Ignorer la navigation
Tunisie

Développer de nouveaux mécanismes pour promouvoir les interactions avec les jeunes et leur permettre de poursuivre le dialogue sur les politiques publiques (TN0031)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Deuxième plan d'action national tunisien 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution directrice: Ministère chargé de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Communautés marginalisées, Participation du public, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport à mi-parcours de la Tunisie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: examen IRM en attente

Conception i

Vérifiable: non

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Développer de nouveaux mécanismes pour promouvoir les interactions avec les jeunes et leur permettre de poursuivre le dialogue sur les politiques publiques

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

11. Développer de nouveaux mécanismes pour promouvoir l'interaction avec les jeunes et leur permettre de poursuivre le dialogue sur les politiques publiques

Texte d'engagement:

Impliquer les jeunes dans le développement et la mise en œuvre de principes de gouvernement ouvert afin de favoriser leur participation et de trouver des outils leur permettant d'exprimer leurs aspirations et d'exprimer leur voix auprès des fonctionnaires et des décideurs concernant les différentes politiques publiques.

Jalons:

  • Développement d'une plateforme électronique permettant aux jeunes de fournir des informations sur la prestation de services publics sélectionnés et qui nécessite que les structures publiques responsables répondent et traitent les problèmes soulevés.
  • Co-création (Gouvernement / OSC) de conseils locaux qui doivent inclure des représentants de la société civile et des pouvoirs publics avec une présence significative pour les jeunes. Le principal objectif de cette action est de créer un espace facilitant la discussion sur les principaux points douloureux et les opportunités tels que définis par les jeunes OSC auxquels le gouvernement pourrait répondre.

Institution responsable: Ministère de la jeunesse et des sports

Institution (s) de soutien:

Comme mentionné dans le PAN: Association Jamaïcaine

Tel qu'évalué: Banque mondiale, UNESCO, OCDE

Date de début: Juin 2016 Date de fin: Juillet 2018

Contexte et objectifs

La révolution tunisienne de 2011 a été qualifiée de révolution de la jeunesse, les jeunes tunisiens descendant dans la rue pour exprimer leur désenchantement envers le régime de Ben Ali et contribuer à sa chute. Depuis lors, la relation entre l'État et les jeunes est fragile. La jeunesse tunisienne est sous-représentée dans le paysage politique dominé par une génération plus âgée. 40

La fracture entre le jeune et l'État s'est caractérisée par trois constats alarmants majeurs. Premièrement, la participation des jeunes aux dernières élections (2014) aux élections parlementaires et présidentielles était faible. Les jeunes ne se sont pas portés candidats et n'ont pas non plus voté. Deuxièmement, la Tunisie souffre de taux élevés de migration légale et illégale vers l'Europe, de fuite des cerveaux et de contrebande, affectant principalement les jeunes. Troisièmement, on craint de plus en plus que des jeunes tunisiens soient recrutés dans des groupes militants extrémistes comme Daech ou Al-Qaïda, au pays et à l'étranger.

Reconnaissant le problème, les organisations internationales et les autorités tunisiennes ont lancé des programmes pour accroître la participation des jeunes et les motiver à participer au processus démocratique. Avec cet engagement, le ministère tunisien de la Jeunesse et des Sports espère trouver un nouveau moyen de favoriser la participation des jeunes via une plateforme en ligne et mettre en place un pilote de huit conseils de jeunes.

Depuis 2010, le ministère tunisien de la Jeunesse et des Sports a tenté d'élaborer une stratégie nationale pour la jeunesse mais n'a pas été en mesure de produire un résultat substantiel. 41 42

Cet engagement contient deux étapes. La première implique la création d'une plate-forme électronique pour fournir aux jeunes un retour d'information du gouvernement sur les politiques publiques, mais il n'est pas clair quelles politiques seraient sélectionnées et évaluées. Cela est pertinent pour les valeurs de la technologie et de l'innovation en matière de transparence et de responsabilité. Le deuxième jalon implique la création de conseils locaux avec une représentation des jeunes, mais sans préciser ce que ces conseils feraient et comment la sélection et la participation des jeunes seraient assurées. Cet engagement est pertinent pour la valeur OGP de la participation civique. Lorsqu'elles ont été interrogées, les ONG dirigées par des jeunes en Tunisie ont exprimé leur scepticisme, en raison des précédentes expériences infructueuses du ministère tunisien de la Jeunesse et des Sports avec les plateformes en ligne et la création des pilotes des conseils des jeunes. Avant cet engagement, le ministère avait lancé un certain nombre de projets pour impliquer les jeunes, mais ces projets n'ont pas donné les résultats significatifs attendus en termes de sensibilisation des jeunes. Par conséquent, les jeunes OSC interrogées pour ce rapport ne sont pas convaincues que cet engagement représente un écart par rapport aux pratiques antérieures du ministère. Par conséquent, l'impact potentiel de l'engagement s'il est pleinement mis en œuvre est mineur.

