Ignorer la navigation
Tunisie

Améliorer la transparence dans le secteur culturel: «culture ouverte» (TN0025)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Deuxième plan d'action national tunisien 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère chargé de la culture

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Accès à l'information, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Open Data, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d'année en Tunisie 2016-2018, Rapport à mi-parcours de la Tunisie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Améliorer la transparence dans le secteur culturel: «culture ouverte»

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

5. Renforcer la transparence dans le secteur culturel: «culture ouverte»

Texte d'engagement:

L'objectif de cet engagement est de promouvoir l'ouverture dans le secteur culturel afin de faciliter l'accès au patrimoine culturel et de stimuler la réutilisation innovante dans ce domaine. Cela pourrait générer plusieurs avantages, notamment une valeur économique, en promouvant l'investissement étranger et le tourisme.

Jalons:

  • Ouverture des données culturelles publiques:

L'ouverture et le partage des données culturelles publiques sont garantis par le développement d'un site Internet central. Le site Web comprendra un ensemble de données concernant tous les domaines culturels (musique, danse, livres, arts scéniques, arts audiovisuels, patrimoine culturel, beaux-arts, activités des institutions culturelles ...) et le dynamisera avec des résultats statistiques, des interventions du ministère, le budget, et financement publique.

- Diffusion de données sur les événements et les festivals culturels en utilisant les technologies modernes (système d'agenda culturel):

Le système d'agenda culturel fournira aux utilisateurs des informations numériques sur les festivals et événements culturels au niveau central et régional. Le contenu sera complet et facile à manipuler car il sera accompagné de photos, d'affiches et du programme du festival. Ce système peut être parcouru à travers différents supports numériques permettant aux utilisateurs de l'évaluer et de donner leur avis à ce sujet.

- Ouverture des enregistrements sonores et des archives musicales du «Centre de musique arabe et méditerranéen»:

Diffuser et faciliter l'accès aux enregistrements sonores et aux archives matérielles du Centre de musique arabe et méditerranéen par le développement de deux sites Web afin de permettre aux utilisateurs, en particulier aux journalistes et aux chercheurs, d'exploiter les bases de données numériques ainsi que les documents papier et audiovisuels. Il pourrait mettre en valeur le patrimoine culturel dans ce domaine et développer de nouvelles utilisations à haute valeur de ces données.

Institution responsable: Ministère en charge de la culture

Institution (s) de soutien: Association «société d'e-gouvernance»

Date de début: Août 2016 Date de fin: juillet 2018

Contexte et objectifs

Avec plus de 3,000 ans de patrimoine historique, la Tunisie possède de nombreux sites historiques classés et musées qui sont souvent inconnus du public en raison de l'absence d'une cartographie significative et exploitable. Le ministère tunisien de la Culture finance la maintenance des sites culturels et aide à promouvoir et subventionner les festivals locaux et nationaux, les productions cinématographiques et autres œuvres d'art pertinentes. Souvent, les budgets alloués à ces subventions ne sont pas accessibles au public et sont devenus l'objet de discussions contestées. Les informations sur plusieurs événements culturels financés par l'argent des contribuables ne sont pas centralisées.

Cet engagement vise à divulguer des informations sur l'emplacement des installations culturelles et le libre accès aux archives sonores électroniques du Centre de musique arabe et méditerranéenne. L'engagement comprend également la divulgation des allocations pour les subventions culturelles. L'engagement est globalement pertinent pour la valeur OGP de l'accès à l'information. Si tous les jalons devaient être pleinement mis en œuvre, l'engagement global aurait un impact potentiel mineur. Bien que les jalons du système d'agenda culturel et l'ouverture d'archives audio ne soient pas susceptibles d'avoir un impact majeur sur la transparence du secteur culturel, la part de l'engagement sur la divulgation des subventions publiques allouées aux événements culturels pourrait constituer un développement majeur pour la transparence des dépenses publiques sur la culture. Cependant, l'engagement n'est pas spécifique sur le nombre d'ensembles de données, la fréquence des mises à jour et si un processus pour obtenir, vérifier et télécharger les ensembles de données sera en place.

Aboutissement

Tous les livrables indiqués dans le cadre de cet engagement sont complétés et disponibles en ligne.

