Ignorer la navigation

Rapport sur les résultats de la transition des Seychelles 2019-2021

Le Open Government Partnership est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. Plan d'action les engagements peuvent s'appuyer sur les efforts existants, identifier de nouvelles étapes pour mener à bien les réformes en cours ou initier un domaine entièrement nouveau. OGP Mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. La société civile et les dirigeants gouvernementaux utilisent les évaluations pour réfléchir à leurs progrès et déterminer si les efforts ont eu un impact sur la vie des gens.

L'IRM s'est associé aux chercheurs indépendants Mark Odaga et Eva Okoth pour mener à bien cette évaluation. Le MII vise à éclairer le dialogue continu autour de l'élaboration et de la mise en œuvre des futurs engagements. Pour une description complète de la méthodologie du MII, veuillez visiter https://www.opengovpartnership.org/about/independent-reporting-mechanism.

Ce rapport couvre la mise en œuvre du premier plan d'action des Seychelles pour 2019-2021. En 2021, l'IRM a mis en place une nouvelle approche de son processus de recherche et du périmètre de son reporting sur les plans d'action, validée par l'IRM Refresh. L'IRM a ajusté ses rapports de mise en œuvre pour les plans d'action 2018-2020 pour s'adapter au processus de transition vers les nouveaux produits IRM et permettre à l'IRM d'ajuster son flux de travail à la lumière des effets de la pandémie de COVID-19 sur les processus des pays OGP.

Mise en œuvre du plan d'action

Le rapport sur les résultats transitoires du MII évalue l'état des engagements du plan d'action et les résultats de leur mise en œuvre à la fin du cycle du plan d'action. Ce rapport ne revient pas sur les évaluations pour «Vérifiabilité», « Pertinence» ou « impact potentiel ». Le MII évalue ces trois indicateurs dans les rapports de conception du MII. Pour plus de détails sur chaque indicateur, veuillez consulter l'annexe I du présent rapport.

Faits saillants généraux et résultats

En 2019, les Seychelles ont franchi une étape notable en soumettant leur tout premier plan d'action à l'OGP. Le plan d'action comprenait quatre engagements qui visaient à ouvrir différents domaines du gouvernement (i) Renforcement participation du public dans le processus budgétaire; (ii) Mise en œuvre de la loi sur l'accès à l'information ; (iii) Mise en œuvre de la pêche Transparence Initiative (FiTI); et (iv) Création d'un portail d'engagement en ligne pour accroître la réactivité des citoyens.

Cependant, la pandémie de COVID-19 et les élections présidentielles de 2020 ont entravé la mise en œuvre du plan d'action. Les élections d'octobre 2020 aux Seychelles ont conduit au premier changement de gouvernement depuis 1977. Cette transition politique a entraîné un remaniement des hauts fonctionnaires et un changement des priorités budgétaires. La pandémie a ajouté des contraintes budgétaires supplémentaires et limité les activités en personne. Le changement de gouvernement et la pandémie ont été les principaux obstacles à la mise en œuvre des engagements 1, 2 et 4. En conséquence, engagement 4 n'a pas démarré, l'engagement 2 a été limité achèvement, et l'engagement 3 a été largement mis en œuvre. Seul l'engagement 1 a été réalisé.

L'engagement 3 est remarquable car il a renforcé la transparence du gouvernement dans le secteur de la pêche grâce à la production et à la publication de rapports de la FiTI. Le processus de rapport de la FiTI et ses recommandations finales ont incité l'Autorité des pêches des Seychelles à augmenter la quantité d'informations sur la pêche accessibles au public. La publication de données – telles que le nombre de navires, les droits de licence et les paiements par type de navire – a contribué à éclairer le débat public et la discussion parlementaire sur les pratiques de pêche équitables et durables.

L'absence de connexion en ligne aux Seychelles dépôt avec des informations sur la co-création et la mise en œuvre des plans d'action OGP signifie que le pays agit actuellement contrairement au processus OGP.

Les Seychelles sont actuellement en train de renforcer leurs processus et structures nationales OGP. Le MII encourage la poursuite des efforts pour impliquer la société civile et formaliser les processus nationaux du PGO afin de garantir des efforts de gouvernement ouvert durables et inclusifs. En particulier, l'IRM recommande :

  • Créez un site Web et un référentiel OGP accessibles au public, tels qu'une page Web ou Google Drive, avec des informations sur le forum multipartite, le dernier plan d'action et la preuve de la conception et de la mise en œuvre des engagements du PGO.
  • Communiquer une proposition de valeur claire qui démontre à la société civile comment la participation aux processus OGP peut faire progresser leurs objectifs politiques. Explorer comment les priorités politiques de la société civile, telles que la politique climatique, peuvent être avancées grâce à inclusion dans le prochain plan d'action.
  • Formaliser le forum multipartite (MSF) et rechercher une représentation égale de la société civile et du gouvernement pour superviser l'élaboration et la mise en œuvre des plans d'action du PGO.
  • Développer en collaboration le mandat de MSF avec les membres de la société civile et publier le mandat, les actes et l'adhésion sur le référentiel.

