Ignorer la navigation
Maroc

Processus de consultation (MO0014)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action marocain 2018-2020

Cycle du plan d'action : 2018

Statut : Actif

Institutions

Institution chef de file : Ministère délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé des Relations avec le Parlement et la Société Civile

Institution(s) d'appui : Chef du gouvernement, ▪ Services gouvernementaux, ▪ Institutions publiques, Société civile

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Participation du public, Gouvernance réglementaire

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur les résultats de la transition du Maroc 2018-2020, Rapport de conception du Maroc 2018-2020

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : aucune donnée IRM

le design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : participation civique

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Dynamiser le processus de consultation aux niveaux national et régional
Août 2018 - Août 2019
Agence d'exécution principale / acteur
Délégué du ministère auprès du chef de gouvernement chargé des relations avec le Parlement et la société civile
Description de l'engagement
Quel est le problème public que l'engagement traitera?
Le non-respect de la mise en œuvre du cadre juridique pour une démocratie participative aux niveaux national et local (système de pétitions au niveau des conseils des gouvernements locaux, des organes de consultation et de dialogue); ▪ L'absence de réalisation de la création de mécanismes de consultation et de dialogue aux niveaux national et local permettant aux organisations de la société civile de participer à la rédaction, à l'exécution et à l'évaluation des politiques publiques; ▪ Faible communication et sensibilisation des organisations de la société civile et des citoyens concernant le nouveau cadre juridique pour la participation des citoyens.
Quel est l'engagement?
Cet engagement consiste à: ▪ Sensibiliser les organisations de la société civile et les citoyens à la manière dont ils peuvent participer à la gestion publique quotidienne en organisant une campagne nationale de communication et de sensibilisation à cette fin et en élaborant un plan de communication sur: participation citoyenne; ▪ Amélioration des services des centres d'appels et d'assistance fournis aux organisations de la société civile, ▪ Organisation de réunions régionales en partenariat avec les régions 12 du Royaume pour promouvoir la démocratie participative et initier la création d'organes de consultation et de dialogue au niveau des conseils des administrations locales, ▪ Développement de guides simplifiés qui facilitent le travail des organes de consultation et vérifient la disponibilité des ressources, ▪ Coordonnant les actions de consultation et de dialogue initiées par les institutions constitutionnelles et les divers comités créés à cet effet; ▪ Mettre en place et tester des «échantillons» de mécanismes au niveau d'un site pilote pour encourager la participation des citoyens et les appliquer à grande échelle dans toutes les autres villes, préfectures et provinces.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?
Cet engagement encouragera la participation des organisations de la société civile à l’élaboration, à l’exécution et à l’évaluation des politiques publiques;
Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP?
Cet engagement améliorera la participation des citoyens et des organisations de la société civile à la rédaction, à l'exécution et à l'évaluation des politiques publiques.
Informations supplémentaires
Engagements liés: • Engagement 15 • Engagement 16
Activité clé avec un produit livrable vérifiable
Lancer une campagne de communication sur le cadre juridique de la démocratie participative
Septembre 2018 Novembre 2018
Améliorer les services des centres d’appel et de soutien fournis aux organisations de la société civile et créer une bibliothèque électronique sur la démocratie participative
Octobre 2018 Décembre 2018
Publication de la plateforme dans les régions 12 et des différentes formations organisées par le ministère pour les associations
Octobre 2018 Juillet 2019
Organiser des manifestations régionales en partenariat avec les régions 12 du Royaume pour promouvoir la démocratie participative et initier la création d'organes de consultation et de dialogue au niveau des conseils de communautés locales
Des réunions 5 ont été organisées. Les autres réunions se dérouleront dans 2018-2020, c’est-à-dire un événement qui se tiendra tous les mois 2.
Préparer des guides simplifiés pour faciliter le travail des organes de consultation
Janvier 2019 Août 2020
Mettre en place et tester des «échantillons» de mécanismes au niveau d'un site pilote pour encourager la participation des citoyens et les appliquer à grande échelle dans toutes les autres villes, préfectures et provinces.
Janvier 2019 Août 2020
Coordonnées du point focal
Nom du point focal (chef de projet)
Mme Halima GHIATE
Titre et département
Chef de la division des affaires juridiques et des relations publiques du délégué du ministère auprès du chef du gouvernement, chargé des relations avec le Parlement et la société civile
Email et téléphone
+ 212608853612, + 2126654090783 h.ghiate@mcrpsc.gov.ma, ghiatehalima69@gmail.com
Autres acteurs impliqués
Services gouvernementaux ▪ Le Parlement ▪ Gouvernements locaux
Société civile