À l'été 2016, le ministère de la Culture a créé un site Web (http://www.openculture.gov.tn/) pour la publication de données culturelles. Le site Web comprend 59 ensembles de données sur 11 sites culturels. Le ministère a commencé à publier des informations sur les subventions allouées aux événements culturels en fonction des années. Vingt ensembles de données sur les subventions accordées aux festivals et associations sont disponibles, cependant, ils ne concernent que 2014, 2015 et 2016. De plus, certains ensembles de données ne sont que le résumé d'un ensemble de données plus large, par exemple, «Subventions par secteur» ou «Subventions par région». ». Celles-ci auraient pu être de simples macros ou des feuilles Excel distinctes parmi l'ensemble de données principal. Les ensembles de données semblent être collectés auprès de différents services du ministère sans autre travail d'harmonisation ou de fusion.

Pour le deuxième jalon, le système de l'agenda culturel, un site Web a été lancé en juin 2016 affichant des informations sur les événements culturels, tels que les festivals et les concerts. .

Le troisième jalon, le site avec les archives des enregistrements sonores, était déjà en place avant le début du plan d'action en juin 2016. La Phonothèque Nationale est une archive de musique et de son en ligne contenant des enregistrements historiques de la musique méditerranéenne et arabe. Selon le rapport d'auto-évaluation du gouvernement, le site Web a été mis à jour avec plus de contenu au cours de la première année de mise en œuvre.

Les sites Web créés dans le cadre de cet engagement ne sont pas bien référencés et nécessitent une optimisation des moteurs de recherche. En outre, alors que le site Web général du ministère est à la fois en arabe et en français, l'ordre du jour est uniquement en arabe et la plateforme de gouvernement ouvert est uniquement en français.

Premiers résultats

La publication de données ouvertes sur l'infrastructure du ministère, son budget et ses subventions représentent des développements majeurs. Le ministère de la Culture a également publié une carte interactive qui permet la géolocalisation des sites culturels, mais au moment de la rédaction de ce rapport, les données manquaient encore sur certains sites.

Le ministère a organisé un événement pour lancer sa plateforme de gouvernement ouvert sans interaction visible avec la société civile. La plupart des OSC interrogées n'étaient pas au courant de l'existence du portail du gouvernement ouvert.

Prochaines étapes

L'efficacité de cet engagement pourrait être renforcée en sensibilisant aux nouveaux sites Internet et en renforçant l'optimisation des moteurs de recherche. De plus, le contenu des sites Web devrait être bilingue; la langue administrative officielle en Tunisie est l'arabe, cependant, le site Web de la culture ouverte est en français, tandis que le site Web officiel est bilingue et l'agenda électronique est en arabe. Le ministère de la Culture pourrait mettre en place des règles et procédures internes pour continuer à alimenter le portail avec des informations à jour sur les budgets et compléter la liste des sites et des installations sur des cartes géolocalisées. De plus, il faudrait travailler à harmoniser les bases de données et à créer des ensembles de données plus convaincants.

Résumé du statut de fin de session IRM

5. Améliorer la transparence dans le secteur culturel: «culture ouverte»

Texte d'engagement:

L'objectif de cet engagement est de favoriser l'ouverture dans le secteur culturel afin de faciliter l'accès au patrimoine culturel et de stimuler une réutilisation innovante dans ce domaine. Cela pourrait générer plusieurs avantages, notamment une valeur économique en favorisant les investissements étrangers et le tourisme.

Jalons:

  • Ouverture des données culturelles publiques:
    • L'ouverture et le partage des données culturelles publiques sont garantis par le développement d'un site Internet central. Le site Web comprendra un ensemble de données concernant tous les domaines culturels (musique, danse, livres, arts scéniques, arts audiovisuels, patrimoine culturel, beaux-arts, activités des institutions culturelles ...) et le dynamisera avec des résultats statistiques, des interventions du ministère, le budget, et financement publique.
  • Diffusion de données sur les événements et festivals culturels à l'aide des technologies modernes (système d'agenda culturel):
    • Le système d'agenda culturel fournira aux utilisateurs des informations numériques sur les festivals et événements culturels au niveau central et régional. Le contenu sera complet et facile à manipuler car il sera accompagné de photos, d'affiches et du programme du festival. Ce système peut être parcouru à travers différents supports numériques permettant aux utilisateurs de l'évaluer et de donner leur avis à ce sujet.
  • Ouverture des enregistrements sonores et des archives musicales du «Centre de musique arabe et méditerranéenne»:
    • Diffuser et faciliter l'accès aux enregistrements sonores et aux archives matérielles du Centre de musique arabe et méditerranéen par le développement de deux sites Web afin de permettre aux utilisateurs, en particulier aux journalistes et aux chercheurs, d'exploiter les bases de données numériques ainsi que les documents papier et audiovisuels. Il pourrait mettre en valeur le patrimoine culturel dans ce domaine et développer de nouvelles utilisations à haute valeur de ces données.

Institution responsable: Ministère en charge de la culture

Date de début: Août 2016 Date de fin: juillet 2018

Note éditoriale: Ceci est une version abrégée du texte d'engagement. Pour le texte complet d'engagement du Plan d'action national de la Tunisie, voir ici.

But de l'engagement:

Cet engagement visait à améliorer la transparence dans le secteur culturel en Tunisie en divulguant des informations sur la localisation des installations culturelles et en libre accès aux archives sonores électroniques du Centre de musique arabe et méditerranéenne. L'engagement comprend également la divulgation des allocations pour les subventions culturelles.

Statut

À mi-parcours: Achevée

À mi-parcours, cet engagement a été entièrement mis en œuvre. À l'été 2016, le ministère de la Culture a créé un site Web (http://www.openculture.gov.tn/) pour la publication de données culturelles. Le site Web comprenait 59 ensembles de données sur onze sites culturels. En outre, un autre site Web a également été développé, affichant un agenda culturel des événements organisés par des installations ou des organisations parrainées par l'État. Le ministère a commencé à publier des informations sur les subventions allouées aux événements culturels selon les années. Vingt ensembles de données sur les subventions accordées aux festivals et associations étaient disponibles, cependant, ils ne concernent que 2014, 2015 et 2016 et n'incluent pas les données les plus récentes. De plus, certains ensembles de données sont le résumé d'un ensemble de données plus grand. Les ensembles de données semblent avoir été collectés auprès de différents départements du ministère sans autre travail d'harmonisation ou de fusion. La troisième étape, le site Internet avec les archives des enregistrements sonores, était déjà en place avant le lancement du plan d'action en juin 2016. La Phonothèque Nationale2 est une archive musicale et sonore en ligne contenant des enregistrements historiques de musique méditerranéenne et arabe. Selon le rapport d'auto-évaluation du gouvernement, le site Web a été mis à jour avec plus de contenu au cours de la première année de mise en œuvre. Malgré la mise en œuvre complète, les sites Web créés dans le cadre de cet engagement ne sont pas bien référencés et nécessitent une optimisation des moteurs de recherche. En outre, alors que le site Web général du ministère est à la fois en arabe et en français, l'ordre du jour est uniquement en arabe et la plateforme du gouvernement ouvert est uniquement en français.

Mise à jour de fin de session

À la fin du mandat, le chercheur de l'IRM a accédé aux sites Web pour vérifier les mises à jour du portail gouvernemental. L'agenda en ligne était vide et ne comportait aucun événement en cours, cependant, le chercheur de l'IRM a confirmé qu'un grand festival de musique était organisé, subventionné par le gouvernement, en même temps. Le site Web avait des ensembles de données supplémentaires téléchargés. Le site Web d'archives sonores en ligne était également fonctionnel.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Avant la mise en œuvre de cet engagement, le ministère de la Culture n'avait pas divulgué toutes les installations ou programmes qu'il soutenait. La publication de ces ensembles de données sur un site Web au format gouvernement ouvert et la tentative de publicité pour des événements subventionnés par l'argent des contribuables constituent un pas vers plus de transparence. Cependant, le site Internet de l'agenda culturel ne semble pas être mis à jour régulièrement. De plus, la dernière mise à jour des données sur le site Web Open Data remonte à 2016.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été reporté.


