Ignorer la navigation
Estonie

Accroître la transparence du financement des organisations non gouvernementales (EE0046)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Troisième plan d'action pour l'Est de l'Estonie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'intérieur (activités d'analyse) Ministère des finances (divulgation des données de financement)

Institution (s) de soutien: ministère des Finances / ministère de l'Intérieur, Fondation nationale de la société civile; Réseau des organisations estoniennes à but non lucratif

Domaines politiques

Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, Espace civique, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Surveillance des politiques budgétaires / fiscales, Participation du public, Prestation de services publics, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin d’exercice estonien 2016-2018, Rapport à mi-parcours de l'Estonie 2016-2018

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: oui

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Description de la situation actuelle ou du problème résolu grâce à l'engagement Le rapport parallèle de NENO sur le financement des organisations non gouvernementales a souligné que les pratiques de financement sont plus transparentes et mieux organisées qu'avant l'adoption du matériel didactique. Cependant, un changement systématique du respect des principes de financement n'a pas été réalisé. Il n’existe pas de vue précise et continue des fonds affectés aux organisations non gouvernementales à partir du budget de l’État et de leurs volumes. Objectif principal Rendre plus transparent l'utilisation des fonds publics et aider les décideurs / donateurs à mieux orienter les ressources de manière équilibrée et efficace. Mettre les pratiques de financement des organisations non gouvernementales en conformité avec le matériel pédagogique destiné au financement des organisations non gouvernementales provenant du budget de l'État et des principes de bon financement. Rendre l'utilisation des fonds publics plus transparente et rendre plus efficace la contribution des organisations non gouvernementales au développement des domaines. Divulguer les données de financement des organisations non gouvernementales. Brève description de l'engagement (max. 140 caractères) Afin d'accroître la transparence du financement des organisations non gouvernementales, il est nécessaire, d'une part, d'harmoniser les pratiques de financement et, d'autre part, de divulguer les données décrivant le financement. . Afin d'harmoniser les pratiques de financement des organisations non gouvernementales, une méthodologie d'analyse fondée sur les connaissances sera élaborée pour évaluer le respect des principes de financement et la première analyse sera effectuée. (Le ministère de l'Intérieur est responsable) Afin de divulguer les données de financement, le logiciel de comptabilité financière central interroge les fonds alloués à des organisations non gouvernementales par l'intermédiaire des autorités de l'État et transmet des informations à NENO aux fins de la préparation de l'analyse. De plus, des données similaires sont agrégées à partir d'intermédiaires du support, dont les données respectives ne se trouvent pas dans le système central. L’analyse globale effectuée par NENO est présentée dans l’application des fonds publics (le ministère des Finances est responsable)

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 8: Accroître la transparence du financement des organisations non gouvernementales

Texte d'engagement:

Afin d'accroître la transparence du financement des organisations non gouvernementales, il est nécessaire, d'une part, d'harmoniser les pratiques de financement et, d'autre part, de divulguer les données décrivant le financement.

Afin d'harmoniser les pratiques de financement des organisations non gouvernementales, une méthodologie d'analyse fondée sur les connaissances sera élaborée pour évaluer le respect des principes de financement et la première analyse sera effectuée. (Le ministère de l'intérieur est responsable)

Afin de divulguer les données de financement, le logiciel central de comptabilité financière concernant les fonds alloués à des organisations non gouvernementales par l’intermédiaire des autorités de l’État et le NENO chargé d’envoyer des informations à des fins d’analyse seront poursuivis. De plus, des données similaires sont agrégées à partir d'intermédiaires du support, dont les données respectives ne se trouvent pas dans le système central. L’analyse globale effectuée par NENO est présentée dans l’application des fonds publics (le ministère des Finances est responsable).

Jalons:

Activités d'analyse des principes de financement d'organisations non gouvernementales (le ministère de l'Intérieur est responsable):

8.1.1. Développer la méthodologie d'analyse des principes de financement des organisations non gouvernementales.

8.1.2. La première analyse qui évalue les pratiques de financement ainsi que l’évolution de la dynamique de financement a été réalisée sur la base de la méthodologie et les recommandations ont été mises en œuvre.

