Ignorer la navigation
France

Habiliter la société civile à soutenir les écoles (FR0022)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: France, Premier plan d'action, 2015-2017

Cycle du plan d'action: 2015

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche; Ministère des affaires urbaines, de la jeunesse et des sports

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

E-gouvernement, Participation du public, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de période France 2015-2017, France Rapport d'avancement à mi-parcours 2015-2017

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Pertinent par rapport aux valeurs OGP: non pertinent

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

ENJEUX
Les écoles s'ouvrent aux contributions des citoyens pour apporter leur soutien à la transmission des valeurs de la République aux côtés des agents publics. Les jeunes volontaires du service civique ont ainsi la possibilité de participer à des actions de motivation et de formation auprès des enfants et des jeunes.

CONTEXTE ET OBJECTIF
Le X février de 5, le Président de la République s’est engagé à rendre le programme de service civique "universel" d’ici juin 2015st 1. La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, et le ministre des Affaires urbaines, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, lanceront en septembre 2015 un vaste programme de «service civique» consacré à l'éducation publique. . Le président Hollande a également appelé à la constitution d'une réserve civique et a été confié au vice-président du Conseil d'État, M. Jean-Marc Sauvé, et au sélectionneur de l'équipe française de handball, M. Claude Onesta, expert en la matière.
Le ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, a déclaré le X janvier de 22 que la création d'une réserve civique pour l'éducation publique constituerait un objectif clé de la mobilisation des écoles pour les valeurs de la République. Le programme a été lancé sur 2015 May 12, à l’occasion du résumé national de clôture du forum des écoles sur les valeurs de la République 2015.

ROADMAP

• Permettre aux jeunes de s’impliquer via de nouvelles missions de service civique au sein des écoles
Le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a pour objectif de recruter des jeunes de 5,000 pour le service civique au début de l'année scolaire 2015-2016 et des volontaires 10,000 pour 2016-2017. Au début de l’année scolaire 2017, l’objectif est d’offrir des missions 37,000, y compris des missions gérées par des associations appartenant au domaine scolaire et universitaire. Le service civique dans les écoles s'adresse aux jeunes entre 18 et 25. Il s’agit d’un engagement volontaire qui peut durer de 6 à 12 mois (l’engagement moyen étant d’environ 8 mois), d’octobre / novembre 2015 à juin 2016. Les missions se déroulent dans les écoles primaires, les lycées, les centres d’information et d’orientation ou les autorités éducatives locales. La priorité est donnée aux missions dans les écoles primaires, l’éducation prioritaire et les internats. Le travail bénévole se fait dans la plupart des cas par paires lorsque la mission est effectuée avant les élèves et vise à permettre l’expérience de la diversité sociale et le contact avec le public et d’autres bénévoles d’origines diverses. Les neuf principaux types de missions de volontaires pour le service civique sont les suivants: contribution à des activités d’éducation, d’enseignement et de responsabilité civique à l’école primaire; soutien à des projets d’éducation en matière citoyenne; soutien aux actions et projets dans les domaines de l'éducation artistique et culturelle et du sport; soutien aux actions et projets d'éducation au développement durable; organisation de la réserve civique du département de l'éducation nationale; contribution à l'organisation du temps libre des pensionnaires dans le développement de nouvelles activités; prévention des dépendances; information et soutien aux jeunes en échec scolaire ou souhaitant reprendre une formation qualifiante; aide à l'information et à l'orientation des élèves.
• Permettre aux citoyens de soutenir les écoles dans la transmission des valeurs de la République: la réserve civique du département national de l’éducation. Ce nouveau dispositif (décrit dans la circulaire du mois de mai du 12 2015 31) permet aux adultes qui le souhaitent de consacrer leur temps et de donner leur temps. expérience au service des écoles, notamment dans les domaines de compétence suivants:
- Education à la citoyenneté et à la laïcité,
- éducation à l'égalité des sexes,
- éducation aux médias et à l'information,
- la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes de discrimination,
- La connexion entre les écoles et le monde professionnel.
Pour les écoles, il s'agit d'une opportunité de mobiliser et de bénéficier des forces de la société civile au-delà des différentes composantes de la communauté éducative et des acteurs qui agissent également au sein d'associations, de services civiques ou sous la forme d'interventions ponctuelles. Les enseignants peuvent donc faire régulièrement appel à des intervenants externes pour illustrer leur enseignement en classe. Les associations, et plus généralement toutes les personnes physiques et morales souhaitant promouvoir la réserve civique du département de l'éducation nationale peuvent être associées en tant qu'ambassadeurs de la réserve civique. Plusieurs institutions sont déjà impliquées dans la réserve civique du département de l'éducation nationale (École nationale d'administration, Conférences des présidents d'université, CDEFI, CEMEA, Ligue de l'éducation, CNOUS, "les Francas", réseau français de villes éducatives, Association des membres de la Ordre des Palmes Académiques). Les réservistes sont également appelés, s’ils le souhaitent, à intervenir dans des activités parascolaires

