Ignorer la navigation
Ghana

Contrat ouvert (GH0014)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Ghana, deuxième plan d'action, 2015-2017

Cycle du plan d'action : 2015

Statut : Inactif

Institutions

Institution chef de file : GHETI, Ministère du pétrole, Ministère des terres et des ressources naturelles, CHRAJ, Autorité des marchés publics

Institution(s) de soutien : Coalition anti-corruption du Ghana, Initiative d'intégrité du Ghana, Plate-forme pétrolière et gazière, Centre africain pour la politique énergétique

Domaines politiques

Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, Beneficial ownership, Marchés ouverts et marchés publics, Secteur privé, Marchés publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de programme pour le Ghana 2015-2017, Ghana Rapport d'avancement à mi-parcours 2015-2017

Étoilé : Oui Suivis

Premiers résultats : marginaux

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, responsabilité publique

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Le gouvernement s'occupe de la plupart de ses affaires en achetant des biens et des services. En outre, le gouvernement du Ghana conclut d'autres formes d'arrangements contractuels, tels que des concessions pour la gestion exclusive de ses ressources naturelles ou des partenariats public-privé, en vue de fournir efficacement des services publics et de gérer de grandes infrastructures publiques.
Au cours de la période du plan d’action 2016-2017, le gouvernement s’engage à adopter un système ouvert de suivi des contrats et des contrats afin d’optimiser les ressources pour toutes les transactions et également de fournir des informations aux citoyens sur tous les contrats passés par le gouvernement. En outre, toutes les parties prenantes, y compris le Parlement, seront réunies afin de parvenir à un consensus sur le fait que tous les marchés publics devraient être soumis à la loi sur les marchés publics.
Au cours de la période de deux ans, le Ghana s’engage à faire en sorte que les fonctionnaires inculpés par le Comité des comptes publics soient poursuivis par le ministère public. Le gouvernement s'engage également à adopter le projet de loi sur l'exploration et la production de pétrole, qui engage le pays à lancer un appel d'offres et prévoit la publication de tous les contrats pétroliers. En outre, le Ghana s’engage à suivre et à évaluer la mise en œuvre du Plan national anticorruption du Ghana (NACAP).
En tant que pays mettant en œuvre l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), le Ghana est tenu d'ouvrir ses processus de passation de marché, de publier un contrat et de fournir des informations sur les bénéficiaires effectifs du contrat. L'OGP travaillera avec GHEITI pour assurer le respect de ces exigences.

Résumé du statut de fin de session IRM

Pour plus de détails sur cet engagement, voir Ghana Rapport de fin de trimestre 2015-2017 (Année 2).

Engagements

Open Government Partnership