Collecte, analyse et diffusion de données décrivant le financement d'organisations non gouvernementales (le ministère des Finances est responsable):

8.2.1. Un aperçu des fonds transférés par les autorités nationales dans 2015 a été envoyé à NENO

8.2.2. NENO analyse et prépare un aperçu

8.2.3. Agrégation de données 2015 via des intermédiaires de support et envoi à NENO

8.2.4. NENO prépare une analyse globale

8.2.5. Introduire l'analyse et la divulguer lors de l'utilisation de fonds publics

8.2.6. Un aperçu des fonds transférés par les autorités nationales dans 2016 a été envoyé à NENO

8.2.7. Agrégation de données 2016 via des intermédiaires de support et envoi à NENO

Institutions responsables: Ministère de l'Intérieur (analyse), ministère des Finances (fourniture de données)

Institutions de soutien: Ministère des Finances, ministère de l'Intérieur, Fondation nationale de la société civile, Réseau des organisations estoniennes à but non lucratif (NENO)

Date d'entrée en vigeur: 1 Juillet 2016

Date de fin: 30 juin 2018

But de l'engagement

Cet engagement visait à accroître la transparence du financement public des ONG en développant une méthodologie d'analyse du financement des ONG. Il a également appelé à la collecte, à l'analyse et à la divulgation de données sur le financement des ONG provenant du budget public dans une application en ligne. À long terme, la divulgation des données de financement contribuera à harmoniser les pratiques de financement des organisations du secteur public et à renforcer leur conformité aux principes et directives nationaux régissant le financement de la société civile.

Statut

À mi-parcours: limité

Au cours de la première année du plan d’action, le ministère de l’Intérieur a tenu des réunions pour élaborer la méthodologie d’analyse des données relatives au financement public et a commandé une analyse des pratiques de financement au Centre de sciences sociales appliquées de l’Université de Tartu. Le ministère des Finances a communiqué au Réseau des organisations estoniennes à but non lucratif (NENO) et au Centre de sciences sociales appliquées les données sur les fonds publics alloués aux ONG en 2015 et 2016. Cependant, en raison de problèmes liés à la qualité et à la compatibilité des données, le nettoyage des données pour l'analyse globale s'est avéré difficile, retardant ainsi la mise en œuvre de tous les jalons liés à l'analyse et à la publication des données. Les prochaines étapes pour la période restante du plan d'action comprenaient l'achèvement de l'analyse des pratiques de financement, l'analyse des données de financement et la publication des données dans l'application en ligne existante Riigiraha https://riigiraha.fin.ee, géré par le ministère des Finances.

Fin du mandat: Achevée

Malgré les retards initiaux, l'engagement a été pleinement mis en œuvre à la fin du plan d'action, bien que certaines modifications aient été apportées au plan de travail initial en raison de circonstances imprévues. En raison de problèmes de qualité des données, d'erreurs et de lacunes dans les données, NENO a pris la décision de ne pas publier l'analyse des données de financement 2015 en ligne. Selon le rapport d'autoévaluation du gouvernement et Alari Rammo (NENO), la qualité des données sur 2016 était bien meilleure grâce au changement de son logiciel de comptabilité dans 2016.[Note 61: Alari Rammo (Réseau des organisations estoniennes à but non lucratif), interview réalisée par un chercheur de l'IRM sur 6 November 2018;] Les résultats de l'analyse des données 2016 ont donc été publiés en ligne comme prévu. En parallèle, l'étude sur les pratiques de financement des ONG gouvernementales a été publiée en septembre 2017.[Note 62: Kiisel, M., Veskimäe, A., Rammo, A., Lees, K. (2017). «Valitsuse rahastamispõhimõtete hindamine. https://www.siseministeerium.ee/sites/default/files/elfinder/article_files/rake_loppraport_0.pdf ] Selon Alari Rammo (NENO), l’un des effets secondaires inattendus de l’étude a été la décision de créer une application en ligne distincte pour la publication et la visualisation des données de financement des ONG au lieu d’intégrer les données dans l’application existante de Riigiraha. Les données ont donc été mises à disposition sur le site http://mtyraha.heakodanik.ee à toute personne intéressée.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