Engagements

  1. Droit à l'information

    TN0036, 2018, Accès à l'information

  2. Open Data Framework

    TN0037, 2018, Accès à l'information

  3. Accès à l'information géographique

    TN0038, 2018, Accès à l'information

  4. Données de transport ouvertes

    TN0039, 2018, Accès à l'information

  5. Améliorer la gouvernance des ressources en eau

    TN0040, 2018, gouvernement électronique

  6. Rejoindre l'ITIE

    TN0041, 2018, Anti-Corruption

  7. Contrats ouverts dans les hydrocarbures

    TN0042, 2018, Accès à l'information

  8. Cadre anti-corruption

    TN0043, 2018, Anti-Corruption

  9. Budgets participatifs

    TN0044, 2018, Anti-Corruption

  10. Participation des jeunes

    TN0045, 2018, Communautés marginalisées

  11. Mettre en œuvre des initiatives pour appliquer le PGO au niveau local

    TN0046, 2018, gouvernement électronique

  12. Services administratifs en ligne

    TN0047, 2018, renforcement des capacités

  13. Accès à la fonction publique

    TN0048, 2018, renforcement des capacités

  14. Rejoindre l'Initiative de Transparence des Industries Extractives "ITIE"

    TN0021, 2016, Anti-Corruption

  15. Moderniser le cadre réglementaire pour faire respecter le droit à l'accès à l'information

    TN0022, 2016, Accès à l'information

  16. L'achèvement du cadre juridique et réglementaire des données ouvertes au niveau national

    TN0023, 2016, Accès à l'information

  17. Améliorer la transparence et l'ouverture du gouvernement local

    TN0024, 2016, Accès à l'information

  18. Améliorer la transparence dans le secteur culturel: «culture ouverte»

    TN0025, 2016, Accès à l'information

  19. Améliorer la transparence dans le secteur de l'environnement et du développement durable

    TN0026, 2016, Accès à l'information

  20. Améliorer la transparence dans le secteur des transports

    TN0027, 2016, Accès à l'information

  21. Promouvoir la transparence financière et fiscale

    TN0028, 2016, Ouverture fiscale

  22. Élaborer un cadre juridique pour les pétitions des citoyens

    TN0029, 2016, renforcement des capacités

  23. Développement d'une plate-forme électronique intégrée de signalement des pétitions de droit civil et de la corruption

    TN0030, 2016, Anti-Corruption

  24. Développer de nouveaux mécanismes pour promouvoir les interactions avec les jeunes et leur permettre de poursuivre le dialogue sur les politiques publiques

    TN0031, 2016, renforcement des capacités

  25. Adoption du référentiel de gouvernement d'entreprise au niveau sectoriel

    TN0032, 2016, renforcement des capacités

  26. Développer des applications mobiles pouvant être téléchargées sur le téléphone mobile pour renforcer la transparence des activités gouvernementales et une approche participative

    TN0033, 2016, renforcement des capacités

  27. Améliorer l'accès aux archives

    TN0034, 2016, renforcement des capacités

  28. Mise au point d'un mécanisme électronique pour assurer la transparence du recrutement de fonctionnaires

    TN0035, 2016, renforcement des capacités

  29. Renforcement du cadre juridique pour la lutte contre la corruption

    TN0001, 2014, Anti-Corruption

  30. Développement d'une plate-forme électronique intégrée de signalement des pétitions de droit civil et de la corruption

    TN0002, 2014, gouvernement électronique

  31. Publication d'un rapport annuel sur les activités d'audit dans le secteur public

    TN0003, 2014, Anti-Corruption

  32. Révision du cadre juridique de la protection des données à caractère personnel et garantie de la conformité avec l'article 24 de la Constitution tunisienne

    TN0004, 2014, Accès à l'information

  33. Développer un portail de données ouvert

    TN0005, 2014, Accès à l'information

  34. Préparation d'un référentiel national de gouvernance d'entreprise

    TN0006, 2014, gouvernement électronique

  35. Établir un cadre juridique qui régit la communication et l'interaction au sein du secteur public et entre les structures publiques et les citoyens avec l'utilisation des TIC

    TN0007, 2014, gouvernement électronique

  36. Simplifier les procédures administratives

    TN0008, 2014, gouvernement électronique

  37. Développer un certain nombre de services administratifs en ligne

    TN0009, 2014, gouvernement électronique

  38. Renforcer la participation des personnes au processus de prise de décision

    TN0010, 2014, gouvernement électronique

  39. Renforcement des capacités des fonctionnaires et des citoyens dans le domaine de la gouvernance ouverte

    TN0011, 2014, renforcement des capacités

  40. Création d'une structure spécialisée dans la formation dans le domaine de la gouvernance

    TN0012, 2014, renforcement des capacités

  41. Publication des rapports budgétaires

    TN0013, 2014, Anti-Corruption

  42. Développement du système de budget ouvert

    TN0014, 2014, Ouverture fiscale

  43. Utilisation des données extraites de l'application dédiée à la gestion budgétaire (Adeb) dans le secteur public

    TN0015, 2014, Anti-Corruption

  44. Publication de rapports liés à l'attribution et à l'exécution de marchés publics et aux résultats d'audit

    TN0016, 2014, Anti-Corruption

  45. Publication des recommandations incluses dans les rapports d'audit des marchés publics

    TN0017, 2014, Anti-Corruption

  46. Développement d'une plate-forme "Open Data" dédiée à l'information traitant des investissements dans les secteurs pétrolier et minier

    TN0018, 2014, Accès à l'information

  47. Améliorer la transparence dans le domaine des projets d'infrastructure

    TN0019, 2014, Accès à l'information

  48. Consacrer la transparence dans le domaine de l'environnement

    TN0020, 2014, Accès à l'information

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!