Ignorer la navigation
Canada

Healthy Democracy (CA0069)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action canadien 2018-2020

Cycle du plan d'action : 2018

Statut : Actif

Institutions

Institution principale : Patrimoine canadien (PCH); Affaires mondiales Canada (AMC); Bureau du Conseil privé (BCP)

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Anti-Corruption, Espace civique, E-gouvernement, Législation et réglementation, Communautés marginalisées, Parlements ouverts, Participation à l'élaboration des lois, Intégrité politique, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport canadien sur le design 2018-2020

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : en attente de l'examen du MII

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : participation civique

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Détails

Démocratie saine
Problème à traiter
Il est de plus en plus évident que la confiance dans les institutions publiques est faible et que les citoyens sont inquiets
sur les campagnes de fausses informations et de «fausses nouvelles».
7 Ces facteurs peuvent constituer une menace pour
démocratie saine. Il est essentiel que les Canadiens aient les outils et l’information nécessaires pour penser
critiquer les politiques publiques afin de pouvoir participer plus efficacement aux processus démocratiques.
Engagement
Le gouvernement du Canada renforcera la résilience des institutions démocratiques canadiennes dans le
l’ère numérique, dans le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Nous allons:
• renforcer les institutions démocratiques au Canada grâce à des lois électorales modernisées
• renforcer la capacité internationale d'identifier et de faire face aux menaces changeantes pour la
démocratie
• soutenir un écosystème de nouvelles saines et fiables au Canada
• défendre la diversité des contenus, la qualité et la transparence des informations en ligne
Département (s) responsable
Patrimoine canadien (PCH); Affaires mondiales Canada (AMC); Bureau du Conseil privé (BCP)
Milestones
Qu'allons nous faire? Comment saurons-nous que nous avons réussi? Quel est notre
date limite?
6.1 Renforcer la démocratie et
institutions démocratiques dans
Canada, à la fois avant et
suivant le 2019 fédéral
élection
(BCP)
Les lois électorales sont modernisées pour être plus
sécurisé, transparent et accessible,
y compris par:
• moderniser Élections Canada et
renforcer le rôle du
Commissaire aux élections fédérales
• interdire les financements étrangers
• augmenter la transparence autour de
comment les Canadiens sont ciblés par
traditionnel et en ligne et
publicité
Octobre 2019
7 Voir, par exemple, le baromètre 2018 Edelman Trust
32
Qu'allons nous faire? Comment saurons-nous que nous avons réussi? Quel est notre
date limite?
Le gouvernement du Canada tient ses promesses
Engagement du budget 2018 à soutenir une
nouveau processus qui assurerait que
Les débats des dirigeants fédéraux sont organisés en
l'intérêt du public et améliorer
La connaissance qu'ont les Canadiens des parties,
leurs dirigeants et leurs positions politiques
Octobre 2019
6.2 exploite le G7 Rapid
Mécanisme de réponse (RRM) 8
renforcer l'international
capacité d'identifier et
répondre à une diversité de
menaces évolutives pour la démocratie,
y compris par le partage
information et analyse, et
identifier les opportunités pour
réponses coordonnées
(GAC)
Le RRM est pleinement opérationnel et le
unité de coordination à Affaires mondiales Canada
est établi
Novembre 2018
Les points focaux RRM se réunissent à une
régulièrement
En cours à travers
Juin 2020
Le RRM sera testé et testé pendant
sa première année d'activité
January 2020
6.3 Exploite les systèmes canadiens existants
Programmes du patrimoine, y compris
Les jeunes se prennent en main et le Canada
History Fund, pour soutenir un
démocratie saine
(PCH)
Les projets et initiatives sont soutenus
avec un accent sur le numérique, les nouvelles et les
l'alphabétisation des Canadiens
Juin 2020
6.4 Soutenir une santé et
écosystème d'information fiable
(PCH)
Le gouvernement du Canada tient ses promesses
Engagement du budget 2018 à fournir
Un million de dollars 50 pour soutenir le journalisme local
communautés mal desservies
Juin 2019
Le travail est terminé pour mieux aligner
le Fonds du Canada pour les périodiques avec le
choix de lecture des Canadiens et un
monde de plus en plus numérique
Juin 2019
8 Le RRM a été lancé après le sommet des dirigeants de G7 en juin 2018. Les fonctionnaires du gouvernement du Canada ont déjà
commencé à rendre le mécanisme opérationnel, à mettre en place une unité de coordination basée au Canada et à tirer parti des
outils d'analyse pour surveiller les menaces.
33
Qu'allons nous faire? Comment saurons-nous que nous avons réussi? Quel est notre
date limite?
De nouveaux modèles sont explorés qui permettent
dons privés et soutien philanthropique
pour confiance, professionnel, à but non lucratif
journalisme et nouvelles locales
Juin 2019
Les organisations de médias sont consultées pour
examiner comment le gouvernement peut
soutenir la transition vers les médias numériques
Juin 2019
6.5 Champion international
normes pour soutenir la diversité des
contenu, qualité et
transparence de l'information
en ligne
(PCH)
Le gouvernement du Canada organise une
session de travail pour experts sur la diversité
du contenu à l'ère numérique pour avancer
le national et international
conversation sur des principes qui devraient
guider l'action dans cet espace
Juin 2019

