Ignorer la navigation
Macédoine du Nord

Améliorer l'accès à la justice pour les groupes de citoyens marginalisés (MK0137)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de Macédoine du Nord 2018-2020

Cycle du plan d'action : 2018

Statut : Actif

Institutions

Institution chef de file : Ministère du travail et de la politique sociale de la RM

Institution(s) de soutien : Municipalités Prilep, Shuto Orizari, Tetovo et Delchevo Un réseau pour le renforcement juridique, composé de 19 organisations de la société civile (OSC), coordonné par la Fondation Open Society - Macédoine (FOSM) Ivona Stalevska, FOSM ivona.stalevska@ fosm.mk Hristina Vasilevska Dimchevska, FOSM hristina.vasilevska@fosm.mk

Domaines politiques

Accès à la justice, Renforcement des capacités, Inclusion, Justice, Personnes handicapées, Participation du public, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur les résultats de la transition de la Macédoine du Nord 2018-2020, Rapport de conception de la Macédoine du Nord 2018-2020

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : marginaux

Site Web i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, responsabilité publique

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Améliorer l'accès à la justice pour les groupes de citoyens marginalisés
Date de début et de fin de l'engagement: Août 2018 - Août 2020
Agence d'exécution principale
Ministère du travail et de la politique sociale de la MR
Description de l'engagement
Statu quo ou problème traité par l'engagement
Le droit d'accès à la justice est l'un des droits fondamentaux de l'homme. L'exercice de ce droit est lié et dépend de la disponibilité des services juridiques pour tous les citoyens, indépendamment de leur position matérielle et sociale. L’accès à la justice pour tous les citoyens dépend de l’efficacité et de la qualité du système d’aide judiciaire gratuit, seule forme reconnue par le ministère de la Justice, tandis que, pour certains des groupes de citoyens pauvres et marginalisés, il dépend de formes informelles d’assistance juridique ( assistance judiciaire, représentation judiciaire et assistance parajuridique) fournies par des organisations de la société civile. Les résultats de l’enquête sur les besoins juridiques des citoyens de la République de Macédoine indiquent qu’un citoyen sur deux de la République de Macédoine est confronté à un problème juridique. Le problème est le fait que de nombreux citoyens ne savent pas si le problème est légal, vers qui se tourner. Les recherches sur les besoins juridiques de certains groupes marginalisés (Roms, consommateurs de drogue et travailleurs du sexe) indiquent que ces citoyens, en raison de la marginalisation et de la stigmatisation, sont également incapables de reconnaître et de résoudre les problèmes juridiques auxquels ils sont confrontés. Manque de confiance dans les institutions, informations insuffisantes, ignorance et situation sociale et économique défavorable sont les problèmes les plus courants qui empêchent les citoyens des communautés pauvres et marginalisées d’avoir accès à la justice.
Objectif principal
Réduire les besoins juridiques insatisfaits des groupes de citoyens pauvres et marginalisés
Brève description de l'engagement
Quatre centres d'accès à la justice seront mis en place dans les municipalités de Tetovo, Suto Orizari, Delchevo et Prilep au début de 2019, qui fourniront une aide juridique à tous les citoyens confrontés à un problème juridique. Ces centres seront gérés par les OSC et soutenus par les municipalités et le ministère du Travail et de la Politique sociale. Le ministère du Travail et de la Politique sociale, en coopération avec la FOSM, offrira des formations continues aux employés des centres d’information des Roms. La FOSM dispensera une formation aux employés du ministère du Travail et de la Politique sociale afin de renforcer les capacités des employés en ce qui concerne le concept de renforcement juridique et sa corrélation avec le PGO. L'engagement devrait fournir: - des centres d'accès à la justice établis dans les municipalités de 4, qui faciliteront l'accès des citoyens aux services juridiques et parajuridiques, ainsi que la protection et l'exercice des droits, - le renforcement des capacités et des compétences des employés des centres d'information pour les Roms Formations 3 pour les assistants juridiques
- Amélioration de l'accès et de la qualité (mise à l'échelle) des services juridiques pour les groupes de citoyens pauvres et marginalisés dans les municipalités 14. Outre la fourniture de services juridiques, leur renforcement juridique sera obtenu grâce à des activités d’initiation au droit et à la mobilisation en vue de mener des actions de plaidoyer indépendantes. - Renforcement des capacités des employés du ministère du Travail et de la Politique sociale pour assurer la durabilité de l'engagement. - Préparé un rapport sur les services fournis par le personnel de RIC pour chaque année séparément
Défi OGP abordé par l'engagement
- Amélioration des services publics - Amélioration de l'intégrité du public - Gestion plus efficace des ressources publiques - Création de communautés plus sûres
Informations supplémentaires
Référence aux objectifs mondiaux de développement durable - Objectif 16 "Paix, justice et institutions fortes", objectif 16.3 Promouvoir l'état de droit aux niveaux national et international et garantir un accès égal à la justice pour tous Les mesures prévues par cet engagement contribuent directement à assurer un accès égal à la justice pour tous. Cet engagement est important car il permettra de répondre aux besoins juridiques des groupes de citoyens pauvres et marginalisés. L'engagement est directement lié à l'accès à l'information des citoyens, en particulier dans le domaine de l'accès à l'information sur les droits à la protection sociale, ainsi qu'à des informations sur la manière dont les citoyens peuvent exercer ces droits. Les bases de données électroniques existantes, actuellement gérées par les organisations de la société civile, contribueront à réduire les coûts de collecte des données. De cette manière, l'engagement est associé aux valeurs de technologie et d'innovation pour la transparence et la responsabilité.
Milestone
6.2.1. Formations pour les employés des centres d'information 14 Roma sur la fourniture d'assistance juridique / parajuridique (accès à la justice)
6.2.2. Création et maintenance de centres d'accès à la justice dans les municipalités de 4 (Prilep, Delchevo, Shuto Orizari, Tetovo) pour les groupes de citoyens pauvres et marginalisés
6.2.3. Formations pour les employés du ministère du Travail et de la Politique sociale
6.2.4. Participation à l'élaboration de politiques intersectorielles pour le renforcement de la légalité avec d'autres ministères, institutions et administrations locales concernés aux niveaux national et local
6.2.5. Rapport préparé sur les services fournis par le personnel de RIC pour chaque année séparément
Coordonnées
Nom de la personne responsable de l'agence d'exécution
Dushan Tomikj
Titre, département
Conseiller spécial au cabinet du ministre chargé de la politique sociale et du travail
Téléphone et e-mail
DTomsic@mtsp.gov.mk
Autres acteurs impliqués
Municipalités de Prilep, Shuto Orizari, Tetovo et Delchevo
Un réseau de renforcement juridique composé d'organisations de la société civile (OSC) 19, coordonné par la Fondation Open Society - Macédoine (FOSM) Ivona Stalevska, FOSM ivona.stalevska@fosm.mk Hristina Vasilevska Dimchevska, FOSM hristina.vasilevska@fosm.mk

