Ignorer la navigation

Plan d'action – Sekondi-Takoradi, Ghana, 2022 – 2024

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action – Sekondi-Takoradi, Ghana, 2022 – 2024

Soumission du plan d'action : 2022
Fin du plan d'action : décembre 2024

Institution chef de file : Unité de planification du développement de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi, Département du budget et de la notation de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi, Unité de santé environnementale de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi, Département de la planification physique de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi, Relations publiques Unité de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi, Unité du système d'information de gestion (SIG) de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi, Unité des parcs et jardins de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi, Organisation nationale de gestion des catastrophes (NADMO) de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi

Description

Durée

décembre 2024

Date de soumission

18th Août 2022

Avant-propos

En 2016, le gouvernement de la ville de Sekondi-Takoradi a rejoint l'OGP pour exploiter les avantages qu'une initiative multilatérale offrirait en renforçant les engagements constructifs entre les réformateurs locaux dans la fourniture de solutions locales transformatrices qui font progresser la réalisation de l'ONU. Objectifs de développement durable.

Le gouvernement reconnaît que les principes de l'OGP sont des principes directeurs nécessaires qui garantissent que les ressources publiques sont utilisées efficacement, que les politiques publiques locales sont conçues dans le meilleur intérêt des citoyens et que les responsables gouvernementaux agissent avec intégrité. Ceux-ci garantissent intrinsèquement la confiance du public dans le gouvernement en renforçant le contrat social entre l'autorité locale et les citoyens de Sekondi-Takoradi.

L'adhésion à l'OGP a entraîné un changement positif, en termes de co-création et de mise en œuvre de deux plans d'action locaux (LAP) de l'OGP ; avec des engagements dans le domaine des infrastructures transparence, l'accès à l'information, la participation inclusive et la prestation de services municipaux centrés sur les citoyens. Pour maintenir les gains vers la réalisation de la vision OGP de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi (STMA), ce 3rd OGP LAP est en harmonie avec le plan de développement à moyen terme de la STMA (2022-2025). Les commentaires des citoyens à l'échelle de la ville, en tant que précurseur de la préparation du plan, ont servi de principale source de données qui ont aidé à engagement priorisation pour l'OGP LAP3. La processus de co-création impliquait également un examen des 2nd LAP et synthèse du rapport IRM qui a abouti à la transformation des priorités des citoyens en engagements concrets.

La solution 3rd OGP LAP se concentre sur l'amélioration de l'efficacité de la prestation de services municipaux, le renforcement de la responsabilité du gouvernement et l'élargissement de l'espace civique permettant aux citoyens ordinaires et à la société civile de participer activement à la gouvernance locale. Il est prévu que cela placerait la métropole sur une voie qui place les citoyens au centre du développement en privilégiant la transparence qui garantit la responsabilité et le développement inclusif vers un avenir urbain durable.

Défis, opportunités et vision stratégique du gouvernement ouvert

Quelle est la vision à long terme d'un gouvernement ouvert dans votre contexte et votre juridiction ?

La vision à long terme de l'OGP de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi est d'engendrer la confiance et d'élargir la participation des citoyens à la gouvernance locale grâce à la création d'un environnement propice ancré dans le développement durable et les principes de gouvernement ouvert. Notre vision s'exprime dans les axes prioritaires définis dans notre Plan de Développement à Moyen Terme (2022-2025) ; qui accorde une grande valeur à une gouvernance participative et inclusive centrée sur les personnes, qui crée la prospérité et l'égalité des chances pour tous.

Notre vision sous-tend le programme de décentralisation du Ghana qui est ancré sur la participation de la base en tant que voie durable pour tracer le développement et la gouvernance centrée sur les personnes dans l'élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques locales. Placer les citoyens au cœur d'un développement urbain inclusif et durable se traduit par ; une responsabilité partagée et une meilleure appropriation des politiques, un accès illimité à l'information et une meilleure responsabilisation, et une légitimité et une confiance accrues envers les responsables.

Quelles sont les réalisations du gouvernement ouvert à ce jour (par exemple, les récentes réformes du gouvernement ouvert) ?

