Ignorer la navigation
Le Maroc

Portail Charaka (MO0013)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action marocain 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: délégué du ministère auprès du chef du gouvernement, chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement.

Institution (s) de soutien: Chef de gouvernement, ▪ Services gouvernementaux, ▪ Institutions publiques, Société civile

Domaines politiques

E-gouvernement, Ouverture fiscale, Règlements ouverts, Publication des informations budgétaires / fiscales, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Examen IRM en attente

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: examen IRM en attente

Pertinent avec les valeurs OGP: en attente d'examen IRM

Impact potentiel: examen IRM en attente

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Renforcement des mécanismes visant à promouvoir la transparence du financement public des organisations de la société civile à l'aide du portail «Charaka»
30 June 2018 - 30 June 2020
Agence d'exécution principale / acteur
Délégué du ministère auprès du chef du gouvernement, chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement.
Description de l'engagement
Quel est le problème public que l'engagement traitera?
Le délégué du ministère auprès du chef du gouvernement, chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, a lancé le portail Charaka sous 2017 afin d'accroître la transparence et la bonne gouvernance dans le système de financement public des associations en publiant toutes les données relatives aux projets de génie civil financés avec des fonds publics. portail. Bien que le portail soit opérationnel depuis plus d'un an, l'objectif escompté de ce projet n'a pas été atteint. Le téléchargement sur le portail de données fiables et continues par les acteurs institutionnels n'a pas eu lieu, malgré l'existence de la circulaire du Premier ministre n ° 7 / 2003, qui visait à jeter les bases d'une nouvelle politique de partenariat, entendue comme l'ensemble des relations avec les associations, la participation et le partage de ressources humaines, matérielles et financières pour la fourniture de services sociaux, la réalisation de projets de développement et la fourniture de services d'intérêt collectif. L’objectif maintenant recherché pour résoudre ce problème est de donner une nouvelle force et un nouvel élan à cet instrument afin que les acteurs gouvernementaux réagissent avec plus de sérieux, de responsabilité et d’assiduité, et d’atteindre les objectifs fixés par le programme gouvernemental par le téléchargement régulier de données sur le public. financement sur le portail Charaka.
Quel est l'engagement?
Le délégué du ministère auprès du chef du gouvernement, chargé des relations avec le Parlement et la société civile, a lancé le portail «Charaka» afin de traduire la volonté du gouvernement de promouvoir des partenariats avec des organisations de la société civile, considérées comme un instrument solide pour mener la nouvelle politique de proximité. Il facilite également l'accès à l'information grâce au soutien apporté par l'État aux organisations non gouvernementales et à la publication de l'appel à propositions du Partenariat. Cet engagement vise à impliquer davantage tous les acteurs gouvernementaux impliqués dans le versement des fonds publics aux organisations de la société civile. Il permet également aux acteurs de la société civile et aux autres parties prenantes de recevoir des informations utiles sur les financements publics alloués aux organisations de la société civile. Les indicateurs de cet engagement sont les suivants: ▪ Rédaction et adoption du décret exécutif sur le partenariat entre l'État et les organisations de la société civile, ▪ Augmentation du nombre d'organismes gouvernementaux impliqués dans le financement public d'organisations de la société civile de 20% à 70%, ▪ Augmentation du nombre des organismes publics qui se sont engagés à publier dans le portail de 20% à 70%, ▪ cartographiant la répartition des fonds publics par région, type de projet financé et coordonnées des associations bénéficiaires; ▪ Assurer la publication des appels à propositions à (50%), à atteindre (80%) par 2020; ▪ Rédaction et publication d'un rapport annuel évaluant les financements publics accordés aux organisations de la société civile.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?
▪ L'adoption d'un décret exécutif sur le partenariat entre l'État et la société civile aura une force juridiquement impérative qui obligera les acteurs institutionnels à télécharger régulièrement des données sur le portail relatif au financement public des organisations de la société civile, ▪ Soutenant les activités réglementaires et techniques du portail travailler avec un comité mixte (ministères et société civile) pour superviser et évaluer le portail «Charaka» incitera les acteurs civils et institutionnels à répondre aux demandes des responsables directs du portail; ▪ La publication d'un rapport d'évaluation annuel à grande échelle responsabilisera les acteurs institutionnels et donnera aux acteurs civils les moyens d'exercer une pression supplémentaire pour exiger un plus grand respect des objectifs fixés et pour responsabiliser le gouvernement.
Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP?
L’engagement est pertinent pour l’intégrité et la lutte contre la corruption: ▪ Assumer la responsabilité et responsabiliser les acteurs publics et civils en appliquant des règles impératives et des mécanismes adéquats sur les formes et les modalités des dépenses publiques allouées aux organisations de la société civile.
L’engagement est pertinent pour l’accès à l’information: ▪ L’engagement contribue à la diffusion d’informations sur les fonds publics alloués aux organisations de la société civile, ▪ L’ouverture des données permet leur réutilisation par les citoyens et la société civile. L'engagement est pertinent pour la transparence budgétaire: ▪ Il crée une plus grande transparence sur la dépense des fonds publics alloués aux organisations de la société civile; ▪ il garantit un accès équitable aux financements publics accordés aux organisations de la société civile; ▪ Il garantit une bonne gouvernance financière en termes de fonds publics. L’engagement est pertinent pour la participation citoyenne: ▪ Les informations sur les financements publics améliorent l’offre publique et la bonne gouvernance des projets financés par des fonds publics en impliquant des acteurs de la société civile. ▪ La normalisation des règles relatives aux financements publics offre aux citoyens et aux organisations de la société civile des opportunités significatives de participer. le suivi, la mise en œuvre et l'évaluation de projets publics pilotés par des acteurs publics ou civils.
Informations complémentaires
Le budget de l'engagement est pris en charge par le ministère en charge des relations avec le Parlement et la société civile. Il bénéficie également d'un financement et d'un soutien technique de l'Union européenne pour améliorer le projet Charaka (partenariat État-société civile). ▪ lien direct avec le premier axe (promotion du rôle de la société civile) et le deuxième axe (consolidation de la bonne gouvernance) du programme du gouvernement; ▪ Lien vers le programme Pays / OCDE; ▪ lien avec la stratégie nationale de lutte contre la corruption; ▪ Lien avec les objectifs SDG 16 et 17; ▪ Lien avec le programme de l'Union européenne «Success for Advanced Statute II» concernant l'appui au processus de convergence et de renforcement des institutions.
Activité clé avec un produit livrable vérifiable
Rédaction et adoption du décret exécutif sur le partenariat entre l'État et les organisations de la société civile
Janvier 2019 Janvier 2020
Cartographie de la répartition des fonds publics par région, type de projet financé et coordonnées des associations bénéficiaires
Février 2020
Août 2020
Rédaction et publication d'un rapport annuel évaluant les financements publics accordés aux organisations de la société civile.
October2018 / 2019
Coordonnées du point focal
Nom du point focal (chef de projet)
M. Nour Eddine ZAALAMI
Titre et département
Délégué du ministère auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec le Parlement et la société civile. Porte-parole du gouvernement.
Email et téléphone
zaalaminoureddine2020@gmail.com, n.zaalami@mcrpsc.gov.ma 00212661796552
Autres acteurs impliqués
Chef de gouvernement, ▪ Services gouvernementaux, ▪ Institutions publiques,
Société civile


