Ignorer la navigation
France

Accès ouvert aux évaluations des politiques publiques (FR0006)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: France, Premier plan d'action, 2015-2017

Cycle du plan d'action: 2015

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère d'État pour la réforme de l'État et la simplification rattaché au Premier ministre

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

E-gouvernement

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de période France 2015-2017, France Rapport d'avancement à mi-parcours 2015-2017

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: non

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

ENJEUX L’évaluation des politiques publiques aide les décideurs à rendre l’action publique plus pertinente, efficace et efficiente et contribue à l’information des citoyens. L'enjeu de l'évaluation dépasse celui de ses protagonistes directs et concerne tous les citoyens. Néanmoins, l'accès à ces différentes œuvres reste complexe en raison du grand nombre d'acteurs impliqués et de la multitude de supports de diffusion utilisés.

CONTEXTE ET OBJECTIF La circulaire du Premier ministre du X février, 23 (1989 May 10 / 1988 May 15) sur le renouvellement de la fonction publique a été une étape importante dans l'affirmation de l'évaluation des politiques publiques comme outil de modernisation du gouvernement. Évaluer une politique publique signifie juger de sa valeur par rapport à un ensemble de critères, afin d’améliorer et d’informer le processus décisionnel. Selon le décret de novembre 18 1998, cela signifie "évaluer, dans un cadre interministériel, l'efficacité de cette politique en comparant ses résultats aux objectifs assignés et aux ressources utilisées". Aujourd'hui, le paysage des politiques publiques est marqué par de nombreuses parties prenantes: Parlement, ministères, Cour des comptes, Conseil économique, social et environnemental (CESE), Conseils régionaux économiques, sociaux et environnementaux, autorités locales et régionales, organismes publics, etc. La diversité des acteurs impliqués dans les évaluations et des supports utilisés pour la publication soulève maintenant des questions sur la lisibilité et l'impact de ces évaluations sur la prise de décision publique. En outre, les citoyens aspirent à s'impliquer davantage dans l'évaluation et la conception des politiques publiques. Le gouvernement engagera un processus associant tous ces acteurs afin que, progressivement, les citoyens aient une visibilité accrue sur les travaux, que les rapports soient rendus publics et que les contributions des évaluations à la prise de décision publique soient plus lisibles. Pour ce faire, le gouvernement s'appuie principalement sur les meilleures pratiques de sa propre approche. Les évaluations 59 ont été lancées depuis la fin de 2012 et couvrent de nombreux domaines de la politique publique (affaires sociales, éducation nationale, justice, écologie, logement, etc.). En juin, les rapports 2015 ont été publiés sur le site Web du Secrétaire général à la modernisation de l'administration 43 (SGMAP) (certaines évaluations sont encore en cours). Dans la zone dédiée, une jauge indique la progression de chaque évaluation (par jalons importants: lancement, diagnostics, scénarios de transformation, rapport, mise en œuvre), ainsi que la documentation associée. La méthodologie préconisée par le SGMAP recommande d’associer systématiquement les utilisateurs bénéficiant de la politique évaluée (consultations, sondages, enquêtes ad hoc et ateliers) et d’inviter les parties prenantes à suivre le travail d’évaluation dans le cadre d’un "comité d’évaluation". Le SGMAP a également apporté son soutien et contribué au financement du projet de la Société française d'évaluation (SFE), qui développe depuis 2012 un observatoire d'évaluation des politiques publiques. Le SFE regroupe des membres 300 (membres individuels 230 et membres institutionnels 70: services publics, autorités locales et régionales, institutions publiques, associations et sociétés de conseil). Cet observatoire a déjà répertorié plus de références 1600 pour les évaluations effectuées depuis 2000 et publié des résumés des rapports correspondants pour la moitié d'entre eux. Cette initiative est un premier pas vers la création d’un centre de ressources qui offrira un accès facile à tous les travaux d’évaluation, afin d’aider les députés dans leur mission de rédaction de projets de loi et de contrôle du gouvernement, ainsi que les preneurs de décision administrateurs et citoyens.