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Démocratie saine

Le gouvernement du Canada renforcera la résilience des institutions démocratiques canadiennes à l'ère numérique, tout en respectant les droits de la personne et les libertés fondamentales. On le fera:

  • renforcer les institutions démocratiques au Canada grâce à des lois électorales modernisées
  • renforcer la capacité internationale d'identifier et de répondre aux menaces changeantes pour la démocratie
  • soutenir un écosystème de nouvelles sain et fiable au Canada
  • défendre la diversité des contenus, la qualité et la transparence des informations en ligne

Milestones

6.1 Renforcer la démocratie et les institutions démocratiques au Canada, avant et après les élections fédérales de 2019 (Bureau du Conseil privé)

6.2 Tirer parti du mécanisme de réponse rapide (MRR) du G7 pour renforcer la capacité internationale d'identifier et de répondre à une diversité de menaces changeantes pour la démocratie, notamment en partageant des informations et des analyses, et en identifiant les opportunités de réponses coordonnées (Affaires mondiales Canada)

6.3 Tirer parti des programmes existants de Patrimoine canadien, y compris Les jeunes s'engagent et le Fonds pour l'histoire du Canada, pour soutenir une saine démocratie (Patrimoine canadien)

6.4 Soutenir un écosystème d'information sain et fiable (Patrimoine canadien)

6.5 Promouvoir les normes internationales pour soutenir la diversité du contenu, la qualité et la transparence de l'information en ligne (Patrimoine canadien)

Pour plus de détails sur le texte de l'engagement, les jalons, les critères de réussite auto-identifiés et les dates d'achèvement estimées, voir, https://open.canada.ca/en/content/canadas-2018-2020-national-action-plan-open-government#toc3-4

Date de début: août 2019

Date de fin : varie en fonction du jalon

Aperçu de l'engagement

Vérifiabilité

Pertinence de la valeur OGP (telle que rédigée)

Impact potentiel

Aboutissement

At-il ouvert le gouvernement?

Pas assez spécifique pour être vérifiable

Suffisamment spécifique pour être vérifiable

Accès à l'information

Participation civique

Responsabilité publique

Technologie et innovation pour la transparence et la responsabilité

Aucun

Mineur

Moderate

transformatrice

Pas démarré

limité

Substantiel

Complété

Aggravé

N'a pas changé

Marginal

Majeur

Exceptionnel

1. Global

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Évalué à la fin du cycle du plan d'action.

Contexte et objectifs

Cet engagement est ancré dans les appréhensions nationales et internationales persistantes concernant le déclin de la confiance dans les institutions publiques et ses implications pour la santé des démocraties libérales. La prolifération de la désinformation et des soi-disant fausses nouvelles via les plateformes de médias sociaux et ses implications négatives pour le bien-être économique, politique et social des États-nations sont particulièrement préoccupantes à cet égard. (37) A cet effet, l'objectif de l'Engagement 6 est double : (i) s'assurer que «Les Canadiens doivent disposer des outils et de l'information nécessaires pour réfléchir de manière critique aux politiques publiques, afin qu'ils puissent participer plus efficacement aux processus démocratiques; » et (ii) à "renforcer la résilience des institutions démocratiques canadiennes à l'ère numérique.” Une caractéristique remarquable de cet objectif est que l'information, ici, relève de l'information À propos de les questions liées au gouvernement et aux politiques publiques circulant dans la sphère médiatique ; pas des informations détenues par le gouvernement. À cette fin, l'engagement 6 est principalement axé sur les questions de gouvernance numérique par opposition au gouvernement ouvert en soi. Le moyen proposé pour réaliser les objectifs de l'engagement est de minimiser les possibilités de désinformation pour menacer la démocratie du Canada (38) en mettant en œuvre une série de mesures nationales et internationales qui contribueront à façonner les contours du paysage médiatique canadien. Tel qu'il est rédigé, l'engagement s'articule autour d'une série d'activités de grande envergure et n'offre aucune information sur l'état actuel des choses avant son lancement ni sur le changement ciblé qui est censé émerger de sa mise en œuvre.

Chercher à favoriser une plus grande confiance dans le gouvernement et s'efforcer de renforcer les institutions démocratiques sont des objectifs louables. Cependant, l'efficacité de cet engagement est émoussée par un manque de précision sur les impacts qu'il cherche à atteindre et les moyens par lesquels ces impacts sont censés être mesurés. Plusieurs commentaires exprimant des préoccupations similaires ont été reçus lorsque la version préliminaire de cet engagement a été publiée pour consultation publique en juillet et août 2017. (39) La manière ambiguë dont cet engagement et ses jalons sont rédigés rend toute évaluation substantielle de la mesure dans laquelle ils s'alignent sur les valeurs de l'OGP extrêmement difficile. Cela dit, étant donné que deux des onze indicateurs de succès proposés impliquent de fournir des opportunités à un groupe sélectionné de parties prenantes (c. flexibilité pour suggérer que l'engagement peut être considéré comme s'alignant très peu sur la valeur OGP de la participation civique.

