Ignorer la navigation
Espagne

Open Justice en Espagne (ES0043)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour l'Espagne 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la justice

Institution (s) de soutien: ministère de la justice, communautés autonomes compétentes en matière de justice, conseil général de la magistrature, bureau du procureur général, avocats de l'administration de la justice; Associations pour la transparence, journalistes de données, associations de victimes, consommateurs, etc. Agents d'information réutilisables, Conseils généraux d'avocats, de juristes et de diplômés sociaux, Comité technique national de l'administration électronique des tribunaux (CTEAJE), Commission nationale de la statistique judiciaire, Conseil national de la transparence

Domaines politiques

Accès à l'information, E-gouvernement, Judiciaire, Justice, Open Data, Justice ouverte, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Examen IRM en attente

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Ministère responsable: Ministère de la justice; Autres acteurs: gouvernement: ministère de la justice, communautés autonomes compétentes en matière de justice, conseil général de la magistrature, bureau du procureur général, avocats de l'administration de la justice; Société civile, initiative privée, groupes multilatéraux et de travail: associations pour la transparence, journalistes de données, associations de victimes, consommateurs, etc. Agents d'information réutilisables Conseils généraux d'avocats, de juristes et de diplômés sociaux Comité technique d'État de l'administration électronique des tribunaux (CTEAJE) Commission nationale de la statistique judiciaire Conseil national de la transparence; Statu quo ou problème à résoudre: De nombreux gouvernements et parlements ont pris différentes mesures pour adopter une action publique plus ouverte. Cependant, l'administration de la justice commence toujours à suivre cette voie. La faible valorisation que les citoyens ont de la loi en tant que service public est largement conditionnée par son fonctionnement, ce qui contribue au fait que l'administration de la justice, à l'instar d'autres institutions, est également affectée par une baisse de la confiance des citoyens en lui, il est nécessaire de se doter d’instruments qui renforcent son rayonnement vers la société. Il est donc nécessaire d'incorporer de nouveaux instruments qui ouvrent l'administration de la justice et placent le citoyen à sa base. La transparence en fait partie, comprise dans le contexte qui définit la nature même de l'administration de la justice. Un système complexe où les pouvoirs sont répartis entre le Conseil général de la magistrature, le ministère de la Justice, les communautés autonomes transférées et les juges et magistrats eux-mêmes qui sont constitutionnellement indépendants et exclusivement soumis à la règle de droit. Par ailleurs, l’écosystème de la justice a toujours été étranger à l’existence d’une société civile suffisamment active et capable d’exiger et d’influencer au bon fonctionnement de la justice. De plus, nous partons d’une base technologique faible qui rend difficile la mise à profit du potentiel de la technologie pour une transparence accrue des institutions. Il existe une grande diversité et une grande dispersion des systèmes d’information qui soutiennent actuellement l’activité judiciaire. Les données sont obtenues et traitées par des systèmes manuels sans garantir la qualité des données. Cependant, des progrès ont été réalisés récemment. Le lancement du service d’enchères électroniques permet un meilleur accès à l’information, une participation et une concurrence accrues entre les soumissionnaires, ainsi qu’un meilleur rendement des actifs mis aux enchères pour l’Administration. D'autre part, le service "Comment ça va" actuellement en vigueur au siège judiciaire électronique du ministère de la Justice (engagement du deuxième plan pour un gouvernement ouvert d'Espagne) est un premier pas pour donner aux citoyens le droit d'accès à l'information. ; Objectif principal: L’objectif principal est de mettre en place une administration de la justice plus transparente et plus accessible: • Proposer des données permettant un contrôle adéquat de la société civile et des citoyens, une meilleure compréhension du fonctionnement du système de justice et une impulsion plus forte de l’entrepreneuriat, de l’innovation et du développement économique. croissance par sa réutilisation. • Fournir aux citoyens des services numériques permettant un meilleur accès à l'information lorsqu'ils sont impliqués dans des procédures judiciaires. Brève description de l'engagement: L'engagement s'inscrira dans une ligne politique publique sur la justice ouverte, qui sera incluse dans la stratégie nationale en matière de justice que le gouvernement espagnol lancera, avec le soutien et la participation d'acteurs politiques, institutionnels et professionnels. du pays et faisant de la transparence judiciaire l’un de ses principaux axes. Il sera structuré en lignes d’action 2:
1. Les données ouvertes en tant qu'instrument de transparence dans l'administration de la justice. Le compromis comprend les étapes initiales pour faire évoluer le modèle actuel de statistique judiciaire en un autre dans lequel les statistiques susmentionnées seront améliorées en ce qui concerne la qualité des données, leur collecte et leur gestion. La publication sera faite dans des formats réutilisables et conviviaux pour faciliter la compréhension des citoyens. Le rôle de la Commission nationale de la statistique judiciaire sera renforcé et la collaboration sera favorisée par le biais de la CTEAJE.
2. Améliorer le droit d'accès à l'information de la justice. L'engagement comprend l'accès par le biais de la diffusion en continu de certaines audiences et l'accès au dossier judiciaire des parties impliquées par l'intermédiaire du siège judiciaire électronique. Défi de l'OGP relevé par l'engagement: Augmenter la qualité des informations relatives à l'activité judiciaire, en automatiser l'extraction et améliorer les possibilités d'exploitation et de diffusion constitue un saut qualitatif afin de promouvoir une plus grande transparence du fonctionnement du système de justice. un moyen de faciliter une meilleure responsabilisation et un meilleur contrôle du fonctionnement de l'administration judiciaire en Espagne. Tout cela contribue à renforcer le système judiciaire en tant que pouvoir de l'État et en tant que service public, ce qui lui confère une légitimité supplémentaire et une reconnaissance sociale accrue, qui permettront de mieux protéger les droits et les garanties des citoyens, ainsi qu'une sécurité juridique accrue dans notre pays. En outre, l'orientation et la coordination des données via CTEAJE permettront des processus plus efficaces qui se traduiront par une gestion plus efficace des ressources.
Enfin, l'accès aux services de l'administration de la justice sera assuré en améliorant le fonctionnement de ce service public en supprimant les obstacles pour les citoyens et en contribuant à réduire les coûts pour les tiers (par exemple, les journalistes ou les professionnels peuvent accéder par voie télématique aux procès et aux dossiers). respectivement).; Pertinence: le compromis décrit renforce les valeurs de l’OGP comme suit: • Améliore l’accès à l’information: o Il vise à mettre de plus en plus d’informations sur le fonctionnement du système de justice à la portée de la population (statistiques, données, audiences, documents fichier). o Il est prévu de divulguer les informations dans des formats ouverts ou, à défaut, de manière compréhensible pour les citoyens. o Il vise à renforcer le droit à l'information en rendant compte non seulement du statut du dossier judiciaire, mais également de son contenu. o Le but est d'améliorer la qualité de l'information sur l'activité de l'information, en homogénéisant les concepts et le concret. jalons pour fournir des informations à chaque indicateur. o Il est destiné à réduire les coûts d’obtention d’informations en proposant des solutions permettant d’extraire, de déboguer, d’ajouter et de présenter des données en temps réel. • Participation citoyenne: o Il vise à consulter et à impliquer les acteurs de la société civile et le secteur de la réutilisation des informations, en créant des forums spécifiques pour la participation à la politique de justice des données ouvertes. • Responsabilité: o L'objectif est d'améliorer l'accès à la justice, en mettant en œuvre un accès système simple au dossier judiciaire, sans coûts d'utilisation. o Il est prévu d'améliorer les mécanismes d'examen public du système de justice en publiant des données sur son fonctionnement et son organisation dans des formats conviviaux et réutilisables. Objectif: contribuer à améliorer la responsabilisation et le contrôle social du fonctionnement du système de justice, à améliorer le service rendu aux citoyens et à renforcer leurs droits, notamment en leur donnant accès à des informations judiciaires incluses dans les lois de procédure. En outre, cet engagement améliorera l'efficacité des processus de gestion et de la prise de décisions aux différents niveaux du ministère de la Justice et des agents impliqués dans l'activité judiciaire.