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Thème VI: Accès à la justice

6.2. Améliorer l'accès à la justice pour les groupes de citoyens marginalisés

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action: [87]

«Quatre centres d'accès à la justice seront créés au sein des municipalités de Tetovo, Suto Orizari, Delchevo et Prilep début 2019, qui fourniront une aide juridique à tous les citoyens confrontés à un problème juridique. Ces centres seront gérés par des OSC et soutenus par les municipalités et le ministère du Travail et de la Politique sociale.

Le ministère du Travail et de la Politique sociale, en coopération avec le FOSM, offrira des formations continues aux employés des centres d'information roms.

Le FOSM offrira une formation aux employés du ministère du Travail et de la Politique sociale afin de renforcer les capacités des employés pour le concept de renforcement juridique et sa corrélation avec l'OGP. L'engagement devrait fournir:

  • Création de centres d'accès à la justice dans 4 municipalités qui permettront aux citoyens d'accéder plus facilement aux services juridiques et parajuridiques et de faciliter l'exercice et la protection des droits
  • Renforcer les capacités et les compétences des employés des centres d'information roms à travers 3 formations pour les parajuristes
  • Amélioration de l'accès et de la qualité (mise à l'échelle) des services juridiques pour les groupes pauvres et marginalisés de citoyens dans 14 municipalités. Outre la fourniture de services juridiques, leur renforcement juridique sera assuré par des activités d'éducation juridique et la mobilisation pour entreprendre des actions de plaidoyer indépendantes
  • Renforcement des capacités des employés du ministère du Travail et de la Politique sociale pour assurer la pérennité de l'engagement
  • Rapport préparé sur les services fournis par le personnel du RIC pour chaque année séparément »

Jalons:

6.2.1. Formations pour les employés des centres d'information 14 Roma sur la fourniture d'assistance juridique / parajuridique (accès à la justice)

