Ignorer la navigation

Rapport sur la conception en Serbie 2018-2020

Le processus de consultation multipartite de la Serbie s'est considérablement amélioré grâce à une meilleure sensibilisation du public, y compris au niveau local. Cependant, le plan d'action poursuit dans une large mesure les initiatives du plan précédent, principalement avec des mesures d'ambition limitée. Parmi les engagements notables figurent la transparence du financement des médias, les amendements à la loi sur l'accès à l'information et la publication proactive de l'information. Une mise en œuvre efficace bénéficiera d'une collaboration continue, tandis qu'un soutien politique de haut niveau est nécessaire pour des engagements plus ambitieux.

Tableau 1. En un coup d'oeil

Participant depuis: 2013

Plan d'action à l'étude: Troisième

Type de rapport: Design

Nombre d'engagements: 15

 

Développement du plan d'action

Existe-t-il un forum multipartite: Oui

Niveau d'influence du public: collaborer

Agi contrairement au processus OGP: Non

 

Conception du plan d'action

Engagements relatifs aux valeurs OGP: 14 (93%)

Engagements transformateurs: 1 (7%)

Engagements potentiellement suivis: 1 (7%)

Mise en œuvre du plan d'action

Engagements marqués: N / A

Engagements réalisés: N/A

Engagements avec le major DIOG *: N/A

Engagements avec DIOG * exceptionnel: N/A

 

* DIOG: At-il ouvert le gouvernement?

La Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial réunissant des réformateurs des gouvernements et des dirigeants de la société civile dans le but de créer des plans d’action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, plus réactifs et plus responsables. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. La Serbie a rejoint OGP dans 2013. Depuis lors, la Serbie a mis en œuvre deux plans d'action. Ce rapport évalue la conception du troisième plan d'action de la Serbie.

Vue d'ensemble du plan d'action

L'ouverture du gouvernement serbe n'a pas beaucoup changé par rapport à celle des cycles précédents de l'OGP. Bien que l'administration publique continue d'intensifier ses efforts en matière d'ouverture des données et de numérisation, l'état problématique de l'état de droit et la détérioration de la liberté des médias affectent l'environnement du gouvernement ouvert. Alors que deux lois importantes ont été promulguées pour inclure de meilleurs mécanismes de participation, dans la pratique, les citoyens ont peu d'occasions d'examiner de près les performances du gouvernement dans des domaines politiques critiques.

Au cours de la co-création du plan d'action, la qualité de la communication et l'ouverture du gouvernement à l'égard des propositions des OSC ont augmenté. Le processus multipartite de la Serbie est inclusif, les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux jouissant du même droit de proposer des engagements, de définir un agenda et de participer à la prise de décision.

Bien que le groupe de travail ait mené des consultations approfondies, certains organes gouvernementaux chargés de domaines politiques importants, tels que la transparence fiscale, n’ont pas accepté de prendre les engagements proposés par la société civile, limitant ainsi l’ambition générale du plan d’action. En conséquence, même ces engagements sur des sujets cruciaux, tels que la propriété des médias, sont axés sur de petites améliorations technologiques et manquent de ressources pour une mise en œuvre efficace. Certains engagements ont été reportés des plans d'action précédents, mais n'ont pas été clairement améliorés pour éviter que les défis précédents ne se reproduisent.

Tableau 2. Engagements remarquables

Description de l'engagement Aller de l'avant Statut à la fin du cycle de mise en œuvre.
Engagement 6: Modification des statuts sur l'enregistrement des supports

Augmentez la transparence des dépenses publiques consacrées aux médias et assurez la qualité et l'exactitude des données en modifiant les règles d'inscription au registre des médias, puis améliorez les fonctionnalités techniques du registre pour un meilleur affichage des données.

Les flux d'argent public dans le secteur des médias sont difficiles à suivre et le cadre juridique régissant ces flux crée un espace propice aux abus. Cet engagement pourrait aider à faire la lumière sur le financement public des organisations de médias, mais des réformes sont nécessaires pour imposer directement la responsabilité de ces fonds. Les mécanismes prévus dans cet engagement sont un pas dans la bonne direction dans la préparation d'une nouvelle loi. Les engagements futurs pourraient viser explicitement à renforcer les mécanismes de responsabilisation dans les médias. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
Engagement 11: Améliorer la transparence proactive

Publiez des brochures d'information avec un contenu et des délais stricts.

Cet engagement est le seul engagement potentiellement transformateur de ce plan d'action. Cela obligerait toutes les autorités publiques à publier et à mettre à jour un "livret" en ligne, contenant des informations sur les recettes et les dépenses, les marchés publics et d'autres données extrêmement pertinentes dans un format normalisé, cohérent et ouvert. Cet engagement est repris du plan d'action précédent et doit être prioritaire lors de la mise en œuvre. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
Engagement 12: Modifier la loi sur l'accès à l'information

Modifier la loi pour assurer un contrôle efficace de la conformité et élargir le cercle des autorités soumises à la loi

Les amendements apporteraient des améliorations considérables, notamment en élargissant le champ d'application des organes soumis à la loi, en réduisant le nombre de raisons potentielles de rejet de la demande d'accès à l'information et en rendant obligatoire l'obtention de l'avis du commissaire à l'information sur les projets de loi. La société civile souligne que le résultat final dépendra du contenu du projet de loi final. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Recommandations

Les recommandations de l'IRM visent à éclairer l'élaboration du prochain plan d'action et à guider la mise en œuvre du plan d'action actuel.

Tableau 3. Cinq recommandations clés IRM

1 Assurer un soutien politique de haut niveau au processus national du PGO
2 Diversifier les agences d'exécution principales et convaincre les organismes clés disposant d'un droit de veto d'exécuter d'importants engagements de participer de manière proactive aux délibérations du groupe de travail
3 Augmenter le nombre d'engagements visant principalement la responsabilité publique, l'engagement civique direct et les services publics pertinents pour les citoyens.
4 Améliorer la conception des engagements qui ne prescrivent que des modifications législatives mais ne comportent pas d'aspects de mise en œuvre.
5 Stimuler la réutilisation des données ouvertes.

 

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!