Ignorer la navigation
Estonie

Renforcement des capacités en démocratie participative (EE0053)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action estonien 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de l'éducation et de la recherche

Institution (s) de soutien: Fondation Innove, organisations non gouvernementales concernées, université de Tallinn, université de Tartu, association estonienne d’enseignants d’histoire et d’éducation à la citoyenneté, société d’études humaines, sections régionales sur les sujets, syndicat estonien des conseils d’étudiants, maisons d’édition, etc.

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, Éducation, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur le design en Estonie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent par rapport aux valeurs du PGO: la participation citoyenne

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Développer des attitudes et des compétences dans la démocratie participative
Date de début et de fin de l'engagement
Janvier 2016 - Décembre 2019 (à la suite du plan d'action précédent)
Agence d’exécution / acteur principal Ministère de l’éducation et de la recherche
Autres acteurs impliqués Acteurs d’État impliqués Fondation Innove
Organisations de la société civile, secteur privé, organisations multilatérales, groupes de travail Organisations non gouvernementales concernées, Université de Tallinn, Université de Tartu, Association estonienne d’enseignants d’histoire et d’éducation à la citoyenneté, Society of Human Studies, sections régionales sur les sujets, Union estonienne des conseils d’étudiants, maisons d’édition, etc.
Description de l'engagement
Quel est le problème public que l'engagement traitera? Une politique ouverte et inclusive présuppose le développement des attitudes et des compétences des citoyens en matière de démocratie. Cela ne signifie pas simplement acquérir des connaissances pendant les cours, mais aussi développer des attitudes plus complètes dans les écoles.
Quel est l'engagement? Lors de la mise à jour des programmes nationaux des écoles élémentaires et des lycées et de la stratégie d'éducation et de recherche de 2018 – 2019, le ministère de l'Éducation et de la Recherche consulte les parties prenantes concernées, y compris les organisations de jeunesse, afin de garantir la prise en compte des compétences nécessaires à la démocratie participative. la stratégie et les programmes.

Les parties intéressées (y compris les organisations non gouvernementales) présentent leurs propositions d'actualisation des objectifs d'apprentissage et des résultats d'apprentissage conformément aux principes du nouveau concept d'apprentissage. .
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public? En connaissant les méthodes de démocratie participative, y compris les possibilités offertes par les TIC, les citoyens disposeront des connaissances, des compétences et des attitudes nécessaires pour poursuivre un gouvernement ouvert et y participer.
À quelles valeurs d'OGP cet engagement s'applique-t-il? Participation civique
Informations complémentaires L'activité a été lancée dans le plan d'action précédent. le concept de programmes intégrés de sciences sociales était achevé. Le développement des curricula a commencé dans 2018 et le processus de développement des curricula est en cours. Le programme a été élaboré de manière inclusive et divers intervenants ont été consultés au cours du processus.
Étape de début d'activité: Date de fin:
Le groupe de travail du domaine d’étude prépare et présente les principales propositions pour les résultats d’apprentissage mis à jour. Juillet 2018 Décembre 2018
Consultations avec les parties prenantes Janvier 2019 Décembre 2019

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

6. Développer des attitudes et des compétences dans la démocratie participative

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action :

«Lors de la mise à jour des programmes nationaux des écoles élémentaires et des lycées et de la stratégie d'éducation et de recherche de 2018 – 2019, le ministère de l'Éducation et de la Recherche consulte les parties prenantes concernées, y compris les organisations de jeunesse, afin de garantir l'inclusion des compétences nécessaires à la démocratie participative. dans la stratégie et les programmes.

Les parties intéressées (y compris les organisations non gouvernementales) présentent leurs propositions d'actualisation des objectifs d'apprentissage et des résultats d'apprentissage conformément aux principes du nouveau concept d'apprentissage. . »

Jalons:

6.1 Le groupe de travail du domaine d’étude prépare et présente les propositions principales pour les résultats d’apprentissage mis à jour.

6.2 Consultations avec les parties prenantes

Date de début: Janvier 2016 (reporté du précédent plan d'action OGP)

Date de fin: 2019 décembre

Contexte et objectifs

Cet engagement vise à développer les compétences des citoyens en matière de participation démocratique et à promouvoir des attitudes favorables à la démocratie participative dans les programmes scolaires. Cet engagement poursuit le processus du précédent plan d'action visant à renforcer la composante de démocratie participative dans les programmes de sciences sociales. Selon le calendrier initial, la rédaction des nouveaux programmes (en particulier la formulation de nouveaux résultats d'apprentissage) devrait être terminée au plus tard en juin 2018. Cependant, depuis que le gouvernement a décidé d'élaborer un programme d'études national entièrement nouveau basé sur une nouvelle approche d'apprentissage, le ministère a intégré le processus de mise à jour des programmes avec le processus de réforme des programmes d'études dans son ensemble. Par conséquent, certains jalons prévus n'ont pas été atteints à temps et l'engagement a été prolongé dans le nouveau plan d'action avec une portée légèrement modifiée.