6.2.2. Création et maintenance de centres d'accès à la justice dans les municipalités de 4 (Prilep, Delchevo, Shuto Orizari, Tetovo) pour les groupes de citoyens pauvres et marginalisés

6.2.3. Formations pour les employés du ministère du Travail et de la Politique sociale

6.2.4. Participation à l'élaboration de politiques intersectorielles pour le renforcement de la légalité avec d'autres ministères, institutions et administrations locales concernés aux niveaux national et local

6.2.5. Rapport préparé sur les services fournis par le personnel de RIC pour chaque année séparément

Date de début: août 2018

Date de fin: Août 2020

Contexte et objectifs

Dans le cadre de cet engagement, le ministère du Travail et de la Politique sociale (avec le soutien de la société civile) vise à améliorer l'accès à la justice pour les groupes pauvres et marginalisés en Macédoine du Nord, en accordant une attention particulière à la communauté rom du pays. Le chômage parmi ce groupe est estimé à 49% en 2019, bien au-dessus de la moyenne nationale, et la communauté a des taux de pauvreté élevés et de faibles niveaux d'éducation formelle. [88] Selon la Fondation Open Society Macedonia (FOSM), la communauté rom du pays fait face à divers obstacles pour accéder à la justice, tels que la discrimination, les coûts élevés des services, le manque de connaissance des droits juridiques et les barrières géographiques, linguistiques et culturelles. [89] Le manque de connaissance des droits existants, et en particulier du droit aux services de santé, les rend souvent vulnérables. Par exemple, des Roms ont déclaré avoir été contraints de payer pour des services de santé gratuits et sont souvent confrontés à une négligence médicale et à des traitements inadéquats. [90]

Cet engagement appelle à former les employés de 14 centres d'information roms (RIC), à créer des centres d'accès à la justice dans quatre municipalités de la Macédoine du Nord (Delchevo, Prilep, Shuto Orizari et Tetovo) et à préparer des rapports annuels sur les services fournis par le personnel du RIC. Selon le plan d'action, les CIR seront gérés par des OSC avec le soutien des gouvernements municipaux. Les centres d'accès à la justice sont conçus pour servir de ressource aux communautés locales pour obtenir des informations sur leurs droits légaux dans des domaines tels que l'emploi, la santé, le logement et l'éducation, et pour les aider à exercer leurs droits. [91] Surtout, les centres d'accès à la justice offrent une aide parajuridique gratuite aux membres de la communauté, et les parajuristes des centres d'accès à la justice viennent généralement des communautés elles-mêmes. [92] L'inclusion de Shuto Orizari parmi les municipalités où un centre d'accès à la justice sera établi est remarquable car c'est la seule municipalité de Macédoine du Nord (et d'Europe) à majorité rom, représentant près de 80% de la population de la municipalité. [93]

L'engagement est pertinent par rapport à la valeur OGP de l'accès à l'information car les nouveaux RIC fourniront aux communautés des informations sur les droits légaux. Il est également pertinent par rapport à la valeur OGP de la responsabilité publique car il vise à améliorer l'accès à la justice pour les groupes marginalisés. En outre, les CIR seront créés et maintenus en coopération avec un réseau d'OSC locales, coordonné par le FOSM, ce qui rend l'engagement pertinent à la participation civique. Les activités prévues sont vérifiables et spécifiques. Par exemple, il fournit le nombre de nouveaux RIC qui seront établis (quatre) et où, ainsi que le nombre de RIC où les formations pour les parajuristes auront lieu (14). L'engagement précise également que le FOSM offrira trois formations aux parajuristes des RIC.

S'il est pleinement mis en œuvre, cet engagement pourrait améliorer considérablement l'accès à la justice pour les groupes pauvres et marginalisés en Macédoine du Nord. En particulier, les RIC et les centres d'accès à la justice nouvellement créés pourraient fournir une assistance juridique gratuite et des ressources au public des quatre municipalités en temps opportun et en fonction de leurs besoins juridiques spécifiques. Cela est particulièrement important compte tenu du faible niveau susmentionné de connaissance des droits juridiques, du manque de ressources et de la discrimination juridique fréquente à laquelle la communauté rom du pays est confrontée. Les formations du FOSM peuvent aider à garantir que les parajuristes des RIC sont en mesure de fournir des services parajuridiques couvrant un large éventail de cas et peuvent assurer la durabilité à long terme des RIC et des centres d'accès à la justice. Plus largement, cet engagement pourrait contribuer à soutenir l'intégration de la communauté rom de Macédoine du Nord et à renforcer la protection des minorités dans le pays, ce qui pourrait être considéré comme exemplaire dans la région des Balkans occidentaux.

