Ignorer la navigation

Rapport de fin de mandat de la Côte d'Ivoire 2016-2018

Tableau 1: En bref
À mi-parcours Fin du mandat
Nombre d'engagements 15
Niveau d'achèvement
Avoir complété un 5 4
Substantiel 4 4
limité 5 7
Pas démarré 1 0
Nombre d'engagements avec…
Pertinence claire pour les valeurs OGP 10 10
Impact potentiel transformatif 0 0
Mise en œuvre substantielle ou complète 9 8
Tous les trois (✪) 0 0
At-il ouvert le gouvernement?
Majeur 2
Exceptionnel 0
Aller de l'avant
Nombre d'engagements reportés dans le prochain plan d'action 3

La Open Government Partnership (OGP) est une initiative internationale volontaire qui vise à obtenir des engagements des gouvernements envers leurs citoyens pour promouvoir la transparence, autonomiser les citoyens, lutter contre la corruption et exploiter les nouvelles technologies pour renforcer la gouvernance. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) procède à un examen des activités de chaque pays participant au PGO. Ce rapport résume les résultats de la période de juillet 2016 à juin 2017 et inclut les développements pertinents jusqu'en juin 2018.

Le processus OGP en Côte d'Ivoire est coordonné par le Ministère de l'Industrie et des Mines qui a mis en place un Comité Technique (CT-OGP), chargé de la mise en œuvre de tous les engagements. Il est composé de trois membres de la société civile, de trois membres du secteur privé et de 10 représentants du gouvernement. En 2016, certains membres de la société civile ont créé une plateforme, la Plateforme de la société civile de Côte d'Ivoire de la Open Government Partnership (PSCI-OGP), composé de 20 organisations visant à être une force transformatrice et pertinente au sein du processus OGP. Cette plateforme collabore avec le comité technique. Cependant, la société civile n'a pas toujours été impliquée par le gouvernement au cours de la première année de mise en œuvre.

À mi-parcours, sur 15 engagements, 5 ont été achevés, 4 ont été mis en œuvre dans une large mesure, 5 dans une mesure limitée et 1 n'a pas encore commencé. De plus, 10 engagements sur 15 étaient pertinents par rapport aux valeurs de l'OGP.

À la fin du mandat, 4 engagements ont été réalisés, 4 ont été mis en œuvre dans une large mesure et 7 dans une mesure limitée. Le nombre d'engagements réalisés en fin de mandat est inférieur à celui de l'évaluation à mi-parcours car un engagement n'a pas du tout été mis en œuvre au cours de la deuxième année du plan d'action. Il n'y a pas de mise à jour de l'activité au titre de cet engagement depuis mars 2017. Tous les engagements avaient été lancés en fin de mandat. Le chercheur de l'IRM a évalué que deux engagements ont donné des résultats majeurs en termes d'ouverture du gouvernement et deux ont obtenu des résultats marginaux.

Le gouvernement a publié un rapport final d'auto-évaluation et a élaboré un nouveau plan d'action pour son deuxième cycle. Trois engagements (9, 12 et 13) sur quinze ont été repris dans le Plan d'action national 2018-2020.

Consultation avec la société civile pendant la mise en œuvre

Les pays participant à l'OGP suivent un processus de consultation pendant l'élaboration et la mise en œuvre de leur plan d'action. Le Comité Technique (CT-OGP) présidé par le Ministre en charge de l'Industrie est responsable des engagements pris par le gouvernement, étant l'organe opérationnel de la mise en œuvre du processus OGP en Côte d'Ivoire. Le Comité est composé de seize membres, dont 10 représentants de l'Etat, trois du secteur privé et trois de la société civile selon le décret du 16 décembre 2016 portant nomination des membres.   Voir le rapport à mi-parcours pour plus d'informations.