Résumé du statut de fin de session IRM

19. Habiliter la société civile à soutenir les écoles

Texte d'engagement:

ROADMAP

1. Donner aux jeunes les moyens de s’impliquer via de nouvelles missions de service civique au sein des écoles.

Le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a pour objectif de recruter des jeunes de 5,000 pour le service civique au début de l'année scolaire 2015-2016 et des volontaires 10,000 pour 2016-2017. Au début de l’année scolaire 2017, l’objectif est d’offrir des missions 37,000, y compris des missions gérées par des associations appartenant au domaine scolaire et universitaire.

Le service civique dans les écoles s'adresse aux jeunes entre 18 et 25. Il s’agit d’un engagement volontaire qui peut durer de 6 à 12 mois (l’engagement moyen étant d’environ 8 mois), d’octobre / novembre 2015 à juin 2016. Les missions se déroulent dans les écoles primaires, les lycées, les centres d’information et d’orientation ou les autorités éducatives locales. La priorité est donnée aux missions dans les écoles primaires, l’éducation prioritaire et les internats.

Le travail bénévole se fait dans la plupart des cas par paires lorsque la mission est effectuée avant les élèves et vise à permettre l’expérience de la diversité sociale et le contact avec le public et d’autres bénévoles d’origines diverses.

Les neuf principaux types de missions de volontaires pour le service civique sont les suivants: contribution à des activités d’éducation, d’enseignement et de responsabilité civique à l’école primaire; soutien à des projets d’éducation en matière citoyenne; soutien aux actions et projets dans les domaines de l'éducation artistique et culturelle et du sport; soutien aux actions et projets d'éducation au développement durable; organisation de la réserve civique du département de l'éducation nationale; contribution à l'organisation du temps libre des pensionnaires dans le développement de nouvelles activités; prévention des dépendances; information et soutien aux jeunes en échec scolaire ou souhaitant reprendre une formation qualifiante; aide à l'information et à l'orientation des élèves.

2. Permettre aux citoyens de soutenir les écoles dans la transmission des valeurs de la République: la réserve civique du département de l'éducation nationale.

Ce nouvel arrangement (comme indiqué dans la circulaire de mai 12th 2015 31) permet aux adultes qui le souhaitent d’avoir la possibilité de consacrer leur temps et de mettre leur expérience au service des écoles, notamment dans les domaines d’expertise suivants:

· Education à la citoyenneté et à la laïcité,  

· Éducation à l'égalité des sexes,

· Education aux médias et à l'information,

· La lutte contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes de discrimination,

· La connexion entre les écoles et le monde professionnel.