Prochaines étapes

L'IRM recommande au ministère du Travail et de la Politique sociale et aux parties prenantes de la société civile (comme le FOSM) d'envisager les éléments suivants:

  • Continuer à impliquer et à mobiliser le gouvernement local et les organisations communautaires pour s'assurer que les services juridiques sont enracinés dans la communauté.
  • Intégrer les services juridiques et les mécanismes de règlement des différends dans la planification et les opérations de secteurs vitaux tels que le logement, l'emploi et l'éducation.
  • Identifier les moyens culturellement appropriés de fournir des services de justice. Des exemples d'efforts similaires dans d'autres pays OGP incluent l'Irlande, [94] Afghanistan, [95] et la Bulgarie, [96] qui ciblaient toutes les populations spéciales qui nécessitaient un soutien unique.

[87] Les textes de tous les engagements sont une version abrégée des textes d'engagement. Pour les textes d'engagement complets, voir le plan d'action national 2018-2020 de la République de Macédoine du Nord, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/09/Macedonia_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf

[88] Commission européenne, https://ec.europa.eu/neighbourhood-enlargement/sites/near/files/20190529-north-macedonia-report.pdf

[89] Ivona Stalevska, coordinatrice de programme, Foundation Open Society - Macedonia, correspondance électronique avec l'IRM, 10 décembre 2019.

[90] Le programme de santé publique Open Society, les droits des Roms à la santé en Macédoine, en Roumanie et en Serbie, https://www.opensocietyfoundations.org/uploads/d332970c-fc46-4521-b056-74984b1b94d6/roma-health-rights-macedonia-romania-serbia-20130628.pdf

[91] République de Macédoine, ministère du Travail et de la Politique sociale en collaboration avec le Coordonnateur national de la Décennie et de la stratégie des Roms, Stratégie pour les Roms en République de Macédoine 2014-2020, p 32, téléchargeable sur https://www.rcc.int/romaintegration2020/docs/1/strategy-for-the-roma-2014--2020--former-yugoslav-republic-of-macedonia

[92] Ivona Stalevska, coordinatrice de programme, Foundation Open Society - Macedonia, correspondance électronique avec l'IRM, 10 décembre 2019.

[93] Al-Jazeera, Shutka: dans la seule municipalité de Macédoine dirigée par des Roms, https://www.aljazeera.com/indepth/features/2017/04/shutka-life-world-roma-run-municipality-170406133010977.html

[94] OGP, Améliorer l'accès à la justice pour les personnes ayant une capacité décisionnelle limitée en Irlande, https://www.opengovpartnership.org/stories/improving-access-to-justice-for-individuals-with-limited-decision-making-capacity-in-ireland/

[95] Engagement 3 «Créer des tribunaux spéciaux pour lutter contre la violence à l'égard des femmes», p. 24-27, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/10/Afghanistan_Design_Report_2017-2019_EN.pdf

[96] OGP, Création de tribunaux spéciaux, https://www.opengovpartnership.org/stories/establishing-special-courts/

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 6.2 Améliorer l'accès à la justice pour les groupes marginalisés

Substantiel:

Pour plus de détails sur la mise en œuvre et les premiers résultats de cet engagement, voir la section 2.3.

But de l'engagement

Cet engagement visait à améliorer l'accès aux services juridiques et à l'information sur les droits juridiques des communautés marginalisées et vulnérables en ouvrant quatre centres d'accès à la justice en Macédoine du Nord. Les activités se sont concentrées sur la formation d'employés publics, d'avocats et d'assistants juridiques qui travaillent à fournir un accès à la justice pour ces groupes, y compris les employés de 14 centres d'information sur les Roms (RIC).

At-il ouvert le gouvernement?