Aboutissement

Cet achèvement de l'engagement est limité. Le chercheur a confirmé que les termes de référence de la plateforme électronique avaient été développés.

La mise en œuvre de l'engagement a souffert du manque de définition claire des rôles et des responsabilités. Depuis le début du plan d'action, quatre points focaux différents ont changé au sein du ministère.

De plus, lors de l'entretien avec les partenaires de la recherche IRM, la coordination entre les différents partenaires a été un défi. De nombreux partenaires de développement ont aidé le ministère de la Jeunesse et des Sports avec des projets qui se chevauchent pour la création d'une plateforme et de conseils de jeunes. L'UNESCO, l'OCDE et la Banque mondiale participent directement ou indirectement à cet engagement. L'UNESCO est indirectement impliquée car elle a recruté un consultant qui travaille à l'élaboration des termes de référence pour la nouvelle plateforme électronique. L'OCDE a organisé une conférence qui a réuni des jeunes leaders d'ONG, des responsables gouvernementaux et du personnel du Ministère de la jeunesse et des sports pour discuter de la mise en œuvre d'une plateforme. La Banque mondiale a accepté de s'associer au ministère pour mettre en œuvre cet engagement dans le cadre de son engagement à soutenir la Tunisie dans ses efforts OGP.

Les organisations répertoriées comme partenaires ne semblent pas impliquées dans la mise en œuvre de cet engagement. Par exemple, la Jamaity Association a été surprise d'être mentionnée dans le plan d'action de l'OGP et a confirmé à l'IRM qu'elle ne participait pas au projet.

Prochaines étapes

Cet engagement pourrait être poursuivi en raison de son impact potentiel sur un gouvernement ouvert et sur l'engagement de plusieurs agences multilatérales pour le soutenir avec le ministère.

Pour assurer la bonne mise en œuvre de l'engagement:

  • Le ministère de la Jeunesse et des Sports doit se coordonner avec l'OCDE, l'UNESCO et la Banque mondiale pour définir des rôles et des contributions spécifiques.
  • Le ministère doit inclure les OSC dans la mise en œuvre de cet engagement.
  • L'engagement devrait être revu pour inclure des détails plus spécifiques et clarifier les étapes dans le prochain plan d'action.