  • Transparence et responsabilisation accrues dans la prestation des infrastructures publiques. En tant que premier membre infranational de CoST International (initiative de transparence des infrastructures), la STMA a adopté et met en œuvre les normes de données d'infrastructure (IDS) de CoST et a lancé une portail de divulgation en ligne divulguer des données à des étapes clés tout au long du cycle de vie du projet. Cela a contribué à informer et responsabiliser les citoyens et leur a permis de demander des comptes aux décideurs.
  • Amélioration de la participation civique et de la transparence fiscale. Permanente élargie participation citoyenne opportunités et divulgation proactive améliorée de données financières simplifiées grâce à des collaborations avec la salle des machines dans le développement de modèles infographiques pour le partage de données.
  • Améliorer l'autorisation et l'application des plans d'utilisation des terres et d'aménagement du territoire. La suppression de l'opacité et la réduction des goulots d'étranglement bureaucratiques qui entravaient les processus d'autorisation grâce au développement d'une plate-forme géospatiale améliorent le traitement et l'application des permis de développement et de construction. Cela a permis une surveillance et une rétroaction en temps réel sur les demandes de permis.
  • Améliorer la communication et la rétroaction. Unité de service à la clientèle renforcée et équipée pour améliorer l'accès à l'information et la divulgation proactive.
  • Accès amélioré aux services sanitaires Renforcement de la collaboration entre l'association des propriétaires/résidents, la société civile et le gouvernement local dans la conception d'une architecture de collaboration à impact l'eau et l'assainissement résultats dans la Métropole.

Quels sont les défis/domaines actuels à améliorer en matière de gouvernement ouvert que la juridiction souhaite relever ?

Bien que le système de gouvernement local du Ghana existe depuis plus de trente ans, les défis récurrents tels que le manque d'engagement entre les citoyens et les autorités gouvernementales locales, la prestation inefficace des services municipaux et la faiblesse des mécanismes de responsabilisation sont des revers majeurs qui érodent progressivement la confiance des citoyens dans le système. Séances de consultation de la communauté et des parties prenantes menant à la préparation du plan de développement à moyen terme de la STMA (2022-2025) et à la co-création de ce 3rd Le plan d'action local OGP (OGP LAP) a fourni suffisamment de preuves de la prévalence de ces faiblesses dans le système de gouvernement local. Le 3rd Le LAP se concentrerait sur la contribution à l'amélioration de l'efficacité de la prestation de services, le renforcement de la responsabilité du gouvernement et la création d'un espace civique permettant aux citoyens ordinaires et à la société civile de participer activement à la gouvernance locale. La responsabilité et la transparence du gouvernement sont un facteur sous-jacent à l'établissement de la confiance en raison de leur capacité à fournir de solides garanties contre la corruption et les abus officiels, qui érodent la confiance du public dans le gouvernement à tous les niveaux. L'amélioration de l'accès sans entrave aux informations autorisées renforce la capacité des citoyens et des autres groupes de parties prenantes à s'assurer que les détenteurs d'obligations rendent compte de leur gestion. Cela permet une surveillance plus forte, améliore la transparence autour de la faisabilité des projets d'immobilisations et garantit que les décisions/politiques gouvernementales comportent de solides mécanismes de responsabilisation intégrés.

Quels sont les objectifs de gouvernement ouvert à moyen terme que le gouvernement souhaite atteindre?

  • Promouvoir la co-création et la mise en œuvre conjointe de politiques locales inclusives pour améliorer l'efficacité du gouvernement local à Sekondi-Takoradi
  • Promouvoir la responsabilité du gouvernement, la participation citoyenne et le développement urbain inclusif

Comment ce plan d'action contribue-t-il à la réalisation de la vision stratégique du gouvernement ouvert?

La vision stratégique de l'OGP de la STMA est axée sur la construction d'un gouvernement local réactif qui élargit et maintient des opportunités permanentes pour tous les citoyens de participer activement à la formulation et à la mise en œuvre des politiques locales, ainsi que la création d'un environnement propice permettant aux citoyens de profiter des avantages de la vie urbaine. .

Plus précisément, nos engagements visent à éliminer les obstacles à la participation et à donner aux citoyens les moyens de jouer un rôle actif dans la gouvernance, en améliorant l'accès et la qualité des services municipaux et en surmontant la relation incertaine entre transparence et responsabilité.

Comment la vision stratégique du gouvernement ouvert contribue-t-elle à la réalisation des objectifs politiques généraux de l'administration actuelle?

L'un des principaux domaines prioritaires du plan de développement à moyen terme de la STMA (2022-2025), sous la gouvernance, la corruption et la Responsabilité publique, est d'engendrer la confiance des citoyens et leur appropriation des interventions gouvernementales grâce à un engagement citoyen actif. Cette vision s'exprime dans le PAL 3 par des engagements concrets qui favorisent la participation active des citoyens et la responsabilisation de l'État dans la prestation des services municipaux.