Marginal

Cet engagement a été largement mis en œuvre dans l'ensemble. Un travail préparatoire pour dispenser des formations aux employés et aux parajuristes des 14 RIC a été effectué, c'est-à-dire que les formateurs ont préparé des plans de formation, mais une partie des formations n'a pas eu lieu, car le Ministère du travail et de la politique sociale (MLSP) n'a pas fourni FOSM avec une liste à jour des employés dans les RIC. [112] [113] Cette activité a été reportée car le gouvernement a suspendu toutes les activités électorales en mars 2020 en raison de COVID-19. FOSM a organisé deux formations en ligne pour les avocats et les parajuristes pendant la période du plan d'action. [114] En mai 2021, après la période du plan d'action, la FOSM a organisé des formations supplémentaires pour les employés des RIC sur l'aide juridique et parajuridique. [115]

Deux des quatre centres d'accès à la justice prévus ont été créés, à Shuto Orizari et Prilep. Les efforts pour établir les deux autres centres à Delchevo et Tetovo se poursuivront au-delà de la période du plan d'action. [116] Les deux centres sont gérés par des OSC et soutenus par les collectivités locales. Une coopération locale entre les parties prenantes existe et les autorités locales soutiennent la participation à la création intersectorielle de politiques d'autonomisation juridique. [117]

Le MLSP, le ministère de la Justice, la clinique juridique de Ss. La Faculté de droit de l'Université Cyril et Méthode, la FOSM et d'autres OSC ont organisé un séminaire sur le concept d'autonomisation juridique en juin 2019. En outre, les autorités locales de 12 municipalités ont adopté des plans opérationnels dans le cadre de leurs plans d'action locaux pour l'intégration des Roms. [118] L'inclusion de l'autonomisation juridique dans les plans d'action locaux pour l'intégration des Roms fournit une base aux municipalités et aux OSC locales pour demander des fonds MLSP pour les services sociaux, y compris pour l'autonomisation juridique. Ceci est pertinent car la nouvelle loi sur la protection sociale fournit aux municipalités des fonds provenant du budget central pour fournir des services sociaux. Les fonds seront alloués via des appels publics basés sur les programmes locaux des municipalités. [119]

Cet engagement visait à améliorer l'accès aux services juridiques et à l'information sur les droits juridiques pour les communautés marginalisées et vulnérables. Cet objectif a été partiellement atteint par l'ouverture de deux nouveaux centres à Shuto Orizari et Prilep. L'ouverture du centre de Shuto Orizari, dont la majorité de la population est rom, est une étape importante pour améliorer l'information et l'accès aux services juridiques. Le centre publie régulièrement des informations concernant les droits de la communauté rom sur les réseaux sociaux et s'inquiète du manque de protection des droits des Roms. Cependant, le centre de Prilep ne disposait pas d'espaces de bureaux adéquats pour fonctionner et ses activités sont actuellement menées dans les espaces des OSC impliquées dans le processus. [120] Malgré ces inconvénients, le centre de Prilep (Association for Legal Education and Transparency LET Station) a fourni une assistance juridique et parajuridique à environ 1,200 XNUMX cas depuis le début de la pandémie. [121]

Dans l'ensemble, alors que les activités réalisées sont des étapes positives vers l'accès à la justice pour les groupes marginalisés dans les municipalités où existent les centres, les résultats restent marginaux jusqu'à présent. Plus précisément, ils ont fourni 752 services aux familles marginalisées, à la communauté rom et aux personnes des zones rurales du territoire de Prilep et des zones rurales environnantes. [122] LET Station a mis en place deux lignes téléphoniques d'assistance juridique gratuite, dont l'une fournit une assistance parajuridique d'urgence depuis mars 2020, disponible 24h/7 et 2021j/XNUMX, et l'autre, introduite en janvier XNUMX, propose des consultations avec des professionnels de la santé concernant la protection du droit aux soins de santé. soutenir les citoyens pendant la pandémie. Le centre Prilep dispose également d'une équipe qui travaille sur le terrain avec les citoyens de la commune [123] et publie des informations concernant les préoccupations concernant les droits aux soins de santé pour les groupes marginalisés et des informations pour les citoyens sur les outils à leur disposition.

Le MLSP n'a pas préparé le rapport des services fournis par le RIC pour chaque année car il manque une systématisation complète des employés dans les RIC. [124]