ROADMAP
• Encourager tous les acteurs impliqués dans les évaluations à rendre leurs travaux disponibles dans l'observatoire d'évaluation des politiques publiques, à en améliorer la compréhension et à faciliter les recherches par le biais de sa base de données (accès par mot clé, etc.).
- Mettre à la disposition de tous l'Observatoire d'évaluation des politiques publiques, base de données de référence pour les évaluations des politiques publiques
- Systématiser la publication des évaluations des politiques publiques lancées dans le cadre des programmes de modernisation de l'administration publique (lorsque des considérations juridiques ne l'en empêchent pas)
• Systématiser et améliorer la participation des citoyens aux évaluations coordonnées par le SGMAP, par exemple à travers des enquêtes d'opinion, des ateliers pour les jurys de citoyens, etc.
• Améliorer la traçabilité de l'impact sur l'action publique des évaluations de politiques publiques lancées dans le cadre des programmes de modernisation de l'administration

Résumé du statut de fin de session IRM

4. Libre accès aux évaluations des politiques publiques et à leurs conclusions

Texte d'engagement:

ROADMAP

• Encourager tous les acteurs impliqués dans les évaluations à rendre leurs travaux disponibles dans l'observatoire d'évaluation des politiques publiques, à en améliorer la compréhension et à faciliter les recherches par le biais de sa base de données (accès par mot clé, etc.).

- Rendre l’observatoire d’évaluation des politiques publiques accessible à tous, en tant que base de données de référence pour les évaluations des politiques publiques

- Systématiser la publication des évaluations des politiques publiques lancées dans le cadre des programmes de modernisation de l'administration publique (lorsqu'elles ne sont pas empêchées par des considérations juridiques)

• Systématiser et améliorer la participation des citoyens aux évaluations coordonnées par le SGMAP, par exemple à travers des enquêtes d'opinion, des ateliers pour les jurys de citoyens, etc.

• Améliorer la traçabilité de l'impact sur l'action publique des évaluations de politiques publiques lancées dans le cadre des programmes de modernisation de l'administration

Note éditoriale:Ceci est une version partielle du texte d'engagement. Pour le texte de l'engagement complet, veuillez consulter le plan d'action national de la France: https://bit.ly/2MTYhsR.

Institution responsable: Secrétaire général à la modernisation du gouvernement (SGMAP) rattaché au Premier ministre

Institution (s) de soutien: N/A

Date de début: Non Précisé

Date de fin: Non Précisé

But de l'engagement

Cet engagement visait à rendre les rapports d'évaluation des politiques publiques plus accessibles au public. Les évaluations des politiques publiques facilitent une action publique pertinente et efficace et contribuent à informer les citoyens. Cependant, l'accès aux évaluations est limité en raison du nombre d'acteurs impliqués et des différentes méthodes utilisées. Cet engagement visait à rendre les évaluations accessibles au public, à encourager l'utilisation de l'évaluation par les agents publics et à associer les citoyens à l'évaluation des politiques publiques.

À cette fin, le Secrétaire général à la modernisation de l'administration publique (SGMAP) a mis en place un partenariat avec la Société française de l'évaluation (SFE), une association qui gère un référentiel pour les évaluations des politiques publiques. Le référentiel (appelé «Observatoire» en français) est une base de données d’évaluations de politiques publiques émanant d’agences de différents niveaux de gouvernement (État, autorités locales, etc.). Il donne également aux utilisateurs la possibilité de soumettre eux-mêmes un rapport.

Statut

Mi-parcours: limité

La réalisation de cet engagement a été limitée à mi-parcours. Il y avait une différence significative de progrès entre les activités d'engagement; le référentiel d'évaluation des politiques publiques était terminé, tandis que les deux autres activités, impliquant les citoyens dans l'évaluation des politiques publiques et encourageant l'utilisation du référentiel d'évaluation par les fonctionnaires, n'avaient pas encore commencé.

