Ignorer la navigation
Mongolie

Accroître les connaissances juridiques du public (MN0040)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Mongolie 2019-2021

Cycle du plan d'action : 2019

Statut : Actif

Institutions

Institution chef de file : organe administratif central de l'État chargé de la justice

Institution(s) de soutien : Centre d'assistance juridique ; Organismes administratifs publics à tous les niveaux, Association du barreau mongol ; Open Society Forum, radiodiffuseur national mongol - radio et télévision, autres médias Organisations non gouvernementales.

Domaines politiques

Accès à la justice, Renforcement des capacités, E-gouvernement, Droits humains, Inclusion, Justice

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur les résultats transitoires de la Mongolie 2019-2021, Rapport de conception de la Mongolie 2019-2021

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : aucune donnée IRM

Site Web i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : accès à l'information

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Objectif principal:
Créer des conditions pour que les programmes d'éducation juridique des citoyens soient mis en œuvre de manière égale, accessible et fondée sur les droits de l'homme

Brève description de l'engagement:
-Développer un programme spécial de formation juridique en tenant compte des besoins du groupe cible et élaborer un plan de mise en œuvre. Dans ce cadre, un système de «guide juridique» sera établi en fonction des capacités et des ressources humaines existantes des parties prenantes du PGO. En outre, tous les canaux d'information numériques seront utilisés et des documents seront distribués compte tenu de l'accessibilité des citoyens à ces canaux.
-Améliorer les conditions permettant aux groupes cibles ayant des besoins particuliers de fournir des informations sur les droits des citoyens, conformément à la loi sur l'audience publique, la loi sur l'élaboration des lois et le droit administratif général.

Ambition:
La participation des citoyens à la prise de décisions et l'accès à l'information ont augmenté grâce à l'adoption et à la mise en œuvre d'un programme spécial destiné à fournir des connaissances juridiques aux groupes cibles. Préparation de 50 guides juridiques pour diffuser des informations aux groupes cibles, formations informelles organisées en contact permanent avec 2000 citoyens ciblés et augmentation des connaissances juridiques des citoyens à un certain niveau.

Jalons:
1. Mener une étude pour identifier les besoins du groupe cible et le contenu du programme de formation juridique
2. Élaborer des méthodes et des contenus pour le sous-programme sur la fourniture d'une formation juridique au groupe cible et élaborer des plans de mise en œuvre
3. Établir des ressources humaines pour travailler comme guides juridiques pour les groupes cibles, en utilisant le gouvernement et le partenariat VSO et élaborer et mettre en œuvre un plan pour assurer des opérations durables
4. Procéder à une évaluation de la mise en œuvre des fonctions gouvernementales pour fournir des informations aux citoyens et obtenir des informations en retour, conformément à la loi sur l'audience publique et au droit administratif général
5. Élaborer et mettre en œuvre un plan d'amélioration des performances basé sur les résultats des analyses des résultats de l'application des législations

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Accroître les connaissances juridiques du groupe cible grâce à un guide juridique multipartite

  • Élaborer un programme spécial pour l'offre de formation juridique en tenant compte des besoins du groupe cible et élaborer un plan de mise en œuvre. Dans ce cadre, un système de guide juridique sera établi sur la base des capacités et des ressources humaines existantes des parties prenantes de l'OGP. En outre, tous les canaux d'information numériques seront utilisés et des documents seront distribués en tenant compte de l'accessibilité des citoyens à ces canaux.
  • Améliorer les conditions pour les groupes cibles ayant des besoins particuliers de fournir des informations sur les droits des citoyens tels qu'énoncés dans la loi sur l'audience publique, la loi sur l'élaboration des lois et le droit administratif général.

Objectif principal

Créer des conditions pour que les programmes d'éducation juridique des citoyens soient mis en œuvre de manière égale, accessible et fondée sur les droits de l'homme.

Milestones

  1. Mener une étude pour identifier les besoins du groupe cible et le contenu du programme de formation juridique.
  2. Développer des méthodes et des contenus pour le sous-programme sur la fourniture d'une formation juridique au groupe cible et élaborer des plans de mise en œuvre.
  3. Établir des ressources humaines pour travailler en tant que guides juridiques pour les groupes cibles en utilisant le partenariat entre le gouvernement et les OSC et développer et mettre en œuvre un plan pour assurer des opérations durables.
  4. Réaliser une évaluation de la mise en œuvre des fonctions gouvernementales pour fournir aux citoyens des informations et obtenir un retour d'information, comme prévu par la loi sur l'audience publique et le droit administratif général.
  5. Élaborer et mettre en œuvre un plan d'amélioration des performances basé sur les résultats des analyses des résultats de l'application des législations.

Note éditoriale: Pour le texte complet de cet engagement, veuillez consulter le plan d'action de la Mongolie sur https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/12/Mongolia_Action-Plan_2019-2021.pdf.

Évaluation du rapport de conception de l'IRM

Vérifiable:

Oui

Pertinent:

Accès à l'information

Impact potentiel:

Moderate

Analyse des engagements

Cet engagement vise à améliorer l'accès à l'éducation juridique publique pour assurer une participation inclusive au processus démocratique, avec un accent particulier sur les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées, conformément au Programme national 2018 pour l'amélioration de l'éducation juridique pour tous. Une telle éducation doit permettre aux citoyens de connaître la loi et leurs droits et prérogatives, d'utiliser la loi pour rétablir leurs droits en cas de violation et de façonner la loi en participant aux processus de prise de décision. [44] Les agences administratives à tous les niveaux de gouvernement mettront en œuvre cet engagement, en collaboration avec l'Association du barreau mongol, l'Open Society Forum (OSF), les organisations médiatiques nationales et d'autres groupes de la société civile.

Le gouvernement a introduit le Programme national pour l'amélioration de l'éducation juridique pour tous en février 2018. [45] Le programme se compose de 105 points d'actions [46] qui serait mis en œuvre pour renforcer l'éducation juridique par la divulgation d'informations juridiques, la promotion, la formation, l'assistance et l'étude. Cela part du principe qu'une éducation juridique publique efficace donnerait aux citoyens, en particulier aux personnes sous-représentées telles que les femmes, les pauvres et les minorités, une meilleure opportunité de faire valoir leurs droits individuels et de propriété, en encourageant le recours à des conseils juridiques, à l'aide juridique et aux tribunaux. . [47] Grâce à cet engagement, les parties prenantes proposent de renforcer l'éducation juridique du public en identifiant les besoins uniques de groupes spécifiques et, par la suite, en nommant des guides juridiques pour fournir des informations juridiques en utilisant une variété de canaux accessibles de manière inclusive.

Cet engagement est pertinent pour la valeur OGP de l'accès à l'information car il vise à améliorer la divulgation publique des informations juridiques en utilisant des guides juridiques, des plateformes numériques et d'autres canaux de communication hors ligne.

Le Ministère de la justice et des affaires intérieures, l'Institut juridique national de Mongolie et d'autres institutions universitaires ont régulièrement introduit un certain nombre d'initiatives et de programmes politiques différents pour promouvoir l'éducation juridique du public, tels que le Programme d'action national pour les droits de l'homme en octobre 2003 ; la création du Centre de formation juridique informelle en février 2004 ; le programme « Mongolie numérique » en 2006 ; et le Plan d'action pour la protection des droits de l'homme en 2007 et 2008. [48] Ces initiatives visaient généralement à renforcer la conscience juridique du public grâce à l'accès à l'éducation, à l'information et à la formation juridiques. Cependant, malgré de tels efforts, un financement insuffisant et un manque d'uniformité dans l'approche ont fait que les programmes publics d'éducation juridique n'ont pas pu remplir leurs mandats. [49]