[112] Entretien avec Ivona Stalevska, coordinatrice de programme - Foundation Open Society, 14 décembre 2020.
[113] Ministère de la Société de l'Information et de l'Administration, Open Government Partnership Macédoine du Nord, Améliorer l'accès à la justice pour les groupes de citoyens marginalisés, décembre, https://ovp.gov.mk/nap_proposals/%d1%83%d0%bd%d0%b0%d0%bf%d1%80%d0%b5%d0%b4%d1%83%d0%b2%d0%b0%d1%9a%d0%b5-%d0%bd%d0%b0-%d0%bf%d1%80%d0%b8%d1%81%d1%82%d0%b0%d0%bf%d0%be%d1%82-%d0%b4%d0%be-%d0%bf%d1%80%d0%b0%d0%b2%d0%b4%d0%b0-%d0%b7/. ; Entretien avec Ivona Stalevska, coordinatrice de programme - Foundation Open Society, 14 décembre 2020.
[115] Informations fournies à l'IRM par Ivona Stalevska, coordinatrice de programme - Foundation Open Society, lors de l'examen préalable à la publication de ce rapport, le 23 juillet 2021.
[116] Ibid.
[117] Ministère de la Société de l'Information et de l'Administration, Open Government Partnership Macédoine du Nord, Améliorer l'accès à la justice pour les groupes de citoyens marginalisés, décembre, https://ovp.gov.mk/nap_proposals/%d1%83%d0%bd%d0%b0%d0%bf%d1%80%d0%b5%d0%b4%d1%83%d0%b2%d0%b0%d1%9a%d0%b5-%d0%bd%d0%b0-%d0%bf%d1%80%d0%b8%d1%81%d1%82%d0%b0%d0%bf%d0%be%d1%82-%d0%b4%d0%be-%d0%bf%d1%80%d0%b0%d0%b2%d0%b4%d0%b0-%d0%b7/. ; Entretien avec Ivona Stalevska, coordinatrice de programme - Foundation Open Society, 14 décembre 2020.
[118] Ibid.
[119] Ministère de la société de l'information et de l'administration, Information sur les résultats du groupe de travail pour la mise en œuvre du plan d'action OGP 2018-2020, y compris un rapport final d'auto-évaluation (version préliminaire), décembre, https://ovp.gov.mk/en/council_sessions/7-%d0%bc%d0%b0-%d1%81%d0%b5%d0%b4%d0%bd%d0%b8%d1%86%d0%b0-%d0%bd%d0%b0-%d1%81%d0%be%d0%b2%d0%b5%d1%82%d0%be%d1%82-%d0%b7%d0%b0-%d0%be%d0%b2%d0%bf/.
[120] Entretien avec Ivona Stalevska, FOO, 14 décembre 2020.
[121] Stargoski, D., андемијата и изнесе на површина сите слабости на нашето општество и о уназади остеости нашето општество и го уназади остеарувае https://infokompas.com.mk/2021/05/12/%d0%bf%d0%b0%d0%bd%d0%b4%d0%b5%d0%bc%d0%b8%d1%98%d0%b0%d1%82%d0%b0-%d0%b3%d0%b8-%d0%b8%d0%b7%d0%bd%d0%b5%d1%81%d0%b5-%d0%bd%d0%b0-%d0%bf%d0%be%d0%b2%d1%80%d1%88%d0%b8%d0%bd%d0%b0-%d1%81%d0%b8%d1%82/?fbclid=IwAR280ZXYxqs26VuuiLITsDPYBgj_a-VtGyB2ensgnRkhDD3q-s1WxPAOEfU
[123] Stargoski, D., андемијата и изнесе на површина сите слабости на нашето општество и о уназади остеости нашето општество и го уназади остеарувае https://infokompas.com.mk/2021/05/12/%d0%bf%d0%b0%d0%bd%d0%b4%d0%b5%d0%bc%d0%b8%d1%98%d0%b0%d1%82%d0%b0-%d0%b3%d0%b8-%d0%b8%d0%b7%d0%bd%d0%b5%d1%81%d0%b5-%d0%bd%d0%b0-%d0%bf%d0%be%d0%b2%d1%80%d1%88%d0%b8%d0%bd%d0%b0-%d1%81%d0%b8%d1%82/?fbclid=IwAR280ZXYxqs26VuuiLITsDPYBgj_a-VtGyB2ensgnRkhDD3q-s1WxPAOEfU
[124] Ministère de la société de l'information et de l'administration, Information sur les résultats du groupe de travail pour la mise en œuvre du plan d'action OGP 2018-2020, y compris un rapport final d'auto-évaluation (version préliminaire), décembre, https://ovp.gov.mk/en/council_sessions/7-%d0%bc%d0%b0-%d1%81%d0%b5%d0%b4%d0%bd%d0%b8%d1%86%d0%b0-%d0%bd%d0%b0-%d1%81%d0%be%d0%b2%d0%b5%d1%82%d0%be%d1%82-%d0%b7%d0%b0-%d0%be%d0%b2%d0%bf/.

Engagements

Open Government Partnership