Le référentiel d'évaluation des politiques publiques est désormais accessible gratuitement en ligne. Un nombre croissant d’évaluations ont été publiées au cours de la première année de mise en œuvre. Le rapport IRM à mi-parcours indique que les filtres de recherche étaient inadéquats compte tenu du nombre d'évaluations. Il est important de noter que les parties prenantes ont indiqué que la technologie utilisée dans le référentiel n’était pas une source ouverte, car le logiciel était propriétaire. Enfin, le référentiel ne disposait pas de tableau de bord pour suivre le nombre de téléchargements et de contributions.

Le rapport de l'IRM à mi-parcours indique qu'il n'y avait aucune preuve publique du début des deux autres activités. Pour plus d'informations, veuillez consulter le rapport de mi-parcours IRM.[Note48: Mécanisme d’établissement de rapports indépendant, France Rapport d’étape (OGP, 2017), https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/France_Progress-Report_2015-2017.pdf.]

Fin de terme: limitée

Le gouvernement, avec SGMAP en tête, a pris des mesures en ce qui concerne la production et la publication des évaluations des politiques publiques. Toutefois, l'autoévaluation du gouvernement ne répertorie aucun nouveau développement depuis l'évaluation à mi-parcours. Les objectifs généraux de l'engagement n'ont pas été atteints à la fin de la période de mise en œuvre. Il est à noter que rien ne prouve que les citoyens ont eu la possibilité de participer à des évaluations de politiques publiques ni que l'impact de ces évaluations est plus mesurable du fait de cet engagement.

Sur la base de recherches documentaires, le chercheur IRM note qu'il est désormais possible d'utiliser plusieurs filtres pour effectuer des recherches dans les évaluations. Cependant, un nombre important d’évaluations ne sont liées à aucun document ou rapport, ce qui rend la liste des évaluations moins pertinente et moins utile.

En ce qui concerne les évaluations lancées par le gouvernement dans 2012 dans le cadre de ses efforts de modernisation de l'action publique, les évaluations 80 sont répertoriées sur la page correspondante du site Web du SGMAP.[Note49: Disponible à http://www.modernisation.gouv.fr/laction-publique-se-transforme/en-evaluant-ses-politiques-publiques/toutes-les-evaluations-de-politiques-publiques.] et 76 présentent un rapport public. La page Web contient également une explication de la méthodologie utilisée pour évaluer les politiques, ainsi que des exemples de documents et d'instruments utilisés lors des évaluations.

L'autoévaluation du gouvernement indique qu'une évaluation indépendante de la méthodologie de SGMAP et des politiques publiques a été entreprise par le cabinet d'audit KPMG et Quadrant Conseil entre juillet 2016 et janvier 2017. Le rapport est disponible sur le site Web du SGMAP.[Note50: Disponible à http://www.modernisation.gouv.fr/laction-publique-se-transforme/en-evaluant-ses-politiques-publiques/levaluation-des-politiques-publiques-evaluee-a-son-tour (consulté 9 Jan. 2018).] Le rapport recommande que:

· la transparence et la participation des parties prenantes soient renforcées;

· la méthodologie doit être plus sélective dans les thèmes d'évaluation car toutes les politiques ne peuvent pas être évaluées de la même manière;

· la méthodologie devient plus flexible et prend moins de temps; et

· que les évaluations soient combinées avec d'autres méthodologies.

L’évaluation a mis en évidence l’absence de mécanisme de suivi permettant un meilleur suivi des évaluations des politiques. Il note également que les techniques innovantes de collecte de données (par exemple, données volumineuses, analyse prédictive ou consultations de citoyens) ne sont pas utilisées.[Note51: SGMAP, Évaluation et politiques publiques, (SGMAP, 2017), http://www.modernisation.gouv.fr/laction-publique-se-transforme/en-evaluant-ses-politiques-publiques/levaluation-des-politiques-publiques-evaluee-a-son-tour (consulté 22 septembre 2017); KMPG, Quandrant. Evaluation de la démarche globale d'évaluation des politiques publiques prévues dans le cadre de la modernisation de l'action publique (KMPG, 2017), http://www.modernisation.gouv.fr/sites/default/files/fichiers-attaches/evaluation_epp-map_rapport.pdf.]

Enfin, le chercheur de l'IRM n'a trouvé aucune information publique indiquant la fin de l'activité visant à rendre plus traçable l'impact des évaluations sur les politiques.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: n'a pas changé

Le rapport à mi-parcours du MRI considérait que les jalons de cet engagement avaient un impact potentiel négligeable, car il existe déjà une bibliothèque gratuite de rapports d’évaluation des politiques publiques (La documentation[Note52: Stéphane Saurel, “Quel est le budget de l'Union européenne après 2020?” (La Documentation française, consultée sur 25, mars 2018), http://www.ladocumentationfrancaise.fr/.]) et les activités visant à accroître la participation des citoyens aux évaluations SGMAP et à surveiller l'impact de celles-ci sont vagues et manquent d'actions mesurables. SGMAP a publié sur son site Web des évaluations des politiques publiques 70 et a entamé une discussion sur les moyens d'améliorer la traçabilité et l'impact des évaluations des politiques publiques. En tant que tel, la mise en œuvre de cet engagement a ouvert marginalement le gouvernement en matière d'accès à l'information, compte tenu de la disponibilité de nouvelles informations et des améliorations apportées aux fonctions de recherche de l'Observatoire au cours de la deuxième année de mise en œuvre.

Cependant, la participation civique n'a montré aucune amélioration. L’évaluation réalisée par KPMG et Quadrant met en évidence l’absence de consultations publiques. Lors du forum Etalab, la société civile a souligné que les évaluations publiques devraient recueillir les réactions de différentes parties prenantes à l'aide de divers outils, tandis qu'une évaluation participative devrait impliquer les parties prenantes dès la conception même de l'évaluation dans un comité de pilotage.[Note53: “Thomas” (commentaire), “Engagement 4: accès ouvert aux évaluations des politiques publiques et à leurs conclusions: rapport d’auto-évaluation à mi-parcours du plan d’action pour la France 2015-2017: 'Pour une action publique transparente et collaborative, '' (Etalab, consulté 25 Mar. 2018), https://forum.etalab.gouv.fr/t/engagement-4-ouvrir-lacces-aux-evaluations-de-politiques-publiques-et-a-leurs-conclusions-rapport-dautoevaluation-a-mi-parcours-du-plan-daction-pour-la-france-2015-2017-pour-une-action-publique-transparente-et-collaborative/1905/3.] Il mentionne la Région Rhône-Alpes, Rennes Métropole et Nantes Métropole en tant que gouvernements locaux ayant mis en œuvre de telles méthodes. La société civile recommande également que les évaluations soient non seulement commandées par les pouvoirs publics, mais également par la société civile, que les évaluateurs soient formés lors de consultations publiques afin de s'assurer que les organismes intermédiaires et les bénéficiaires soient impliqués dans le processus, qu'une méthode d'évaluation numérique soit testée au niveau local. niveau, et que toutes les données entourant les évaluations soient ouvertes.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été reporté dans le nouveau plan d'action.


Engagements

  1. Transparence des services publics

    FR0030, 2018, Gouvernement électronique

  2. Transparence des marchés publics

    FR0031, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de l'aide au développement

    FR0032, 2018, Accès à l'information

  4. Développer les données ouvertes

    FR0033, 2018, Accès à l'information

  5. Politiques et administration améliorées des données

    FR0034, 2018, Accès à l'information

  6. Transparence des algorithmes publics

    FR0035, 2018, Gouvernement électronique

  7. Open Data au niveau sous-national

    FR0036, 2018, Accès à l'information

  8. State AI Lab

    FR0037, 2018, Prise de décision automatisée

  9. Renforcement des capacités administratives

    FR0038, 2018, Renforcement des capacités

  10. Incubateurs de service public

    FR0039, 2018, Renforcement des capacités

  11. Rationaliser les flux de données

    FR0040, 2018, Accès à l'information

  12. Open Etat Forum

    FR0041, 2018, Gouvernement électronique

  13. Tableau de bord des procédures en ligne

    FR0042, 2018, Gouvernement électronique

  14. Sommet Govtech

    FR0043, 2018, Renforcement des capacités

  15. Mécanismes de consultation publique imrove

    FR0044, 2018, Gouvernement électronique

  16. Transparence internationale et participation citoyenne

    FR0045, 2018, Aide

  17. Participation publique au développement durable

    FR0046, 2018, Accès à l'information

  18. Science ouverte

    FR0047, 2018, Accès à l'information

  19. Participation citoyenne à la Cour des comptes

    FR0048, 2018, Accès à l'information

  20. Transparence des représentants d'intérêts

    FR0049, 2018, Accès à l'information

  21. Accès à l'information sur les agents publics

    FR0050, 2018, Accès à l'information

  22. Données ouvertes sur les autorités régionales et locales

    FR0001, 2015, Accès à l'information

  23. Publication en ligne des décisions et des rapports du conseil municipal

    FR0002, 2015, Gouvernement électronique

  24. Publier des permis de construire en format Open Data

    FR0003, 2015, Accès à l'information

  25. Engagement étoilé Augmenter la transparence des marchés publics

    FR0004, 2015, Accès à l'information

  26. Améliorer la transparence de l'aide internationale au développement

    FR0005, 2015, Accès à l'information

  27. Accès ouvert aux évaluations des politiques publiques

    FR0006, 2015, Gouvernement électronique

  28. Impliquer les citoyens dans les travaux des comptes

    FR0007, 2015, Accès à l'information

  29. Accès aux obligations de transparence des agents publics

    FR0008, 2015, Accès à l'information

  30. Engagement étoilé Beneficial ownership

    FR0009, 2015, Anti-Corruption

  31. Transparence dans les industries extractives

    FR0010, 2015, Anti-Corruption

  32. Transparence dans les négociations commerciales internationales

    FR0011, 2015, Accès à l'information

  33. Réparer mon quartier

    FR0012, 2015, Gouvernement électronique

  34. Fix-It numérique

    FR0013, 2015, Accès à l'information

  35. Coproduire l'infrastructure de données avec la société civile

    FR0014, 2015, Accès à l'information

  36. Engagement étoilé Ressources juridiques ouvertes

    FR0015, 2015, Accès à l'information

  37. Mécanismes participatifs de réforme

    FR0016, 2015, Règlement ouvert

  38. Médiation et justice

    FR0017, 2015, Accès à la justice

  39. Engagement étoilé Ouvrir et diffuser des données

    FR0018, 2015, Accès à l'information

  40. Modèles de calcul ouverts et simulateurs

    FR0019, 2015, Accès à l'information

  41. Plateforme ouverte pour les ressources gouvernementales

    FR0020, 2015, Gouvernement électronique

  42. Améliorer les services publics grâce au e-gouvernement et à l'interaction des utilisateurs

    FR0021, 2015, Gouvernement électronique

  43. Habiliter la société civile à soutenir les écoles

    FR0022, 2015, Gouvernement électronique

  44. Diversifier les recrutements au sein des institutions publiques

    FR0023, 2015, Renforcement des capacités

  45. Changement de culture

    FR0024, 2015, Renforcement des capacités

  46. Diffuser l'innovation publique

    FR0025, 2015, Renforcement des capacités

  47. Engagement étoilé Protéger contre les conflits d'intérêts

    FR0026, 2015, Anti-Corruption

  48. Société civile et transparence dans la planification des conférences COP21

    FR0027, 2015, Environnement et climat

  49. Données ouvertes et climat / développement durable

    FR0028, 2015, Accès à l'information

  50. Collaborer avec la société civile sur le climat et le développement durable

    FR0029, 2015, Environnement et climat

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!