Ignorer la navigation
Afrique du Sud

Département de la fonction publique et de l'administration (ZA0021)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action national sud-africain 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Département de la fonction publique et de l'administration

Institution (s) de soutien: GCIS, Innovation Hub, DTI; Code4SA, Microsoft, ChilliSoft

Domaines politiques

Accès à l'information, Open Data

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d’année pour l’Afrique du Sud 2016-2018, Rapport à mi-parcours pour l'Afrique du Sud 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, à la technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Statu quo: la visibilité et l’accessibilité des données sont limitées: un certain nombre de jeux de données sont disponibles en Afrique du Sud, mais ils sont généralement fragmentés entre différents départements (ou régions géographiques), avec des normes et des méthodes différentes pour accéder aux données. Cela réduit l'adoption par les analystes et les utilisateurs grand public, ainsi que le potentiel d'intégration interrégionale / sectorielle des ensembles de données, ce qui est particulièrement utile.
• Faible utilisation et impact des données disponibles: la mise à disposition des données ne signifie pas nécessairement que les données sont utilisées ou analysées au profit des citoyens ou des agents publics qui en ont besoin, dans les régions ou les secteurs de développement prioritaires.

Objectif principal: développer un portail pilote national de données ouvertes

Brève description: Développer un portail pilote de données ouvertes et consolider divers ensembles de données provenant des trois sphères de gouvernement, permettant aux citoyens et aux entreprises d’accéder facilement aux données gouvernementales. La période pilote d’un an permettra d’affiner les stratégies.

Pertinence: le portail Open Data fournit un mécanisme facilement accessible pour les données publiées par le gouvernement, traitant directement de la valeur de l'accès à l'information. En ce qui concerne l'innovation, le portail permettra le développement d'applications centrées sur l'utilisateur utilisant des données publiées directement sur le portail.

Ambition: Le portail vise à aider les citoyens et les fonctionnaires à résoudre de grands problèmes sociaux et économiques dans leur contexte local en rendant les données pertinentes plus accessibles et utiles.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Développement du portail pilote Open Data

Texte d'engagement:

La visibilité et l’accessibilité des données sont limitées: un certain nombre de jeux de données sont disponibles en Afrique du Sud, mais ils sont généralement fragmentés sur différents sites (ou régions géographiques), avec différentes normes et méthodes d’accès aux données. Cela réduit l'adoption par les analystes et les utilisateurs grand public, ainsi que le potentiel d'intégration interrégionale / sectorielle des jeux de données, ce qui est particulièrement utile.

Faible utilisation et impact des données disponibles: La mise à disposition des données ne signifie pas nécessairement que les données sont utilisées ou analysées dans l'intérêt des citoyens ou des fonctionnaires qui en ont besoin, dans les régions ou les secteurs de développement prioritaires.

Développer un portail pilote de données ouvertes et consolider divers ensembles de données provenant des trois sphères de gouvernement, permettant aux citoyens et aux entreprises d'accéder facilement aux données gouvernementales. La période pilote d’un an permettra d’affiner les stratégies.

Jalons: Portail pilote de données ouvertes établi et opérationnel; Exécution d'événements de communauté spécifiques conçus pour interfacer et interagir avec le portail.

Institution responsable: Département de la fonction publique et de l'administration (DPSA)

Institutions d'appui: Services gouvernementaux de communication et d'information (GCIS), pôle d'innovation, ministère du Commerce et de l'Industrie (DTI), Code4SA, Microsoft, Chillisoft

Date de début: Septembre 2015

Date de fin: Octobre 2016

Contexte et objectifs

Le mouvement des données ouvertes en Afrique du Sud en est encore à ses balbutiements. Il n'y a pas eu de politique claire ni d'incertitude réglementaire concernant le droit d'accès et d'utilisation aux données produites et détenues par des institutions financées par des fonds publics.[Note213: Adi Eyal, 'Données publiques en Afrique du Sud: Il est temps de revendiquer ce qu’il nous appartient' Daily Maverick 12 April 2013. ] En 2015, la ministre Ayanda Dlodlo, déléguée et vice-ministre de la Fonction publique et de l'Administration, a pris les mesures initiales et a constitué un groupe de travail chargé de développer une présence de données ouvertes pour le gouvernement sud-africain.[Note214: Zaid Aboobaker, Directeur en chef de la cyberformation, Bureau du directeur de l'information du gouvernement, entretien avec un chercheur de l'IRM, 11 September 2017. L'équipe de travail initiale comprenait Code4SA, Open Data Durban et le Conseil pour la recherche scientifique et industrielle. ] L'équipe comprenait un éventail de parties prenantes telles que des responsables gouvernementaux, des entreprises et des acteurs de la société civile.