L'engagement visait à accroître la transparence du financement public des ONG en agrégeant et en divulguant les données de financement dans une application en ligne. Selon le rapport parallèle 2016 de NENO sur le financement des ONG,[Note 63: Voir le rapport ici: https://heakodanik.ee/sites/default/files/files/variraport.pdf ] Les ONG estoniennes reçoivent entre 60 et 100 un million d'euros par an de fonds publics fondés sur des données 2013 – 2015. Le rapport a révélé que ces fonds sont souvent alloués selon des critères de financement et des procédures de sélection de projet peu clairs. Pendant de nombreuses années, les organisations de la société civile ont également critiqué l'habitude du Parlement d'attribuer plusieurs millions d'euros aux initiatives de la société civile et communautaires et aux projets d'infrastructure locaux ou régionaux via le budget de l'État, sans critères de financement ni concours publics prédéfinis.[Remarque 64: pour plus d'informations, consultez le site Web de NENO: https://heakodanik.ee/katuseraha/ (en estonien), chapitre 4 du rapport de l'Agence des droits fondamentaux «Espace permanent et opérationnel des organisations non gouvernementales (ONG) contribuant au respect et à la promotion des droits fondamentaux dans les États membres de l'UE» (2017) http://fra.europa.eu/sites/default/files/fra_uploads/estonia-civil-space_en.pdfet l'article de la radio publique estonienne «L'argent de la protection du parti: tempête dans une tasse de thé ou anachronisme gênant?» (13 December 2018): https://news.err.ee/884642/party-protection-money-storm-in-a-teacup-or-embarrassing-anachronism ] La collecte et la diffusion publique des données sur le financement ont été considérées comme permettant un suivi plus efficace du décaissement des fonds publics et contribuent à éclairer les pratiques du gouvernement en matière d'allocation de fonds publics au secteur non gouvernemental. À long terme, l’objectif était de s’appuyer sur ces informations pour travailler à l’alignement des pratiques de financement actuelles sur les lignes directrices et les principes existants en matière de financement public de la société civile. À la suite de cette activité, des informations sur le financement du secteur public octroyé à des ONG, auparavant fragmentées et difficilement accessibles au grand public, ont été divulguées en ligne à un seul endroit, ce qui a nettement amélioré l'accès du public à l'information. Cependant, parce que l'application en ligne (http://mtyraha.heakodanik.ee) ne contient actuellement que des données pour l'année 2016 et n'a pas été activement promu parmi les groupes d'utilisateurs potentiels,[Note 65: Alari Rammo (Réseau d’organisations estoniennes à but non lucratif), Entretien réalisé par un chercheur de l’IRM sur 6, novembre 2018; Marten Lauri (ministère de l'Intérieur), interview accordée à 19 November 2018 par un chercheur de l'IRM] son utilisation réelle reste extrêmement limitée. Son effet sur l'accès à l'information ne peut donc être considéré que comme marginal.

L'engagement manquait également d'un mécanisme clair permettant à la publication des données de favoriser un changement réel des pratiques de financement. Selon Alari Rammo (NENO), les données quantitatives sur le financement ont permis d'identifier certains problèmes, tels que la duplication et l'utilisation inefficace des fonds, mais ne suffisent pas à expliquer l'origine des problèmes majeurs rencontrés dans les pratiques de financement. Ce dernier nécessiterait également une analyse régulière des documents, comprenant les règles de financement et les conditions définies par chaque organisation du secteur public, ainsi que des entretiens avec les responsables de la gestion des subventions et des programmes de financement. De telles activités ne faisaient cependant pas partie de l'engagement. Cela dit, selon les intervenants interrogés, le travail de regroupement, de nettoyage et d'analyse des données a permis de mettre en évidence les problèmes de qualité et de disponibilité des données. À l'avenir, une telle vue d'ensemble pourra être utilisée pour suggérer des améliorations à la manière dont les données sur le financement des ONG sont stockées et publiées par les organisations du secteur public. Bien qu'un accès public facile aux informations de financement ne soit pas suffisant pour garantir que les fonds sont alloués et utilisés de manière plus transparente à l'avenir, cet accès constitue un élément de base important pour la promotion de la responsabilité des deux côtés.

Reportés?

Cet engagement n'a pas été reporté dans le quatrième plan d'action de l'Estonie. Toutefois, l'activité se poursuivra dans le cadre d'un accord de coopération stratégique entre NENO et le ministère de l'Intérieur, au moins pour la période couverte par l'accord en vigueur (jusqu'à 2020). Selon l'accord, l'application sera mise à jour chaque année avec de nouvelles données et incorporera des données de financement provenant des gouvernements locaux et des données sur les contrats de service passés avec des ONG, etc. Selon des entretiens avec les deux parties, le travail de mise à jour de l'application avec les données 2017 a déjà commencé. Le ministère de l'Intérieur et NENO ont signé un contrat sur 20 December 2018 pour donner suite à ce projet.[Note 66: Le MRI a reçu cette information du bureau du gouvernement pendant la période d'examen de la publication préalable. Le commentaire a été reçu par courrier électronique sur 25 February 2019.]


Engagements

  1. Élaboration de politiques transparente et inclusive

    EE0048, 2018, Gouvernement électronique

  2. Élaboration de politiques inclusives

    EE0049, 2018, Renforcement des capacités

  3. Transparence du Riigikogu

    EE0050, 2018, Accès à l'information

  4. Plans d'action des gouvernements nationaux et locaux

    EE0051, 2018, Prestation de services publics

  5. Présentation des services publics locaux

    EE0052, 2018, Accès à l'information

  6. Renforcement des capacités de la démocratie participative

    EE0053, 2018, Renforcement des capacités

  7. e-Tax and Customs Board 2020

    EE0039, 2016, Gouvernement électronique

  8. Réduire la bureaucratie et un État plus simple - le projet Zéro bureaucratie

    EE0040, 2016, Renforcement des capacités

  9. Mise en œuvre des principes de la gouvernance ouverte au niveau local à la suite de la réforme administrative

    EE0041, 2016, Renforcement des capacités

  10. Élaboration de politiques plus inclusives au niveau du gouvernement central

    EE0042, 2016, Gouvernement électronique

  11. Une législation plus ouverte et transparente

    EE0043, 2016, Anti-Corruption

  12. Augmentation de la capacité d'engagement des autorités de l'État et de la capacité de participation des organisations non gouvernementales dans l'élaboration des politiques