Pour les écoles, il s'agit d'une opportunité de mobiliser et de bénéficier des forces de la société civile au-delà des différentes composantes de la communauté éducative et des acteurs qui agissent également au sein d'associations, de services civiques ou sous la forme d'interventions ponctuelles. Les enseignants peuvent donc faire régulièrement appel à des intervenants externes pour illustrer leur enseignement en classe. Les associations, et plus généralement toutes les personnes physiques et morales souhaitant promouvoir la réserve civique du département de l'éducation nationale peuvent être associées en tant qu'ambassadeurs de la réserve civique. Plusieurs institutions sont d'ores et déjà impliquées dans la réserve civique du département de l'éducation nationale (École nationale d'administration, Conférences des présidents d'université, CDEFI, CEMEA, Ligue de l'éducation, CNOUS, «les Francas», réseau français de villes éducatives, Association des membres de la Ordre des Palmes Académiques). Les réservistes sont également appelés, s'ils le souhaitent, à intervenir dans des activités parascolaires.

Note éditoriale: Ceci est une version partielle du texte d'engagement. Pour le texte de l'engagement complet, veuillez consulter le plan d'action national de la France: https://bit.ly/2MTYhsR.

Institutions responsables: Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche; Ministère des affaires urbaines, de la jeunesse et des sports

Institution (s) de soutien: N/A

Date de début:Non Précisé

Date de fin:Non Précisé

But de l'engagement

Cet engagement visait à permettre aux citoyens de contribuer à l'éducation des jeunes en franchissant deux étapes: 1) créer un programme de service civique volontaire pour les jeunes; et 2) impliquent les citoyens dans l’enseignement des cours d’éducation civique dans les écoles.

Le programme de service civique a été créé en 2010, bien que, à l'époque, le ministère de l'Éducation nationale ne soit pas l'un des hôtes des fonctionnaires. Le service civique peut être effectué soit par l’intermédiaire d’une agence publique locale, soit en collaboration avec les organisations de la société civile et les ONG en attendant l’approbation d’un processus. Le gouvernement y voit un accès direct aux expériences professionnelles et un moyen de lutter contre l'exclusion sociale des groupes de jeunes. En théorie, le programme offre aux jeunes âgés de 16 à 25 (et 30 pour les personnes handicapées) la possibilité de travailler pendant six à douze mois dans l’un des neuf domaines prioritaires définis par le gouvernement, notamment l’éducation, la santé, la culture et les loisirs, la protection de l’environnement. développement et intervention d'urgence en cas de crise.

Dans un discours prononcé un mois après les attentats de janvier 2015 à Paris, le président Hollande a établi un lien entre la marche massive et spontanée pour la paix et la solidarité avec les victimes, le désir des citoyens d'aider et de servir le bien commun de la France et la nécessité d'un service civique de la jeunesse pour renforcer la cohésion nationale et des valeurs communes partagées.

Le service civique a été ainsi étendu à tous les citoyens désireux de partager ce que le gouvernement avait défini comme les valeurs de la République française dans les activités éducatives menées dans les écoles nationales. Ce programme s'appelle la réserve citoyenne pour l'éducation. Les futurs participants peuvent s'inscrire via une plateforme numérique.

Bien que l'engagement vise à impliquer les jeunes dans l'éducation civique et pourrait aider les écoles à travers le pays, il ne crée pas de nouvelles opportunités pour ouvrir le processus de prise de décision à davantage de citoyens. Bien que l'engagement des jeunes dans le service communautaire et l'encouragement des citoyens à enseigner l'éducation civique soient des initiatives bien intentionnées, ces efforts ne sont pas nouveaux. Sans preuve sur le fonctionnement du programme de service civique jusqu'à présent, il n'est pas clair si l'augmentation du nombre de participants représente une étape ambitieuse.

