Ignorer la navigation
Liberia

Système de surveillance judiciaire du système judiciaire (LR0016)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Libéria, deuxième plan d'action national, 2015-2017

Cycle du plan d'action : 2015

Statut : Inactif

Institutions

Institution principale : Ministère de la justice, magistrature, JPC

Institution(s) d'appui : PUL, CENTAL CEMESP, LMC, UNMIL

Domaines politiques

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d'année du Liberia 2015-2017, Rapport d'avancement du Liberia 2015-2017

Suivi : Non

Premiers résultats : n'a pas changé

Design i

Vérifiable : Non

Pertinent pour les valeurs OGP : accès à l'information

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement:

Détails

Publier une analyse trimestrielle des rapports judiciaires Indicateurs de performance: Nombre et fréquence de publication de l'analyse trimestrielle des déclarations judiciaires

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Pour plus de détails sur l'engagement, voir Rapport d'avancement du Liberia 2015-2017.

Résumé du statut de fin de session IRM

Cluster: Mise en œuvre de la nouvelle loi sur les jurés

2.1 Mise en œuvre de la nouvelle loi sur les jurés

(MICAT, LACC, GC, pouvoir judiciaire, MIA, MINISTÈRE DES FINANCES ET DE LA PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT, avec le soutien de la MINUL, du PBF, de 15 juillet 2015 - 30 juin 2016).

Jalons:

· 2.1.1 approuver le budget du bureau de gestion des jurés

· 2.1.2 Mettre en place, recruter et former le personnel du bureau central de gestion des jurés

· 2.1.3 Sensibilisation sur le rôle des jurys

2.2 Améliorer le contrôle citoyen du système de justice

(MOJ, pouvoir judiciaire, JPC, avec le soutien de PUL, CENTRE, CEMESP, LMC, UNMIL, 10, octobre 2015 - 30, juin 2017).

Jalons:

· 2.2.1 Publish analyse trimestrielle des déclarations judiciaires

But de l'engagement:

Les lois du jury ont été modifiées dans 2013 afin de modifier le processus de sélection du jury. En vertu de ces engagements, un bureau de gestion du jury nouvellement créé supervisera la mise en œuvre de la loi mise à jour. Avant la période d'engagement, l'application de la loi modifiée sur les jurés avait stagné. Les jurys étaient souvent choisis au hasard et comprenaient des citoyens qui ne savaient pas que l'affaire était jugée. Ces engagements visent principalement à mettre en œuvre et à appliquer les lois modifiées et à garantir que les citoyens choisis pour siéger à des jurys soient bien informés du dossier afin que les procès se déroulent de manière équitable.

Engagement 2.1 se concentre sur les démarches administratives nécessaires à la mise en œuvre de la loi modifiée. Les activités comprennent l'approbation du budget pour la création d'un bureau central de gestion du jury, la création du bureau central à Monrovia et des bureaux régionaux dans les comtés, ainsi que le recrutement et la formation de personnel administratif. Le Bureau de gestion des jurés sera responsable de la sélection des jurés, de l’organisation du bassin central de jurés et de la détermination du nombre de jurés nécessaires au fonctionnement des cours de circuit. Il informera également les jurés potentiels / sélectionnés sur le droit et les processus juridiques et les aidera à comprendre leurs obligations civiques dans l'administration de la justice en tant que citoyens de la République du Libéria.

Engagement 2.2 cherche à renforcer le rôle des citoyens dans la surveillance du système judiciaire en publiant chaque trimestre les dates des procès-verbaux des tribunaux. La surveillance des citoyens pourrait rendre les fonctionnaires des tribunaux plus responsables envers le public. Comme indiqué, l'engagement manque toutefois de plans spécifiques et mesurables pour améliorer la participation des citoyens et la surveillance du système de justice; Par conséquent, l'impact attendu est mineur.

Statut

À mi-parcours:

Engagement 2.1: Complété

Le budget pour la création et la dotation en personnel du bureau central de gestion du jury a été approuvé et le bureau a été créé à Monrovia, au Temple de la justice. En outre, au-delà de la portée de l'engagement, des bureaux régionaux de gestion des jurés ont été établis dans huit comtés. Pour plus d'informations, consultez le rapport de mi-parcours IRM 2015 – 2016.