Impact de la pandémie COVID-19 sur la mise en œuvre

Tout comme cela a été le cas dans le monde, la pandémie de COVID-19 a modifié les plans du gouvernement des Seychelles au début de 2020. Les Seychelles ont enregistré peu de cas de COVID au printemps 2020, en partie grâce à une réponse rapide du gouvernement. Cependant, 70 nouveaux cas ont été signalés au mois de juin 2020, et depuis lors, des cas plus positifs ont continué à être détectés dans une tendance à la hausse. L'apparition du COVID-19 a conduit le gouvernement à déclarer une urgence de santé publique et à accorder une plus grande attention à la lutte contre la maladie. Comme ailleurs, les Seychelles ont fermé les écoles et les lieux de travail et fermé leurs frontières internationales. Le tourisme, qui représente environ 24 % du produit intérieur brut du pays, a diminué de 61 %. Le ministre des Finances, Hasaan Noodir, a indiqué que l'effet a été une réduction des recettes fiscales de 566 millions de dollars à 519 millions de dollars dans le budget 2021.

Constatant l'impact négatif de la COVID-19, le gouvernement a réorganisé ses priorités pour protéger ses citoyens les plus vulnérables. Le gouvernement a prévu dans son budget annuel une provision supplémentaire de 30 millions de RS pour l'aide sociale et de 10 millions de RS pour le régime d'aide au chômage. En conséquence, peu ou pas de provision a été prévue pour financer les activités stipulées dans les quatre engagements.

Les restrictions de mouvement et de santé ont également entravé la mise en œuvre d'activités nécessitant des réunions en personne. À titre d'exemple, le gouvernement et la société civile ont cité les restrictions liées à la COVID-19 comme un obstacle à la mise en œuvre efficace des engagements 1, 2 et 3. Dans le cas de l'engagement 4, l'allocation budgétaire limitée semble être un impact clé des effets de la COVID-19. Les OSC envisagées pour participer à la mise en œuvre des engagements, telles que la Plateforme d'engagement citoyen des Seychelles (CEPS), ont concentré leurs efforts sur l'assistance au gouvernement en tant que volontaires pour lutter directement contre le virus. Le CEPS est une plateforme représentant la plupart des OSC aux Seychelles, qui reçoit un financement du gouvernement. Le CEPS était la principale OSC engagée dans les processus OGP aux Seychelles dans le cadre du premier plan d'action.

De plus, à la suite de la pandémie, le gouvernement a présenté un budget révisé sur le thème "De nouvelles priorités dans une nouvelle réalité", qui était substantiellement différent de celui d'origine, dont le thème était « Prospérité équitable et partagée ». Les dépenses prioritaires du nouveau budget comprenaient les soins de santé, la sécurité alimentaire, la protection sociale, les infrastructures et l'amélioration de la sécurité. Par conséquent, le gouvernement et les OSC ont détourné l'attention et les ressources des réformes envisagées dans le plan d'action de 2019 pour faire face aux effets immédiats de la crise sanitaire.

Pour plus d'informations, voir: https://www.opengovpartnership.org/process/accountability/about-the-irm/irm-refresh/

BBC, élection aux Seychelles : Wavel Ramkalawan remporte une victoire historique, https://www.bbc.com/news/world-africa-54681360

République des Seychelles, Ministère de la Santé, Les Seychelles enregistrent les premiers cas de COVID-19, https://www.health.gov.sc/index.php/2020/03/16/seychelles-records-first-cases-of-covid-19/

République des Seychelles, Ministère de la Santé, http://www.health.gov.sc/

Examen national volontaire 2020, République des Seychelles. http://www.finance.gov.sc/uploads/files/Voluntary%20National%20Review%202020%20-Seychelles.pdf p. 109

Reuters COVID-19 Tracker – Seychelles, https://graphics.reuters.com/world-coronavirus-tracker-and-maps/countries-and-territories/seychelles/

Reuters, les revenus du tourisme aux Seychelles ont baissé de 61% en 2020 en raison du COVID, selon le ministre des Finances, https://www.reuters.com/article/seychelles-economy-idUSL8N2KM4G7

Ibid.

Examen national volontaire 2020, République des Seychelles, p. 110

Examen national volontaire 2020, République des Seychelles, p. 112

Examen national volontaire 2020, République des Seychelles, p. 112

Plateforme d'engagement citoyen Seychelles, https://www.ceps.sc/

Examen national volontaire 2020, République des Seychelles, p. 113

Télécharger

Pas encore de commentaires

Soyez sympa! Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership