Ignorer la navigation

Rapport Hybride Côte d'Ivoire 2018-2020

deuxième de la Côte d'Ivoire plan d'action a été conçu grâce à un processus de collaboration amélioré avec la société civile. Les engagements répondaient aux demandes des citoyens et aux priorités nationales de développement. Le suivi du Comité technique et de la plateforme de la société civile a conduit à des niveaux élevés de engagement achèvement. Notable premiers résultats ont été obtenus en transparence et la participation aux budgets publics. Pour élever le niveau de ambition dans les engagements futurs, le MII recommande que les concepteurs d'engagements fournissent plus de détails sur les activités prévues et évaluent les projets d'engagements afin d'assurer une vision gouvernementale claire et ouverte.

Tableau 1. En un coup d'oeil

Participant depuis: 2015

Plan d'action à l'étude: deuxième

Type de rapport : Hybride (conception et mise en œuvre)

Nombre d'engagements: 10

Développement du plan d'action

y a t-il Forum multipartite: Oui

Niveau d'influence du public: collaborer

A agi selon le processus OGP : Oui

Conception du plan d'action

Engagements relatifs aux valeurs OGP: 9 (90%)

Mise en œuvre du plan d'action

Engagements réalisés: 3

Engagements avec des premiers résultats en DIOG* : 3

Engagements avec les principaux DIOG *: 2

Niveau d'influence du public: collaborer

A agi selon le processus OGP : Oui

 

* DIOG: Le gouvernement ouvert at-il été ouvert?

Le plus Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. La Mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. La Côte d'Ivoire a rejoint l'OGP en 2015 et a depuis mis en œuvre deux plans d'action. Ce rapport évalue la conception et la mise en œuvre du deuxième plan d'action de la Côte d'Ivoire.

Vue d'ensemble du plan d'action

Le deuxième plan d'action de la Côte d'Ivoire a été élaboré avec la collaboration du Comité technique multipartite et de la Plateforme de la société civile. Ensemble, des représentants du gouvernement, de la secteur privé et la Plateforme de la société civile pour le PGO (PSCI-PGO) a tenu des consultations publiques et rédigé des engagements sur la base de diverses contributions du public. La société civile a suivi les progrès de la mise en œuvre, en collaboration avec les institutions gouvernementales concernées. Par la suite, 3 engagements ont été entièrement réalisés et 5 étaient presque achevés à la fin de la mise en œuvre. Cependant, la plupart des engagements étaient d'une ambition modérée.

Ce rapport se concentre sur trois engagements qui ont produit des premiers résultats notables en matière de gouvernement ouvert. L'engagement 1 a stimulé la co-création d'un budget citoyen simplifié à partir de 2019. L'engagement 2 a conduit à la mise en place de comités communautaires pour superviser la construction d'écoles et la qualité de l'éducation dans 110 écoles maternelles rurales. L'Engagement 6 a poursuivi les efforts visant à étendre les pratiques de budgétisation participative à davantage de communes grâce à la sensibilisation et à l'appui technique. Les engagements 1 et 6 ont encouragé la transparence budgétaire et initié la participation civique aux processus budgétaires locaux. L'Engagement 2 démontre le pouvoir de la participation communautaire dans l'amélioration des services publics.

La section B de ce rapport analyse les niveaux d'achèvement des engagements restants du plan d'action. Les engagements 3, 5 et 9 concernent principalement des activités de sensibilisation, considérées comme des premières étapes importantes vers une réforme du gouvernement ouvert. Ces engagements sont jugés modérément ambitieux et n'ont pas été analysés pour les premiers résultats. L'engagement 8 n'a pas été examiné en profondeur, car il ne contenait pas d'optique gouvernementale claire et ouverte. L'engagement 4 a été révisé au cours de la mise en œuvre et a rencontré un certain nombre d'obstacles ; elle n'a pas été initiée mais a été poursuivie dans le troisième plan d'action de la Côte d'Ivoire. Les engagements 7 et 10 réformaient des questions nationales d'une importance vitale – lutte contre la corruption et liberté des médias – mais ont obtenu des résultats limités en matière de gouvernement ouvert pendant la mise en œuvre et n'ont pas été évalués en détail.

Néanmoins, le MII reconnaît que ces engagements commencent à aborder des questions d'importance nationale. Les engagements tels que 3, 4 et 5 avaient une ambition modeste, mais ont jeté les bases de réformes plus ambitieuses dans le plan d'action 2020-2022 de la Côte d'Ivoire. À l'aide d'un nouveau modèle de rapport, le MII s'est concentré sur un nombre limité d'engagements avec des preuves de premiers résultats pour tous les pays membres. Une attention particulière portée à des engagements spécifiques dans le présent rapport ne doit pas être interprétée comme une déclaration sur l'ambition globale du plan d'action et pertinence.

En ce qui concerne les futurs plans d'action, le MII recommande que les rédacteurs des engagements fournissent plus de détails sur les activités décrites sous chaque engagement. Une spécificité plus complète aiderait le MII à mieux évaluer le potentiel de chaque engagement pour des résultats de gouvernement ouvert. L'IRM recommande également que les rédacteurs évaluent tous les engagements pour s'assurer qu'ils promeuvent la transparence du gouvernement, la participation civique aux processus gouvernementaux ou la responsabilité publique des représentants ou entités du gouvernement. Pour plus de détails sur les principales recommandations énumérées ci-dessous, voir la section V de ce rapport et l'examen du plan d'action 2020-2022 de la Côte d'Ivoire.

Principales recommandations de l'IRM

Maintenir un OGP à jour et complet dépôt assurer la transparence et la responsabilité des procédures
Concevoir des engagements avec des valeurs de gouvernement ouvert de transparence, de participation civique et/ou de responsabilité comme principes directeurs pour les activités d'engagement de base
Concevoir des engagements avec plus d'informations sur l'ensemble des activités prévues pour permettre aux citoyens de mieux mesurer l'impact

 

Mécanisme de rapport indépendant. Revue du Plan d'action 2020-2022 de la Côte d'Ivoire. 2021. https://www.opengovpartnership.org/documents/cote-divoire-action-plan-review-2020-2022-for-public-comment/

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership