Ignorer la navigation

Rapport de conception de la Slovaquie 2019-2021

Le quatrième plan d'action de la Slovaquie se concentre sur les données ouvertes et la participation civique dans plusieurs domaines politiques. Un engagement transformateur sur la transparence des bénéficiaires effectifs augmentera considérablement la quantité de ces informations accessibles au public. Le processus de co-création était ouvert et inclusif, avec des opportunités pour la société civile de faire des propositions et de recevoir des commentaires du gouvernement. Le forum multipartite pourrait être officialisé et le prochain plan pourrait contenir des engagements visant à lutter contre les problèmes de corruption qui sont apparus ces dernières années.

Tableau 1. En un coup d'oeilParticipant depuis: 2011

Plan d'action en cours d'examen: 4 (2019-2021)

Type de rapport: Design

Nombre d'engagements: 11

Développement du plan d'action

Existe-t-il un forum multipartite: Oui

Niveau d'influence du public: Collaborez

Agi contrairement au processus OGP: Non

Conception du plan d'action

Engagements relatifs aux valeurs OGP: 10 (91%)

Engagements transformatifs: 1 (9%)

Engagements potentiellement suivis: 1

La Open Government Partnership (OGP) est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, plus réactifs et plus responsables. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. La Slovaquie a rejoint l'OGP en 2011. Depuis, la Slovaquie a mis en œuvre trois plans d'action. Ce rapport évalue la conception du quatrième plan d'action de la Slovaquie.

Vue d'ensemble du plan d'action

Le plan d'action 2019-2021 de la Slovaquie a été adopté peu de temps avant l'arrivée au pouvoir d'une nouvelle coalition gouvernementale en mars 2020. Ils ont remporté les élections avec un fort accent anti-corruption et ont exprimé leur soutien au processus de l'OGP. La Slovaquie a des antécédents d'engagements en matière de données ouvertes, d'éducation ouverte et de science ouverte qui se poursuivent dans ce plan d'action. Ce plan d'action s'appuie également sur des mesures antérieures telles que la transparence des bénéficiaires effectifs.

Semblable à l'élaboration du plan d'action précédent, le processus de co-création était ouvert et inclusif, avec de multiples opportunités d'engagement des parties prenantes. Bien qu'il s'agisse d'une recommandation clé de l'IRM, le forum multipartite n'a pas été officialisé, mais il y a eu des réunions de consultation et des groupes de travail avec une représentation égale de l'administration publique et de la société civile. De nombreux événements et réunions ont permis un dialogue permanent entre le gouvernement et la société civile. Le Bureau du Plénipotentiaire a intégré les suggestions de la société civile et du public lorsque cela était possible et a fourni les raisons pour lesquelles cela n'était pas possible. Les recommandations du dernier rapport sur la conception de l'IRM ont également été prises en compte, comme avoir un plan d'action plus ciblé avec moins d'engagements.

Le quatrième plan d'action comporte beaucoup moins d'engagements que le précédent, et la plupart de ces engagements (91%) sont pertinents pour les valeurs de l'OGP d'accès à l'information ou de participation civique. Les 11 engagements du plan couvrent des sujets tels que la publication de données sur le fonctionnement du gouvernement, la mise à disposition publique d'un plus grand nombre de ressources scientifiques et éducatives, la participation à l'élaboration des politiques et le soutien à l'engagement dans les programmes de financement structurel de l'UE. Il existe un engagement transformateur concernant la propriété effective qui recueillera et publiera des informations sur les bénéficiaires effectifs de toutes les entités juridiques, et pas seulement celles qui reçoivent des fonds publics.

 

Tableau 2. Engagements remarquables

Description de l'engagement Aller de l'avant Statut à la fin du cycle de mise en œuvre
2. Publier des données gouvernementales ouvertes et des API Le Bureau du Vice-Premier ministre chargé des investissements et de l'administration électronique pourrait fournir une assistance et des conseils aux institutions chargées de la mise en œuvre pour faciliter et garantir la publication d'ensembles de données obligatoires minimales pour une publication proactive. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
4. Assurer la divulgation complète des données sur les bénéficiaires effectifs La cohérence et la qualité des informations sur les bénéficiaires effectifs contenues dans les registres publics doivent être contrôlées en permanence, car la Slovaquie s'est engagée à rendre ces données disponibles sous forme de données ouvertes de haute qualité. Pour faciliter une meilleure utilisation et un meilleur suivi, les registres pourraient être activement interconnectés avec d'autres registres et ensembles de données gouvernementaux pertinents. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.
5. Soutenir la création et la maintenance de ressources pédagogiques en ligne Le ministère de l'Éducation pourrait assurer une formation ciblée des enseignants et des utilisateurs de ressources éducatives ouvertes. Des efforts pourraient être faits pour rendre les ressources éducatives libres disponibles dans les langues minoritaires. Remarque: ceci sera évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Recommandations

Les recommandations de l'IRM visent à éclairer l'élaboration du prochain plan d'action et à guider la mise en œuvre du plan d'action actuel. Veuillez consulter la Section V: Recommandations générales pour plus de détails sur chacune des recommandations ci-dessous.

Tableau 3. Cinq recommandations clés IRM

Mettre en place le forum multipartite officiel, développer et publier son mandat avec la participation de représentants de l'administration publique, de la société civile, du monde universitaire et des entreprises.
Engager une représentation gouvernementale de haut niveau avec une autorité décisionnelle du gouvernement dans les groupes de travail.
Renforcer l'accès à l'information en améliorant la loi sur la liberté de l'information (FOIA), en établissant un organe de surveillance indépendant qui surveille la pratique des applications et en publiant les données très demandées dans des formats ouverts.
Développer des mesures efficaces et non partisanes qui garantissent la transparence et les mesures de contrôle dans la réforme de la justice et des poursuites.
Veiller à ce que les données sur les bénéficiaires effectifs publiées dans le registre des personnes morales, des entrepreneurs et des autorités publiques répondent aux normes internationales les plus élevées et relier le registre au registre des partenaires du secteur public.

 

Télécharger

Filed under: Rapport IRM

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!