 2016-2018, Rapport à mi-parcours de l'Estonie 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Design i

Vérifiable : Non

En rapport avec les valeurs de l'OGP : participation civique

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Description de la situation actuelle ou du problème résolu avec l'engagement pris La réforme administrative a créé de plus grandes administrations locales. Cependant, pour éviter un déclin de l'engagement des citoyens à cet égard, les opportunités d'impliquer les citoyens dans la prise de décisions budgétaires nécessiteraient une analyse. Objectif principal Accroître la cohérence de la société et aider à trouver de meilleures solutions pour la communauté grâce à la budgétisation inclusive. Brève description de l'engagement (max. 140 caractères) Pour introduire le budget inclusif plus largement, l'objectif sera d'analyser les différents exemples actuels de budgétisation inclusive et les modifications éventuellement nécessaires dans l'ordre juridique, ainsi que de préparer des instructions et de sensibiliser les gouvernements locaux.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 7: Intensifier la budgétisation participative au niveau local

Texte d'engagement:

Pour introduire plus largement le budget inclusif, l’objectif sera d’analyser les différents exemples actuels de budgétisation inclusive et des amendements éventuellement nécessaires à l’ordre juridique, ainsi que de préparer des instructions et de sensibiliser les gouvernements locaux.

Jalons:

7.1. Collecte d'exemples mis en œuvre dans les gouvernements locaux

7.2. Analyse de la littérature théorique

7.3. Analyse de la législation

7.4. Préparation des instructions

7.5. Introduction de la budgétisation inclusive aux gouvernements locaux

Institution responsable: Ministère des Finances

Institutions de soutien: Association des villes estoniennes, Association des municipalités d’Estonie, unités administratives locales appliquant un budget ouvert

Date d'entrée en vigeur: 1 Septembre 2016    

Date de fin: 31 Mars 2018

But de l'engagement

Cet engagement visait à accroître la participation du public au niveau local en encourageant l'adoption d'une budgétisation participative par les gouvernements locaux. Plus spécifiquement, elle prévoyait de collecter des données sur les exemples existants de budgétisation participative au niveau local et de préparer et de diffuser des instructions et des meilleures pratiques parmi les gouvernements locaux.

Statut

À mi-parcours: Pas démarré

Les trois premiers jalons devaient être terminés d’ici la fin du mois de juillet 2017, mais à la mi-parcours, aucune des activités prévues n’avait commencé. Le retard a été attribué aux changements de personnel au sein du ministère des Finances (pour plus de détails, consultez le rapport sur l'état d'avancement du processus IRM).[Remarque 54: voir le rapport d’étape IRM à https://www.opengovpartnership.org/documents/estonia-mid-term-report-2016-2018 ]

Fin du mandat: Substantiel

Selon le ministère des Finances, l'engagement a été mis en œuvre au cours de l'été, 2018, lorsqu'un nouveau spécialiste en chef a rejoint le département de la gestion financière des administrations locales du ministère.[Note 55: Mari Kalma (ministère des Finances), interview accordée à 14 November 2018, chercheur à l'IRM] En quelques mois, le ministère a rassemblé des informations théoriques et analysé le contexte juridique et des exemples empiriques d'utilisation de la budgétisation participative au niveau local. Ce travail a également impliqué des réunions de communication et de consultation personnelles avec les gouvernements locaux qui ont mis en place une budgétisation participative, tels que les municipalités de Tartu, Rapla, Tapa et Kuressaare. En raison des travaux antérieurs de l'e-Governance Academy (eGA, une société de conseil indépendante à but non lucratif) visant à promouvoir la budgétisation participative parmi les gouvernements locaux en Estonie et ailleurs, le ministère et eGA ont envisagé la possibilité de réutiliser et d'adapter les lignes directrices d'eGA pour la budgétisation participative de 2012.[Remarque 56: Académie e-Gouvernance (2012) “Kaasav eelarvemenetlus kohalikes omavalitsustes”, accessible à https://ega.ee/et/publikatsioonid/kaasava-eelarve-juhendmaterjal/ ] Selon eGA,[Note 57: Liia Hänni et Jelizaveta Krenjova-Cepilova (Académie e-Goverance), entretien avec un chercheur de l'IRM, 6 November 2018] la suggestion était de concevoir de nouvelles directives directement applicables dans le contexte actuel et présentant une orientation plus pratique. À compter de novembre 2018, le ministère des Finances est en train d’approuver officiellement les nouvelles directives, dont la publication est prévue d’ici la fin de l’année.

At-il ouvert le gouvernement?

Participation civique: n'a pas changé

La publication des instructions relatives à la budgétisation participative pour les gouvernements locaux est prévue à la fin de 2018, plusieurs mois après la période du plan d'action (juin 2018). Étant donné que le gouvernement n'a entrepris aucune activité de diffusion ou de sensibilisation pour présenter les directives aux gouvernements locaux, cet engagement n'a jusqu'à présent pas eu d'incidence sur la participation du public au niveau local. Toutefois, selon l'Association des villes et municipalités rurales estoniennes, les municipalités locales considèrent les directives comme une mesure utile pour soutenir la budgétisation participative au niveau local.[Note 58: Jüri Võigemast (Association des villes et municipalités rurales estoniennes), interview du chercheur IRM, 15 November 2018]

Reportés?

Cet engagement n'a pas été reporté dans le quatrième plan d'action de l'Estonie. Le quatrième plan d'action ne poursuit aucune activité de suivi sur la budgétisation participative. Cependant, selon l'entretien du chercheur auprès du ministère des Finances, il prévoit de mener des activités de sensibilisation (communiqués de presse, billets de blog, événements) en 2019 afin de promouvoir les directives et de conseiller les municipalités locales intéressées par l'adoption de la budgétisation participative.

Les lignes directrices sur la budgétisation participative pour les gouvernements locaux ont été publiées et présentées aux gouvernements locaux au début de 2019, après la conclusion de ce plan d'action.[Remarque 59: voir: https://www.rahandusministeerium.ee/system/files_force/document_files/kaasava_eelarve_juhend.pdf?download=1] Les données du ministère des Finances montrent que les administrations locales 20 sur 79 ont utilisé la budgétisation participative dans 2018 et ce nombre devrait augmenter.[Note 60: Le MRI a reçu cette information du bureau du gouvernement pendant la période d'examen de la publication préalable. Le commentaire a été reçu par courrier électronique sur 25 February 2019. ]


Engagements

Open Government Partnership