Ignorer la navigation

Rapport de conception du Nigéria 2017-2019

Le premier du Nigéria plan d'action mis à profit les efforts en cours dans le pays pour relever les défis importants du gouvernement ouvert tels que beneficial ownership, contrat ouvert, et la mise en œuvre de la loi sur la liberté d'information. La portée thématique et ambition de ce plan d'action a établi une bonne base pour apprendre et améliorer les futurs plans d'action. À l'avenir, le MII recommande de renforcer le cadre institutionnel, la coordination interinstitutions et l'engagement avec la société civile pour soutenir la mise en œuvre des plans d'action du PGO et mettre en œuvre des réformes clés.

Tableau 1. En un coup d'oeil
Participant depuis: 2016
Plan d'action à l'étude: 2017-2019
Type de rapport: Design
Nombre d'engagements: 14

Développement du plan d'action
y a t-il forum multipartite: Oui
Niveau d'influence du public: consulter
Agi contrairement au processus OGP: Non *

Conception du plan d'action
Engagements relatifs aux valeurs OGP: 12 (86%)
Engagements transformatifs: 2 (14%)
Étoiles potentielles: 2 (14%)

Mise en œuvre du plan d'action
Engagements remplis: N / A
Engagements avec major DIOG **: N / A
Engagements avec un DIOG exceptionnel: N / A

** DIOG: A-t-il ouvert le gouvernement?

La Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. La Mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. Le Nigéria a rejoint l'OGP en 2016. Depuis lors, le Nigéria a mis en œuvre un plan d'action. Ce rapport évalue la conception du premier plan d'action du Nigéria afin de fournir des recommandations utiles pour la mise en œuvre des futurs plans d'action.

Vue d'ensemble du plan d'action

Le premier plan d'action du Nigéria a abordé la gouvernance ouverte dans le pays par le biais de la fiscalité transparence, la lutte contre la corruption, l'accès à l'information et l'engagement des citoyens. Le plan d'action a renforcé les initiatives antérieures et en cours dans ces domaines.

L'élaboration du plan d'action au Nigeria a été soutenue par une participation politique de haut niveau au cours de la processus de co-création. Le processus de co-création a été caractérisé par une méthodologie technique rigoureuse (par exemple, des indicateurs de performance, des résultats attendus) tout en engageant des experts thématiques et en incluant des contributions des parties prenantes gouvernementales et non gouvernementales.

Les domaines dans lesquels le pays peut améliorer son processus OGP incluent la garantie d'une plus grande participation des femmes, le soutien au Comité de pilotage (NSC) avec des ressources et un cadre institutionnel opérationnel, et des rapports sur la façon dont la contribution de la société civile est utilisée pour façonner les décisions tout au long du processus OGP.

Le premier plan d'action du Nigéria était axé sur la transparence et l'accès à l'information. Le plan d'action comprenait des engagements dans des domaines politiques ambitieux tels que la propriété effective et les contrats ouverts. Les engagements 10 et 11 sur l'amélioration du respect de la loi sur la liberté d'information (FOIA) ont été considérés comme les plus ambitieux. Le tableau ci-dessous met en évidence les engagements à surveiller et les considérations engagement .

Tableau 2. Engagements à surveiller

Description de l'engagement Aller de l'avant
10 et 11: Amélioration de la conformité des institutions publiques avec la Freedom of Information Act (FOIA) en ce qui concerne les obligations de déclaration annuelle des institutions publiques, les réponses aux demandes d'informations et les dispositions de divulgation proactive qui stipulent des exigences de publication obligatoires. Ce domaine peut s'améliorer si la mise en œuvre se concentre sur l'éducation des citoyens et des fonctionnaires sur la manière dont la loi sur la liberté d'information sera mise en œuvre. Les exécutants doivent également réfléchir à la manière dont la responsabilité peut garantir l'application de la loi.
2: Mise en œuvre intégrale de la passation de marchés ouverte et adoption de normes de données ouvertes sur la passation de marchés dans le secteur public. Le Conseil national de Marchés publics et le Forum sur les contrats ouverts jouera un rôle essentiel pour assurer le respect des règles imposant des contrats ouverts et des délais. Les responsables de la mise en œuvre doivent soutenir ce travail.

Ces réformes bénéficieront également d'une communication efficace encourageant l'utilisation du portail de passation de marchés ouvert. Les progrès futurs dans ce domaine dépendront en grande partie de la divulgation en temps opportun et de la qualité des données disponibles sur le portail.

6: Établir un registre public des propriétaires véritables d'entreprises. La mise en œuvre des engagements actuels et futurs dans ce domaine pourrait bénéficier d'une cartographie couplée à la réforme législative et de l'identification des lacunes dans le cadre juridique actuel. En outre, faciliter l'engagement et la coopération entre les organismes publics tels que La Commission des affaires institutionnelles (CAC), le Bureau des marchés publics (BPP) et la Banque centrale du Nigéria pourraient favoriser la mise en œuvre.

Recommandations

Les recommandations de l'IRM contenues dans ce rapport visent à aider le Nigéria à mener de solides réformes de gouvernement ouvert. Les recommandations ci-dessous sont détaillées plus loin dans la section V du présent rapport et se concentrent sur le renforcement des pratiques institutionnelles pour soutenir le plan d'action OGP du Nigéria.

Tableau 3. Recommandations clés d'IRM

Renforcer le cadre juridique et le soutien institutionnel de l'OGP au Nigéria.
Consolider et réaffirmer le rôle du NSC Nigeria pour améliorer l'exécution du plan d'action.
Créer un environnement propice pour renforcer la mise en œuvre des plans d'action du PGO.
Tirez parti des enseignements du premier plan d'action pour améliorer la mise en œuvre de l'engagement et les résultats du plan d'action.

 

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership