Ignorer la navigation
République de Corée

Promotion de la budgétisation participative citoyenne au niveau local (KR0054)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de la République de Corée 2021-2023

Cycle du plan d'action : 2021

Statut:

Institutions

Institution chef de file : Division de la coopération en matière de finances locales, ministère de l'Intérieur et de la Sécurité

Institution(s) de soutien : N/A

Domaines politiques

E-gouvernement, Ouverture fiscale, Inclusion, Engagements locaux, Personnes handicapées, Participation du public, Participation du public au budget / à la politique budgétaire, Enfants

Revue IRM

Rapport IRM: Examen du plan d'action de la République de Corée 2021-2023

Favoris : examen IRM en attente

Premiers résultats : examen du MII en attente

Design i

Vérifiable : Oui

Pertinent pour les valeurs OGP : examen IRM en attente

Impact potentiel : examen du MII en attente

Implémentation i

Achèvement : en attente d'examen par le MII

Description

Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs de l'OGP ? (Améliorer la transparence, lutte contre la corruption) - Améliorer la transparence des finances locales en élargissant la participation des citoyens à tous les processus budgétaires. (Participation citoyenne) - Elargir les moyens de participation citoyenne au processus budgétaire des collectivités locales et dynamiser la CPB en produisant et en diffusant des contenus promotionnels. (Utiliser les TIC pour renforcer la gouvernance) - Améliorer la gouvernance en stimulant la participation des citoyens par le biais de canaux en ligne et mobiles.

Quel est le problème public auquel l'engagement répondra ? La transparence et la responsabilité doivent être renforcées par la promotion du Budget Participatif Citoyen (CPB) pour une bonne gestion des finances locales. Pour une gestion efficace des finances locales, les besoins des résidents doivent être reflétés dans la planification budgétaire, le règlement des comptes et le retour d'information. Des projets de résolution de problèmes centrés sur des problèmes régionaux reflétant des facteurs et caractéristiques régionaux tels que les préoccupations environnementales, de bien-être et économiques qui sont étroitement liés à la vie quotidienne des résidents devraient être sélectionnés et promus pour améliorer la satisfaction des résidents.

Exemples de résolution (publique) de problèmes Budgétisation participative citoyenne Problème de sécurité (Daegu-si) Prévenir les incendies dans les ruelles étroites Extincteurs installés dans les zones où les camions de pompiers ont du mal à se déplacer, comme les ruelles sujettes aux incendies. Problème d'assainissement (Ulju-gun, Ulsan) Créer un environnement hygiénique en installant des désinfectants à lumière UV Installé des désinfectants à lumière UV pour les produits souvent utilisés tels que les poussettes et les fauteuils roulants. Problème d'emploi (Chuncheon-si, Gangwon) Gangwon) Résidents aidant les gens avec les lignes de bus locales Revitalisé l'économie locale en créant de nouveaux emplois pour les personnes âgées et les jeunes. Question de bien-être (Nonsan-si, Chungnam) Visites à domicile pour réparations domiciliaires Visites de réparations domiciliaires pour les personnes marginalisées ayant de mauvaises conditions de vie telles que les personnes âgées vivant seules et les familles monoparentales.

Quel est l'engagement ? Le contenu principal de l'engagement est le suivant : Établir des plans de mise en œuvre annuels pour le CPB afin de promouvoir un système de CPB dirigé par les citoyens où les citoyens peuvent participer à toutes les étapes du processus de budgétisation, de la préparation du budget au règlement des comptes. Établir divers moyens de recueillir l'opinion publique, tels que la promotion du fonctionnement de l'organisation CPB, la participation des citoyens en ligne et mobile toute l'année et la gestion des écoles CPB et d'autres activités promotionnelles. Mener des consultations pour dynamiser la DGPC et susciter l'intérêt régional et sélectionner des études de cas exemplaires (ou des organisations exemplaires) pour encourager les autres à emboîter le pas.

Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public ? Fournir des conseils pour aider à développer des CPB adaptés aux caractéristiques régionales uniques et étendre les CPB autonomes* pour stimuler les CPB aux niveaux eup (ville), myeon (canton) et dong (quartier). (*par exemple en recueillant des idées et des opinions des résidents, en menant des enquêtes, en organisant des audiences publiques, en votant électroniquement, etc.) Encourager l'utilisation de canaux en ligne et mobiles pour une plus large participation des résidents et promouvoir la participation des résidents dans tous les processus budgétaires et projets clés tels que le budget préparation, exécution, règlement des comptes et retour d'information. (par exemple, organiser des pré-briefings et des discussions sur le processus budgétaire et divulguer des informations pertinentes sur le site Web et via les plateformes de médias sociaux) Promouvoir une participation plus large des personnes vulnérables telles que les personnes âgées et les personnes handicapées pour améliorer l'inclusion (via des réunions virtuelles et des réunions locales à petite échelle réunions). Échange et apprentissage par les pairs Renforcer les échanges et la coopération entre les gouvernements central et locaux et entre les gouvernements locaux à travers la communication et le partage du savoir-faire opérationnel de la CPB qui reflète les caractéristiques régionales uniques. Informations supplémentaires Tâche 75-5 de la politique gouvernementale : Expansion de la CPB - Appliquer la CPB aux grands projets et politiques des gouvernements locaux pour permettre une préparation budgétaire centrée sur les citoyens et renforcer la responsabilité. * Ouvert à d'autres discussions avec la société civile dans le processus de mise en œuvre

Activité d'étape avec un livrable vérifiable Date de début Date de fin Établir des plans et faire fonctionner la CPB Avril 2021 31 août 2023 Fournir des conseils toute l'année aux gouvernements locaux sur les moyens d'élargir la participation citoyenne en partageant des exemples de participation citoyenne diversifiée et de coopération avec divers groupes régionaux tels que en tant qu'associations de résidents. Avril 2021 31 août 2023 Planifier et mener une évaluation du fonctionnement de la CPB reflétant des facteurs tels que le renforcement de la participation à tous les processus budgétaires, la divulgation d'informations sur la CPB et la coopération avec diverses ressources régionales telles que les associations de résidents. Août 2021 31 août 2023 Planifier et sélectionner des gouvernements locaux axés sur la DGPC qui ont élargi la participation des personnes vulnérables. Offrir des incitations et partager de telles études de cas. Avril 2021 31 août 2023 Publication de l'état des projets CPB et des opinions des résidents. Février 2022 Février 2023 Concevoir, créer et distribuer des plateformes en ligne CPB pour les gouvernements locaux qui permettent le vote des résidents en ligne et mobile et la divulgation des informations CPB dans tous les processus budgétaires. avril 2021 décembre 2023

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Engagement 4.2. Améliorer la transparence fiscale des gouvernements locaux en promouvant la budgétisation participative citoyenne

● Vérifiable : Oui

● A-t-il une optique de gouvernement ouvert ? Oui

● Cet engagement a été regroupé comme suit : Budget participatif (Engagements 4.1 et 4.2)

● Potentiel de résultats : Substantiel

Groupe d'engagements 4.1 et 4.2 : Budgétisation participative

Ministère de l'Economie et des Finances Division du Budget Participatif et Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité Division de la Coopération en Finances Locales

Pour une description complète de l'engagement, voir l'engagement 4 dans Plan d'action 2021-2023 de la Corée du Sud.

Contexte et objectifs:

Le budget participatif est obligatoire au niveau local depuis la modification de la loi sur les finances locales en 2011. La loi ne donne pas de définition précise du budget participatif, [15] mais permet aux gouvernements locaux de tenir compte de leur contexte particulier dans l'adoption et le fonctionnement de la budgétisation participative. En 2014, d'autres amendements ont exigé des gouvernements locaux qu'ils joignent les opinions des citoyens au projet de budget. [16] Le modèle sud-coréen de budgétisation participative s'appuie sur l'expérience de Porto Alegre. Il se compose d'un conseil participatif de représentants de quartier élus par les communes et d'experts recommandés par le maire. Ils assument la responsabilité de discuter, d'évaluer et de prioriser les propositions des citoyens. [17] En 2018, le gouvernement a également mis en place un système national de budgétisation participative appelé My Budget. [18]

Ce groupe d'engagements comprend deux initiatives visant à renforcer la budgétisation participative par les gouvernements centraux et locaux. Au niveau national, l'Engagement 4.1 vise à élargir le Comité des citoyens sur le budget participatif et à continuer de faciliter les opportunités en ligne et en personne pour les citoyens de soumettre des propositions, ainsi que les débats organisés par les ministères sur des projets potentiels. Développant les pratiques existantes au niveau local, l'Engagement 4.2 propose des processus annuels de Budget Participatif Citoyen, garantissant la participation à toutes les étapes du processus budgétaire, de la préparation à l'arrêté des comptes. Grâce à cette initiative, le gouvernement offrira des conseils aux gouvernements des villes, des cantons et des quartiers pour développer des outils de collecte des commentaires des citoyens, notamment des sondages, des audiences publiques et le vote électronique. [19] Ces engagements font progresser les valeurs OGP de transparence et de participation civique, offrant un accès aux informations sur l'élaboration du budget et élargissant les possibilités pour les citoyens de contribuer aux projets gouvernementaux.