Des études montrent la nécessité de cette activité: les Estoniens ont tendance à être légèrement moins intéressés par les processus démocratiques que leurs homologues des autres pays européens. et les jeunes Estoniens ne manifestent qu'un intérêt mitigé pour le vote, alors que leur participation au travail bénévole et aux OSC est en perte de vitesse. Le ministère de l'Éducation et de la Recherche vise à combler ces lacunes en intégrant les compétences et les connaissances démocratiques participatives dans le nouveau programme et dans la nouvelle stratégie de recherche et d'éducation. Le ministère prévoit également de mener des consultations avec les parties prenantes au cours du processus. Les objectifs et activités planifiés contribuent à résoudre le problème, même si leurs effets ne se manifesteront qu'à long terme en raison du décalage inévitable qui se produit lors de la conversion du nouveau programme d'études en pratique pédagogique réelle et des nouvelles compétences des jeunes en pratiques gouvernementales. Cependant, il est pertinent pour la valeur de la participation civique du PGO dans la mesure où le programme est développé par un processus participatif impliquant des experts et des parties prenantes.

L'engagement définit généralement des jalons vérifiables mais ne précise pas par quel processus les parties prenantes seraient impliquées. Le manque de précision de cet aspect a été évoqué dans la section 9 du précédent rapport d’étape sur la GIR. mais est resté sans réponse dans le nouveau plan d'action. Sur la base de l'interview du chercheur IRM avec Pille Liblik et Kaisa Musting (ministère de l'Éducation et de la Recherche), le ministère a un plan bien élaboré pour mener des consultations auprès des intervenants. Premièrement, les principes de base de l’élaboration du curriculum seraient discutés lors de séminaires avec un éventail de parties prenantes, notamment les organisations de jeunesse, les écoles, les enseignants, les parents, les municipalités locales, etc. Le concept résultant des résultats d'apprentissage serait envoyé par courrier électronique à des groupes d'intérêt supplémentaires aux fins de consultation. Les commentaires seraient acceptés par courrier électronique et en ligne via le portail de curriculum de Foundation Innove (l'agence exécutive du ministère). Dans la prochaine étape, Innove impliquerait les écoles et les enseignants dans le cadre de séminaires dédiés à des domaines spécifiques, notamment les sciences sociales. Les projets de programme seraient ensuite édités sur la base des contributions des parties prenantes, négociées avec les parties prenantes respectives en cas de propositions contradictoires. Le résultat final serait un projet d'acte juridique, qui ferait l'objet d'une consultation publique avant son adoption finale.

L’engagement mentionne également l’encouragement de la démocratie participative à travers une nouvelle stratégie de recherche et d’éducation, mais ne prévoit pas de jalons pour remédier à ce problème. Sur la base d'informations fournies par Elo Tuppits (ministère de l'Éducation et de la Recherche), le processus stratégique a été lancé par des experts (y compris des organisations de jeunesse) élaborant trois documents de vision sur les thèmes des valeurs et de la responsabilité, du bien-être et de la cohésion, et de la compétitivité. Les deux premiers impliquent également le développement des compétences de participation civique des jeunes. Selon Tuppits, les prochaines étapes n'ont pas encore été décidées, mais le développement se poursuivra probablement dans les groupes de travail.

En raison de la focalisation de cet engagement sur le système éducatif, son impact futur sur la promotion des valeurs démocratiques participatives chez les jeunes pourrait bien être majeur. À long terme, les changements apportés au système éducatif estonien pourraient permettre une meilleure information des citoyens et une démocratie plus participative. Toutefois, son impact potentiel sur l'évolution des pratiques gouvernementales dans un avenir proche est indirect et ne se manifestera probablement pas dans les délais impartis pour un, voire plusieurs plans d'action. Cela dit, le modèle collaboratif de conception de la réforme du curriculum pourrait s’avérer être un résultat précieux en soi et pourrait servir d’exemple pour de futures réformes dans le domaine des politiques de l’éducation et en dehors de celui-ci.