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Engagement 14 : Organes de concertation nationaux et régionaux

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

« Cet engagement consiste à :

  • Sensibiliser les organisations de la société civile et les citoyens aux modalités de leur participation à la gestion publique au quotidien en organisant une campagne nationale de communication et de sensibilisation à cet effet et en formulant un plan de communication sur la participation citoyenne ;
  • Améliorer les services du centre d'appel et de soutien fournis aux organisations de la société civile,
  • Organiser des rencontres régionales en partenariat avec les 12 régions du Royaume pour promouvoir la démocratie participative et amorcer la création d'instances de concertation et de dialogue au niveau des collectivités territoriales,
  • Élaborer des guides simplifiés qui facilitent le travail des instances de concertation et vérifient la disponibilité des ressources,
  • Coordonner les actions de concertation et de dialogue initiées par les institutions constitutionnelles et les différentes commissions créées à cet effet ;
  • Mettre en place et tester des «échantillons» de mécanismes au niveau d'un site pilote pour encourager la participation des citoyens et les appliquer à grande échelle dans toutes les autres villes, préfectures et provinces.

Jalons:

  • Lancer une campagne de communication sur le cadre juridique de la démocratie participative,
  • Améliorer les services de centre d'appel et d'assistance, fournis aux organisations de la société civile, et créer une bibliothèque électronique sur la démocratie participative,
  • La diffusion de la plateforme dans les 12 régions et les différentes formations organisées par le Ministère des associations ;
  • Organiser des événements régionaux en partenariat avec les 12 régions du Royaume pour promouvoir la démocratie participative et initier la création d'instances de concertation et de dialogue au niveau des conseils communaux locaux,
  • Préparer des guides simplifiés pour faciliter le travail des organes de consultation
  • Mettre en place et tester des mécanismes « exemples » au niveau d'un site pilote pour encourager la participation citoyenne et les appliquer à grande échelle dans toutes les autres villes, préfectures et provinces. »

Date de début: Août 2018

Date de fin: Août 2019

Note éditoriale: la description de l'engagement fournie ci-dessus est une version abrégée du texte de l'engagement, veuillez consulter le plan d'action complet ici : https://www.opengovpartnership.org/documents/morocco-action-plan-2018-2020/

Aperçu de l'engagement

Vérifiabilité

Pertinence de la valeur OGP (telle que rédigée)

Impact potentiel

Aboutissement

At-il ouvert le gouvernement?

Pas assez spécifique pour être vérifiable

Suffisamment spécifique pour être vérifiable

Accès à l'information

Participation civique

Responsabilité publique

Technologie et innovation pour la transparence et la responsabilité

Aucun

Mineur

Moderate

transformatrice

Pas démarré

limité

Substantiel

Complété

Aggravé

N'a pas changé

Marginal

Majeur

Exceptionnel

1. Global

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

                                         

Contexte et objectifs

Cet engagement vise à redynamiser et élargir les mécanismes de consultation publique au niveau régional. La Constitution marocaine de 2011 a jeté les bases d'une plus grande participation civique ainsi que d'une décentralisation accrue entre les 12 régions du pays. (129) Alors qu'une partie du cadre juridique et institutionnel a été mis en place, les organes de consultation régionaux et locaux n'ont pas atteint leur plein potentiel. (130)

Le gouvernement a adopté la loi organique 111.14 en 2015, qui a établi des conseils régionaux élus pour superviser les investissements et la planification régionaux, tels que l'élaboration de plans de développement régional. (131) Parallèlement, la loi organique 112.14 a promu la démocratie participative dans les préfectures et les provinces et la loi organique 113.14 dans les communes. (132) Ces conseils municipaux et régionaux ont été invités à mettre en place des organes de concertation pour faciliter le dialogue avec la société civile et le public. (133) Cependant, à partir de 2018, les conseils régionaux avaient du mal à créer et à mettre en œuvre des plans de développement. (134) Youssef Ladmasni rapporte que lorsque des consultations ont lieu, les administrations locales invitent souvent les OSC qui sont favorables à leur agenda à participer aux événements. (135) L'OCDE a donc recommandé de redynamiser les organes de consultation publique aux niveaux national, régional et municipal. (136)

Le gouvernement du Maroc a entrepris des dialogues et des formations de la société civile sur la démocratie participative au cours de la dernière décennie. En 2013, le gouvernement a lancé un dialogue national sur la société civile, qui visait à consulter 10,000 2011 OSC sur son nouveau rôle et les prérogatives acquises dans la Constitution de XNUMX. (137) La consultation a abouti à 18 réunions régionales avec la société civile et à 140 recommandations basées sur la contribution de la société civile. (138)

S'il est mis en œuvre tel qu'il est écrit, cet engagement comporte un potentiel modéré d'augmentation de la participation civique à l'élaboration des politiques grâce à la création et au renforcement d'organes consultatifs régionaux. En particulier, cet engagement vise à remédier au manque d'opportunités, de sensibilisation et de capacités de la société civile à participer à l'élaboration des politiques. S'il est pleinement mis en œuvre, cet engagement pourrait servir à institutionnaliser davantage la démocratie participative comme le demandent la constitution et les lois organiques ultérieures. Selon Nourredine Achemlal de Tanmia, la consultation avec les ONG nationales peut donner de la crédibilité à la politique gouvernementale. (139)

Cet engagement a une ambition modérée puisqu'il ne va que jusqu'à la création des fondations et l'expérimentation d'un organe consultatif pilote. Cependant, cet engagement se traduira par des réformes ambitieuses de gouvernement ouvert si des organes de consultation permanents et inclusifs sont mis en place dans les 12 régions. La documentation que le gouvernement a examinée et a agi sur la base des contributions de la société civile recueillies au cours des consultations serait la preuve des gains louables d'un gouvernement ouvert.

De plus, cet engagement se concentre principalement sur le rôle et les capacités de la société civile à s'engager dans un processus participatif. L'inclusion de dispositions visant à informer les collectivités locales de leurs obligations de consultation et de réponse aux commentaires du public renforcerait l'ambition de cet engagement. Veiller à ce que les autorités gouvernementales prennent en compte et répondent aux commentaires de la société civile en temps opportun est essentiel pour favoriser la confiance des citoyens dans le gouvernement.

Cet engagement comprend des activités vérifiables telles que la création de guides juridiques pour la société civile en matière de démocratie participative. Plus de précisions pourraient être fournies sur les organes consultatifs pilotes en termes de portée, d'emplacement et de nombre de mécanismes réussis, ainsi qu'en spécifiant le nombre de réunions qui auront lieu au niveau régional. Cet engagement est pertinent pour la valeur OGP de la participation civique car il offre des outils à la société civile pour utiliser les mécanismes locaux et nationaux de démocratie participative pour s'engager dans le débat et la formation politiques.

