Ignorer la navigation

Budget municipal et données de dépenses pour l'eau aux Pays-Bas

Datos de presupuesto y gastos municipales de agua en los Países Bajos

Budget municipal et données sur les dépenses municipales pour l’eau aux Pays-Bas

Leçons des réformateurs

Cette étude de cas a été initialement publiée dans le Rapport global de l'OGP.

À partir de 2015, les collectivités locales néerlandaises ont commencé à fournir des données financières via un portail Web à l'adresse suivante: http://www.openspending.nl. Cependant, ces données n'étaient initialement disponibles qu'au niveau global, ce qui rend difficile l'accès à des informations critiques détaillées locales. Dans 2016, dans le cadre de son plan d'action, les Pays-Bas se sont engagés à améliorer la disponibilité de données plus détaillées (telles que budgets, rapports annuels, recettes, dépenses et revenus) dans un format lisible par machine. Alors que l'engagement s'étendait au-delà de l'eau, les autorités de gestion de l'eau ont été spécifiquement mentionnées dans le plan d'action.

Cet engagement vise essentiellement à fournir le soutien nécessaire aux municipalités locales et aux autorités régionales, y compris les autorités responsables de l’eau. Cet engagement prévoyait trois étapes:

  1. Développer des ressources, y compris un manuel, une vidéo d'instructions et une vidéo promotionnelle;
  2. Mettre en œuvre trois projets pilotes avec les gouvernements locaux pour ajouter du contexte aux données ouvertes; et
  3. Organisez deux ateliers nationaux.

Les Pays-Bas ont réalisé des progrès substantiels par rapport à ces jalons et en ont réalisé plusieurs à temps. Un manuel complet fournissant des conseils aux fournisseurs de données sur la manière de partager des données a été distribué à toutes les parties prenantes. De plus, les vidéos ont été achevées et le premier atelier national a eu lieu dans le cadre du «How Open Festival» aux Pays-Bas.

Cet engagement a permis d'accomplir des progrès importants en augmentant la transparence du processus de gouvernance et en publiant des informations sur la manière dont les autorités de gestion de l'eau ont choisi d'investir leurs fonds. Cela fournit des informations qui peuvent augmenter la responsabilité, permettre le plaidoyer et créer un espace de participation. le IRM a recommandé d'étendre cette fourniture de données, indiquant que «le gouvernement devrait envisager de développer une interface de budgétisation participative».

Cette expérience a permis de tirer des enseignements qui pourraient être utiles aux autres pays POG souhaitant prendre des engagements similaires:

  • Prioriser les données en réponse à la demande: Cet engagement reposait sur des demandes spécifiques d'utilisateurs de données (citoyens, journalistes et autres). Les gouvernements ont souvent accès à une masse d'informations sur l'eau et l'assainissement. En hiérarchisant les données spécifiquement demandées, l’impact des investissements dans l’open data est assuré.
  • Commencez petit: Alors que l'engagement initial prévoyait la participation des autorités décentralisées 75 à 2016 et des autorités décentralisées 150 à 2017, cette approche agressive s'est avérée irréalisable. En 2017, le jalon correspondant a été révisé se concentrer sur trois cibles afin de «gagner de l'expérience à une plus petite échelle en améliorant la qualité et le potentiel de développement». Le partage de données financières, en particulier de données aussi critiques que les services d'eau, peut être politiquement sensible. Commencer par un petit projet pilote peut constituer un argument solide pour démontrer que le partage d'informations peut être une opportunité politique plutôt qu'un risque.
  • Préparer le progrès accéléré: Le but de cet engagement était de améliorer la responsabilité et la participation du public “Parce que les utilisateurs savent comment l'argent est dépensé dans leur gouvernement et qu'ils peuvent participer et mieux utiliser le droit de contester.” Reconnaître que l'ouverture des données a pour rôle essentiel d'encourager la participation, les engagements d'augmentation de la transparence doivent anticiper l'augmentation correspondante de la participation. Des engagements effectifs à ce niveau peuvent être associés à des engagements visant à augmenter les plateformes de participation en même temps.

Crédit photo: Hansenn, Adobe Stock

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

contenu similaire

Miniature pour Aller plus loin dans la main: Lancement de la communauté de pratique sur l'eau et l'assainissement du PGO Défis et solutions

Aller plus loin main dans la main: Lancement de la communauté de pratique OGP sur l'eau et l'assainissement

Découvrez comment cette communauté de pratiques cherche à relever les défis les plus pressants de l’eau en matière de transparence, de responsabilité et d’inclusion.

Vignette du rapport global

Rapport global

La promesse de la démocratie est souvent définie par les urnes, où les citoyens déterminent qui représentera leurs intérêts au gouvernement. Cependant, cette promesse échoue trop souvent à traduire en…

Vignette pour les fiches d'informations sur les secteurs politiques OGP

Fiches de renseignements sur les domaines politiques OGP

Découvrez des instantanés des progrès mondiaux et des exemples au niveau des membres de travail de gouvernement ouvert dans chacun des domaines politiques sélectionnés.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!