Prochaines étapes

En raison de l'absence de changement immédiat dans les pratiques gouvernementales de cet engagement, le chercheur en GRI recommande d'exclure cette activité du prochain plan d'action PGO. Bien que le système éducatif puisse jouer un rôle important dans le renforcement de la participation démocratique à long terme, le calendrier de deux ans des plans d'action OGP plaide pour une concentration sur des activités susceptibles de provoquer des changements plus rapides dans les pratiques gouvernementales. Néanmoins, les effets de l'engagement sur les pratiques du gouvernement pourraient être accrus comme suit:

  • Mettre en œuvre le plan du ministère de consultations élargies des parties prenantes dans le processus de développement du curriculum, tout en restant adaptable aux suggestions des parties prenantes sur les méthodes de participation qui leur conviendraient le mieux. Une attention particulière devrait être accordée à l'utilisation de formats permettant aux personnes handicapées de participer.
  • Promouvoir et partager plus largement les bonnes pratiques d'implication des parties prenantes entre les autres ministères qui mettent en œuvre des réformes à grande échelle dans leurs domaines. Allouer suffisamment de temps au processus d’élaboration des politiques et à la participation de divers experts et groupes d’intérêts par le biais de méthodes et de voies différentes constitue un bon exemple à suivre. Le ministère de l'éducation et de la recherche pourrait collaborer avec le bureau du gouvernement pour diffuser les meilleures pratiques. Le coordonnateur de l'engagement du ministère pourrait également partager cette expérience au sein du réseau des coordonnateurs de l'engagement des ministères dans le cadre des activités relevant de l'engagement 2.
  • Planifier des ressources adéquates pour soutenir la mise en œuvre effective du programme. Kersti Kivirüüt (Fondation Innove, ancienne représentante de l'Association estonienne d'histoire et d'enseignants civiques) note que la nouvelle approche d'apprentissage formule des résultats d'apprentissage de manière très générale, ce qui donne aux enseignants la liberté de choisir les méthodes d'enseignement, mais requiert également de hautes compétences professionnelles. leur. Selon Kivirüüt, disposer d’un nouveau programme n’est pas suffisant pour développer les connaissances, les compétences et les attitudes en faveur de la démocratie participative. Il est bien plus important d’apporter un soutien à long terme à la mise en œuvre du programme à l’école.
La nouvelle approche d'apprentissage repose sur les principes de soutien de l'apprentissage individuel, personnalisé et basé sur les activités, de la collaboration en vue d'objectifs communs et de l'autonomie, ce qui donne aux écoles, aux enseignants et aux élèves plus de liberté pour décider de la manière dont les résultats d'apprentissage convenus seraient atteints. L'approche met l'accent sur la promotion de la démocratie et de la participation non seulement dans les programmes, mais également dans la gestion des écoles et la conception des classes. Pour plus d'informations sur la nouvelle approche d'apprentissage, https://www.hm.ee/et/opikasitus
Eurobaromètre standard 88, rapport national de l'Estonie, https://ec.europa.eu/estonia/sites/estonia/files/docs/st88_report_repee.pdf; Piret Ehin, Mare Ainsaar, Liisa Talving, Andres Reiljan «Eesti elanike suhtumine demokraatiasse» (2014), https://www.ut.ee/sites/default/files/www_ut/eesti_elanike_suhtumine_demokraatiasse_euroopa_sotsiaaluuringu_andmete_pohjal.pdf
Association internationale pour l'évaluation du rendement scolaire (2016), étude internationale sur la citoyenneté et la citoyenneté, https://www.hm.ee/sites/default/files/iccs_2016_eesti_raport_lyhi_final_121217.pdf
Entretien d'un chercheur de l'IRM avec Pille Liblik et Kaisa Musting (ministère de l'Éducation et de la Recherche), 24 March 2019.
Communication par courrier électronique d'un chercheur de l'IRM avec Elo Tuppits (ministère de l'Éducation et de la Recherche), 29, mars 2019.
Communication par courrier électronique d'un chercheur de l'IRM avec Kersti Kivirüüt (Fondation Innove; ancienne représentante de l'Association des enseignants d'histoire et de civisme estoniennes), 29 March 2019.

Engagements

  1. Élaboration de politiques transparente et inclusive

    EE0048, 2018, Gouvernement électronique

  2. Élaboration de politiques inclusives

    EE0049, 2018, Renforcement des capacités

  3. Transparence du Riigikogu

    EE0050, 2018, Accès à l'information

  4. Plans d'action des gouvernements nationaux et locaux

    EE0051, 2018, Prestation de services publics

  5. Présentation des services publics locaux

    EE0052, 2018, Accès à l'information

  6. Renforcement des capacités de la démocratie participative

    EE0053, 2018, Renforcement des capacités

  7. e-Tax and Customs Board 2020

    EE0039, 2016, Gouvernement électronique

  8. Réduire la bureaucratie et un État plus simple - le projet Zéro bureaucratie

    EE0040, 2016, Renforcement des capacités

  9. Mise en œuvre des principes de la gouvernance ouverte au niveau local à la suite de la réforme administrative

    EE0041, 2016, Renforcement des capacités

  10. Élaboration de politiques plus inclusives au niveau du gouvernement central

    EE0042, 2016, Gouvernement électronique

  11. Une législation plus ouverte et transparente

    EE0043, 2016, Anti-Corruption

  12. Augmentation de la capacité d'engagement des autorités de l'État et de la capacité de participation des organisations non gouvernementales dans l'élaboration des politiques