Cet engagement à développer un portail pilote national de données ouvertes a pour objectif de s'appuyer sur les travaux de cette équipe de projet. Toutefois, cette équipe a mis au point un portail national de données ouvertes pilote regroupant les jeux de données 409 provenant des gouvernements national et provincial dans 2015.[Note215: Zaid Aboobaker, directeur en chef de la cyberformation, Bureau du directeur de l'information du gouvernement, entretien avec un chercheur de l'IRM, 11 September 2017.] Le portail est accessible at http://www.data.gov.za et inclut Ressources portails de données développés par les partenaires de la société civile. Cependant, le portail était un "outil jetable" destiné à servir de base à un portail gouvernemental permanent de données ouvertes.[Note216: Zaid Aboobaker, Directeur en chef de la cyberformation, Bureau du directeur de l'information du gouvernement, entretien avec un chercheur de l'IRM, 11 September 2017; Adi Eyal, directeur d'OpenUp, entretien avec le chercheur IRM, 22 September 2017.] En conséquence, aucun nouvel ensemble de données gouvernemental n'a été ajouté au site depuis 2015.[Note217: voir http://www.data.gov.za.] Manque de financement public, réticence de la part de certains ministères à rendre disponibles des ensembles de données,[Note218: Zaid Aboobaker, directeur en chef de la cyberformation, Bureau du directeur de l'information du gouvernement, entretien avec un chercheur de l'IRM, 11 September 2017.] et le manque de demande pour des données ouvertes ont limité le développement du portail pilote temporaire de données ouvertes.[Note219: Adi Eyal, directeur, OpenUp, entretien avec un chercheur IRM, 22 September 2017. ] Avant la période de mise en œuvre du troisième plan d'action, le Département de la fonction publique et de l'administration (DPSA) et ses partenaires de la société civile avaient convoqué deux "hackathons" pour établir une interface avec le portail.

L’engagement est clairement lié à la valeur de l’accès à l’information car il implique la mise au point d’un système facilitant la divulgation des données détenues par le gouvernement et encourage la technologie et l’innovation en utilisant la technologie de données ouvertes pour rendre plus publique l’information. La mise en place du portail pilote de données ouvertes et l’exécution d’événements communautaires spécifiques favorisant l’interaction du public avec le portail sont clairs et vérifiables bien que difficiles à mesurer. Cependant, l'impact potentiel de cet engagement par rapport au niveau de référence de May 2016 lors du lancement du plan est nul, car le projet avait déjà été mis en œuvre.

Aboutissement

L'engagement était terminé avant le lancement public du plan d'action en mai 2016. M. Zaid Aboobaker, directeur en chef de la cyberformation au Bureau du dirigeant principal de l'information du gouvernement, a toutefois noté que le programme OGP avait permis au gouvernement de travailler de manière innovante avec la société civile pour surmonter les difficultés de financement. L'initiative OGP a permis à la DPSA de s'associer à des organisations de la société civile pour faire avancer le projet plus rapidement. Plus précisément, la DPSA, avec la société civile, a été en mesure de sécuriser le financement d'un million de R2 pour un portail de données permanent et des hackathons supplémentaires.

Premiers résultats

Le portail national de données ouvertes et les hackathons ont ouvert les yeux du gouvernement sur les nouvelles possibilités de collaboration autour des données ouvertes et ont servi de base à la poursuite du développement d'un portail permanent de données ouvertes.[Note220: Zaid Aboobaker, directeur en chef de la cyberformation, Bureau du directeur de l'information du gouvernement, entretien avec un chercheur de l'IRM, 11 September 2017.] Pour le portail de données permanent, la DPSA élabore actuellement des spécifications et des lignes directrices sur l’approvisionnement, la qualité et l’utilisation des données gouvernementales à l’aide des jeux de données 10.[Note221: Zaid Aboobaker, Directeur en chef de la cyberformation, Bureau du directeur de l'information du gouvernement, entretien avec un chercheur de l'IRM, 11 September 2017; Adi Eyal, directeur d'OpenUp, entretien avec le chercheur IRM, 22 September 2017.] Un partenaire de la société civile, Code4SA, développera ce portail permanent au cours de la période restante de mise en œuvre du plan d'action.

Au niveau local, de nombreuses municipalités métropolitaines (Le Cap, Ekurhuleni, Johannesburg et eThekwini) sont en discussions initiales pour la création de portails de données ouverts et / ou l'hébergement de hackathons. Cela témoigne de l'intérêt croissant pour l'utilisation de données publiques ouvertes pour résoudre les problèmes du gouvernement et favoriser l'innovation et l'esprit d'entreprise.[Note222: voir par exemple http://web1.capetown.gov.za/web1/opendataportal/default; Stephen Timm 'Les portails urbains incarnent l'innovation' Business Day 7 (décembre 2015). ]

Prochaines étapes

Les parties prenantes ont exprimé leur soutien pour le maintien d'une initiative technologique de cette nature dans le plan d'action national.[Note223: Zaid Aboobaker, directeur en chef de la cyberformation, Bureau du directeur de l'information du gouvernement, entretien avec un chercheur de l'IRM, 11 September 2017.] Le chercheur de l'IRM recommande l'inclusion dans le prochain plan d'action national d'un portail national permanent de données ouvertes. L'accent sera mis sur l'intensification de l'apprentissage autour des processus relatifs à la recherche, à la qualité et à l'utilisation des données gouvernementales.

Il convient de souligner que, tandis que la mise en place du portail permanent de données ouvertes se poursuit, l'engagement fait référence à un projet pilote, qui était déjà terminé avant le lancement du plan. Le plan d'action ne doit pas inclure d'engagements sur des projets déjà terminés au moment du démarrage du plan d'action.

Résumé du statut de fin de session IRM

6. Développement du portail pilote Open Data

Texte d'engagement:

La visibilité et l’accessibilité des données sont limitées: un certain nombre de jeux de données sont disponibles en Afrique du Sud, mais ils sont généralement fragmentés sur différents sites (ou régions géographiques), avec différentes normes et méthodes d’accès aux données. Cela réduit l'adoption par les analystes et les utilisateurs grand public, ainsi que le potentiel d'intégration interrégionale / sectorielle des jeux de données, ce qui est particulièrement utile.

Faible utilisation et impact des données disponibles: La mise à disposition des données ne signifie pas nécessairement que les données sont utilisées ou analysées dans l'intérêt des citoyens ou des fonctionnaires qui en ont besoin, dans les régions ou les secteurs de développement prioritaires.

Développer un portail pilote de données ouvertes et consolider divers ensembles de données provenant des trois sphères de gouvernement, permettant aux citoyens et aux entreprises d'accéder facilement aux données gouvernementales. La période pilote d’un an permettra d’affiner les stratégies.

Jalons: Portail pilote de données ouvertes établi et opérationnel; Exécution d'événements de communauté spécifiques conçus pour interfacer et interagir avec le portail.

Institution (s) responsable (s): Département de la fonction publique et de l'administration (DPSA)

Institution (s) de soutien: Services gouvernementaux de communication et d'information (GCIS), pôle d'innovation, ministère du Commerce et de l'Industrie (DTI), Code4SA, Microsoft, Chillisoft

Date de début: Septembre 2015

Date de fin: Octobre 2016

But de l'engagement
Cet engagement visait à améliorer l'accès des citoyens aux informations, données et services détenus par les gouvernements en développant un portail pilote de données ouvertes. Le portail pilote de données ouvertes visait à mesurer l'intérêt et à comprendre les besoins spécifiques des citoyens et des développeurs sud-africains, en plus d'établir une présence de données ouvertes pour l'Afrique du Sud à la veille de son accession au poste de président principal du comité de direction d'OGP en octobre 2015.
Statut

À mi-parcours: Achevée

L'engagement a été achevé avant le début du plan d'action. En 2015, Mme Ayanda Dlodlo, Envoyée OGP et Vice-ministre de la Fonction publique et de l'Administration, a réuni un groupe de travail composé de représentants des gouvernements, des entreprises et de la société civile en vue de développer un portail pilote national de données ouvertes (http://www.data.gov.za) héberger des données pour le compte de ministères et d’organismes gouvernementaux, en plus de faire le lien avec des ensembles de données existants sur des sites Web externes. Un nombre total de jeux de données gouvernementaux 409 ont été ajoutés au portail dans 2015, allant des ventes de carburant annuelles au pourcentage estimé d'enfants vivant avec le VIH, en passant par les analyses de l'eau pour la ville de Cape Town, entre autres. Parallèlement à la société civile, le ministère de la Fonction publique et de l'Administration a néanmoins poursuivi ses efforts pour mobiliser des fonds afin de développer un portail de données ouvertes permanent et les hackathons associés.

Aucun ajout aux jeux de données 409 Government sur le portail national de données ouvertes. Toutefois, des tiers de données supplémentaires ont été ajoutés à la page "Data Showcase", tels que Code for South Africa, l'Institut d'études de la sécurité et la Commission électorale indépendante. Celles-ci incluent des ensembles de données sur l'identité des conseillers de quartier, le délestage, un système de suivi de la conformité par la municipalité et un outil permettant de déterminer les coûts des médicaments génériques. En dépit de plusieurs tentatives, le chercheur de l'IRM n'a pas été en mesure de contacter la personne de contact responsable de cet engagement de demander des nouvelles mises à jour sur le portail.

Suite à la mise au point d’un portail pilote de données ouvertes, l’open data L’équipe spéciale a mobilisé des fonds pour une deuxième phase du projet pilote auprès du centre d’amélioration du secteur public de Tirelo Bosha. Quatre actions principales ont été réalisées entre septembre 2017 et octobre 2018:

1. Une évaluation de la disponibilité des données et des besoins a été réalisée pour identifier et consigner les nouvelles sources de données gouvernementales apparues conjointement avec la participation des premiers utilisateurs de données ouvertes;

2. Un nouvel engagement des utilisateurs de données a été organisé autour de trois "défis" thématiques sur la qualité de l'air, les soins de santé et la transformation spatiale. Au fil des défis, des étudiants et des représentants du gouvernement de 400 ont participé à dix hackathons et ateliers de formation dans des villes plus petites (par exemple Emalahleni, Polokwane, Kimberley) et de grandes villes (par exemple Durban, Johannesburg);

3. Après une interaction avec un certain nombre de départements hiérarchiques nationaux et sous-nationaux concernant le partage de données et le soutien à la participation de nouveaux utilisateurs, l’équipe spéciale a organisé des ateliers de formation pilotes avec les ministères sur la gestion et l’utilisation des données. et

4. Sur la base de l'engagement des utilisateurs précoces, la conception du portail a été réorientée pour aider les utilisateurs de données de niveau "intermédiaire" (par exemple, gestionnaires de données d'ONG, étudiants de troisième cycle universitaires, praticiens / chercheurs gouvernementaux en S & E) à trouver, extraire, relier et utiliser les données des portails existants.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Cet engagement n'a entraîné aucun changement dans la pratique gouvernementale, le portail de données ouvertes ayant été développé avant la finalisation du troisième plan d'action. Bien que d'importants travaux sur un portail de données ouvertes à part entière se poursuivent, à la fin du mandat, aucun jeu de données gouvernemental n'avait été modifié.

Reportés?

Le chercheur de l'IRM a recommandé que le développement d'un portail national permanent de données ouvertes soit inclusd dans le prochain plan d'action, en mettant l'accent sur sur l'élargissement de l'engagement des champions au sein des départements hiérarchiques ciblés liés à certains domaines thématiques et l'encouragement de l'adoption de pratiques partagées utiles pour la gestion et le partage des données afin d'améliorer la qualité des données disponibles et d'ouvrir des données supplémentaires si possible. Parallèlement, l'équipe de travail devrait renforcer la formation et la sensibilisation de la société civile et des administrations infranationales, afin de créer de nouveaux cas d'utilisation des données. Le portail devrait continuer à être révisé et mis à jour pour appuyer ce travail.

Portail national de données d'Afrique du Sud, 'Open Government Partnership», http://data.gov.za/about.html

Mécanisme indépendant de signalement (IRM): Rapport d’avancement de l’Afrique du Sud 2016 - 2018, 56, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/South-Africa_MidTerm-Report_2016-2018.pdf.

Ces jeux de données peuvent être consultés à http://data.gov.za/all-datasets.html.

Mécanisme indépendant de signalement (IRM): Rapport d’avancement de l’Afrique du Sud 2016 - 2018, 56, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/South-Africa_MidTerm-Report_2016-2018.pdf.

Ces jeux de données peuvent être consultés à http://data.gov.za/showcase.html

Le chercheur de l'IRM a envoyé un courrier électronique à Mme Prudence Kolman, assistante administrative de Zaid Aboobaker du Département de la fonction publique et de l'administration, sur 11 October 2018, demandant un entretien avec M. Aboobaker pour le rapport de fin de session. Le mail était sans réponse. Le chercheur de l'IRM a envoyé un courrier électronique directement à M. Aboobaker sur 11 October 2018, demandant une entrevue, mais le courrier électronique est resté sans réponse. Un appel téléphonique au bureau de M. Aboobaker le 12 d'octobre. 2018 n'a ​​pas non plus reçu de réponse.

Un catalogue public de ces jeux de données est disponible à l'adresse https://docs.google.com/spreadsheets/d/1asrQMHp_aJrD-LqkmW9n5yLT6Cm-K1geBEn9nLfYb3E/edit?usp=sharing.

Une boîte à outils de travail a été publiée pour capturer ces événements et des leçons pour d’autres champions locaux des données susceptibles d’organiser des événements. Voir https://opendataza.gitbook.io/toolkit.

Ibid.

Une version alpha du portail pilote révisé est en cours d’essai et devrait passer à la version précédente. data.gov.za domaine en janvier / février 2019: https://odza.herokuapp.com/opendataza/home.


Engagements

  1. Surveillance citoyenne

    ZA0016, 2016, Renforcement des capacités

  2. Budget ouvert

    ZA0017, 2016, Accès à l'information

  3. Programme de retour aux sources

    ZA0018, 2016, Accès à l'information

  4. Portail d'information sur la gestion de l'environnement

    ZA0019, 2016, Accès à l'information

  5. Institutionnalisation des bureaux de conseil communautaires dans le cadre du réseau de justice élargie

    ZA0020, 2016, Accès à la justice

  6. Département de la fonction publique et de l'administration

    ZA0021, 2016, Accès à l'information

  7. Campagne de sensibilisation OGP

    ZA0022, 2016, gouvernement électronique

  8. Mettre en œuvre les principes de haut niveau G20 sur la transparence de la propriété effective 2. Mettre en place un registre des personnes morales et des arrangements

    ZA0023, 2016, Accès à l'information

  9. Élaborer et mettre en œuvre un cadre de gestion de la reddition de comptes et des conséquences pour les fonctionnaires

    ZA0009, 2013, Anti-Corruption

  10. Forums d'amélioration de la prestation de services (SDIF)

    ZA0010, 2013, gouvernement électronique

  11. Participation dominante des citoyens dans le secteur public

    ZA0011, 2013, Renforcement des capacités

  12. Développer un portail intégré et accessible au public d'informations sur la gestion de l'environnement

    ZA0012, 2013, Environnement et climat

  13. Développement d'un outil en ligne de crowdsourcing permettant au public de soumettre des données sur les aires protégées et les aires de conservation.

    ZA0013, 2013, Environnement et climat

  14. Connectivité des écoles

    ZA0014, 2013, Éducation

  15. Mettre en place une campagne sur les droits et responsabilités «Connais ton service»

    ZA0015, 2013, Renforcement des capacités

  16. Cadre de gestion de la responsabilité / des conséquences

    ZA0001, 2012, Anti-Corruption

  17. Forums d'amélioration de la prestation de services

    ZA0002, 2012, Participation publique

  18. Connaissez vos droits et responsabilités en matière de service

    ZA0003, 2012, Renforcement des capacités

  19. Forum national anti-corruption et permanence téléphonique anti-corruption

    ZA0004, 2012, Renforcement des capacités

  20. Directives sur les sanctions liées à la corruption

    ZA0005, 2012, Renforcement des capacités

  21. Élaborer des lignes directrices sur la participation des citoyens

    ZA0006, 2012, Renforcement des capacités

  22. Accroître la participation de la société civile au processus budgétaire

    ZA0007, 2012, gouvernement électronique

  23. Étude de faisabilité du portail de gestion de l'environnement

    ZA0008, 2012, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!