La participation des citoyens à la prise de décision, à la formulation des politiques et aux activités de développement des gouvernements locaux est une composante essentielle du programme de décentralisation du Ghana. Inclusion de toutes les voix, y compris celle des personnes souvent marginalisées, par le biais de consultations et de mobilisation ; sont directement alignés sur la réactivité du gouvernement aux besoins et aux aspirations de ses citoyens. Ce PLAN vise à créer une atmosphère d'appropriation mutuelle des actions et renforce les efforts visant à renforcer la confiance dans le gouvernement grâce à l'engagement et à la participation active des citoyens.

Engagement et coordination dans la vision stratégique du gouvernement ouvert et le plan d'action OGP

Veuillez énumérer les principales institutions responsables de la mise en œuvre de ce plan d'action OGP.

  1. Unité de planification du développement de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi
  2. Département du Budget et de la Notation de l'Assemblée Métropolitaine de Sekondi-Takoradi
  3. Unité de santé environnementale de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi
  4. Département de la planification physique de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi
  5. Unité des relations publiques de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi
  6. Unité du système d'information de gestion (SIG) de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi
  7. Unité des parcs et jardins de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi
  8. Organisation nationale de gestion des catastrophes (NADMO) de l'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi

Quels types d'arrangements institutionnels sont en place pour coordonner entre les agences gouvernementales et les départements afin de mettre en œuvre le plan d'action OGP ?

L'unité de planification du développement métropolitain dirigée par le point de contact OGP responsable de l'OGP local reste l'agence de coordination et de facilitation aux fins de la mise en œuvre du 3e PAL de la STMA.

Les engagements seront mis en œuvre par des départements et des unités désignés dirigés par leurs chefs dont les opérations reflètent les engagements.

Organisations de la société civile, Secteur privé Les associations, les médias identifiés et les autres organisations, départements et agences locales et internationales dont les activités sont liées à des engagements spécifiques collaboreront avec le département et les unités responsables pour mettre en œuvre les engagements.

Tous les départements et unités responsables et leurs OSC collaboratrices / de soutien doivent rendre compte au bureau de coordination (unité de planification du développement) dirigé par le point de contact OGP. Le point de contact OGP rassemblera tous les rapports sur la mise en œuvre et les soumettra au Forum multipartite (MSF) réunions de délibération. La MSF fournira un retour d'information technique et aidera à mobiliser des ressources supplémentaires pour soutenir la mise en œuvre du plan.

Quels types d'espaces avez-vous utilisés ou créés pour permettre la collaboration entre le gouvernement et la société civile dans la co-création et la mise en œuvre de ce plan d'action ? Mentionnez les espaces hors ligne et en ligne.

Travail d'équipe: celui-ci comprend 9 personnes (5 hommes et 4 femmes) du gouvernement, de la société civile, des autorités traditionnelles, du secteur privé et un vénérable groupe qui a passé en revue la 2nd LAP et défini les objectifs initiaux pour le 3rd processus de co-création du PAL, entrepris une cartographie des parties prenantes, développé une stratégie d'engagement communautaire et préparé un plan de travail.
Engagement communautaire. Cette plateforme a été utilisée pour solliciter les contributions des citoyens pour le 3rd TOUR. Au total, 36 réunions au niveau des communautés ont été organisées dans le strict respect des protocoles COVID-19. Un total de 679 Participants dont 211 (31%) étaient des femmes.
Forum multipartite (MSF) :  la MSF est composée de 40 membres représentants : 17 du gouvernement ; 15 des OSC, des médias et des groupes vulnérables (femmes, jeunesse, personnes vivant avec un handicap et le VIH) et 8 du secteur privé. La MSF supervise le processus de co-création pour s'assurer qu'il est ouvert et inclusif de toutes les parties prenantes. MSF continuera d'assurer la responsabilité de la supervision pendant la mise en œuvre du 3rd TOUR.
Plate-forme WhatsApp de MSF : Une plate-forme WhatsApp a été créée pour partager des informations et des mises à jour pendant la phase de co-création et de mise en œuvre.
Page Web sur le site Web de la STMA : Bien que le grand public n'ait pas utilisé cette plateforme lors de la co-création, l'équipe de travail fera connaître cette plateforme et la fera connaître au grand public. Des mises à jour de mise en œuvre seront fournies via cette plateforme au grand public. Discussions de groupe et Entretiens avec des informateurs clés ont également été utilisés.