Prochaines étapes:

Alors que les réformes de la démocratie participative se poursuivent au Maroc, les responsables de la mise en œuvre devraient considérer les éléments suivants :

  • Continuer à renforcer les canaux de démocratie participative dans les futurs plans d'action, en mettant l'accent sur l'inclusion des jeunes dans les consultations politiques et en veillant à ce que les autorités gouvernementales prennent en compte et répondent aux commentaires des consultations ;
  • Tenir compte des indicateurs de mise en œuvre réussie en termes de qualité et de quantité de consultations publiques recueillies et de preuves que les commentaires du public ont entraîné des changements de politique ;
  • Fournir des conseils et un soutien technique aux autorités régionales pour renforcer les capacités du gouvernement et encourager une ouverture à la participation civique parmi les agents publics ;
  • Créer du matériel sur la démocratie participative et les outils existants dans des formats facilement accessibles, tels que diverses langues et formats médiatiques.
(130) "Maroc OCDE Dialogue sur les politiques de développement territorial." Programme de pays du Maroc. OCDE. 2018. https://www.oecd.org/countries/morocco/Morocco-OECD-Dialogue-on-Territorial-Development-Policies.pdf
(131) "Maroc OCDE Dialogue sur les politiques de développement territorial." Programme de pays du Maroc. OCDE. 2018. https://www.oecd.org/countries/morocco/Morocco-OECD-Dialogue-on-Territorial-Development-Policies.pdf
(132) Informations fournies par le gouvernement du Maroc, Département responsable des relations avec le Parlement pendant la période de commentaires publics du rapport. juillet 2021.
(133) Lamia Zaki « Décentralisation au Maroc : Des réformes juridiques prometteuses à l'impact incertain » 2019. https://www.arab-reform.net/publication/decentralization-in-morocco-promising-legal-reforms-with-uncertain-impact/
(134) "Maroc OCDE Dialogue sur les politiques de développement territorial." Programme de pays du Maroc. OCDE. 2018. https://www.oecd.org/countries/morocco/Morocco-OECD-Dialogue-on-Territorial-Development-Policies.pdf
(135) Youssef Lamdasni, entretien avec un chercheur de l'IRM, 22 février 2019
(136) "Maroc OCDE Dialogue sur les politiques de développement territorial." Programme de pays du Maroc. OCDE. 2018. https://www.oecd.org/countries/morocco/Morocco-OECD-Dialogue-on-Territorial-Development-Policies.pdf
(139) Nourredine Achemlal, TANMIA, entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 février 2019.

Résumé du statut de fin de session IRM

14. Organes de concertation nationaux et régionaux

Limité:

Cet engagement visait à redynamiser et à élargir les mécanismes de consultation publique au niveau régional. (147) La Direction chargée des Relations avec le Parlement du Ministère des Droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement a organisé sept réunions régionales à Rabat, Casablanca, Marrakech, Fès, Agadir, Dakhla et Errachidia, et signé des protocoles d'accord avec sept régions, sept communes et sept universités. (148) Le Département a également organisé des réunions de consultation avec des organisations de la société civile et signé neuf protocoles d'accord avec des régions, des municipalités et des universités sur le renforcement des capacités de la société civile à lutter contre la drogue. (149) Quatorze OSC ont été impliquées dans le renforcement des capacités de lutte contre la drogue. (150)Selon le rapport d'auto-évaluation, aucune réunion n'a été organisée dans les cinq autres régions en raison de la crise du COVID-19. (151)

Le Service chargé des Relations avec le Parlement a mené une campagne de sensibilisation sur le cadre juridique de la démocratie participative. (152) Les travaux ont été lancés sur l'amélioration des centres de services et de soutien à la société civile, sur la création d'une bibliothèque électronique sur la démocratie participative, et sur la rédaction de guides pour les organes consultatifs locaux, et les résultats seront rendus publics d'ici septembre 2021, selon Halima Ghiate. , directeur de direction au ministère. (153) Selon l'auto-évaluation, le test d'un organe consultatif pilote dans la commune de Salé a vu ses premiers pas, mais n'a pas été réalisé. (154) Par conséquent, bien que certains travaux de sensibilisation et de préparation à la signature de protocoles d'accord aient été menés, les éléments essentiels de l'engagement, tels que la bibliothèque électronique, les guides et un projet pilote entièrement fonctionnel, doivent encore être achevés, et le niveau de mise en œuvre à la fin de la période du plan d'action est limité.