    EE0044, 2016, Renforcement des capacités

  13. Intensifier la budgétisation participative au niveau local

    EE0045, 2016, Gouvernement électronique

  14. Accroître la transparence du financement des organisations non gouvernementales

    EE0046, 2016, Anti-Corruption

  15. Définir la démocratie participative et développer les compétences numériques dans l'éducation scolaire

    EE0047, 2016, Renforcement des capacités

  16. Visualisation du processus d'élaboration des politiques

    EE0016, 2014, Règlement ouvert

  17. Mise à niveau des canaux de participation

    EE0017, 2014, Gouvernement électronique

  18. Amélioration du site Web du gouvernement

    EE0018, 2014, Gouvernement électronique

  19. Norme pour les demandes d'informations

    EE0019, 2014, Gouvernement électronique

  20. Avis préalable sur les processus d'élaboration des politiques

    EE0020, 2014, Règlement ouvert

  21. Participation à la prise de décision à un stade précoce

    EE0021, 2014, Règlement ouvert

  22. Accès anticipé aux décisions de politique fiscale

    EE0022, 2014, Règlement ouvert

  23. Meilleur mécanisme de rétroaction

    EE0023, 2014, Règlement ouvert

  24. Sélection et financement des projets de participation

    EE0024, 2014, Espace civique

  25. Outil Web pour la soumission des mémoires collectifs

    EE0025, 2014, Gouvernement électronique

  26. Directives pour la participation des fonctionnaires

    EE0026, 2014, Renforcement des capacités

  27. Formation des organisations de la société civile (OSC)

    EE0027, 2014, Renforcement des capacités

  28. Transactions du gouvernement central

    EE0028, 2014, Gouvernement électronique

  29. Transactions des autorités locales avec des entités privées

    EE0029, 2014, Espace civique

  30. Dépenses publiques à but non lucratif

    EE0030, 2014, Espace civique

  31. Lignes directrices pour la budgétisation des citoyens

    EE0031, 2014, Renforcement des capacités

  32. Lignes directrices pour la refonte des services publics

    EE0032, 2014, Gouvernement électronique

  33. Registre des services publics

    EE0033, 2014, Accès à l'information

  34. Services publics centrés sur l'utilisateur

    EE0034, 2014, Gouvernement électronique

  35. Accès aux services électroniques pour les non-résidents

    EE0035, 2014, Citoyenneté et Immigration

  36. Open Data Portal

    EE0036, 2014, Accès à l'information

  37. Données d'ouverture

    EE0037, 2014, Accès à l'information

  38. Soutenir l'utilisation de données ouvertes non gouvernementales

    EE0038, 2014, Accès à l'information

  39. Rédaction d'un livre vert sur l'organisation des services publics

    EE0001, 2012, Prestation de services publics

  40. Mise en œuvre du plan d'action Eesti.Ee

    EE0002, 2012, Gouvernement électronique

  41. Rédaction d'un livre vert sur la mise à disposition de données publiques sous une forme lisible par machine

    EE0003, 2012, Gouvernement électronique

  42. Création d'un référentiel de données publiques

    EE0004, 2012, Gouvernement électronique

  43. Lancement de projets pilotes de services de données publiques basés sur la technologie Cloud

    EE0005, 2012, Gouvernement électronique

  44. Directives interactives et formation à la mise en œuvre des bonnes pratiques d'engagement du public

    EE0006, 2012,

  45. Lancement du système d'évaluation d'impact

    EE0007, 2012, Législation et réglementation

  46. Aperçu des processus de travail des ministères

    EE0008, 2012, Renforcement des capacités

  47. Intégration de l'évaluation d'impact dans le processus de participation du public

    EE0009, 2012, Législation et réglementation

  48. Création d'une base de données de déclarations d'intérêts économiques

    EE0010, 2012, Anti-Corruption

  49. Ajustement du système de financement des associations à but non lucratif et mise en place d'un système de divulgation

    EE0011, 2012, secteur privé

  50. Engagement étoilé Élaboration d'une proposition pour l'élaboration d'une stratégie anti-corruption

    EE0012, 2012, Anti-Corruption

  51. Projet de loi anti-corruption

    EE0013, 2012, Anti-Corruption

  52. Création du conseil d'éthique publique

    EE0014, 2012, Anti-Corruption

  53. Organisation de la formation en éthique pour les employés de diverses organisations du secteur public (y compris les fonctionnaires)

    EE0015, 2012, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!