Statut

Mi-parcours: substantiel

Cet engagement a été largement mis en œuvre à mi-parcours. Selon le ministère de l'Éducation nationale, l'objectif de recruter des jeunes 5,000 pour l'année scolaire 2015-2016 était presque achevé, des personnes 4,657 ayant été recrutées. La deuxième année de mise en œuvre visait à recruter un autre jeune 10,000 pour l’année scolaire 2016-2017. L’objectif de la deuxième étape, la création de la réserve, a été largement mis en œuvre au cours de la première année du plan d’action. Une circulaire datée du 12 datant de mai 2015 décrivait les dispositions prises pour la réserve et un décret 11 d'avril 2016 instituant un haut-commissaire à l'engagement civique. Le Haut Commissaire serait placé sous l'autorité du Premier ministre et serait chargé de la création et de la promotion de la réserve municipale. Au cours de la deuxième année d'application, la loi sur l'égalité et la citoyenneté de 27 de janvier 2017 a fourni un cadre législatif à la réserve, allant au-delà du ministère de l'Education nationale et assurant la continuité de la réserve. Pour plus d'informations, veuillez consulter le rapport de mi-parcours IRM.[Note148: Mécanisme d’établissement de rapports indépendant, France Rapport d’étape (OGP, 2017), https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/France_Progress-Report_2015-2017.pdf.]

Fin du terme: substantiel

Cet engagement reste substantiellement mis en œuvre au moment de la fin du mandat. L'autoévaluation du gouvernement ne fournit aucune preuve que de nouvelles étapes aient été franchies pour mener à bien cet engagement. Le site Web consacré au service civique dans l'éducation des jeunes a été mis à jour pour la dernière fois en octobre 2016, fournissant les informations répertoriées dans l'évaluation à mi-parcours.

La réserve municipale a été institutionnalisée par la loi sur l'égalité et la citoyenneté n ° 2017-86 adoptée 27 Janvier 2017. La réserve civique pour l'éducation nationale est édictée par l'article L.911-6-1 du code de l'éducation. Selon un article paru dans Libération, 2016 comptait en avril environ des volontaires 5,000 dans la réserve municipale. Lorsque l'article a été publié, les volontaires ont commencé à être frustrés, aucune action significative n'ayant eu lieu, alors qu'ils étaient inscrits depuis des mois. cela suggère que la politique est principalement symbolique.[Note149: Marie Piquemal, «Réserve citoyenne:« J'avais assez de cette mascarade, j'abandonne »» (Libération, 6 avril 2016), http://www.liberation.fr/france/2016/04/06/reserve-citoyenne-j-en-ai-assez-de-cette-mascarade-j-abandonne_1444274 (accédé à 5 Oct. 2016).]

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Participation civique: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

Dans le rapport à mi-parcours de la GRI, cet engagement a été jugé non pertinent par aucune des valeurs du PGO, car les activités ne créaient aucune nouvelle occasion pour les citoyens de participer au processus de prise de décision en matière d'éducation civique. En outre, le chercheur de l'IRM n'a trouvé aucune information concernant une évaluation des programmes ou des résultats concrets et positifs de ces activités. En tant que tel, cet engagement, tel qu'il a été mis en œuvre, n'a pas ouvert la pratique du gouvernement en termes d'accès à l'information, de participation civique ou de responsabilité publique.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été reporté dans le prochain plan d'action.


Engagements

  1. Transparence des services publics

    FR0030, 2018, Gouvernement électronique

  2. Transparence des marchés publics

    FR0031, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de l'aide au développement