Engagements

  1. Droit à l'information

    TN0036, 2018, renforcement des capacités

  2. Open Data Framework

    TN0037, 2018, renforcement des capacités

  3. Accès à l'information géographique

    TN0038, 2018, gouvernement électronique

  4. Données de transport ouvertes

    TN0039, 2018, gouvernement électronique

  5. Améliorer la gouvernance des ressources en eau

    TN0040, 2018, gouvernement électronique

  6. Rejoindre l'ITIE

    TN0041, 2018, renforcement des capacités

  7. Contrats ouverts dans les hydrocarbures

    TN0042, 2018, renforcement des capacités

  8. Cadre anti-corruption

    TN0043, 2018, Institutions anti-corruption

  9. Budgets participatifs

    TN0044, 2018, audits et contrôles

  10. Participation des jeunes

    TN0045, 2018, Communautés marginalisées

  11. Mettre en œuvre des initiatives pour appliquer le PGO au niveau local

    TN0046, 2018, gouvernement électronique

  12. Services administratifs en ligne

    TN0047, 2018, renforcement des capacités

  13. Accès à la fonction publique

    TN0048, 2018, renforcement des capacités

  14. Rejoindre l'Initiative de Transparence des Industries Extractives "ITIE"

    TN0021, 2016, renforcement des capacités

  15. Moderniser le cadre réglementaire pour faire respecter le droit à l'accès à l'information

    TN0022, 2016, renforcement des capacités

  16. L'achèvement du cadre juridique et réglementaire des données ouvertes au niveau national

    TN0023, 2016, renforcement des capacités

  17. Améliorer la transparence et l'ouverture du gouvernement local

    TN0024, 2016, renforcement des capacités

  18. Améliorer la transparence dans le secteur culturel: «culture ouverte»

    TN0025, 2016, renforcement des capacités

  19. Améliorer la transparence dans le secteur de l'environnement et du développement durable

    TN0026, 2016, Aide

  20. Améliorer la transparence dans le secteur des transports

    TN0027, 2016, renforcement des capacités

  21. Promouvoir la transparence financière et fiscale

    TN0028, 2016, Transparence fiscale

  22. Élaborer un cadre juridique pour les pétitions des citoyens

    TN0029, 2016, renforcement des capacités

  23. Développement d'une plate-forme électronique intégrée de signalement des pétitions de droit civil et de la corruption

    TN0030, 2016, Institutions anti-corruption

  24. Développer de nouveaux mécanismes pour promouvoir les interactions avec les jeunes et leur permettre de poursuivre le dialogue sur les politiques publiques

    TN0031, 2016, renforcement des capacités

  25. Adoption du référentiel de gouvernement d'entreprise au niveau sectoriel

    TN0032, 2016, renforcement des capacités

  26. Développer des applications mobiles pouvant être téléchargées sur le téléphone mobile pour renforcer la transparence des activités gouvernementales et une approche participative

    TN0033, 2016, renforcement des capacités

  27. Améliorer l'accès aux archives

    TN0034, 2016, renforcement des capacités

  28. Mise au point d'un mécanisme électronique pour assurer la transparence du recrutement de fonctionnaires

    TN0035, 2016, renforcement des capacités

  29. Renforcement du cadre juridique pour la lutte contre la corruption

    TN0001, 2014, Institutions anti-corruption

  30. Développement d'une plate-forme électronique intégrée de signalement des pétitions de droit civil et de la corruption

    TN0002, 2014, gouvernement électronique

  31. Publication d'un rapport annuel sur les activités d'audit dans le secteur public

    TN0003, 2014, audits et contrôles

  32. Révision du cadre juridique de la protection des données à caractère personnel et garantie de la conformité avec l'article 24 de la Constitution tunisienne

    TN0004, 2014, Droits de l'homme

  33. Développer un portail de données ouvert

    TN0005, 2014, Infrastructure et transport

  34. Préparation d'un référentiel national de gouvernance d'entreprise

    TN0006, 2014, gouvernement électronique

  35. Établir un cadre juridique qui régit la communication et l'interaction au sein du secteur public et entre les structures publiques et les citoyens avec l'utilisation des TIC

    TN0007, 2014, gouvernement électronique

  36. Simplifier les procédures administratives

    TN0008, 2014, gouvernement électronique

  37. Développer un certain nombre de services administratifs en ligne

    TN0009, 2014, gouvernement électronique

  38. Renforcer la participation des personnes au processus de prise de décision

    TN0010, 2014, gouvernement électronique

  39. Renforcement des capacités des fonctionnaires et des citoyens dans le domaine de la gouvernance ouverte

    TN0011, 2014, renforcement des capacités

  40. Création d'une structure spécialisée dans la formation dans le domaine de la gouvernance

    TN0012, 2014, renforcement des capacités

  41. Publication des rapports budgétaires

    TN0013, 2014, audits et contrôles

  42. Développement du système de budget ouvert

    TN0014, 2014, Transparence fiscale

  43. Utilisation des données extraites de l'application dédiée à la gestion budgétaire (Adeb) dans le secteur public

    TN0015, 2014, gouvernement électronique

  44. Publication de rapports liés à l'attribution et à l'exécution de marchés publics et aux résultats d'audit

    TN0016, 2014, audits et contrôles

  45. Publication des recommandations incluses dans les rapports d'audit des marchés publics

    TN0017, 2014, audits et contrôles

  46. Développement d'une plate-forme "Open Data" dédiée à l'information traitant des investissements dans les secteurs pétrolier et minier

    TN0018, 2014, Industries extractives

  47. Améliorer la transparence dans le domaine des projets d'infrastructure

    TN0019, 2014, Infrastructure et transport

  48. Consacrer la transparence dans le domaine de l'environnement

    TN0020, 2014, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!