Potentiel de résultats : substantiel

Au niveau national, les activités proposées ont le potentiel d'améliorer la budgétisation participative en augmentant le nombre de participants et en prenant des mesures pour promouvoir la représentation des groupes marginalisés. Le système national de budgétisation participative a mis en place un comité citoyen de 400 représentants, assistés de 68 experts. En 2020, plus de 1,399 38 propositions ont été reçues, dont 244 ajoutées au budget final, ce qui représente environ 224 milliards de wons (XNUMX millions USD). Ceux-ci ont introduit des projets tels que des autobus accessibles aux fauteuils roulants, la surveillance de la pollution marine et des conseils aux victimes d'agression sexuelle. [20] L'engagement 4.1 prévoit d'élargir le Comité des citoyens du budget participatif à 2,000 XNUMX représentants, avec une composition reflétant la population nationale en termes de sexe, de région et d'âge. [21] L'inclusion des femmes, des enfants et des personnes handicapées pourrait élargir l'éventail des problèmes pris en compte au cours du processus. De plus, un processus de délibération en ligne et en personne plus exhaustif pourrait garantir que toutes les initiatives incluses dans le budget tiennent compte des points de vue des parties prenantes. Selon la Division du budget participatif du ministère de l'Économie et des Finances, l'engagement vise à étendre la participation au-delà des opportunités de démarrage, étant donné que le processus existant limite la participation à l'appel à propositions citoyennes et au vote préférentiel. [22]

Dans le cadre de l'Engagement 4.2, le développement de solutions sur mesure pourrait conduire à l'adoption progressive du budget participatif citoyen comme politique permanente des collectivités locales, selon la Division de la coopération en matière de finances locales du ministère de l'Intérieur et de la Sécurité. Le ministère n'a pas précisé combien de projets devaient être mis en œuvre dans le cadre de cet engagement. [23] La budgétisation participative a déjà permis aux villes de résoudre les problèmes de sécurité, d'assainissement, d'emploi et de bien-être. À titre d'exemple, une ville a installé des extincteurs pour prévenir les incendies dans les ruelles étroites, tandis qu'une autre ville a coordonné des visites de réparation à domicile pour les personnes marginalisées ayant de mauvaises conditions de vie. [24] Cependant, une étude de 2020 a montré qu'il existe de multiples facteurs qui influencent l'adoption de politiques de budgétisation participative, telles que la capacité administrative et la progressivité des maires et des conseils. [25] Dans certains cas, un manque d'investissement politique dans la budgétisation participative a limité sa portée. Par exemple, à Séoul, un nouveau maire a réaffecté une grande partie du budget du budget participatif aux projets d'infrastructure en 2021. [26] Renforcer l'engagement des gouvernements locaux envers la budgétisation participative peut contribuer à la transparence budgétaire en facilitant le partage d'informations entre les citoyens et les autorités budgétaires ; améliorer la surveillance ascendante des administrations municipales par les citoyens ; et fournir un forum public où les citoyens se lient socialement et créent un consensus politique. [27] Cela nécessite toutefois que les gouvernements mettent à disposition des ressources pour une mise en œuvre réussie de projets pertinents pour les citoyens. Cet engagement pourrait également élargir l'engagement du public dans la budgétisation participative, qui n'incluait auparavant qu'une petite partie des citoyens en raison du faible niveau de sensibilisation aux possibilités de participer au processus de budgétisation. [28]