Engagements

  1. Système de pétition législative

    MO0019, 2018, gouvernement électronique

  2. Sensibilisation ATI

    MO0001, 2018, Accès à l'information

  3. Permettre aux citoyens de commenter le projet de loi

    MO0020, 2018, gouvernement électronique

  4. Agents d'information sur la formation

    MO0002, 2018, Accès à l'information

  5. Publication proactive des données et documents législatifs

    MO0021, 2018, Accès à l'information

  6. Formation administrative et organisation

    MO0003, 2018, Renforcement des capacités

  7. Accroître les possibilités pour les citoyens de visiter l'Assemblée législative

    MO0022, 2018, Législative

  8. Open Data

    MO0004, 2018, Accès à l'information

  9. Consultation citoyenne sur les politiques publiques

    MO0023, 2018, gouvernement électronique

  10. Partage de données environnementales

    MO0005, 2018, Accès à l'information

  11. Mise en place d'un partenariat avec la société civile et le monde universitaire

    MO0024, 2018, Législative

  12. Portail de transparence

    MO0006, 2018, Accès à l'information

  13. Portail d'intégrité

    MO0007, 2018, Renforcement des capacités

  14. Cadre de service public

    MO0008, 2018, gouvernement électronique

  15. Schéma IDARATI

    MO0009, 2018, gouvernement électronique

  16. Plainte d'un utilisateur de service public

    MO0010, 2018, Renforcement des capacités

  17. Transparence budgétaire

    MO0011, 2018, Ouverture fiscale

  18. Loi sur la transparence budgétaire

    MO0012, 2018, Anti-corruption

  19. Portail Charaka

    MO0013, 2018, gouvernement électronique

  20. Processus de consultation

    MO0014, 2018, Renforcement des capacités

  21. Mise en place d'une plateforme électronique pour la «participation citoyenne»

    MO0015, 2018, Renforcement des capacités

  22. Participation citoyenne

    MO0016, 2018, Renforcement des capacités

  23. Renforcement de l'accès de la société civile aux médias audiovisuels

    MO0017, 2018, Renforcement des capacités

  24. Communiquer à grande échelle sur l'adhésion du Maroc à l'OGP et ses progrès en matière de gouvernement ouvert

    MO0018, 2018,

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!