Quelles mesures avez-vous prises pour assurer la diversité de la représentation (y compris les populations vulnérables ou marginalisées) dans ces espaces ?

L'équipe de travail a réalisé une cartographie des parties prenantes pour identifier toutes les différentes parties prenantes, y compris les populations marginalisées comme personnes handicapées, des groupes de femmes, des groupes de jeunes et des personnes vivant avec le VIH. Ils ont été invités à participer à des réunions d'engagement communautaire, à des discussions de groupe et à des entretiens avec des informateurs clés. Leurs apports ont été sollicités pour la 3rd TOUR. Ces parties prenantes sont également représentées au sein du Forum multipartite (MSF) et cette plate-forme a servi de principale mesure pour assurer la diversité de la représentation. Le strict respect de la Forum multipartite (MSF) pour assurer la diversité de la représentation :  la MSF est composée de 40 membres représentants : 17 du gouvernement ; 15 des OSC, des médias et des groupes vulnérables (femmes, jeunes, personnes vivant avec un handicap et le VIH) et 8 du secteur privé. La mission/mandat de MSF est de mettre en pratique le principe de co-création de l'OGP entre le gouvernement et la société civile. La MSF supervise le processus OGP pour s'assurer qu'il est ouvert et inclusif de toutes les parties prenantes.

Qui a participé à ces espaces ?

L'Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi 3rd Le LAP, qui s'est concentré sur trois domaines thématiques clés, à savoir l'assainissement, le gouvernement électronique et la résilience climatique, et différents groupes de parties prenantes ont participé à la co-création, à savoir :

  1. Fonctionnaires gouvernementaux/technocrates - 30
  2. Membres de l'Assemblée (conseillers) - 53
  3. Autorités traditionnelles - 10
  4. Organisation non gouvernementale- 10
  5. Média-13
  6. Secteur privé (Association des industries du Ghana, Chambre de commerce et des industries de Sekondi-Takoradi) -25
  7. Associations des femmes du marché - 15
  8. Association des personnes handicapées-10
  9. Réseau des personnes vivant avec le VIH-5
  10. Groupes de jeunes-3
  11. Association des pêcheurs/propriétaires de canoë-5
  12. Associations de poissonniers-10
  13. Dirigeants communautaires/Citoyens -675
  14. Écoles publiques/privées-25

Combien de groupes ont participé à ces espaces ?

14

Combien de réunions publiques ont été organisées dans le processus de co-création ?

16

Comment les parties prenantes gouvernementales et non gouvernementales continueront-elles à collaborer à travers la mise en œuvre du plan d'action ?

L'équipe de travail de la STMA dirigée par le point de contact OGP et le forum multipartite seront chargés de suivre les progrès et de fournir un soutien à chaque engagement. L'équipe de travail et MSF développeront des indicateurs pour suivre les progrès. L'équipe de travail aidera également à résoudre les problèmes rencontrés lors de la mise en œuvre du LAP III. La MSF assurera le leadership sous forme de coordination et de facilitation pour donner effet à la traduction du plan d'action en actions concrètes et se réunira tous les trimestres. Le secrétariat national de l'OGP et l'OGP Unité de soutien fournira également un appui technique pour la mise en œuvre du PAL III.

La STMA et ses OSC collaboratrices, les Amis de la Nation, la Fondation sociale de Berea, la STMA-CSUF exploreront d'autres sources de financement pour la mise en œuvre du plan d'action, le suivi et l'évaluation du plan d'action. Un organe de suivi indépendant a été nommé pour effectuer un suivi indépendant sous les auspices de MSF.

Veuillez décrire l'organe de contrôle indépendant que vous avez identifié pour ce plan.

Le MSF a identifié deux organes pour mener le suivi indépendant du plan d'action 2022-2025

  1. OSC – Fondation Mpuntusem ; une société de conseil bien expérimentée dans le suivi-évaluation et la mise en œuvre de projets. Le cabinet procédera à une évaluation indépendante du processus de co-création, de la mise en œuvre de l'OGP LAP III et des résultats obtenus grâce à la mise en œuvre des engagements sous la direction de l'OGP Local et de l'IRM.
  2. Secteur gouvernemental : Dr. Matthew Kwaw Somiah (Maître de conférences à l'Université technique de Takoradi). Le Dr Matthew possède une connaissance approfondie de l'environnement bâti en ce qui concerne la mise en œuvre de projets et de programmes. Il a travaillé avec CoST Sekondi-Takoradi pour produire deux rapports d'assurance et une enquête sur l'indice de transparence des infrastructures dans la région de l'Ouest.