Il convient également de noter que les jalons 6.1, 6.3, 6.4, 6.5 sont tous des ajouts tardifs au plan d'action. Ils n'ont pas été inclus dans le projet d'engagement initial et les membres de la société civile de MSF n'ont pas été consultés au sujet de leur ajout tardif à l'engagement. Cela dit, il faut reconnaître que le « nouveau » jalon 6.1 est révélateur des efforts déployés pour répondre aux critiques formulées au sujet de l'itération provisoire de l'engagement.

Les jalons sont suffisamment précis pour être facilement vérifiables dans la mesure où les activités proposées ont lieu ou non. En revanche, la validité des critères de réussite est discutable car ils se réfèrent principalement à des activités à réaliser plutôt qu'à des indicateurs permettant de mesurer si ces activités aboutissent aux résultats attendus. Plus précisément, il est difficile de déterminer dans quelle mesure les initiatives proposées raviveront la confiance des Canadiens dans les institutions publiques et/ou modifieront considérablement la diversité, la qualité et la transparence de l'information à laquelle ils accèdent en ligne.

Il y a beaucoup à applaudir dans les activités énoncées dans cet engagement dans la mesure où elles marquent toutes des étapes positives dans la lutte contre les menaces fondées sur la désinformation au Canada et à l'échelle internationale. Cependant, tel qu'il est rédigé, l'engagement 6 semble tenir pour acquis que la réalisation des jalons aura nécessairement une corrélation positive avec le rétablissement de la confiance des Canadiens dans les institutions publiques. Cette proposition est douteuse sur deux fronts. Premièrement, il n'y a pas de relation causale directe entre les mesures proposées et les niveaux de confiance des citoyens dans les institutions démocratiques. Deuxièmement, et bien qu'elles soient vérifiables, les jalons ne précisent pas comment ni pourquoi ces actions auraient un impact réel sur les niveaux de confiance des citoyens canadiens dans les institutions démocratiques. Malgré ces limites, l'Engagement 6 peut néanmoins être considéré comme marquant potentiellement un pas en avant vers l'ouverture du gouvernement au Canada.

Prochaines étapes

Assurer la vitalité et la santé de la démocratie est une préoccupation prioritaire pour le GC et est une pierre angulaire de l'OGP Déclaration de gouvernement ouvert. (40) La qualité et la véracité des informations détenues par le gouvernement auxquelles les citoyens ont accès est l'un des nombreux facteurs contribuant aux niveaux de confiance qu'ils accordent aux institutions démocratiques. Un autre facteur contributif, et l'objectif principal de cet engagement, est la qualité et la véracité des informations circulant dans la sphère médiatique sur les questions liées au gouvernement et aux politiques publiques.

L'engagement 6 illustre certainement les efforts déployés pour lutter contre les menaces nationales et internationales fondées sur la désinformation contre le Canada. Aussi méritoires que soient ses objectifs, en l'absence d'une précision plus étroite, la ligne d'action proposée pour bâtir des institutions démocratiques résilientes à l'ère numérique peut tout aussi bien être adoptée en dehors des auspices du plan d'action OGP du Canada.

Le chercheur de l'IRM suggère qu'une approche centrée sur les problèmes pour s'attaquer à "campagnes de fausses informations et de "fake news"," qui est plus directement lié au PGO et qui s'appuie sur le statut du Canada en tant que leader mondial des données ouvertes, pourrait se concentrer, par exemple, sur le travail en tandem avec des organisations de la société civile et d'autres parties prenantes pour piloter des initiatives visant à étudier l'impact robuste les initiatives et programmes de données du gouvernement ont pour lutter contre la désinformation et les fausses nouvelles.

(37) Forum des politiques publiques (2017). Le miroir brisé : actualités, démocratie et confiance à l'ère numérique. Ottawa. Janvier. https://shatteredmirror.ca/wp-content/uploads/theShatteredMirror.pdf. Voir aussi Vosoughi, Soroush, Roy, Deb, & Aral, Sinan (9 mars 2018). La diffusion de vraies et fausses nouvelles en ligne. Sciences, 359 (6380) : 1146-1151 https://science.sciencemag.org/content/359/6380/1146
(38) Un récent sondage mené auprès de quelque 2400 2019 Canadiens et commandé par la Fondation pour le journalisme canadien a révélé que quelque quarante pour cent des répondants ont déclaré avoir du mal à faire la distinction entre la vérité et la désinformation dans les nouvelles. Voir, Fondation pour le journalisme canadien (XNUMX). Nouvelles Enquête sur la consommation. Earnscliffe Strategy Group Avril. http://cjf-fjc.ca/sites/default/files/CJF%20News%20Consumption%20Survey.pdf

Engagements

Open Government Partnership