Engagement 2.2: limité

Cet engagement a eu des progrès limités au cours de la première année de mise en œuvre. Les données et informations sur les procès-verbaux des tribunaux ont été collectées, mais aucun rapport trimestriel judiciaire n'a été publié. Le point de contact OGP du gouvernement indique que les rapports doivent être publiés sur le portail de données ouvertes du Libéria, mais que le portail n'est pas encore en ligne, l'engagement est retardé. Pour plus d'informations, consultez le rapport de mi-parcours IRM 2015 – 2016.

Fin du mandat:

Engagement 2.1: Terminé

Le bureau de gestion des jurés est pleinement opérationnel et participe aux activités suivantes: a) la sélection des jurés; b) organiser le pool de jurés central et fixer le nombre de jurés nécessaires au fonctionnement des tribunaux de circuit et; c) informer les jurés potentiels / sélectionnés sur le droit et les processus juridiques afin de les aider à comprendre leurs obligations civiques dans l’administration de la justice. [Note37: Bureau de la gestion des jurés, Profil, http://judiciary.gov.lr/jury-management/]

Les bureaux auxiliaires de gestion du jury ont été installés dans huit des circuits judiciaires 16 à ce jour; à savoir: comté de Montserrado (premier circuit judiciaire), comté de Brand Bassa (deuxième circuit judiciaire), comté de Grand Gedeh (septième circuit judiciaire), comté de Nimba (huitième circuit judiciaire), comté de Bong (neuvième circuit judiciaire), comté de Lofa (dixième circuit judiciaire) ), Comté de Bomi (onzième circuit judiciaire) et comté de Margibi (treizième circuit judiciaire).

Engagement 2.2: Limité

Le rapport d’auto-évaluation indique que cet engagement a été rempli. Cependant, il n’existe pas de preuves suffisantes pour le confirmer. Le site web judiciaire (http://judiciary.gov.lr) ne fournit que des informations de base sur les processus et unités judiciaires au sein de la branche judiciaire. Aucune fonctionnalité ni aucun lien n'autorise le public à accéder aux dossiers des tribunaux et à l'analyse de leurs déclarations.

Un programme conjoint PNUD / MINUL intitulé «Renforcement de l'état de droit au Libéria: Justice et sécurité pour le peuple libérien (2016 – 2019)» [Note38: «Renforcement de l'État de droit au Libéria: Justice et sécurité pour le peuple libérien (2016- 2019) ”, http://www.lr.undp.org/content/dam/liberia/docs/docs/Procurement%20Notices/Guidance%20Note%20-%20Civil%20Society%20Roster%20(June%202017).pdf] a été mis au point en étroite concertation avec le pouvoir judiciaire, le ministère de la Justice et les principaux homologues institutionnels. Le programme vise, entre autres, renforcer les capacités et la confiance du public dans les différentes institutions chargées de la justice et de la sécurité, en renforçant l'accès à la justice, à la sécurité et aux services de protection, en particulier pour les femmes et les filles. Les interventions sont conçues de manière à assurer la durabilité et à relier les activités à l’élaboration de politiques «au niveau du système». L'un des résultats de ce projet est de renforcer la capacité des principaux acteurs et parties prenantes à surveiller les progrès et les résultats en matière de développement de l'état de droit.

At-il ouvert le gouvernement?

Engagement 2.1

Accès à l'information: marginal

Participation civique: marginale

L'engagement a progressé sur les étapes administratives nécessaires à la mise en œuvre de la loi récemment modifiée. La mise en place du bureau de gestion des jurés, ainsi que des bureaux régionaux, constitue un premier pas énorme pour la formation et la sélection des jurés. Toutefois, selon les éléments de preuve existants, cet engagement n’a eu qu’un effet marginal sur l’ouverture des pratiques gouvernementales, car ces changements ne sont que les premières étapes administratives de la mise en œuvre de la loi sur le jury.

Engagement 2.2

Accès à l'information: n'a pas changé

Le site Web de la magistrature offre peu d’informations sur le fonctionnement du système de justice ou sur l’accès aux archives judiciaires. Par conséquent, il n'y a pas de preuves suffisantes d'un changement dans la pratique du gouvernement.

Reportés?

Cet engagement a été reporté dans le prochain plan d'action avec les livrables suivants définis comme étapes:

· Bureaux du jury établis dans tous les comtés 15;

· Formation des magistrats 300 dans tous les comtés 15;

· Sensibilisation sur les rôles des jurys;

· Suivre les affaires devant les tribunaux pour éviter les retards dans le jugement;

· Initiative Open Justice par laquelle les citoyens contrôlent les tribunaux locaux, suivent les affaires et assurent le suivi du remboursement des frais de caution


Engagements

Open Government Partnership