Opportunités, défis et recommandations pendant la mise en œuvre

Cet engagement offre au gouvernement l'occasion de définir les exigences minimales que les mécanismes de budgétisation participative devraient inclure afin d'améliorer ces processus à l'avenir. Les activités proposées peuvent également faire progresser la budgétisation participative dans les gouvernements locaux qui ont fait peu de progrès, renforcer l'investissement des politiciens locaux dans la budgétisation participative et élargir l'engagement des citoyens. Lors de la mise en œuvre, l'inclusion des populations vulnérables nécessitera que tous les supports soient adaptés aux besoins spécifiques de chaque groupe (par exemple, le braille pour les personnes ayant une déficience visuelle). Le gouvernement devrait également tenir compte du niveau de familiarité des citoyens avec les processus de budgétisation et de finances publiques, ce qui, dans certains cas, peut nécessiter une formation supplémentaire. Les recommandations suivantes peuvent renforcer la mise en œuvre de cet engagement :

● Adopter un règlement intérieur pour le Comité National des Citoyens du Budget Participatif afin de garantir que toutes les propositions soient évaluées selon des critères standardisés. Les informations sur les propositions doivent être accessibles au public à toutes les étapes du processus, y compris la mise en œuvre des projets sélectionnés. Les ministères doivent également informer les citoyens de leurs décisions d'inclure ou d'exclure une proposition.

● Le gouvernement et le Comité National des Citoyens du Budget Participatif pourraient évaluer les propositions reçues afin d'analyser si des actions positives devraient être adoptées pour inclure une plus grande participation des groupes marginalisés.

● Le Comité National des Citoyens du Budget Participatif pourrait suivre la mise en œuvre des projets prioritaires.

● Un comité local de citoyens, similaire au comité national de citoyens du budget participatif, pourrait être envisagé pour fournir un mécanisme de dialogue formel et permanent qui reflète les caractéristiques particulières de la communauté.

● Le gouvernement doit tenir compte des besoins de groupes spécifiques, tels que les personnes âgées et les personnes handicapées, lors de la conception et de la mise en œuvre d'outils de collecte d'informations pour garantir une participation égale.

[15]Budget participatif via la législation nationale : ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. (People Powered, décembre 2021). 
[16] Soonhee Kim (éd.), "Gouvernance participative et diffusion des politiques dans les gouvernements locaux en Corée : mise en œuvre de la budgétisation participative" Monographie de recherche KDI, n° 2016-01 (Institut coréen de développement, 2016), https://www.econstor.eu/bitstream/10419/200949/1/kdi-res-monograph-2016-01.pdf.
[17] Soleil-Lune Jung, Budgétisation participative et efficacité gouvernementale : témoignages de gouvernements municipaux en Corée du Sud (Université nationale de Séoul, 25 février 2021), https://bit.ly/3sDwSmW.
[18] L'Observatoire international de la démocratie participative (OIDP), « 'My Budget', a National Participatory Budgeting experiment in South Korea » (consulté en avril 2022), https://oidp.net/en/practice.php?id=1236.
[19] Gouvernement de Corée du Sud, OGP Le 5e plan d'action national 2021-2023 Corée (OGP, juil. 2021), https://bit.ly/3zIDVN6.
[20] IOPD, "'My Budget', une expérience nationale de budgétisation participative en Corée du Sud."
[21] Gouvernement de Corée du Sud, OGP Le 5e plan d'action national 2021-2023 Corée.
[22] Min. of Economy and Finance Participatory Budgeting Division, questionnaire du MII, 7 février 2022.
[23] Min. de la Division de la Coopération des Finances Locales de l'Intérieur et de la Sécurité, questionnaire de l'IRM, 7 février 2022.
[24] Gouvernement de Corée du Sud, OGP Le 5e plan d'action national 2021-2023 Corée.
[25] Skip Krueger et HyungGun Park, « Pathways to Citizen Participation: Participatory Budgeting Policy Choice by Local Governments » Examen de l'administration publique chinoise 11:1 (2020), https://cpar.net/index.php/cpar/article/view/249.
[26] People Powered, « Questions et réponses sur les lois nationales sur le BP : un nouveau rapport documente ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et ce que nous ne savons pas » (2021), https://www.peoplepowered.org/news-content/qampa-on-national-pb-laws-new-report-documents-what-works-what-doesnt-and-what-we-dont-know.
[27] Jung, Budgétisation participative et efficacité gouvernementale : témoignages de gouvernements municipaux en Corée du Sud.
[28] People Powered, "Questions-réponses sur les lois nationales sur le BP : un nouveau rapport documente ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et ce que nous ne savons pas."

Engagements

Open Government Partnership