Ignorer la navigation

Rapport à mi-parcours sur la Lituanie 2016-2018

Le troisième plan d'action de la Lituanie était axé sur l'ouverture des institutions du secteur public, la lutte contre la corruption et l'amélioration de la participation citoyenne. Bien que le gouvernement ait formé un nouveau groupe de travail pour superviser l'élaboration et la mise en œuvre du plan d'action, il ne s'est réuni qu'une fois au cours de la période de mise en œuvre.

points forts

Engagement Vue d'ensemble Bien-Conçu? *
1. Portail de données ouvert Créer un portail de données ouvert, former les fonctionnaires à la gestion de données et l'intégrer au portail numérique unique de l'UE.

Oui

8. Base de données des ONG Créer une base de données des ONG publiques pour fournir des informations sur les ONG gratuitement

Non

* L'engagement est évalué par l'IRM comme spécifique, pertinent et a un impact potentiel de transformation

Traiter

Le Bureau du gouvernement a formé un nouveau groupe de travail pour élaborer le troisième plan d'action, mais n'a pas donné de préavis ni mené de campagne de sensibilisation.

N'a pas agi contrairement au processus OGP

Un pays est considéré comme ayant agi de manière contraire à la procédure si un ou plusieurs des problèmes suivants se produisent:

  • Le plan d'action national a été élaboré sans engagement en ligne ni hors ligne avec les citoyens et la société civile.
  • Le gouvernement ne parvient pas à dialoguer avec les chercheurs de l'IRM responsables des rapports du pays pour l'année 1 et l'année 2
  • Le rapport IRM établit qu'aucun progrès n'a été réalisé dans la mise en œuvre des engagements du plan d'action du pays

performance

La plupart des engagements du troisième plan d'action de la Lituanie manquaient d'ambition par rapport aux priorités des parties prenantes. La confusion quant à la responsabilité institutionnelle de la mise en œuvre a encore limité les niveaux d'achèvement de certains engagements.

Recommandations IRM

  1. Assurez-vous que les propositions du prochain plan d'action sont discutées entre les parties prenantes du secteur public et les OSC avant de les confirmer en tant qu'engagement.
  2. Veiller à ce que les engagements soient conformes aux valeurs du PGO, à savoir l'accès à l'information, la participation civique et la responsabilité publique.
  3. Faire preuve d'un bon leadership et informer le public sur l'évolution des engagements, expliquer les retards éventuels et fournir des documents justificatifs.
  4. Veiller à ce que les engagements proposés puissent être pleinement mis en œuvre dans le délai de deux ans et que seul celui-ci puisse atteindre l'objectif pertinent.
  5. Identifiez les critères qui pourraient indiquer la réalisation des engagements et mesurez leur mise en œuvre.

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!