Ignorer la navigation

Rapport à mi-parcours pour la République tchèque 2016-2018

Les priorités du troisième plan d'action de la République tchèque sont les mêmes que celles des plans d'action précédents, en mettant fortement l'accent sur les données ouvertes et la professionnalisation de l'administration publique. Le Conseil gouvernemental de lutte contre la corruption fait office de forum multipartite et le plan d’action est étroitement lié au programme de lutte contre la corruption. Les futurs plans d’action pourraient tirer parti de l’élargissement de la participation de la société civile au forum consultatif et de la définition d’engagements plus ambitieux assortis d’objectifs clairs et d’activités mesurables.

points forts

Engagement Présentation Bien conçu?*
4.1.1 mettant en œuvre la loi sur la fonction publique Compléter le cadre législatif pour dépolitiser, professionnaliser et stabiliser l'administration publique. Non
L'écosystème de données ouvertes de 4.2.2 en République tchèque Développer un environnement de données ouvert entre les organismes d’administration publique grâce à des méthodes et des normes, complétées par des formations. Non

* L'engagement est évalué par l'IRM comme spécifique, pertinent et a un impact potentiel de transformation

Traiter

OGP n'est pas bien connu de l'administration publique et de la société civile. La sensibilisation des parties prenantes et du grand public est pratiquement inexistante à toutes les phases du processus national du PGO. Le forum multipartite est composé des membres du Conseil anticorruption et de ses comités. Les OSC participent aux discussions sur les priorités mais jouent un rôle très limité dans le contrôle de la mise en œuvre.

La République tchèque n'a pas agi contrairement au processus de l'OGP

Un pays est considéré comme ayant agi de manière contraire à la procédure si un ou plusieurs des problèmes suivants se produisent:

Le rapport IRM établit qu'aucun progrès n'a été réalisé dans la mise en œuvre des engagements du plan d'action du pays

performance

Le troisième plan d'action de la République tchèque contient six engagements dans trois domaines: (i) la mise en œuvre de la loi sur la fonction publique adoptée pour mener à bien la dépolitisation, la professionnalisation et la stabilisation de l'administration publique; ii) améliorer l’accès aux données et à l’information; et (iii) créer des communautés plus sûres. Ces priorités ont été reprises de plans d'action antérieurs, mais leur mise en œuvre est limitée, avec un seul engagement complet et un engagement complet.

Recommandations IRM

  1. Améliorer l'approche multipartite et la supervision de la mise en œuvre du plan d'action
  2. Améliorer la formulation des engagements
  3. Gérer les préoccupations GDPR de l'UE au sein des données ouvertes
  4. Améliorer la transparence du registre de propriété effective
  5. Améliorer les contrats ouverts

Téléchargements

Filed under: Rapport IRM

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!