    EE0044, 2016, Renforcement des capacités

  13. Intensifier la budgétisation participative au niveau local

    EE0045, 2016, Gouvernement électronique

  14. Accroître la transparence du financement des organisations non gouvernementales

    EE0046, 2016, Anti-Corruption

  15. Définir la démocratie participative et développer les compétences numériques dans l'éducation scolaire

    EE0047, 2016, Renforcement des capacités

  16. Visualisation du processus d'élaboration des politiques

    EE0016, 2014, Règlement ouvert

  17. Mise à niveau des canaux de participation

    EE0017, 2014, Gouvernement électronique

  18. Amélioration du site Web du gouvernement

    EE0018, 2014, Gouvernement électronique

  19. Norme pour les demandes d'informations

    EE0019, 2014, Gouvernement électronique

  20. Avis préalable sur les processus d'élaboration des politiques

    EE0020, 2014, Règlement ouvert

  21. Participation à la prise de décision à un stade précoce

    EE0021, 2014, Règlement ouvert

  22. Accès anticipé aux décisions de politique fiscale

    EE0022, 2014, Règlement ouvert

  23. Meilleur mécanisme de rétroaction

    EE0023, 2014, Règlement ouvert

  24. Sélection et financement des projets de participation

    EE0024, 2014, Espace civique

  25. Outil Web pour la soumission des mémoires collectifs

    EE0025, 2014, Gouvernement électronique

  26. Directives pour la participation des fonctionnaires

    EE0026, 2014, Renforcement des capacités

  27. Formation des organisations de la société civile (OSC)

    EE0027, 2014, Renforcement des capacités

  28. Transactions du gouvernement central

    EE0028, 2014, Gouvernement électronique

  29. Transactions des autorités locales avec des entités privées

    EE0029, 2014, Espace civique

  30. Dépenses publiques à but non lucratif

    EE0030, 2014, Espace civique

  31. Lignes directrices pour la budgétisation des citoyens

    EE0031, 2014, Renforcement des capacités

  32. Lignes directrices pour la refonte des services publics

    EE0032, 2014, Gouvernement électronique

  33. Registre des services publics

    EE0033, 2014, Accès à l'information

  34. Services publics centrés sur l'utilisateur

    EE0034, 2014, Gouvernement électronique

  35. Accès aux services électroniques pour les non-résidents

    EE0035, 2014, Citoyenneté et Immigration

  36. Open Data Portal

    EE0036, 2014, Accès à l'information

  37. Données d'ouverture

    EE0037, 2014, Accès à l'information

  38. Soutenir l'utilisation de données ouvertes non gouvernementales

    EE0038, 2014, Accès à l'information

  39. Rédaction d'un livre vert sur l'organisation des services publics

    EE0001, 2012, Prestation de services publics

  40. Mise en œuvre du plan d'action Eesti.Ee

    EE0002, 2012, Gouvernement électronique

  41. Rédaction d'un livre vert sur la mise à disposition de données publiques sous une forme lisible par machine

    EE0003, 2012, Gouvernement électronique

  42. Création d'un référentiel de données publiques

    EE0004, 2012, Gouvernement électronique

  43. Lancement de projets pilotes de services de données publiques basés sur la technologie Cloud

    EE0005, 2012, Gouvernement électronique

  44. Directives interactives et formation à la mise en œuvre des bonnes pratiques d'engagement du public

    EE0006, 2012,

  45. Lancement du système d'évaluation d'impact

    EE0007, 2012, Législation et Réglementation

  46. Aperçu des processus de travail des ministères

    EE0008, 2012, Renforcement des capacités

  47. Intégration de l'évaluation d'impact dans le processus de participation du public

    EE0009, 2012, Législation et Réglementation

  48. Création d'une base de données de déclarations d'intérêts économiques

    EE0010, 2012, Anti-Corruption

  49. Ajustement du système de financement des associations à but non lucratif et mise en place d'un système de divulgation

    EE0011, 2012, secteur privé

  50. Engagement étoilé Élaboration d'une proposition pour l'élaboration d'une stratégie anti-corruption

    EE0012, 2012, Anti-Corruption

  51. Projet de loi anti-corruption

    EE0013, 2012, Anti-Corruption

  52. Création du conseil d'éthique publique

    EE0014, 2012, Anti-Corruption

  53. Organisation de la formation en éthique pour les employés de diverses organisations du secteur public (y compris les fonctionnaires)

    EE0015, 2012, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!