Le Comité technique mis en place par le gouvernement comprenait la société civile et collaborait avec la plateforme établie dans le cadre du processus OGP. Cette plateforme (PSCI-OGP) a été créée en 2016 par 20 organisations de la société civile (OSC), dont le but était d'être une force de réforme et pertinent pour le processus de l'OGP. Le PSCI-OGP a alors institué en son sein quatre groupes de travail appelés Groupes Thématiques dont l'objectif était le suivi et l'évaluation des engagements du plan d'action national 2016-2018. Selon la société civile, l'idée était de disposer de leur propre base de données pour servir d'outil de plaidoyer pour le Comité technique et le gouvernement. Plus précisément, l’idée était de renforcer les groupes thématiques pour avoir un meilleur impact sur le processus; évaluer les 15 engagements du plan d'action en mettant l'accent sur les progrès et les obstacles à la mise en œuvre; proposer des recommandations pour la suppression des obstacles et la mise en œuvre effective du plan d'action; et de planifier l'élaboration du futur plan d'action. Chaque groupe thématique a été chargé d'assurer le suivi des engagements dans son domaine. Ce suivi a consisté principalement en recherches, réunions et contacts avec des personnes ressources ou experts, et des réunions avec les autorités compétentes. Les groupes de travail étaient répartis comme suit: le groupe thématique I, qui était axé sur la responsabilité du gouvernement et de l'action publique, était responsable des engagements 1, 2, 3, 4 et 13; le groupe thématique 2, qui appelait à l'accès à l'information publique, était responsable des engagements 5, 11, 12 et 14; le groupe thématique 3, qui appelait à la participation du public / des citoyens, était responsable des engagements 6, 10 et 15; et le groupe thématique 4, qui visait à favoriser l'innovation technologique, la transparence et la responsabilité, était responsable des engagements 7, 8 et 9. Cependant, la participation du PSCI-OGP n'a pas été officialisée. Les membres du PSCI-OGP ne font pas partie du Comité technique, qui se réunit sans les membres du PSCI-OGP, mais invitent les membres de la plateforme à des réunions et ateliers publics. Cependant, le gouvernement a donné au personnel du PSCI-OGP la possibilité de faire part de ses commentaires et de ses commentaires. Par conséquent, on peut soutenir qu'il existe un forum. En plus d'avoir trois représentants de la société civile au Comité technique, le PSCI-OGP a un modèle de collaboration avec le Comité technique, qui n'existait pas avant le processus de l'OGP. Il a été mis en place pour mieux organiser la participation de la société civile au gouvernement et soutient les échanges entre les deux entités lors de la mise en œuvre des engagements. Environ 18 réunions physiques ont eu lieu depuis la création du PSCI-OGP en mai 2016, dont sept entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018.

Les membres de la société civile du PSCI-OGP et du CT-OGP ont plaidé en faveur de plusieurs ateliers organisés par le gouvernement. Selon Mme Chantal Angoua, le point de contact du gouvernement pour le processus OGP dans le pays (c'est-à-dire le point focal), et confirmé par les représentants du PSCI-OGP, le gouvernement a organisé:

  • Un séminaire d'information de suivi sur la mise en œuvre du processus OGP (20 juillet 2017). Comme indiqué dans l'examen à mi-parcours, ce séminaire a fourni aux représentants de la société civile et à d'autres personnes une mise à jour sur la mise en œuvre du plan d'action national 2016-2018. Selon un rapport fourni par le gouvernement, le séminaire a également été l'occasion de partager les expériences de chaque entité responsable des engagements avec d'autres membres du gouvernement. Pour le gouvernement, surtout, le séminaire a permis de réfléchir aux perspectives de réussite de l'exécution du plan 2016-2018. Le gouvernement a fourni au chercheur de l'IRM le mandat du séminaire, un bref rapport et une liste de présence comprenant des représentants d'organisations de la société civile. Comme indiqué dans l'examen à mi-parcours, la société civile a rencontré le Comité technique à trois reprises pour évaluer le plan d'action. Les participants disposaient de deux à quatre jours pour faire des commentaires, délai jugé insuffisant par certains participants qui ont interrogé le gouvernement à ce sujet. Le gouvernement a fait une évaluation générale finale sans la contribution de la société civile.
  • Un atelier de pré-validation de l'auto-évaluation à mi-parcours du plan d'action 2016-2018 (du 31 août au 1er septembre 2017): Au cours de cet atelier, les représentants de la société civile ont été autorisés à faire des commentaires. L'atelier visait à recueillir les observations et recommandations des participants sur le processus de consultation mené en 2017, la pertinence et l'ambition des engagements, et les progrès réalisés à ce jour. Il visait également à avoir une version de l'auto-évaluation à mi-parcours prête à être soumise à l'OGP de Côte d'Ivoire pour commentaires et validation avant sa transmission aux organes de l'OGP. Le gouvernement a fourni au chercheur de l'IRM le mandat de l'atelier, un bref rapport et une liste de présence comprenant des représentants d'organisations de la société civile.
  • Un atelier de suivi sur la mise en œuvre de la−Plan d'action 2018 (26 octobre 2017) et un atelier sur les activités du PGO 2017 (14 novembre 2017): Les objectifs de l'atelier étaient de décrire l'auto-évaluation à mi-parcours soumise à l'OGP; informer les participants de la mise en œuvre des engagements; identifier les difficultés ou les retards de mise en œuvre de chaque engagement; et inspirer des progrès en partageant les expériences des organes de mise en œuvre. Aussi, l'atelier visait à annoncer aux participants les perspectives du PGO à court terme (bilan des activités 2017) et à moyen terme (suivi du plan d'action pour la préparation du rapport final et l'élaboration du deuxième plan d'action pour le pays). Le gouvernement a fourni au chercheur de l'IRM le mandat de l'atelier du 26 octobre, un bref rapport, ainsi que la liste des participants, y compris de nombreux représentants d'organisations de la société civile. Concernant l'atelier du 14 novembre sur les conclusions des activités de 2017, le gouvernement a partagé avec le chercheur de l'IRM la liste des participants, qui comprend des représentants de la société civile.
  • Plusieurs consultations publiques pour préparer le 2018−Plan d'action national 2020 (21 au 27 mai 2018 à Odienné, Bongouanou et Gagnoa et du 19 au 21 septembre 2018 à Dabou): Selon le gouvernement, les objectifs de ces réunions étaient d'éduquer le public sur le processus du PGO, de favoriser la discussion sur les questions d'intérêt public et de recueillir les préoccupations et les opinions de la société civile pour former des engagements pour le deuxième plan d'action. Le gouvernement a fourni au chercheur de l'IRM les termes de référence des consultations, un bref rapport et une liste de présence comprenant des représentants d'OSC. Le rapport à mi-parcours comprend plus d'informations sur la manière dont les perspectives de la société civile ont été intégrées dans le processus global.

Au moins 30 membres du PSCI-OGP ont assisté à chaque atelier. Les retours de la société civile ont été communiqués au Point Focal OGP en Côte d'Ivoire et, le cas échéant, au gouvernement via une lettre au Conseil des Ministres. Le gouvernement a également envoyé à PSCI-OGP les courriels suivants:

  • 20 Août 2017: soumission de la matrice de suivi OGP pour le retour d'expérience PSCI-OGP;
  • 30 Août 2017: soumission du projet d'auto-évaluation 2016-2018; et
  • 30 Septembre 2017: soumission de l'auto-évaluation finale. (Cependant, contrairement à la première année de mise en œuvre, le PSCI-OGP n'a pas évalué la mise en œuvre des engagements pendant la période d'étude couverte par ce rapport.

Tableau 2: Consultation lors de la mise en œuvre

Forum multipartite régulier Mi-parcours Fin du mandat
1. Un forum existait-il? Oui Oui
2. At-il rencontré régulièrement? Oui Oui

Tableau 3: Niveau d'influence du public lors de la mise en œuvre

L'IRM a adapté le «spectre de participation» de l'Association internationale pour la participation publique (IAP2) pour qu'il puisse être appliqué à l'OGP. Ce spectre montre le niveau potentiel d'influence du public sur le contenu du plan d'action. Dans l’esprit des OGP, la plupart des pays devraient aspirer à la «collaboration».

Niveau d'influence du public lors de la mise en œuvre du plan d'action Mi-parcours Fin du mandat
Habiliter Le gouvernement a confié le pouvoir de décision aux membres du public.
Collaborer Il y a eu un dialogue itératif ET le public a aidé à établir l'ordre du jour.
Impliquer Le gouvernement a donné des commentaires sur la manière dont les contributions du public ont été prises en compte.
Consulter Le public pourrait apporter des contributions.
Informer Le gouvernement a fourni au public des informations sur le plan d'action.
Pas de consultation Aucune consultation