    FR0032, 2018, Accès à l'information

  4. Développer les données ouvertes

    FR0033, 2018, Accès à l'information

  5. Politiques et administration améliorées des données

    FR0034, 2018, Accès à l'information

  6. Transparence des algorithmes publics

    FR0035, 2018, Gouvernement électronique

  7. Open Data au niveau sous-national

    FR0036, 2018, Accès à l'information

  8. State AI Lab

    FR0037, 2018, Prise de décision automatisée

  9. Renforcement des capacités administratives

    FR0038, 2018, Renforcement des capacités

  10. Incubateurs de service public

    FR0039, 2018, Renforcement des capacités

  11. Rationaliser les flux de données

    FR0040, 2018, Accès à l'information

  12. Open Etat Forum

    FR0041, 2018, Gouvernement électronique

  13. Tableau de bord des procédures en ligne

    FR0042, 2018, Gouvernement électronique

  14. Sommet Govtech

    FR0043, 2018, Renforcement des capacités

  15. Améliorer les mécanismes de consultation publique

    FR0044, 2018, Gouvernement électronique

  16. Transparence internationale et participation citoyenne

    FR0045, 2018, Aide

  17. Participation publique au développement durable

    FR0046, 2018, Accès à l'information

  18. Science ouverte

    FR0047, 2018, Accès à l'information

  19. Participation citoyenne à la Cour des comptes

    FR0048, 2018, Accès à l'information

  20. Transparence des représentants d'intérêts

    FR0049, 2018, Accès à l'information

  21. Accès à l'information sur les agents publics

    FR0050, 2018, Accès à l'information

  22. Données ouvertes sur les autorités régionales et locales

    FR0001, 2015, Accès à l'information

  23. Publication en ligne des décisions et des rapports du conseil municipal

    FR0002, 2015, Gouvernement électronique

  24. Publier des permis de construire en format Open Data

    FR0003, 2015, Accès à l'information

  25. Engagement étoilé Augmenter la transparence des marchés publics

    FR0004, 2015, Accès à l'information

  26. Améliorer la transparence de l'aide internationale au développement

    FR0005, 2015, Accès à l'information

  27. Accès ouvert aux évaluations des politiques publiques

    FR0006, 2015, Gouvernement électronique

  28. Impliquer les citoyens dans les travaux des comptes

    FR0007, 2015, Accès à l'information

  29. Accès aux obligations de transparence des agents publics

    FR0008, 2015, Accès à l'information

  30. Engagement étoilé Beneficial ownership

    FR0009, 2015, Anti-Corruption

  31. Transparence dans les industries extractives

    FR0010, 2015, Anti-Corruption

  32. Transparence dans les négociations commerciales internationales

    FR0011, 2015, Accès à l'information

  33. Réparer mon quartier

    FR0012, 2015, Gouvernement électronique

  34. Fix-It numérique

    FR0013, 2015, Accès à l'information

  35. Coproduire l'infrastructure de données avec la société civile

    FR0014, 2015, Accès à l'information

  36. Engagement étoilé Ressources juridiques ouvertes

    FR0015, 2015, Accès à l'information

  37. Mécanismes participatifs de réforme

    FR0016, 2015, Règlement ouvert

  38. Médiation et justice

    FR0017, 2015, Accès à la justice

  39. Engagement étoilé Ouvrir et diffuser des données

    FR0018, 2015, Accès à l'information

  40. Modèles de calcul ouverts et simulateurs

    FR0019, 2015, Accès à l'information

  41. Plateforme ouverte pour les ressources gouvernementales

    FR0020, 2015, Gouvernement électronique

  42. Améliorer les services publics grâce au e-gouvernement et à l'interaction des utilisateurs

    FR0021, 2015, Gouvernement électronique

  43. Habiliter la société civile à soutenir les écoles

    FR0022, 2015, Gouvernement électronique

  44. Diversifier les recrutements au sein des institutions publiques

    FR0023, 2015, Renforcement des capacités

  45. Changement de culture

    FR0024, 2015, Renforcement des capacités

  46. Diffuser l'innovation publique

    FR0025, 2015, Renforcement des capacités

  47. Engagement étoilé Protéger contre les conflits d'intérêts

    FR0026, 2015, Anti-Corruption

  48. Société civile et transparence dans la planification des conférences COP21

    FR0027, 2015, Environnement et climat

  49. Données ouvertes et climat / développement durable

    FR0028, 2015, Accès à l'information

  50. Collaborer avec la société civile sur le climat et le développement durable

    FR0029, 2015, Environnement et climat

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!