Selon un sondage de la population générale de 2017 sur les besoins juridiques et l'accès à la justice en Mongolie, seuls 59 % des personnes interrogées savaient où obtenir des conseils et des informations juridiques ; avec seulement 34 pour cent ayant accès à une forme d'aide. [50] Ce manque de connaissances juridiques publiques est aggravé par des contraintes de ressources du côté de l'offre, telles qu'un nombre limité d'avocats inscrits et en exercice (2,077 2018 en XNUMX), [51] dont seulement 52 opéraient dans des centres d'aide juridique. [52] Bien qu'il existe des données socio-économiques et démographiques limitées sur les populations desservies par les tribunaux, des rapports de projet antérieurs ont révélé que les services publics d'éducation juridique et d'aide juridique étaient particulièrement importants pour les minorités, les personnes handicapées et les pauvres, les femmes représentant une plus grande part des assistance que les hommes. [53] Par exemple, entre 2012 et 2013, 69 % des personnes desservies par une clinique d'aide juridique dans un quartier pauvre d'Oulan-Bator étaient des femmes. [54]

Cet engagement devrait avoir un impact potentiel modéré sur l'accès des citoyens à la justice en Mongolie. Il est important de noter que cette initiative d'éducation juridique prend en considération les besoins d'information et les formats préférés des diverses communautés marginalisées en Mongolie. Les documents juridiques seront adaptés aux groupes en fonction de facteurs tels que l'âge, le sexe, l'emplacement rural ou urbain et le niveau d'éducation. Ceci est particulièrement important en Mongolie, où il existe des différences significatives entre la population rurale et urbaine. Les citoyens des zones rurales recevront des bandes dessinées illustrées qui communiquent des informations juridiques, avec des numéros pour les hotlines et des sites Web pour accéder à de plus amples informations. Le matériel écrit sera complété par des formats vidéo et radio. D. Sunjid, du ministère de la Justice et des Affaires intérieures, a déclaré que la sensibilisation juridique comprendra de courtes vidéos sur les réseaux sociaux contenant des messages rapides et concrets. [55] Donner la priorité à la sensibilisation juridique personnalisée en fonction des besoins et des capacités des citoyens renforce considérablement l'impact potentiel de cet engagement pour accroître les connaissances juridiques des citoyens.

[44] Bujinlkham Tseveendorj, Impact de l'éducation informelle sur l'éducation juridique des citoyens, octobre 2019, https://www.researchgate.net/publication/336823512_AWARENESS-OF-CITIZEN-ON-LEGAL-EDUCATION12
[45] Batchimeg B., Programme d'amélioration de l'éducation juridique du public à mettre en œuvre, Agence de presse du Montsame, 2018, https://montsame.mn/en/read/133620.
[46] Ibid.
[47] Banque mondiale, Rapport de mise en œuvre, d'achèvement et de résultats—Projet de services améliorés pour le secteur de la justice, 26 décembre 2013, rapport n° ICR00002885, http://documents1.worldbank.org/curated/en/567001468053412416/text/ICR28850P101440IC0disclosed01060140.txt
[48] Bujinlkham Tseveendorj, Impact de l'éducation informelle sur l'éducation juridique des citoyens, octobre 2019, https://www.researchgate.net/publication/336823512_AWARENESS-OF-CITIZEN-ON-LEGAL-EDUCATION12
[49] Banque mondiale, Rapport de mise en œuvre, d'achèvement et de résultats—Projet de services améliorés pour le secteur de la justice, 26 décembre 2013, rapport n° ICR00002885, http://documents1.worldbank.org/curated/en/567001468053412416/text/ICR28850P101440IC0disclosed01060140.txt
[50] World Justice Project, WJP Global Insights on Access to Justice, https://worldjusticeproject.org/sites/default/files/documents/Access-to-Justice-2019-Mongolia.pdf, P 73.
[51] Uyanga Delger, Indépendance des avocats en Mongolie, Jargal DeFacto, 2017, https://jargaldefacto.com/article/independence-of-lawyers-in-mongolia.
[52] Chimedbaldir Jadamba, Aide juridique en Mongolie (Rapport national), Fondation d'aide juridique, 2018, https://www.laf.org.tw/ifla2018/upload/2018/10/National%20Report%202-6_Mongolia_Prof.%20Chimedbaldir%20Jadamba_all.pdf
[53] Banque mondiale, Rapport de mise en œuvre, d'achèvement et de résultats—Projet de services améliorés pour le secteur de la justice, 26 décembre 2013, rapport n° ICR00002885, http://documents1.worldbank.org/curated/en/567001468053412416/text/ICR28850P101440IC0disclosed01060140.txt
[54] Banque mondiale, Rapport de mise en œuvre, d'achèvement et de résultats—Projet de services améliorés pour le secteur de la justice, 26 décembre 2013, rapport n° ICR00002885, http://documents1.worldbank.org/curated/en/567001468053412416/text/ICR28850P101440IC0disclosed01060140.txt
[55] D. Sunjid. Coordinateur de projet, Projet d'engagement civique, Ministère de la justice et des affaires intérieures de Mongolie. Webinaire sur la justice pour tous en Asie de l'Est et dans le Pacifique. Open Government Partnership, NAMATI, Éclaireurs, BLAST. 28 octobre 2020, https://fb.watch/3sVz7dCvks/

Résumé du statut de fin de session IRM

6.Augmenter les connaissances juridiques du groupe cible grâce à un guide juridique multipartite

Substantiel:

Cet engagement visait à améliorer l'accès à l'éducation juridique publique en identifiant les besoins uniques des populations marginalisées et en nommant des guides juridiques pour fournir des informations juridiques accessibles. Il s'agit d'une composante du Programme national d'amélioration de l'éducation juridique pour tous, introduit en 2018. Dans le cadre de cet engagement, à la suite d'une évaluation des besoins, des efforts ont été entrepris pour renforcer l'éducation juridique publique, bien que seule une petite partie se soit concentrée sur les besoins des personnes marginalisées. . 1,136 XNUMX guides juridiques ont été certifiés, [23] mais seulement 187 ont été certifiés pour aider les communautés LGBTQ + et handicapées. [24] Des formations d'éducation juridique ont été organisées pour 2,000 139 membres du grand public, 1,547 personnes handicapées, 387 XNUMX élèves du secondaire et XNUMX parents et tuteurs. [25] En outre, un guide électronique de conseils et d'informations juridiques pour les citoyens a été ajouté à http://www.e-khutuch.mn en 2019. Ce portail propose une base de données juridiques ; des informations sur les cadres juridiques des transports publics, de l'emploi, des douanes, de la fiscalité, des permis commerciaux, de l'éducation, des services financiers et d'autres domaines ; une fonction facilitant la discussion avec les agents du gouvernement ; et une boîte de chat Facebook Messenger intégrée. [26]

Une grande partie des progrès de cet engagement a eu lieu au cours de la première année de mise en œuvre, avec une collaboration positive entre le ministère de la Justice et l'Open Society Forum. Il y a eu peu de progrès après 2020 en raison des limites de financement du Forum. [27] L'engagement n'a pas abordé les contraintes d'offre, telles qu'un nombre limité d'avocats inscrits et en exercice (2,077 2018 en 52), dont seulement XNUMX travaillaient dans des centres d'aide juridique. [28] Selon le Forum, l'engagement visait à préparer les parajuristes à combler temporairement le manque d'avocats pour les groupes marginalisés. Dans l'ensemble, l'engagement n'a pas atteint son objectif ultime d'établir un réseau national d'assistants juridiques. Les futurs plans d'action bénéficieraient d'engagements forts en matière d'accès à la justice. [29]

[23] Secrétariat du Cabinet, НЗТ-нҮАҮТ-III товчтайланAngleterre.
[24] Badamragchaa Purevdorj (Open Society Forum), entretien avec un chercheur de l'IRM, 6 décembre 2021.
[25] Secrétariat du Cabinet, НЗТ-нҮАҮТ-III товчтайланAngleterre.
[26] Institut national de droit, « e-khutuch.mn » (consulté le 24 nov. 2021), http://www.e-khutuch.mn/.
[27] Erdenechimeg Dashdorj et Enkhtsetseg Dagva (Open Society Forum), entretien avec un chercheur de l'IRM, 9 novembre 2021.
[28] le personnel de l'IRM, Mécanisme de rapport indépendant (IRM) : Rapport sur la conception de la Mongolie 2019-2021 (OGP, 3 nov. 2021), 29, https://www.opengovpartnership.org/documents/mongolia-design-report-2019-2021/.
[29] Purevdorj, entretien.

Engagements

Open Government Partnership