En référence au manuel OGP, l'organisme de suivi indépendant identifié remplira les fonctions suivantes : collecter des preuves et évaluer le processus de co-création du plan d'action ; recueillir des preuves et évaluer les résultats des engagements remplis ; diriger l'exercice d'apprentissage final

Fournissez les coordonnées de l'organisme de contrôle indépendant.

  • M. Benjamin Kwesi Amoako, directeur général, Fondation Mpuntusem, mpuntusem@gmail.com
  • Dr Matthew Kwaw Somiah, chef de département, faculté de la construction et de l'environnement naturel, Université technique de Takoradi, brokwaw@yahoo.com

Quels types d'activités aurez-vous en place pour discuter de l'avancement des engagements avec les parties prenantes ?

Les activités suivantes ont été prévues pour discuter des progrès sur les engagements avec les parties prenantes.

  1. Réunions trimestrielles MSF. Forum multipartite (MSF) :  le MSF est composé de 40 membres : 17 représentants du gouvernement ; 15 représentants des organisations de la société civile, des médias et des groupes vulnérables (femmes, jeunes, personnes vivant avec un handicap et le VIH) et 8 représentants du secteur privé. La mission/mandat de MSF est de mettre en pratique le principe de co-création de l'OGP entre le gouvernement et la société civile. La MSF supervise le processus OGP pour s'assurer qu'il est ouvert et inclusif de toutes les parties prenantes.
  2. Réunions municipales bi-annuelles
  3. Réunions de l'Unité de Planification et de Coordination des Quartiers Métropolitains (MPCU)
  4. Discussions radiophoniques
  5. Réunions d'engagement communautaire
  6. MSF constituera une équipe pour recueillir les points de vue et les préoccupations d'un large éventail de parties prenantes concernées en mettant l'accent sur ceux qui pourraient être vulnérables ou marginalisés et en garantissant la pleine participation des groupes marginalisés.

Comment vérifierez-vous régulièrement les progrès avec les agences de mise en œuvre ?

Le bureau de coordination du plan d'action dirigé par le point de contact OGP organisera des visites bimensuelles en personne pour diriger les départements et les unités afin de vérifier les progrès.

L'équipe de travail organisera des suivis trimestriels avec les agences d'exécution par le biais de réunions en face à face, d'appels téléphoniques et d'un groupe WhatsApp pour discuter des progrès de la mise en œuvre. Il y aura des réunions d'examen semestrielles avec les agences d'exécution pour discuter des progrès de la mise en œuvre. Les retours seront rassemblés pour alimenter les réunions MSF.

Comment partagerez-vous les résultats de vos efforts de surveillance avec le public ?

Le résultat des efforts de suivi sera d'abord partagé avec MSF lors de leurs réunions trimestrielles. Il sera également partagé lors des réunions trimestrielles de l'Unité de coordination de la planification métropolitaine (UCPM) de l'Assemblée.

L'organe de contrôle indépendant sera invité aux réunions publiques de l'Assemblée pour partager les résultats. Des discussions radio sur les résultats seront organisées. Le point de contact OGP, l'équipe de travail technique et l'organisme de surveillance indépendant seront le panel. Les résultats seront également partagés sur la page Web OGP sur le Site Internet de l'ASTM.

Approbation des parties prenantes non gouvernementales

  • Victoria Araba Dennis, directrice exécutive, Africa Women International,
  • Eugene Fredua Ofori-Atta, président du groupe multipartite CoST Sekondi-Takoradi, CoST International
  • MEVUTA Donkris), directeur exécutif, Amis de la Nation, Droits Humains Fondation de développement
  • Eva Ankrah, directrice exécutive, Hurds Foundation Ghana,
  • Aziz Mahmoud, Chef de projet, 3. Fonds de mise à niveau des établissements STMA Cityward, Assemblée métropolitaine de Sekondi-Takoradi
  • Ebo Baker, chargé de projet, Berea Social Foundation, Ghana Anti-Corruption Coalition
  • Richmond Agbanyakilu, coordonnatrice de programme, Western Region Association of Non-Governmental Organization

Engagements

  1. Co-créer la résilience climatique à Sekondi Takoradi
  2. Créer des synergies pour avoir un impact sur les résultats en matière d'eau et d'assainissement
  3. Améliorer la réactivité et l'efficacité de la prestation de services grâce à l'administration en ligne

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership