Ignorer la navigation
Estonie

Élaboration de politiques plus inclusives au niveau du gouvernement central (EE0042)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action PGO de l'Estonie 2016-2018

Cycle du plan d'action : 2016

Statut : Inactif

Institutions

Institution principale : Bureau du gouvernement

Institution(s) d'appui : Ministères ; Organisations non gouvernementales, partenaires sociaux

Domaines politiques

E-gouvernement, Participation du public, Gouvernance réglementaire

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d’exercice estonien 2016-2018, Rapport à mi-parcours de l'Estonie 2016-2018

Suivi : Non

Premiers résultats : marginaux

le design i

Vérifiable : Non

En rapport avec les valeurs de l'OGP : participation civique, technologie

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

Objectif principal: Créer de meilleures capacités pour participer aux premières étapes de l’élaboration des politiques. Normaliser les informations relatives à l'engagement du site Web du gouvernement et des ministères et leur mode de présentation. Introduire la pratique de la phase d'initiation de l'EIS dans les ministères. Brève description de l'engagement (max. 140 caractères) Le but de l'activité est d'améliorer la disponibilité des informations sur les projets du gouvernement, ce qui permettrait une participation plus rapide à l'élaboration des politiques. Le tableau complet de l'engagement proposé sur le site Web du gouvernement accroît la compréhension du processus d'élaboration des politiques et offre un lien direct vers les sites Web sur l'engagement des ministères, où les parties intéressées peuvent contribuer à l'élaboration des politiques. Les sections sur l’engagement veillent à ce qu’il ne fasse pas double emploi avec des informations. Au lieu de cela, il offre la possibilité à la même fonction de passer des informations agrégées de tous les ministères sur le site Web du gouvernement à des informations plus détaillées dans la section engagement d’un ministère spécifique. Cette section contient des informations plus détaillées sur les activités respectives de terrain et d'engagement dans les domaines de responsabilité du ministère. Introduire la pratique de la phase d’initiation afin que les gens puissent recevoir des informations pour une participation plus précoce à l’élaboration des politiques.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 4: Élaboration de politiques plus inclusives au niveau du gouvernement central

Texte d'engagement:

Le but de cette activité est d’améliorer la disponibilité des informations sur les projets du gouvernement, ce qui permettrait une participation plus rapide à l’élaboration des politiques.

Le tableau complet de l'engagement proposé sur le site Web du gouvernement accroît la compréhension du processus d'élaboration des politiques et offre un lien direct vers les sites Web sur l'engagement des ministères, où les parties intéressées peuvent contribuer à l'élaboration des politiques. Les sections sur l’engagement veillent à ce qu’il ne fasse pas double emploi avec des informations. Au lieu de cela, il offre la possibilité à la même fonction de passer des informations agrégées de tous les ministères sur le site Web du gouvernement à des informations plus détaillées dans la section engagement d’un ministère spécifique. Cette section contient des informations plus détaillées sur les activités respectives de terrain et d'engagement dans les domaines de responsabilité du ministère.

Introduire la pratique de la phase d’initiation afin que les gens puissent recevoir des informations pour une participation plus précoce à l’élaboration des politiques.

Jalons:

4.1. Développement des sections d'engagement des ministères et introduction de la pratique

4.2. Introduction à la pratique d'utilisation de la phase d'initiation créée pour soutenir l'engagement précédent en tant que système d'information pour le développement d'actes d'acte (EIS)

Institution responsable: Bureau du gouvernement

Institutions de soutien: Ministères, organisations non gouvernementales, partenaires sociaux

Date d'entrée en vigeur: 1 Juillet 2016      

Date de fin: 30 juin 2018

But de l'engagement

Cet engagement prévoyait d'accroître la participation du public aux premiers stades du cycle politique en améliorant la fourniture d'informations sur les possibilités de participation sur les sites Web des ministères et en mettant à niveau le système d'information sur les projets d'actes (EIS).[Note 30: EIS est un système d’information gouvernemental utilisé pour la coordination interinstitutionnelle des projets de lois, de politiques et de stratégies. Il est également accessible à toutes les autres organisations et personnes intéressées, ce qui permet à tous les utilisateurs de suivre les procédures des brouillons, de rechercher des documents et de faire des commentaires sur les brouillons.]