Parallèlement, un certain nombre d'initiatives locales sur la démocratie participative, dont certaines recoupent cet engagement, ont été lancées au Maroc. En décembre 2018, le Ministère des droits de l'homme et des relations avec le Parlement et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont lancé (155) un projet de mise en œuvre du Plan d'action national marocain pour la démocratie et les droits de l'Homme (2018-2021), (156) qui présente des mesures visant à améliorer l'accès à l'information et la participation civique aux niveaux régional et local. Houdna Bennani de l'Association Démocratique des Femmes du Maroc (157) a expliqué que son organisation de la société civile, comme d'autres, a agi au niveau local en formant et en soutenant la participation aux organes consultatifs locaux. Leur travail a donné quelques résultats, mais le manque d'une culture de participation et de soutien parmi les organes gouvernementaux locaux, comme à Tétouan, entrave jusqu'à présent le fonctionnement stable des organes consultatifs locaux, et des efforts futurs soutenus seront nécessaires.

(147) Rapport sur la conception du Maroc 2018-2020 - pour commentaires publics, Mécanisme indépendant de rapport, 11 juin 2021, Open Government Partnership, page 57, https://www.opengovpartnership.org/documents/morocco-design-report-2018-2020-for-public-comment/
(148) Auto-évaluation du Plan d'action de la Nation Maroc 2018-2020, page 65, https://www.gouvernement-ouvert.ma/docs/Rapport_Autoevaluation_24062021-eZlbs.pdf
(149) Auto-évaluation du Plan d'action de la Nation Maroc 2018-2020, page 65, https://www.gouvernement-ouvert.ma/docs/Rapport_Autoevaluation_24062021-eZlbs.pdf
(150) Auto-évaluation du Plan d'action de la Nation Maroc 2018-2020, page 65, https://www.gouvernement-ouvert.ma/docs/Rapport_Autoevaluation_24062021-eZlbs.pdf
(151) Auto-évaluation du Plan d'action de la Nation Maroc 2018-2020, page 65, https://www.gouvernement-ouvert.ma/docs/Rapport_Autoevaluation_24062021-eZlbs.pdf
(152) Auto-évaluation du Plan d'action de la Nation Maroc 2018-2020, page 65, https://www.gouvernement-ouvert.ma/docs/Rapport_Autoevaluation_24062021-eZlbs.pdf
(153) Halima Ghiate, directrice de direction au ministère des Droits de l'Homme et des relations avec le Parlement, entretien avec une chercheuse de l'IRM le 19 juillet 2021.
(154) Auto-évaluation du Plan d'action de la Nation Maroc 2018-2020, page 66, https://www.gouvernement-ouvert.ma/docs/Rapport_Autoevaluation_24062021-eZlbs.pdf
(155) PNUD - Ministère d'Etat : Signature officielle du projet « Appui à la mise en œuvre du Plan d'Action National en matière de Démocratie et des Droits de l'Homme (2018-2021) », Ministry of Human Rights and Relations with Parliament , Communiqués de presse, 3 décembre 2018, https://didh.gov.ma/fr/communique/pnud-ministere-detat-signature-officielle-du-projet-appui-la-mise-en-oeuvre-du-plan/
(156) Plan d'action national pour la démocratie et les droits de l'homme (2018-2021) (Plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l'Homme (2018-2021)), Ministère des droits de l'homme et des relations avec le Parlement, https://didh.gov.ma/fr/publications/plan-daction-national-en-matiere-de-democratie-et-des-droits-de-lhomme-2018-2021/
(157) Houdna Bennani, Association Démocratique des Femmes du Maroc, entretien avec une chercheuse de l'IRM le 20 juillet 2021.

Engagements

Open Government Partnership