Engagements

  1. Création d'un forum sur le gouvernement ouvert

    ES0024, 2017, Participation publique

  2. Commission sectorielle sur le gouvernement ouvert

    ES0025, 2017, Renforcement des capacités

  3. Autorités locales pour la transparence et la participation citoyenne

    ES0026, 2017, Accès à l'information

  4. Initiatives de gouvernement ouvert à l'étranger

    ES0027, 2017, Anti-Corruption

  5. Espace Web participatif sur le gouvernement ouvert

    ES0028, 2017, Renforcement des capacités

  6. Observatoire de la participation

    ES0029, 2017, Renforcement des capacités

  7. Budgets participatifs

    ES0030, 2017, gouvernement électronique

  8. Les jeunes dans les politiques publiques

    ES0031, 2017, Renforcement des capacités

  9. Portail de la transparence et le droit d'accès

    ES0032, 2017, Accès à l'information

  10. Programme de divulgation de l'information et sa réutilisation

    ES0033, 2017, Accès à l'information

  11. Dossier du citoyen

    ES0034, 2017, gouvernement électronique

  12. Système ARCHIVE

    ES0035, 2017, Accès à l'information

  13. Règlement de la loi sur la transparence

    ES0036, 2017, Accès à l'information

  14. Développer le centre économique et financier

    ES0037, 2017, Accès à l'information

  15. Coordination du cadastre et du cadastre

    ES0038, 2017, Renforcement des capacités

  16. Informations sur la violence sexiste

    ES0039, 2017, Sexe

  17. Formation des employés du secteur public

    ES0040, 2017, Renforcement des capacités

  18. Sensibilisation et formation de la société civile

    ES0041, 2017, Renforcement des capacités

  19. L'éducation dans un gouvernement ouvert

    ES0042, 2017, Renforcement des capacités

  20. Open Justice en Espagne

    ES0043, 2017, Accès à l'information

  21. Portail de transparence

    ES0014, 2014, Accès à l'information

  22. Portail espagnol des archives, PARES

    ES0015, 2014, gouvernement électronique

  23. Ressources d'éducation ouverte

    ES0016, 2014, Éducation

  24. Accessibilité des microdonnées du système de santé national

    ES0017, 2014, Accès à l'information

  25. Accès à l'information géographique et réutilisation de celle-ci

    ES0018, 2014,

  26. Programmes sur l'ouverture et la réutilisation de l'information dans le secteur public

    ES0019, 2014, Accès à l'information

  27. Portail de l'administration de la justice

    ES0020, 2014, Accès à l'information

  28. Engagement étoilé Contrôle accru et transparence des subventions publiques

    ES0021, 2014, Espace civique

  29. Création du Conseil espagnol de la toxicomanie

    ES0022, 2014, Santé

  30. Participation accrue des acteurs du secteur à la définition des objectifs des plans nationaux de sauvetage en mer.

    ES0023, 2014, Environnement et climat

  31. Engagement étoilé Loi sur la transparence, l'accès à l'information publique et la bonne gouvernance

    ES0001, 2012, Accès à l'information

  32. Engagement étoilé Transparence et responsabilité dans l'aide publique au développement

    ES0002, 2012, Aide

  33. Loi de stabilité budgétaire et de viabilité financière

    ES0003, 2012, Ouverture fiscale

  34. Subventions de réforme du droit

    ES0004, 2012, Espace civique

  35. E-Justice

    ES0005, 2012, gouvernement électronique

  36. Promotion des réseaux sociaux pour faciliter la participation citoyenne

    ES0006, 2012, gouvernement électronique

  37. Publication de données statistiques sur la criminalité

    ES0007, 2012, gouvernement électronique

  38. Révision et simplification de la réglementation

    ES0008, 2012, Législation et Réglementation

  39. Engagement étoilé E-Santé

    ES0009, 2012, Santé

  40. Système RED

    ES0010, 2012, gouvernement électronique

  41. Rationalisation des procédures d'évaluation environnementale

    ES0011, 2012, Anti-Corruption

  42. Rationaliser les procédures de création d'entreprise

    ES0012, 2012, gouvernement électronique

  43. Réduction des charges administratives pour les agriculteurs et les éleveurs

    ES0013, 2012, Subnational

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!