Statut

À mi-parcours: Substantiel

Cet engagement avait été en grande partie achevé à mi-parcours. À ce moment-là, tous les ministères et le bureau du gouvernement avaient mis à jour les sections relatives à la participation du public sur leurs sites Web officiels et le bureau du gouvernement travaillait avec les coordonnateurs de l'engagement des ministères pour encourager les ministères à utiliser ces sections dans la pratique pour susciter la participation des citoyens (jalon 4.1 ). Pour le jalon 4.2, la nouvelle fonction d’information du public sur l’élaboration de nouveaux projets de loi avait déjà été ajoutée à EIS au début de 2016 lors du cycle de plan d’action précédent. Le bureau du gouvernement a préparé des directives à l'intention de tous les ministères pour l'utilisation de la nouvelle fonction, mais la plupart des ministères n'avaient pas utilisé cette nouvelle fonction après la première année. Un aperçu plus détaillé de l'état des engagements à mi-parcours est disponible dans le rapport d'avancement de l'IRM.

Fin du mandat: Substantiel

À la fin de la période du plan d'action, les sites Web de tous les ministères 11 et du bureau du gouvernement contenaient des informations générales uniformes sur les possibilités de participation du public au processus de décision, et tous avaient mis à jour la section de leur site Web consacrée à la participation dans 2017 ou 2018. Au cours de la deuxième année du plan d'action, le bureau du gouvernement a déployé des efforts supplémentaires pour promouvoir l'utilisation des sites Web des ministères et la nouvelle fonctionnalité de EIS pour l'engagement des citoyens dans les phases d'élaboration des politiques antérieures. Cela impliquait de communiquer avec les coordonnateurs de l'engagement du public et les activités de formation des ministères. Vers la fin du cycle du plan d'action, le bureau du gouvernement et le ministère des finances ont lancé un vaste programme de formation à l'intention des fonctionnaires. Le premier module de formation comportait une journée de formation sur l'engagement des citoyens, qui comprenait également des informations sur les EIE.[Note 31: voir le rapport d’auto-évaluation de fin de mandat du gouvernement: https://www.opengovpartnership.org/documents/estonia-end-term-self-assessment-report-2016-2018 ] Les formations ont été mises en œuvre dans le cadre du quatrième plan d'action OGP (2 – 2018) de l'Estonie dans le cadre de l'engagement 2020, et le programme se poursuivra sous 2019.

Selon le rapport d'auto-évaluation de fin de mandat du gouvernement, les coordonnateurs de l'engagement dans les ministères sont chargés de contrôler que les informations relatives au lancement de processus d'élaboration de politiques plus vastes, tels que l'élaboration d'une stratégie, sont disponibles dans EIE plus tôt dans le processus. . Cependant, le rapport d’autoévaluation et les entretiens avec les parties prenantes[Note 32: Merilin Truuväärt (bureau du gouvernement), entretien avec un chercheur de l'IRM, 6, novembre 2018; Liia Hänni (Académie de la e-gouvernance), interview du chercheur IRM, 6 November 2018] révèlent également que l’utilisation effective de la fonction de participation en phase précoce dans l’EIS reste faible en raison de la préférence des utilisateurs pour d’autres outils. Ceci est attribué à la plate-forme technique obsolète de EIS et au fait que de nombreux fonctionnaires responsables de l’élaboration des politiques ne sont pas des utilisateurs réguliers d’EIS. De même, l’analyse des sites Web des ministères effectuée par le chercheur de la GRI pour l’évaluation finale montre qu’environ la moitié des ministères (ministère de l’Environnement, ministère des Affaires sociales, ministère de la Culture, ministère de la Justice, ministère Affaires étrangères, ministère de l'Éducation et de la Recherche) tient à jour une liste des initiatives de mobilisation en cours dans les sections de participation ou la barre de navigation de la page d'accueil de leurs sites Web.[Note 33: Les sites web des ministères: https://www.envir.ee/et/kaasamine-osalemine/kaasamine-ja-osalemine; https://www.sm.ee/et; https://www.kul.ee/et; https://www.just.ee/et; https://www.hm.ee/et; https://www.agri.ee/et/kaasamine-osalemine/kaasamine-ja-osalemine  ] Les autres ministères fournissent uniquement des informations générales sur le processus politique et les possibilités de participation des citoyens.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Participation civique: n'a pas changé

La bonne pratique de l'engagement, un recueil de recommandations pour l'engagement civique à l'intention des autorités de l'État, est en place en Estonie depuis plus de dix ans. Toutefois, les organisations de la société civile ont constaté un manque d’informations sur les possibilités de participer aux premières phases de l’élaboration des politiques.[Remarque 34: voir l'évaluation de la convivialité des EIS à partir de 2015: https://www.riigikantselei.ee/sites/default/files/content-editors/Failid/AVP/Osalusveeb%2C%20EIS%20lopparuanne_8-05-15.pdf ] L’objectif principal de cet engagement était d’accroître l’accès du public à l’information sur les possibilités de participation citoyenne et d’encourager les décideurs à faire participer les citoyens et la société civile aux premières étapes du cycle de décision. Avant le plan d'action, tous les ministères avaient une section dédiée à la participation des citoyens sur leurs sites officiels, mais les informations sur ces sites étaient souvent insuffisantes ou obsolètes. En outre, les projets de loi dans EIS n'étaient possibles que lorsqu'ils avaient atteint le dernier stade de la coordination interinstitutionnelle du processus de rédaction des politiques.

Grâce à cet engagement, l'accès du public à l'information sur les possibilités de participation s'est amélioré dans une certaine mesure, tous les ministères 11 ayant mis à jour et amélioré l'information sur les possibilités de participation. Les nouvelles fonctionnalités de EIS offrent désormais au gouvernement davantage d'occasions de partager des informations sur les nouvelles initiatives politiques et permettent aux citoyens de se renseigner sur les projets du gouvernement plus tôt dans le cycle politique.

Cependant, les activités n’ont pas entraîné de changement dans les pratiques de participation civique. Seulement environ la moitié des sites Web des ministères fournissent des informations spécifiques sur leurs propres initiatives en cours et à venir auxquelles les citoyens pourraient participer. Seuls cinq ministères indiquent le nom et les coordonnées de leurs coordinateurs de l'engagement. L'engagement n'a donc eu qu'un effet marginal sur l'accès à l'information et aucun effet démontrable sur la participation réelle du public. Selon Liia Hänni (Académie de la e-gouvernance), l'un des initiateurs de cet engagement, les ministères devraient également promouvoir les nouvelles fonctionnalités de participation d'EIS sur leurs sites Web. Jusqu'à présent, cela n'a pas été fait. L'absence de ces informations limite les chances de participation des citoyens à un processus d'élaboration des politiques en cours. L’étude d’impact sur l’environnement n’a pas non plus été utilisée comme un moyen d’impliquer les parties prenantes dans la phase initiale de planification des politiques. Les ministères ont utilisé la nouvelle fonction à quelques reprises pour fournir des informations sur une initiative de planification de politique à venir, mais aucune contribution ni aucun commentaire n'a été soumis via cette fonctionnalité. Des études antérieures ont montré que les utilisateurs de la société civile jugent l’utilisation de l’EIE compliquée et difficile à utiliser et ont tendance à préférer d’autres canaux de communication avec les organisations gouvernementales.[Note 35: l’évaluation de la convivialité de EIS (2015)] Comme les EIS n’ont jamais été conçus à l’origine comme un outil de participation en ligne, l’initiateur de cet engagement admet qu’ils pourraient mieux fonctionner en tant qu’outil pour la fourniture d’informations plutôt que pour la participation active.[Note 36: Liia Hänni (Académie de la e-gouvernance), interview du chercheur IRM, 6 November 2018

 

]

Reportés?

Cet engagement a été reporté dans le quatrième plan d'action de l'Estonie. L’engagement 1 du plan d’action 2018 – 2020 («Les technologies de l’information favorisant l’élaboration de politiques transparentes et inclusives») vise à élaborer le mandat d’un nouveau système d’information gouvernemental convivial facilitant le remplacement du système actuel de projets de lois (SIE). ) et Osale.ee (une plate-forme de participation électronique), y compris les fonctionnalités de participation du public. Dans le prochain plan d'action, le gouvernement prévoit de définir le mandat du nouveau système dans le cadre d'un processus de collaboration associant le bureau du gouvernement, des organisations du secteur public et des groupes d'intérêt non gouvernementaux.


Engagements

Open Government Partnership