Les membres de la plateforme de la société civile comprennent: la justice sociale; Ligue Ivoirienne des Droits de l'Homme (LIDHO); Réseau des Jeunes Entrepreneurs (REJECI); Genre Développement et Droits Humains (GDDH); Organisation des Femmes Actives de Côte d'Ivoire (OFACI); Transparency Justice (Transparence dans le milieu judiciaire); Publiez ce que vous payez (PCQVP-CI); Centre de Recherche et de Formation sur le Développement Intégré, afrobaromètre (CREFDI); Mouvement Ivoirien des Droits Humains (MIDH); Réseau des OSC Ivoiriennes pour le Contrôle Citoyen de l'Action Publique (ROSCI-CCAP); Mouvement pour la lutte contre la corruption en Côte d'Ivoire (MPLCI); Lutte contre la Corruption (ALACO); SOS Exclusion (Libre circulation des biens et des personnes); Association des Femmes Juristes de Côte d'Ivoire (AFJCI); Aide Assistance et Développement Communautaire (ADCCI); Réseau des Jeunes Leaders pour l'Intégrité (RIJLI); Action pour la Protection des Droits de l'Homme (APDH); Agir pour la Démocratie, la Justice et les Libertés en Côte d'Ivoire (ADJLCI); Centre d'Assistance et de Développement Économique et Social (CADES); et Plateforme des Organisations de la Société Civile pour les Élections en Côte d'Ivoire (POECI).

Aïcha Blegbo, Côte d'Ivoire Rapport IRM à mi-parcours 2016-2018, OGP, 2018, https://bit.ly/2HmhXGG.

Rapport d'auto-évaluation et plan d'action de la Côte d'Ivoire 2018-2020, https://bit.ly/2HmhXGG.

Décret du 16 décembre 2016 portant nomination des membres du Comité technique pour la mise en œuvre du processus OGP en Côte d'Ivoire, disponible sous forme de fichier PDF, envoyé par le gouvernement au chercheur.

Aïcha Blegbo, Mécanisme indépendant de rapport (IRM): Rapport d'étape de la Côte d'Ivoire 2016-2018, OGP, 2018, https://www.opengovpartnership.org/documents/cote-divoire-mid-term-irm-report-2016-2018-year-1/.

découvrir note 1, page 2 pour une liste de ces OSC.

M. Julien Tingain, Rapport d'activité de suivi PSCI, PSCI-PGO, novembre 2017, https://drive.google.com/drive/folders/16TyW9UfHRdT7YeaesHWIAICPvI1us3cD.

Id.

Mme Chantal Angoua (Conseillère Technique, Ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME et anciennement au Ministère de l'Industrie et des Mines pendant la première année de mise en œuvre - contact gouvernemental pour l'ensemble du processus OGP en général), e-mail au chercheur IRM, 5 octobre 2018.

Représentants PSCI-OGP, courriels au chercheur IRM.

Ministère de l'Industrie et des Mines de la République de Côte d'Ivoire, Rapport du premier séminaire, Ministère de l'industrie et des mines, 20 juil.2017, https://drive.google.com/drive/folders/1BxNH2cC-sK1e5fiPjU7L1Dk1PK02OJaH.

Blegbo, Mécanisme indépendant de rapport (IRM): Rapport d'étape de la Côte d'Ivoire 2016-2018 chez 23.

Termes de référence, atelier de pré-validation, https://bit.ly/2HmhXGG.

Ministère de l'Industrie et des Mines de la République de Côte d'Ivoire, Rapport du deuxième séminaire, Ministère de l'industrie et des mines, 26 oct.2017, https://drive.google.com/drive/folders/1vKGHxwucbMfEMvcu8cWzQ_V4Ab5UUQ0A

Mandat et rapport des consultations, https://bit.ly/2HmhXGG

Blegbo, Mécanisme de rapport indépendant (IRM): Rapport d'étape de la Côte d'Ivoire 2016-2018 à 18-23.

République de Côte d'Ivoire, Rapport d'auto-évaluation à mi-parcours, OGP, septembre 2017, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2017/10/Cote-Divoire_Mid-Term_Self-Assessment_2016-2018.pdf.

«Spectre de la participation publique de l'IAP2», IAP2, 2014, http://c.ymcdn.com/sites/www.iap2.org/resource/resmgr/foundations_course/IAP2_P2_Spectrum_FINAL.pdf.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!